VOTE | 491 fans

#506 : Disparition

 

Lorsque Guenièvre disparaît brutalement de Camelot, Merlin se doute que Morgane y est pour quelque chose...
Arthur est bien déterminé à voler au secours de Guenièvre, mais le sauvetage s'annonce difficile car elle est enfermée dans la Tour Noire, un endroit qui hante les cauchemars des hommes.
Arthur et ses chevaliers doivent se lancer dans une quête extraordinaire, ils vont devoir traverser des contrées truffées de dangers, d'obstacles périlleux et de créatures magiques. Alors qu'ils touchent au but, Merlin va percevoir une menace encore plus terrible. A quel jeu tordu se livre Morgane ? Et plus important encore, quel est le test final qui les attend dans la tour ?

Popularité


3.8 - 5 votes

Titre VO
The Dark Tower

Titre VF
Disparition

Première diffusion
10.11.2012

Première diffusion en France
05.04.2013

Vidéos

'The Dark Tower' - Next Time Trailer - Episode 5.05 - BBC

'The Dark Tower' - Next Time Trailer - Episode 5.05 - BBC

  

506 - Snake Attack

506 - Snake Attack

  

506 - Extrait VO -  (SPOILER)

506 - Extrait VO - (SPOILER)

  

Deleted Scenes Merlin S5 Episode 6

Deleted Scenes Merlin S5 Episode 6

  

Photos promo

Diffusions

Logo de la chaîne NRJ 12

France (redif)
Dimanche 29.04.2018 à 11:15

Logo de la chaîne NRJ 12

France (inédit)
Samedi 13.12.2014 à 21:40
0.31m / 1.3% (Part)

Logo de la chaîne SciFi

France (inédit)
Vendredi 08.02.2013 à 22:00
1.48m / 0.4% (Part)

Logo de la chaîne BBC 1

Grande-Bretagne (inédit)
Samedi 10.11.2012 à 00:00
6.85m

Plus de détails

Titre original : The Dark Tower

Réalisateur
 : Ashley Way

Scénariste : Julian Jones


Distribution


Colin Morgan ... Merlin
Bradley James  ... Arthur
Katie McGrath ... Morgane
Angel Coulby ... Guenièvre
Richard Wilson ... Gaius
John Hurt ... Voix du Grand Dragon
Tom Hopper ... Perceval
Eoin Macken ... Gauvain
Adetomiwa Edun ... Elyan
Rupert Young ... Léon


Kelly Wenham ... Reine Mab 

Premières diffusions

Royaume-Uni : 10/11/12
France : 5/04/13
États-Unis : 8/02/13

The Dark Tower 

Au sommet d'une colline, Guenièvre et Elyan se recueillent devant le monument dédié à la mémoire de leur défunt père.

Sur le chemin du retour, la Reine est accompagnée des Chevaliers de Camelot. Cachée non loin d'eux, Morgane projette un plan: kidnapper Gwen. Lorsque les chevaliers se font attaquer par des serpents magiques, Elyan demande à sa sœur de fuir dans les bois, ce qu'elle fait aussitôt, mais elle se fait rapidement rattraper par Morgane.

A Camelot, les chevaliers sont emmenés chez Gaius car Léon et Perceval ont été mordus par les serpents, Elyan explique la situation à Arthur qui s'inquiète. Ce dernier ordonne de partir dès l'aube à la recherche de son épouse.

Dans la soirée, au chevet de Léon et de Perceval, Gaius explique à Merlin qu'ils ont été très chanceux, qu'ils sont saufs et qu'il n'y a nul soupçon pour qu'il s'agisse de l'œuvre de Morgane. Merlin rapporte les propos de Gaius à Arthur. Face à son désarroi, il lui promet que Gwen reviendra.

A l'aube, dans les bois, Morgane réveille Gwen qui s'était évanouie. Celle-ci est sur ses gardes et elle prévient son ancienne maîtresse qu'Arthur n'est pas stupide, et qu'il saura que c'est un piège. Mais Morgane n'en a que faire, Arthur est fou amoureux de sa Reine, il viendra la sauver à ses risques et périls.

Au lever du jour, Arthur, Merlin et les chevaliers retrouvent le cheval de Gwen, ils sont sur la bonne voie.

Quant à Morgane, elle traîne Guenièvre derrière son cheval à l'aide d'une corde. La pauvre est assoiffée mais elle refuse de recevoir quoi que ce soit provenant de la sorcière. Les deux jeunes femmes arrivent dans un endroit désertique au milieu duquel se dresse une immense tour.

La nuit tombe, les chevaliers ne voient plus rien. Ils avouent avoir perdu la trace de Gwen. Mais Arthur refuse de les écouter et fait demi-tour pour reprendre les recherches. Merlin le rattrape et lui explique qu'ils reprendront les recherches le lendemain matin.

Les deux femmes montent dans la tour. Morgane enferme Guenièvre dans un endroit obscur où l'on peut entendre des cris affreux.

Au campement, Elyan est inquiet, il n'a pas sauvé sa sœur, il se pose des questions, a de profonds regrets et culpabilise. Arthur le rassure, il sait ce qu'il ressent.

Pendant la nuit, Léon se réveille en sursaut. Il raconte qu'il a fait un cauchemar avec une tour et plein de cris d'enfants. Perceval rajoute que lui aussi à fait le même rêve, qu'il était perdu dans une forêt et qu'ensuite il s'est retrouvé dans une plaine avec une tour si sombre qu'elle cachait le soleil. Arthur confie qu'il s'agit de la Tour Noire, un lieu que les chevaliers craignent. Rien qu'en parler suffit à provoquer la perte de ceux qui les écoutent. Merlin pense que la seule raison pour que Perceval et Léon aient fait le même, est qu'ils ont toujours le poison qui circule en eux. Morgane a tout calculé, c'est un piège explique Merlin, Arthur en déduit que Gwen est bel et bien enfermée dans cette tour.

De son côté, Gwen se réveille sous un plafond auquel sont suspendues des mandragores. Elle entend leurs cris et commence à être effrayée.

Au matin, Arthur annonce qu'il va se rendre à la Tour Noire. Il dit qu'il ira seul, mais ses chevaliers sont bien décidés à ne pas l'abandonner, tout comme Merlin.

La troupe arrive dans une forêt dite impénétrable: des lianes entrelacées à perte de vue, Gauvain finit par en perdre son calme.

Quant à Guenièvre, elle est toujours emprisonnée. Elle ne sait pas où regarder ni à quoi se fier. Elle finit par apercevoir son frère qui se moque d'elle. Une hallucination... Pendant que les chevaliers peinent à traverser la forêt, la jeune femme voit apparaître Merlin qui l'effraie à son tour. Une autre hallucination... Puis Morgane entre et l'emmène.

Arthur, Merlin et les chevaliers comprennent qu'ils tournent en rond. Arthur perd patience et les chevaliers sont fatigués. Merlin les motive, ils se reposeront et seront en meilleur état pour sortir d'ici après avoir fait une pause.

Morgane invite Gwen à manger. Cette dernière est toujours sur ses gardes, elle ne laissera pas la sorcière gagner. Morgane lui dit qu'elle au moins, elle n'est pas enchaînée et dans le noir complet. Elle lui révèle alors avoir passé deux ans au fond d'un puits.

En pleine nuit, Merlin entend un bruit, il se lève et en cherche l'origine. Il rencontre un esprit de la forêt, la Reine Mab, l'âme de cette forêt et des lieux qui apportent le désespoir dans le cœur des hommes. Le sorcier lui demande de lui indiquer la sortie mais la Reine lui répond simplement par des énigmes: la gauche est la droite et la droite est la gauche, retourner sur ses pas c'est avancer. Mab ajoute qu'il devrait se servir de son troisième œil donc de sa magie, et que ce n'est qu'une étape du voyage, qu'il devra faire attention... la tour n'est pas ce qu'elle parait... Merlin pense alors que l'un d'entre eux est menacé.

Le lendemain, les chevaliers se remettent en route. Merlin les convainc de le suivre, il est persuadé de réussir à les faire sortir de la forêt. Il se sert discrètement de sa magie pour voir au loin et déterminer le bon chemin. Rapidement, ils retombent sur leurs propres pas mais finissent par sortir de la forêt.

Gwen entend des bruits. Elle est de plus en plus terrifiée. Morgane la rassure, cependant Guenièvre est troublée, elle ne comprend rien au jeu auquel joue la sorcière. Quant aux chevaliers, ils commencent à marcher sur la plaine désertique. Gwen finit par éclater en sanglots, se bouchant les oreilles et se répétant de ne rien regarder. Elle finit par entendre Arthur mais se refuse à le regarder. La vision d'Arthur l'amadoue puis éclate de rire. Une nouvelle hallucination... Guenièvre hurle ne sachant plus que faire. Morgane arrive et la serre dans ses bras. Elle lui confesse que toutes ses peurs étaient nécessaires pour que Gwen comprenne qu'elle n'est plus seule à présent, qu'elle ne peut que faire confiance à son amie de toujours... Morgane. La Reine commence à la suivre toutefois, avant de franchir la porte, elle reprend ses esprits et déclare préférer mourir.

Les chevaliers arrivent enfin dans la Tour Noire et s'y engouffrent. Méfiant, Merlin les avertit que leur progression est trop facile. Elyan passe devant eux puis les appelle. Il se trouve au centre d'une grande pièce où chaque dalle déclenche le tir de flèches depuis les murs. Chacun avance doucement avec prudence.

Elyan arrive le premier à l'autre bout de la salle et se précipite pour sauver sa sœur sans attendre ses compagnons. Il arrive jusqu'à Guenièvre. Celle-ci est protégée par une épée enchantée par Morgane. Inaccessible, elle implore son frère de partir sinon il pourrait y perdre la vie. Ignorant sa mise en garde, Elyan s'obstine et se bat avec acharnement contre l'épée magique qui le blesse gravement. Il réussit à mettre l'épée hors d'état de nuire puis s'effondre. Arthur, Merlin et les chevaliers arrivent trop tard. Gwen est désespérée, son frère est mort dans ses bras.

De retour à Camelot, les funérailles d'Elyan sont célébrées au bord du Lac d'Avalon.

La nuit tombée, Guenièvre se réveille, se faufile hors du château et rejoint Morgane. Les deux jeunes femmes se retrouvent avec un plaisir évident...

 

Écrit par Ashni pour Merlin HypnoSeries.

Episode 5.06 – Disparition

 

Voix-off : En un pays de légende, où règne la magie, le destin d'un grand royaume repose sur les épaules d'un jeune homme. Son nom ... Merlin.

 

TERRES DE CAMELOT

Guenièvre et Elyan se recueillent devant la tombe de leur père.

Guenièvre : Même après toutes ces années, il me manque énormément.

Elyan : C’était un bon père... J’suis content d’être venu.

Guenièvre : Moi aussi.

 

FORÊT DE CAMELOT

Guenièvre rentre à Camelot accompagnée des chevaliers de Camelot : Elyan, Gauvain, Perceval et Léon.

Léon : Il s’rait très fier de vous.

Guenièvre : Surtout d’Elyan

Elyan : De moi ?

Guenièvre : Pas parce que tu es devenu chevalier mais parce que tu es comme tu es.

Elyan : Je ne crois pas non.

Perceval : Elle a raison.

Gauvain : Absolument. Vous êtes extraordinaire. Surtout lorsqu’il s’agit de conter fleurette aux dames. Ne serait-ce que cela.

Elyan : Ne l’écoute surtout pas.

Perceval : Non, il n’y a qu’une femme dans le cœur d’Elyan.

Guenièvre : Qui donc ?

Elyan : C’est toi.

Guenièvre : Dis-le-moi, je suis ta sœur.

Gauvain : Arthur ne vous a rien dit ?

Guenièvre : Il ne me dit jamais rien.

Elyan : Mais est-ce qu’il t’a dit de qui Gauvain était amoureux ?

Guenièvre : Oui de lui-même.

Tout le monde s’esclaffe mais ne voit pas Morgane, cachée derrière un arbre, qui les observe.

 

Un peu plus loin, Morgane arrive sur un cheval et jette un sort sur la piste que Guenièvre et les chevaliers vont emprunter. Puis elle se retire et revient sur les hauteurs pour observer les chevaliers qui arrivent tout droit sur le piège magique : Deux serpents surgissent et font peur aux chevaux. Léon est désarçonné puis assommé lorsqu’il tombe à terre. Un autre serpent s’approche du cheval de la reine.

Gauvain (retenant son cheval apeuré) : Léon !... Attention à la reine !

Elyan (maitrisant son cheval apeuré) : Va vers les arbres vite !

Perceval est à son tour désarçonné et tombe également à terre mais sans être assommé. Un serpent l’attaque aussitôt. Pendant ce temps, Guenièvre galope dans les bois mais elle se retrouve face à Morgane.

Guenièvre : Oh !

Elle fait demi-tour et tente de s’enfuir mais Morgane utilise ses pouvoirs pour la faire tomber à terre. Guenièvre est sans connaissance.

Morgane (s’agenouillant auprès de Guenièvre) : Dors ma très chère. Car ce n’est pas demain que tu pourras de nouveau le faire.

 

***GENERIQUE***

 

APPARTEMENTS DE GAIUS

Perceval et Léon sont amenés inconscients auprès du médecin de la cour.

Gaius : Merlin, rose trémière.

Merlin : Un gramme ?

Gaius : Egliantus… Deux grammes !

Merlin : Pulmonaire officinae

Gaius : Quatre brins !

Arthur (entrant dans la pièce) : Que s’est-il passé ?

Elyan : Nous étions à cheval et nous sommes tombés sur un nid de serpents.

Arthur : Où est Guenièvre ?

Personne ne répond.

Arthur : Où est-elle ?

Elyan : Je lui ai dit de s’éloigner. Elle s’est enfuie et ensuite…

Arthur quitte la pièce. Merlin le suit.

 

COULOIR DE CAMELOT

Merlin : Arthur !

Arthur : Nous partons à l’aube.

 

APPARTEMENTS DE GAIUS

Gaius soigne le bras de Perceval tandis que Merlin s’occupe de Léon.

Gaius : Ce n’était pas un accident.

Merlin : C’est de la sorcellerie ?

Gaius : Il y a de la magie noire qui circule dans leurs veines. Ils devraient déjà être mort à cette heure.

Merlin : Ils ont eu de la chance.

Gaius : La chance ne doit pas être seule en cause, je le crains.

 

CHAMBRE D’ARTHUR

Merlin entre.

Arthur : Apprends à frapper avant d’entrer.

Merlin : Pardonnez-moi sire. Je tenais à vous dire que Léon et Perceval sont sauvés. Et… ils sont bien engagés sur le chemin de la guérison.

Arthur : C’est une bonne nouvelle.

Merlin : Arthur… Il y a des preuves de… sorcellerie. Gaius pense que Morgane est sans doute impliquée.

Arthur : Tu peux disposer… J’ai perdu Guenièvre une fois déjà.

Merlin : Vous n’allez pas la perdre… Croyez-moi. Nous la retrouvons. J’en fait le serment.

Merlin lui tend le bras. Arthur le saisit.

Merlin : Nous la ramènerons.

 

Le lendemain matin, les chevaliers quittent Camelot.

 

FORÊT DE CAMELOT

Morgane caresse la joue de Guenièvre qui se réveille en sursaut.

Morgane : Bonjour, gente dame.

Guenièvre s’aperçoit qu’elle a les mains attachées.

Guenièvre : Que voulez-vous de moi ?

Morgane : Je voulais jouer un peu avec toi.

Guenièvre : Jouer avec moi ?

Morgane : Oui pour voir à quel point Arthur tient à toi.

Guenièvre : Vous perdez votre temps.

Morgane : Tu sous-estimes ses sentiments à ton égard.

Guenièvre : Il est loin d’être stupide.

Morgane : Nous verrons cela.

Guenièvre : Il saura que vous m’avez enlevé et que c’est un piège.

Morgane : Il le saura. Mais il viendra néanmoins.

 

Arthur et les chevaliers découvrent le cheval blanc de Guenièvre. Elyan examine la selle et montre les attaches de la selle qui ont été sectionnées.

Léon : Elle a dû être désarçonnée de sa monture très brutalement.

Perceval (plus loin) : Regardez !... Des traces. Elles se dirigent vers l’Est.

Arthur : On y va !

Les chevaliers repartent.

 

Morgane est à cheval et traîne derrière elle Guenièvre. Mais celle-ci s’écroule de fatigue. Morgane descend de cheval et lui tend une gourde.

Morgane : Tiens.

Mais Guenièvre refuse.

Morgane : Cette eau n’est pas assez bonne pour toi à présent que tu es reine.

Guenièvre : Je ne veux rien de vous Morgane.

Morgane : A part ma couronne…  Bois ! Tu pourrais en avoir besoin.

Guenièvre : Pourquoi ?

Morgane : Ne sois pas aussi avide de le savoir.

Morgane vide la gourde sur le sol puis remonte à cheval.

 

Les chevaliers continuent d’avancer dans la forêt de Camelot tandis que Morgane et Guenièvre traversent une plaine désertique au milieu de laquelle se trouve une unique et gigantesque tour entourée par des fortifications.

 

FORÊT DE CAMELOT

Il fait nuit. Perceval tente de suivre, à pied, les traces de sabots laissées par le cheval de Morgane.

Perceval : On ne voit plus rien. Il fait trop sombre.

Arthur : On continue vers l’Est.

Merlin : Mais nous avons perdu leur piste.

Arthur : Il faut continuer à suivre les traces !

Mais il fait demi-tour.

Merlin : Arthur !

Arthur ne répond pas et s’éloigne.

Merlin : Je vais lui parler.

Merlin rejoint Arthur.

Merlin : Sire ?

Arthur : Elle ne peut pas être loin.

Merlin : En effet. Mais nous devons avancer ensemble… [Arthur reste silencieux] Nous allons bivouaquer. Je vais faire partir un feu. Nous reprendrons la route demain matin. Venez.

Merlin fait demi-tour puis s’arrête pour attendre Arthur avant de retourner près des chevaliers.

 

TOUR SOMBRE

Guenièvre monte les marches de la tour suivie de Morgane tenant une torche.

Morgane : Allez monte !

Guenièvre : Où me conduisez-vous ?

Morgane : Tu vas le découvrir.

Elles continuent puis Guenièvre entre dans une pièce.

Guenièvre : Mais où… où m’avez-vous emmené ?

Morgane : Bonne nuit.

Morgane referme la porte à clef.

Guenièvre : Morgane !

Guenièvre marche dans la pièce sombre puis soudain des hurlements assourdissants retentissent. Elle se bouche les oreilles.

 

FORÊT DE CAMELOT

Les chevaliers sont installés autour d’un feu. Arthur entend un bruit sec. Il remarque alors Elyan à l’écart. Il se lève et va le rejoindre.

Arthur : Elyan.

Elyan : Si seulement j’étais resté avec elle.

Arthur : Vous avez sauvé Perceval. Vous avez sauvé Léon.

Elyan : Mais pas ma propre sœur.

Arthur : Vous ne pouvez pas vous en vouloir.

Elyan : Elle a tout fait pour moi… Vous ne pouvez pas comprendre.

Arthur : Si je comprends.

Elyan : Aujourd’hui encore… Je ne sais pas ce que je s’rais devenu sans elle. Je ne saurais l’expliquer.

Arthur : Nul ne vous y oblige.

Arthur pose son bras sur les épaules d’Elyan et le ramène près du feu.

 

Plus tard, les chevaliers sont tous endormis lorsque Léon pousse un terrible hurlement.

Léon : AAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Merlin : Ce n’est rien !

Léon (paniqué) : La tour !

Merlin (s’agenouillant près de lui) : Ce n’est qu’un cauchemar.

Léon : Tout ce qui est dans son ombre était sans vie. Il y avait ce bruit atroce. Des enfants hurlaient de peur.

Perceval : Et la pluie avait un goût de sang… J’ai fait le même rêve… J’étais perdu dans une forêt où les arbres avaient des griffes. Quand j’ai enfin pu m’échapper, j’ai vu… une plaine.

Léon : Une plaine nue jusqu’au-delà de l’horizon.

Perceval : Presque nue car s’élançant vers le ciel un obscur pilier de pierres fendait l’air.

Léon : Une tour tellement sombre. Qu’elle aurait pu avaler le soleil.

Arthur : La Tour Sombre… On apprenait aux jeunes chevaliers à redouter cet endroit autrefois. Car nombre d’entre eux y perdait la vie.

Merlin : Je n’en ai jamais entendu parler.           

Arthur : Il y a une raison à cela. Le simple fait de l’évoquer apporte le malheur à tout ceux qui en entendent parler.

Gauvain (plantant une dague dans le sol) : Bon… alors n’en parlons plus ! J’ai rêvé que je mangeais du fromage qui avait un drôle de goût. Un goût de tarte aux pommes. Quelqu’un a-t-il fait le même rêve que moi ? [Personne ne lui répond] Vous avez raté quelque chose.

Gauvain se recouche. Merlin va à sa sacoche et prend une gourde. Arthur le rejoint.

Arthur : Pourquoi font-ils tous ce cauchemar ?

Merlin : Le poison. Il doit encore courir dans leurs veines.

Arthur : Mais le même cauchemar.

Merlin : C’est Morgane qui a fait apparaître les serpents. Léon et Perceval seraient morts si tel avait été son désir.

Arthur : Que veux-tu dire par là ?

Merlin : Elle a planté cette vision dans leurs esprits. C’est un piège. Elle vous entraîne à votre perte.

Arthur : La Tour Sombre. Elle a dû y conduire Guenièvre.

 

TOUR SOMBRE

Au matin, un liquide noirâtre tombe sur le visage de Guenièvre endormie. Elle se réveille et aperçoit de la mandragore, couverts de liquide noire, suspendus au plafond. Puis les cris recommencent. Guenièvre est apeurée.

 

CAMPEMENT DES CHEVALIERS

Arthur : C’est décidé. Je vais aller jusqu’à la Tour Sombre. Je pense que Guenièvre y est emprisonnée. J’ignore quelles horreurs m’attendent alors je voyagerai seul.

Elyan : Non !

Arthur : Je regrette. J’ai pris ma décision.

Elyan : Vous ne sauriez m’arrêter, Arthur. Il s’agit de ma sœur.

Perceval : Moi non plus Arthur. C’est notre reine.

Léon : Et notre amie.

Gauvain : Et c’est une jeune fille dans une tour. Une demoiselle en détresse. Je suis né pour ce moment.

Arthur : Je t’autorise à repartir Merlin.

Merlin : Souvenez-vous que je vous ai fait une promesse.

Les chevaliers repartent à cheval.

 

Ils arrivent sur un haut plateau qui domine une vallée verdoyante puis au fond, sur un plateau aride, se dresse une tour.

Arthur : La Tour Sombre.

Merlin : Comment l’atteindre ?

Arthur : En passant par la forêt impénétrable.

Merlin : Mais elle est…

Gauvain : Impénétrable.

Merlin : Ouais tout à fait. Nul ne peut la traverser.

Arthur : On n’a pas le choix.

 

FORÊT IMPENETRABLE

Les chevaliers avancent péniblement en utilisant leurs épées pour trancher les branchages qui leur barrent la route. Gauvain peine à avancer. Il déchire sa cape contre une ronce et s’énerve. Les chevaliers se retournent sur lui.

Gauvain : Avancez messieurs.

 

TOUR SOMBRE

Guenièvre entend des bruits de pas. Elle se précipite au centre de la pièce mais les bruits de pas s’arrêtent. Elle regarde autour d’elle et sursaute quand elle se retrouve devant le spectre de son frère qui se met à rire. Elle comprend qu’il n’est pas réel. Elle recule. Les rires continuent mais le spectre a disparu.

Guenièvre : Elyan ?

 

FORÊT IMPENETRABLE

Les chevaliers continuent d’avancer mais Perceval casse son épée en coupant des branchages.

Perceval : De toute façon, elle était émoussée alors.

Il la balance sur le côté. Merlin lui donne la sienne.

Arthur : On avance !

Perceval : Il n’y a plus aucunes traces.

Arthur : Continuons vers le nord.

Gauvain : Et comment savoir où se trouve le nord ?

Arthur : Regardez le lierre… Messieurs, les feuilles claires indiquent le sud. Les plus foncés, le nord.

 

Les chevaliers continuent leur route. Ils arrivent dans une trouée où ils aperçoivent la Tour Sombre.

Léon : On est dans la bonne direction.

Arthur : Atteignons la tour avant le crépuscule. Allons, marchons plus vite !

 

TOUR SOMBRE

Guenièvre est assise au pied d’un pilier lorsqu’elle entend une voix murmurée.

Voix : Guenièvre !

Elle aperçoit alors le spectre de Merlin qui lui fait signe d’approcher.

Guenièvre : Merlin ?

Elle s’apprête à le rejoindre mais il disparait. Elle regarde autour d’elle quand soudain Merlin surgit derrière elle en hurlant. Elle rampe au milieu de la pièce puis la porte de sa prison s’ouvre.

Morgane : Suis-moi. Une collation nous attend.

Morgane fait demi-tour. Guenièvre la suit.

 

FORÊT IMPENETRABLE

Les chevaliers continuent d’avancer péniblement.

Léon : On devrait être sortis de la forêt maintenant ?

Arthur : Regardez !

Il ramasse un petit morceau de tissu rouge coincé dans une ronce.

Gauvain : Qu’est-ce que c’est ?

Arthur se retourne vers les chevaliers et leur montre le morceau de tissu. Gauvain montre alors le trou dans sa cape qu’il avait fait un peu plus tôt dans la journée.

Gauvain : Comment est-ce possible ?

Arthur : On s’est contenté… de tourner en rond. On a perdu une journée ENTIERE !

Il plante son épée violemment dans le sol.

Léon : Sir, nous allons bivouaquer ici cette nuit, nous reposer un peu et… et repartir d’un bon pied demain matin.

Les chevaliers sont dépités.

Merlin : Je vous ai fait une promesse. Ne l’oubliez pas. Nous ramènerons Guenièvre à Camelot.

 

TOUR SOMBRE

Guenièvre est assise au bout d’une table couverte de toiles d’araignées et de poussière. Morgane lui apporte à manger.

Morgane : Tiens, mange. Je me sens toujours mieux après avoir mangé. [Elle s’assied à côté d’elle] Tu préférais du poulet ? Tu dois manger quelque chose ou tu te sentiras mal.

Guenièvre : J’ignore à quel jeu cruel vous jouez Morgane mais ce n’est pas vous qui me briserez.

Morgane : Je croyais te faire plaisir. Je sais que tu dois te sentir bien seul. Livré à toi-même dans cette pièce. Mais au moins tu n’es pas enchaînée. Tu vois la lumière du jour. Tu peux bouger. Tu peux voir.

Guenièvre : Vous attendez-vous à ce que je sois reconnaissante ?

Morgane : Moi aussi j’ai souffert. J’ai passé deux ans dans les ténèbres. J’ai passé deux ans enchaîner à un mur au fond d’un puit. [Guenièvre fronce les sourcils ; Morgane surprise] Tu n’en savais rien ?

Guenièvre lui fait signe que non de la tête.

Morgane : J’aurais vendu mon âme pour un peu de bonté telle que celle-ci. Mais si tu veux retourner là-haut.

Morgane commence à manger en regardant Guenièvre avec défi.

 

FORÊT IMPENETRABLE

Les chevaliers dorment autour d’un feu de camp. Mais quelque chose rampe dans les buissons. Merlin se réveille aussitôt et mène son enquête. Il tombe sur une minuscule créature.

Reine Mab : Bienvenu dans mon royaume, Emrys.

Merlin : Qui êtes-vous ?

Reine Mab : Eh bien, je suis la reine Mab. Je suis l’esprit malin de cet horrible endroit et de tout ce qui apporte le désespoir dans le cœur des êtres humains. Peu d’entre eux m’ont vu, Emrys. Tu fais partie de ceux qui ont eu cette chance.

Merlin : Vous ! Tout dans cette forêt est absolument insensé.

Reine Mab : La forêt n’est qu’une étape dans le voyage.

Merlin : Comment sortir de cette forêt ?

Reine Mab : Oh cher enfant ! Tu ne devrais pas avoir à le demander. La gauche est à droite et la droite est à gauche. Le chemin descendant devient le chemin ascendant. C’est simple.

Merlin : Oh ! Très simple.

Reine Mab : Tu as de l’imagination, Emrys. Tu dois apprendre à lui faire confiance. Car tu auras de biens plus grands défis à relever.

Merlin : Quand nous aurons atteint la tour ?

Reine Mab : Si vous l’atteigniez.

Merlin : Que voulez-vous dire ?

Reine Mab : Surtout sois prudent Emrys. La tour n’a pas d’existence matérielle. C’est la césure du cœur, la plus grande peur de l’esprit, l’œil de l’oiseau immobile et inquiétant.

Merlin : Stop ! Cessez de parler par énigmes.

Reine Mab : Alors je vais parler en vers. Ecoute mes paroles avec grand intérêt car l’un de vous ne reviendra jamais.

Merlin : Que voulez-vous dire ?

La reine Mab rit. Merlin se retourne vers les chevaliers endormis.

Merlin : Lequel d’entre nous.

Il se retourne vers la reine Mab. Mais elle n’est plus là.

 

Le lendemain, les chevaliers continuent d’avancer péniblement dans la forêt.

Arthur (plantant son épée dans le sol) : Retournons à la clairière. Là où nous avons vu les mornes plaines.

Elyan : C’est dans quelle direction ?

Merlin : Au nord. [Les chevaliers le dévisagent] Messieurs, je sais ce que je fais. Je me garderais bien de mettre la vie de Guenièvre en péril. Je saurai nous conduire à la tour. Faîtes-moi confiance. Je sais ce qu’elle représente pour vous. Pour nous tous... Dirigeons-nous vers le nord.

Arthur : Où est donc le nord, Merlin ?

Merlin (pointant le chemin droit devant lui) : Il est par là.

Arthur (levant les yeux au ciel) : Non. Il est…

Les rayons du soleil traversent les branches d’arbre et viennent frapper l’épée d’Arthur, plantée dans le sol devant lui. L’ombre de celle-ci indique la même direction que Merlin.

Arthur : … Dans cette direction en effet. Qu’est-ce qui t’as permis de le savoir ?

Merlin : Mon odorat bien sûr ! Quand le vent vient du nord, l’air sent la mer Sire.

Arthur : Vraiment ridicule !

Merlin : Faîtes-moi confiance pour une fois.

Elyan : Arthur… Donnez-lui une chance.

Léon :  Quelle autre alternative avons-nous ?

Les chevaliers dégainent leurs épées et suivent Merlin.

Arthur : Tu es sûr de ta direction Merlin ?

Merlin utilise ses pouvoirs pour emmener son esprit le plus loin possible devant lui et découvre l’épée cassée de Perceval qu’il a jetée la veille. Il se retourne vers Arthur mais ne réplique pas et continue son chemin.

Perceval (ramassant son épée cassée) : Merlin, tu es un génie.

Merlin poursuit sa route sans rien dire et finit par se retrouver dans la clairière où ils avaient vu la tour la veille.

Arthur : Par où passons-nous ?

Merlin poursuit sa route mais à l’opposé de la tour. Merlin utilise son pouvoir pour projeter à nouveau son esprit devant lui. Il continue son chemin suivi par les chevaliers et ils finissent par sortir de la forêt. Devant eux, un plateau aride où se dresse la Tour Sombre.

Elyan : A quelle distance croyez-vous qu’elle se trouve ?

Gauvain : Ah au moins, nous voyons où nous allons !

Arthur : Ne prenons pas racines, allons-y.

Ils se dirigent vers la tour.

 

TOUR SOMBRE

Guenièvre est allongée sur le sol lorsqu’elle entend des pleurs puis des pas. Morgane ouvre la porte.

Morgane (s’avançant vers elle) : Je me suis dit que tu aimerais peut-être dîner avec moi.

Mais Guenièvre recule.

Morgane : Il faut que tu manges. Tu vas finir par mourir.

Guenièvre se cache derrière un pilier mais Morgane lui tend la main. Guenièvre la prend avec crainte.

Morgane : Tu as les mains froides. [Compatissante] Il y a un bon feu de bois qui t’attends.

Guenièvre retire sa main.

Morgane : Tout ce que tu désires, tu peux l’avoir. Je te l’offrirai.

Guenièvre : Pourquoi agissez-vous ainsi ?

Morgane : Parce que nous sommes amies. Nous l’avons toujours été.

Elle s’avance vers Guenièvre.

Guenièvre (reculant) : Laissez-moi tranquille.

Morgane : Guenièvre…

Guenièvre : Mais qu’essayez-vous de me faire ?

Morgane : Je m’efforce de t’aider. Je prends soin de toi.

Guenièvre : Je ne veux rien de vous, Morgane.

Morgane : Si tu changes d’avis, on ne sait jamais. Appelle-moi.

Elle s’en va. Des cris retentissent.

 

PLAINE ARIDE

Les chevaliers marchent en direction de la tour. Perceval s’arrête et retire sa botte à cause d’une grosse ampoule à son pied.

Arthur : Nous ne pouvons pas nous arrêter.

Perceval : Juste un instant.

Il remet sa botte et les chevaliers repartent.

 

TOUR SOMBRE

Guenièvre (allongé et en pleurant) : Sois sans crainte. Tout ira bien. Dis-toi que tu ne risques rien… Il n’y a rien à craindre… Non tu ne risques rien.

 

PLAINE ARIDE

Les chevaliers marchent sur une crête bordée de ravines. Merlin glisse et dévale la pente.

Perceval : MERLIN !

Il manque de peu d’être éborgné par une épée d’un des squelettes jonchant la ravine. Il remonte sur la crête.

Arthur : Nous ne pouvons pas nous arrêter.

 

TOUR SOMBRE

Guenièvre est agenouillée et pleure en se tenant la tête entre les amins.

Spectre d’Arthur : Guenièvre !

Guenièvre (redressant la tête) : Arthur !

Elle commence à tourner la tête et fait face au spectre d’Arthur puis elle lui tourne à nouveau le dos.

Guenièvre : Non je sais que ce n’est pas vous. Je sais que ce n’est pas vous. Je sais que ce n’est pas vous. [Des bruits de pas se font entendre] Je sais que ce n’est pas vous !

Spectre d’Arthur : Guenièvre, regardez-moi.

Guenièvre : Je sais que ce n’est pas vous.

Spectre d’Arthur : S’il vous plaît.

Guenièvre : Je sais que ce n’est pas vous.

Spectre d’Arthur : C’est moi, c’est Arthur.

Guenièvre : Je sais que ce n’est pas vous.

Spectre d’Arthur : Regardez. [Elle lève les yeux et le spectre d’Arthur est devant elle] C’est moi, c’est Arthur. Vous êtes en sécurité à présent.

Guenièvre est d’abord rassurée puis elle sent quelque chose ne va pas. Arthur se met à rire et disparait alors que ses rires continuent.

 

PLAINE ARIDE

Pendant ce temps, les chevaliers arrivent près de la tour.

 

TOUR SOMBRE

Guenièvre est toujours en proie à des hallucinations visuelles et auditives. Morgane s’agenouille devant elle.

Morgane (compatissante) : Guenièvre, calme-toi. Je suis là.

Elle prend Guenièvre dans ses bras.

Morgane : Je suis là… Oh j’ai eu tort de te faire souffrir. La mandragore est cruelle. Elle perce les profondeurs de l’âme et fait surgir sous nos yeux l’image même de ce qui nous terrifie. Tu as fait preuve de tant de courage. Mais c’était indispensable. Guenièvre, tu n’es plus seule. Tu ne le seras plus jamais à présent. Tu ne peux faire confiance qu’à moi seule. Tu n’as plus que moi en ce monde. Les autres se moquent de toi. Ils te haïssent. Suis-moi. [Elles se relèvent toutes les deux] Tu vas te reposer. Tu en as bien besoin.

Guenièvre, soulagée, acquiesce de la tête et suit Morgane puis soudain se ravise.

Guenièvre : Non !

Elle retire brutalement sa main de celle de Morgane.

Guenièvre (reculant) : Quel que soit le jeu infâme auquel vous jouez, je refuse de me joindre à vous. J’aime mieux rester là et renoncer à la vie.

 

PLAINE ARIDE

Arthur et ses chevaliers arrivent à la porte d’entrée de la tour. Ils dégainent leurs épées et entrent.

 

TOUR SOMBRE

Ils avancent dans un couloir jonché de cadavres puis ils grimpent l’escalier.

Merlin : Ce n’est pas normal… C’est trop facile.

Arthur : Tu n’es jamais content.

 

Arthur, en tête, déblaie le passage mais un squelette lui tombe dessus. Elyan en profite pour passer devant lui.

Elyan (courant à l’étage) : Arthur !

Arthur et les chevaliers pénètrent dans une pièce au centre de laquelle se trouve Elyan.

Elyan : Non !

Une flèche est tirée d’une gargouille fichée dans un mur et atteint Perceval à la jambe. Arthur fait un pas pour l’aider et marche sur une dalle qui déclenche le tir d’une autre flèche. Merlin utilise sa magie pour la faire dévier et manque de peu d’éborgner Gauvain.

Arthur : Que personne ne bouge ! Restez tous où vous êtes.

Léon : Qu’est-ce qu’ils déclenchent ?

Arthur : Les dalles réagissent à la pression.

Elyan : Attendez. Je vais essayer avec ça.

Il prend son épée et la jette sur une dalle. Deux flèches foncent sur lui. Il les évite et elles se fracassent sur le mur d’en face. Il saute alors sur la dalle pour reprendre son arme.

Merlin (enlevant sa ceinture) : Je vais passer le premier.

Il imite Elyan.

Elyan : J’ouvre la voie.

Arthur : Non, Elyan !

Il jette son épée devant lui et une flèche est tirée.

Elyan (à l’autre bout de la pièce et se retournant) : Votre vie est en péril par ma faute, messieurs. C’est à moi d’agir.

Arthur : ELYAN !

Il quitte la pièce. Il monte un escalier et arrive dans une pièce où Guenièvre se tient debout, une épée en lévitation devant elle.

Elyan : Guenièvre ?

Guenièvre : Elyan ?

Elyan : Qu’est-ce qu’elle t’a fait ?

Elyan veut contourner l’épée mais celle-ci la suit.

Guenièvre : Reste où tu es ! Elle t’interdira de passer. Morgane l’a ensorcelé pour que nul ne m’atteigne. Tu ne peux pas me libérer. Va-t’en. Laisse-moi. Je t’en prie.

Elyan : Non !

Il jette sa cape à terre et s’apprête à combattre.

Guenièvre : Tu n’auras jamais le dessus. Elle va te tuer, Elyan !

Elyan attaque l’épée. Un combat féroce s’engage. Mais l’épée blesse Elyan.

Guenièvre : Oh !... Je t’en supplie. Pars ! Sauve-toi ou tu vas mourir !

Mais Elyan reprend le combat. Il ouvre un volet alors que l’épée lui fonce dessus. Il la dévie avec sa propre lame et l’épée adversaire se retrouve dehors. Il referme le volet. Elyan, épuisé, vacille.

Elyan : Guenièvre…

Guenièvre (se précipitant vers lui) : Elyan !

Elyan s’effondre à terre, sa tête sur les genoux de Guenièvre.

Guenièvre : Je suis là. Je suis là.

Elyan : Pendant un moment… j’ai cru que j’allais pas réussir à gagner.

Guenièvre : Père serait tellement fier de toi.

Elyan (prenant la main de Guenièvre) : De toi aussi. Il s’rait infiniment fier.

Puis Elyan s’éteint. Guenièvre pleure son frère alors qu’Arthur et les chevaliers arrivent. Arthur jette son épée au sol et se précipite vers Guenièvre et son frère sous le regard des chevaliers en état de choc.

 

FORÊT DE CAMELOT

Un chevalier allume une flèche et tire sur une barque au milieu d’un lac où repose la dépouille d’Elyan en présence de tous les chevaliers, du roi et de la reine de Camelot. La barque, en flamme, s’éloigne lentement.

Merlin (à Gaius) : J’avais été prévenu pourtant. Je savais que l’un de nous ne reviendrait pas.

Gaius : Ce n’est pas ta faute Merlin.

Merlin : Elyan est mort.

Gaius : L’épée dont Elyan est devenu la proie était sans nul doute destinée à Arthur. Mais il est sain et sauf. Tout comme Guenièvre.

 

CHAMBRE D’ARTHUR

Guenièvre dort dans les bras d’Arthur puis elle se réveille et quitte le lit conjugal puis la chambre royale.

 

Elle poursuit sa route et quitte le château de Camelot pour retrouver Morgane dans la forêt.

 

FORÊT DE CAMELOT

Les deux femmes s’étreignent.

Morgane : Quelles nouvelles ?

Guenièvre : Arthur croit qu’il est victorieux. Il ne se doute de rien.

Morgane : Tu as compris à qui tu devais faire confiance.

Guenièvre : Mais à vous Morgane. Il n’y aura jamais que vous.

Morgane : Tu n’es pas des leurs. Et tu ne le s’ras jamais.

Guenièvre : Vous ignorez à quel point je les hais. Tous jusqu’au dernier.

Morgane : Tu as su voir leurs mensonges et accéder à la vérité. Tu as un rôle important à jouer à l’avenir. Ensemble nous assurerons la destruction de tout ce qu’Arthur a de plus cher.

 

MERLIN…

 

***GENERIQUE DE FIN***

 

Ecrit par byoann pour Merlin Hypnoweb.net.

KILGHARRAH

In a land of myth and a time of magic, the destiny of a great kingdom rests on the shoulders of a young man. His name, Merlin.

[GWEN PLACES A BUNCH OF FLOWERS ON HER FATHERS GRAVE]

[ELYAN HUGS HER]

GWEN

Even after all these years I still miss him.

ELYAN

He was a good father. I'm glad we came.

GWEN

So am I.

[THEY WALK AWAY FROM THE GRAVE]

[NEW SCENE: IN FOREST GWEN AND THE KNIGHTS]

LEON

I think that he'd be proud.

GWEN

Particularly of Elyan.

ELYAN

Me?

GWEN

Not because you're a knight, but because of the man you've become

ELYAN

I don't think so.

PERCIVAL

She's right.

GWAINE

Absolutely. You're right standing, especially when it comes to sweet-talk the ladies if nothing else.

ELYAN

Don't listen to him.

LEON

No. Elyan loves only one woman.

GWEN

Who?

ELYAN

You!

GWEN

Tell me. I'm your sister.

GWAINE

Did Arthur not say?

GWEN

Arthur never tells me anything.

ELYAN

But he told you who Gwaine's in love with.

GWEN

Himself.

[ALL LAUGH]

[MORGANA IS NOW WATCHING THEM. MORGANA RIDES INTO A FIELD, AND SHE INCANTS A SPELL. SHE THEN RIDES AWAY. MORGANA HIDES AND WATCHES AS THE KNIGHTS AND GWEN COME IN THE FIELD]

[A SNAKE SLITHERS UP TO THEIR HORSES, AND SCARES THE HORSES WHICH THROW LEON AND PERCIVAL OFF THEIR HORSES]

GWAINE

Run. Run.

ELYAN

Your still the Queen, get to the trees.Go

[GWEN RIDES INTO THE TREES AND RUNS INTO MORGANA. SHE TRIES TO RUN AWAY, BUT MORGANA USES A SPELL TO PULL HER BACKWARDS OFF HER HORSE, KNOCKING HER OUT]

MORGANA

Sleep, milady. It could be some time before you do so again.

OPENING CREDITS

[NEW SCENE: GAIUS' CHAMBERS, THE KNIGHTS CARRY AN INJURED PERCIVAL AND LEON THROUGH THE HALLS]

GAIUS

Merlin, hollyhock.

MERLIN

One gram?

GAIUS

Two grams.

MERLIN

Then what?

GAIUS

Three grains.

[ARTHUR COMES STORMING IN]

ARTHUR

What happened?

ELYAN

We were riding.  Came upon a nest of snakes.

[ARTHUR LOOKS AROUND]

ARTHUR

Where's Guinevere?!

[THE KINIGHTS EXCHANGE GLANCES WITH ARTHUR AND GAIUS]

ARTHUR

Where is she?

ELYAN

I told her to get away.  She fled. . .

[ARTHUR LOOKS AROUND AND STORMS OUT OF THE ROOM WITH MERLIN RUNNING AFTER HIM]

MERLIN

Arthur?

ARTHUR

We ride at dawn.

[NEW SCENE WITH MERLIN AND GAIUS TENDING LEON AND PERCIVALS SNAKE BITES]

GAIUS

This is no accident.

MERLIN

Sorcery.

GAIUS

There is dark magic coursing through their veins.  By any right they should be dead.

MERLIN

They were lucky.

GAIUS

I fear there is more too it than luck.

[NEW SCENE TO MERLIN WALKING IN ARTHURS CHAMBERS FIDDLING WITH GWENS THINGS]

ARTHUR

Learn to knock will you.

MERLIN

Sorry sire.  I wanted you to know that Leon and Percival are safe.  They are well on their road to recovery.

ARTHUR

Thats good news.

MERLIN

Arthur. . . there is evidence of sorcery.  Gaius suspects Morgana is involved.

ARTHUR

You can go Merlin. . . I lost Guinevere once before.

MERLIN

You are not going to lose her.  Your not, we will find her.  I swear. 

[ARTHUR AND MERLIN CLASP HANDS]

MERLIN

We will bring her home.

[NEW SCENE OF THE KNIGHTS RIDING OUT AT DAWN IN SEARCH FOR GWEN]

[NEW SCENE: GWEN LAYING ON THE FOREST FLOOR.  MORGANA STROKES HER CHEEK AND SHE WAKES UP]

MORGANA

Good morning my lady.

GWEN

What do you want with me?

MORGANA

I thought we could play a little game.

GWEN

A game?

MORGANA

Just to find out how much Arthur loves you.

GWEN

It won't work.

MORGANA

You underestimate his feelings?

GWEN

He's not stupid.

MORGANA

Well see.

GWEN

He'll know you've taken me.  He'll know its a trap.

MORGANA

He will.  But he'll still come.

[NEW SCENE: THE KNIGHTS FIND GWENS HORSE TIED TO A TREE.  eLYAN HOPS OFF HIS HORSE AND OBSERVES GWEN'S SADDLE]

LEON

She must have been knocked from her mount by some force.

PERCIVAL

Here. Tracks.  They are heading east.

ARTHUR

Lets go.

[NEW SCENE: GWEN TIED UP AND BEING DRAGGED BY MORGANA ON HER HORSE WHILE BREATHING HEAVILY.  SHE CALAPSES ON THE FOREST FLOOR.  MORGANA WALKS OVER TO GWEN AND OFFERS HER A WATER CANTEEN.]

MORGANA

Here.

[GWEN LOOKS AT IT BUT DOES NOT TAKE IT NOR SAYS ANYTHING]

MORGANA

Is it too good for you now that you are Queen?

GWEN

I don't want anything from you.

MORGANA

Just my crown. . . drink it.  You may need it.

GWEN

Why?

MORGANA

I would not be in such a hurry to know.

[MORGANA POURS ALL THE WATER OUT OF THE CANTEEN, TURNS AROUND, WALKS BACK TO HER HORSE AND CONTINUES TO DRAG GWEN ON THEIR JOURNEY]

[NEW SCENE: ARTHUR AND THE KNIGHTS ARE ON THE TRAIL FOLLOWING THE TRACKS]

NEW SCENE: MORGANA IS DRAGGING GWEN THROUGH THE DESERT AND THEY COME INTO VIEW OF THE DARK TOWER.]

[NEW SCENE: PERCIVAL IS ATTEMTING TO FOLLOW THE TRACKS WALKING HIS HORSE AHEAD OF THE GROUP.]

PERCIVAL

Its getting too dark.

ARTHUR

We'll keep heading east.

MERLIN

We have lost the trail.

ARTHUR

Then we'll retrace the tracks.

[ARTHUR RIDES AWAY FROM THE GROUP]

MERLIN

Arthur. . .

[MERLIN TURNS TO THE REST OF THE GROUP]

I'll talk to him.

[NEW SCENE: ARTHUR LOOKING OUT INTO THE FOREST AND MERLIN RIDES UP TO HIM]

MERLIN

Sire?

ARTHUR

She can't be far.

MERLIN

I know. . . but we have to work together.  We'll make camp, get a fire going, in the morning we'll pick up the trail again.  Come on.

[ARTHUR LOOKS OUT SADLY IN THE FOREST]

[NEW SCENE: INSIDE THE DARK TOWER MORGANA STARTS TO TAKE GWEN UP A LONG FLIGHT OF STAIRS.]

MORGANA

Keep moving.

GWEN

Where are you taking me?

MORGANA

You'll find out

[THEY KEEP CLIMING ALL THE WAY TO THE TOP. MORGANA OPENS A DOOR AND GWEN STEPS INSIDE]

GWEN

What is this place?

MORGANA

Sleep well.

GWEN

Morgana. . .?

[GWEN STARTS TO RUN TWARD THE DOOR AS MORGANA SHUTS ITAND LOCKS HER INSIDE THE ROOM.  GWEN TURNS AROUND STARTS WALKING MORE INTO THE ROOM.  SCREAMS FILL THE ROOM CAUSING GWEN TO PLUG HER EARS.]

[NEW SCENE: THE KNIGHTS ARE SITTING AROUND A CAMPFIRE WITH ARTHUR STARING INTO IT.  HE THEN LOOKS OVER AND SEES ELYAN STANDING BY HIMSELF SO ARTHUR WANDERS OVER TO HIM]

ARTHUR

Elyan.

ELYAN

If I stayed with her. . .

ARTHUR

You saved Percival, you saved Leon. . .

ELYAN

But not my own sister.

ARTHUR

We can not blame ourselfs.

ELYAN

She raised me. . . you wouldn't understand.

ARTHUR

I do.

ELYAN

I don't know what ide be if it wasn't for her.  I can't explian.

ARTHUR

You don't have to.

[ARTHUR PUTS HIS ARM AROUND ELYAN AND THEY WALK BACK TO THE REST OF THE GROUP.]

[NEW SCENE: THE KNIGHTS ARE SLEEPING AROUND A LOW BURNING FIRE.  WHEN SUDDENLY. . .]

LEON

Aaaahhhh!!!

[EVERYONE JOLTS AWAKE TO A HEAVY BREATHING LEON.  MERLIN APPROACHES HIM.]

MERLIN

It's alright.

LEON

The tower.  Everything in it's shadow. . .was dead.  The sound it was like. . . like children screaming.

PERCIVAL

The rain that fell was like blood.  I had the same dream.  I was lost in a forest, the trees had claws, and when I finally escaped it there was a plain. . .

LEON

Emty as far as the eye can see, exept. . .

PERCIVAL

Byonde the skyline there was a black pillar of stone.

LEON

The tower was so dark, it could swallow the sun.

ARTHUR

The dark tower.  Its a place where every young knight is tought to dread and highly so.  Its where many have met their end.

MERLIN

I have never heard of it.

ARTHUR

With good reason.  Its said that the mear mention of it can bring doom to those that hear it.

GWAINE

Well, lets not mention it again.  I was having a dream of eating a cheese that tasted of apple pie.  Anyone else had that dream?  Well your all missing out.

[MERLIN AND ARTHUR LEAVE THE GROUP FOR A PRIVATE CONVERSATION]

ARTHUR

Why would they both have that dream?

MERLIN

The poison. . . must still be coursing through their veins.

ARTHUR

But the same dream?

MERLIN

Arthur, Morgana conjured those snakes, Leon and Percival would be dead if thats what she wanted.

ARTHUR

So what are you saying?

MERLIN

She planted those visions in their minds.  It's a trap, she is luring you to your doom.

ARTHUR

And the tower?  Thats where she's taken Guinevere.

[NEW SCENE: GWEN IS LAYING ON THE FLOOR WITH MANDRAKE ROOT LIQUID FALLING ALL OVER HER FACE, THEN SHE GETS UP AND SEES MANDRAKE ROOTS ALL AROUND HER.  A BUNCH OF SHRIEKS AND SCREAMS FILL HER EARS]

[NEW SCENE: ARTHUR AND THE KNIGHTS ARE PREPARING FOR THEIR RIDE TO RESCUE GWEN]

ARTHUR

I've decided to journey to the dark tower.  It's my belief that Guinevere has been imprisoned there.  I don't know what horrors will be waiting so I'll travel alone.

ELYAN

No.

ARTHUR

I'm sorry, but I've made my decision.

ELYAN

You can't stop me Arthur, she is my sister.

PERCIVAL

Nor me ither.  She's our Queen.

LEON

And our friend.

GWAINE

She's a maiden in a tower.  A damsel in distress. I was born for this moment.

ARTHUR [LOOKING AT MERLIN]

You can turn back Merlin.

MERLIN

I made you a promise remember?

[NEW SCENE: THE KNIGHTS ARE RIDING TWARDS THE DARK TOWER THROUGH THE FOREST.  THEY COME UPON A CLIFF OVERLOOKING THE IMPENATRABLE FOREST AND THE DARK TOWER]

ARTHUR

The dark tower.

MERLIN

How do we get to it?

ARTHUR

Through the impenartrable forest.

MERLIN

But it's. . .

GWAINE

Impenetrable.

MERLIN

We can't possably get through there?

ARTHUR

We must.

[NEW SCENE: THE KNIGHTS CUTTING AWAY AT THE BRANCHES IN THE IMPENETRABLE FOREST.  GWAINE RIPS HIS CLOAK ON THE THORNS LEAVING A PIECE BEHIND. EVERYONE STOPS AND STARES AT HIM]

GWAINE

Keep going.

[THE KNIGHTS CONTINUE ON THROUGH THE FOREST]

[NEW SCENE: GWEN LOOKING FRIGHTENED AND RUNNING AROUND THE DARK ROOM.]

GWEN (frightlingly)

Huuuh!

[SHE BUMPS INTO AN ILLUSION (THAT SEEMS REAL) TO HER OF ELYAN]

EVIL ELYAN

Hahahahahahahahahahahahaha.

[LAUGHING ECHOING ALL AROUND HER THROUGHOUT THE ROOM.]

[NEW SCENE: ARTHUR LEADING THE KNIGHTS THROUGH THE FOREST. PERCIVAL BREAKS HIS SWARD IN HALF.]

PERCIVAL

Blunt anyway.

[PERCIVAL THROWS THE BROKEN HANDEL ON THE GROUND.  MERLIN HANDS HIM A NEW SWORD.]

ARTHUR

Don't stop.

PERCIVAL

We have lost the path.

ARTHUR

We'll keep heading north.

GWAINE

How do we know which way is north?

ARTHUR

The ivey. Pale leaves face south, dull leaves face north.

[THE KNIGHTS COME TO A CLEARING IN THE FOREST WHERE THEY CAN SEE THE DARK TOWER]

LEON

We are on the right course.

ARTHUR

We should reach the tower by sundown.  Let's pick up the pace.

[NEW SCENE: GWEN IS SITTING AGAINST THE WALL IN THE DARK ROOM.  ILLUSION MERLIN APPEARS BEHIND AN ALCOVE]

EVIL MERLIN

Gwen.

GWEN

Huuuh?!

[EVIL MERLIN MOTIONS GWEN TO COME TO HIM]

GWEN

Merlin?

[SHE STARTS TO CRAWL TWARDS HIM THEN HE DISAPPERS.  SHE GOES BACK TO THE WALL SHE WAS AT]

EVIL MERLIN

Raaahhhhhhh

GWEN

Aaaahhhhhh.

[GWEN CRAWLS ON THE FLOOR WHILE LOOKING AROUND.  THE DOOR OPENS AND MORGANA WALKS IN]

MORGANA

Come. . .let us have somthing to eat.

[MORGANA LEADS GWEN OUT OF THE ROOM AND SHE FOLLOWS]

[NEW SCENE: ARTHUR LEADING THE KNIGHTS THROUGH THE FOREST.]

LEON

We should have made it out of the forest by now.

ARTHUR

Look.

[ARTHUR WALKS OVER TO A PIECE OF RED CLOTH]

GWAINE

What is it?

[ARTHUR SHOWES HIM THE CLOTH AND GWAINE LIFTS HIS CLOAK REVEALING A HOLE WHERE THE PIECE OF CLOTH USED TO GO IN HIS CLOAK]

ELYAN

How can that be?

ARTHUR

We have gone around in a circle.

[ARTHUR ANGRELY PICKS UP HIS SWORD AND THROWS IT IN TO THE GROUND]

ARTHUR (Angrely)

We have wasted an entire day!

[ARTHUR SINKS TO THE GROUND LOOKING DEFEATED AND UPSET. ELYAN JOINS HIM.]

LEON

Lets make camp for the night.  Get some rest and pick up fresh in the morning.

[MERLIN WALKS OVER TO AN UPSET ARTHUR]

MERLIN

I made you a promise.  Remember?  We will bring her home.

[NEW SCENE: MORGANA FEEDING GWEN SOME FOOD AT THE TABLE.]

MORGANA

Eat.  Here.  Food always makes me feel better.  Would you prefer some chicken?. . .You must eat.  You are fading away.

GWEN

I do not know what cool trick you are playing but I will not be broken by you.

MORGANA

I thought this would be nice.  I know how lonely you must be.  All by yourself in that room.  Atleast your not shackled, there's daylight, you can move, you can see.

GWEN

You expect me to be grateful?

MORGANA

I too have suffered Gwen.  I spent two years living in darkness.  I spent two years chained to a wall in the bottom of a pit. . . You did not know?

[GWEN SHAKES HER HEAD NO]

MORGANA

I would have sold my sole for someone to show me kindness such as this.  Do you want me to take you back up there?

NEW SCENE: THE KNIGHTS SLEEPING IN THE FOREST.  MERLIN WAKES UP AND SEES SOMTHING AND FOLLOWS IT THROUGH THE FOREST.  HE THEN CATCHES UP TO IT AND SEES QUEEN MAB]

QUEEN MAB

Welcome to my realm Emris.

MERLIN

Who are you?

QUEEN MAB

Why, I'm Queen Mab.  I am the spirit of this place.  And all the places that bring dispear to mens hearts.  Few have ever seen me Emris, you should count yourself fortunate.

MERLIN

You. . .everything in this forest, it's wildering.

QUEEN MAB

The forest is one step of the journey.

MERLIN

How do we find a way out?

QUEEN MAB

Oh little one. . .you shuld not have to ask.  left is right and right is left.  And the way behind is the way ahead.  It is simple.

MERLIN

Oh. . .simple

QUEEN MAB

You have a minds eye Emris.  You must learn to trust in it.  But far greater challanges lie ahead.

MERLIN

When we reach the dark tower?

QUEEN MAB

If. . .

MERLIN

What do you mean?

QUEEN MAB

You must beware Emris, the tower is not a real place.  It is the heart's rest.  The mind's deepest fear.  The stillness in a humming bird's eye. . .

MERLIN

Stop, talking in riddles.

QUEEN MAB

Then I shall speak in rhyme.  Heed my words which you concern, for one of you will not return.

MERLIN

What do you mean?

QUEEN MAB

hahahahahahaha

[QUEEN MAB DISAPPEARS WHILE MERLIN IS LOOKING AROUND AND SAYING]

MERLIN

Which one?

[NEW SCENE: THE KNIGHTS ON THE MOVE THROUGH THE FOREST.  ARTHUR STOPS AND LOOKS AROUND]

ARTHUR

We need to find the clearing where we saw the Dollares Plains.

ELYAN

Which way is that?

MERLIN

North.  Please. . .I know I can get us there.  I wouldn't do anything to risk Gwens life, I can get us to the dark tower.  I am certian.  I know what Gwen means too you, to all of us.  We need to head north.

ARTHUR

Which way is that Merlin?

MERLIN (pointing to a direction)

That way.

ARTHUR (pointing to the direction that Merlin pointed to)

No it's. . .over there.  How on earth did you know that?!

MERLIN

Sense of smell.  When the wind is from the north you can smell the sea.

ARTHUR

That's rediculous.

MERLIN

Trust me just this once?

ELYAN

Arthur. . .give him a chance.

LEON

What choice do we have?

[MERLIN STARTS TO LEAD THEM THROUGH THE FOREST.]

ARTHUR

Are you sure this is the right way Merlin?

[MERLIN USES HIS MAGIC (SECRETLY) TO FIND THEIR WAY.  HE LEADS ON PAST PERCIVALS BROKEN BALDE. PERCIVAL SEES IT AND PICKS IT UP]

PERCIVAL

Merlin.  Your a genius.

[MERLIN LEADS THE KNIGHTS TO THE CLREAING WHERE YOU CAN SEE THE DARK TOWER.  ARTHUR PATS MERLIN ON THE BACK.]

ARTHUR

Which way now?

[MERLIN LEADS ON AND USES HIS MAGIC AGAIN TO FIND THEIR WAY.  THE KNIGHTS START PICKING UP THE PACE, RUNNING AFTER A CONFIDENT MERLIN.  HE SUCESSFULLY LEADS THEM OUT OF THE IMPENETRABLE FOREST.  WHEN THEY EMERGE THEY ARE LOOKING AT THE EMTY PLAINS LEADING TO THE DARK TOWER]

ELYAN

How far do you think it is?

GWAINE

Atleast we can see where we are going.

ARTHUR

Then let's not stand here looking at it.

[ARTHUR TAKES THE LEAD AND STARTS HEADING TWARD THE DARK TOWER WITH THE KNIGHTS IN PERSUT.]

[NEW SCENE: GWEN LAYING DOWN IN THE ROOM AND SLOWLY STANDS UP.  EVIL GAIUS IS LOOKINGAT HER BUT DOES NOT SAY ANYTHIG. SHE SENSES HIM AND TURNS AROUND BUT HE IS GONE.  THEN, MORGANA UNLOCKS THE DOOR AND COMES IN.]

MORGANA

I thought you might like to dine with me?

[MORGANA STARTS TO WALK TWARDS GWEN WHILE SHE IS BACKING AWAY FURTHUR INTO THE ROOM.]

MORGANA

Come.  You must eat or you will fade away.

[MORGANA REACHES OUT TO GWEN AND GWEN PUTS HER HAND IN MORGANAS BUT PULLS FROM HER GRASP RIGHT AWAY]

MORGANA

Your hands are cold.  Let me get a warm fire going for you.  Anything you want you can have.  I'll give it to you.

GWEN

Why are you doing this?

MORGANA

Because we are friends.  We always were-

GWEN

Leave me alone.

MORGANA

Gwen. . .

GWEN

What are you going to do to me?

MORGANA

I'm helping you.  I am looking after you-

GWEN

I want nothing from you.

MORGANA

Well if you change your mind, let me know.

[MORGANA LEAVES THE ROOM. ANOTHER SCREAM ECHOS THROUGHOUT THE ROOM]

[NEW SCENE: ARTHUR LEADING THE KNIGHTS AND MERLIN THROUGH THE PLAINS.  GETTING CLOSER TO THE TOWER.  PERCIVAL STOPS AND TAKES HIS BOOT OFF REVEALING A BLISTER.  ARTHUR STOPS AND TURNS TO PERCIVAL]

ARTHUR

We can not afford to rest.

PERCIVAL

I'm alright.

[THEY CONTINUE ON THEIR JOURNEY]

[NEW SCENE: GWEN IS ON THE FLOOR CRYING AND CLUCHING HER EARS TRYING TO BLOCK THE SCREAMS OUT]

GWEN (crying and wimpering)

Don't look you'll be alright. . . don't look you'll be alright. . .d-don't lo-ok. . .don't look you'll be alright.  Huh, hu.  Huh, hu.

[NEW SCENE:  THE KNIGHTS AND MERLINWALKING THROUGH THE PLAINS (STILL).  MERLIN SLIPS AND FALLS DOWN A DITCH.]

PERCIVAL

Merlin!

[MERLIN SLIDES DOWN THE DITCH.  AND ALMSOT FALLS ONTOP OF A SWORD POINTING AT HIM NEXT TO A BUNCH OF KNIGHT CORPSES.  MERLIN CRAWLS BACK OUT OF THE DITCH.  PERCIVAL GIVES HIM A HAND UP.]

ARTHUR

We must keep moving.

[THE KNIGHTS CONTINUE ON]

[NEW SCENE: GWEN CROUCHED ON THE FLOOR CRYING AND WIMPERING, SCREAMS ECHOING THROUGH HER HEAD.]

EVIL ARTHUR

Guinevere. . .

GWEN

Huh?! Arthur?. . .No.  I know it's not you.  I know its not you.  I know its not you.  I know its not you.

[EVIL ARTHUR SLOWLY WALKS TWARDS GWEN]

EVIL ARTHUR

Guinevere.  Look at me.

GWEN

I know its not you.

EVIL ARTHUR

Please. . .

GWEN

I know its not you.

EVIL ARTHUR

Its me.  Its Arthur.

GWEN

I know its not you.

EVIL ARTHUR

See?  Its me. Its Arthur.  Your safe now.

[GWEN LOOKS UP AT HIM.]

EVIL ARTHUR

Hahahahahahahahahahahahahaha

[LOTS OF LAUGHING EVERYWHERE.]

GWEN

Aaaaahhhhhhh.

[NEW SCENE: ARTHUR AND THE KNIGHTS ARE STILL MOVING ON GETTING CLOSER TO THE DARK TOWER AND A BUNCH OF DEAD BODYS ALL AROUND THEM.  THE DARK TOWER IS VERY CLOSE NOW.  THEY ALL STOP TO LOOK AT IT BEFORE MOVING ON.]

[NEW SCENE: GWEN CRYING AND SCREAMING AT THE LAUGHING AND SHRIEKING GOING ON AROUND HER.]

GWEN

Aaaaaaahhhhhh. Uhhhh-huh.  Aaaaahhhhhh.  Uuuh-huh-huh.  Aaaaaahhhhh.

[MORGANA WALKS UP TO A TERIFIED GWEN]

MORGANA

It's all right.  Its all right.  I'm here.

[MORGANA REACHES OUT AND GWEN GOES INTO HER EMBRACE.]

MORGANA

I'm here.  My darling I was wrong to make you suffer.  The mandrake root is cruel.  Peirces the depts of your very soul. Pushes you into the very mear conciousness of what you fear and dread.  Gwen, you have been so courageous but it was necessary.  Gwen, your not alone now.  You need never bee alone again.  I am the only one you can trust.  I am the only one you have left in the world.   The others torment you, hate you. . . Come.

[GWEN GRABS MORGANAS HAND AND STARTS TO LEAVE WITH HER.]

MORGANA

You need some rest, some proper rest.

[THEN SHE REALIZES WHAT SHE IS DOING AND PULLS AWAY FROM MORGANA]

GWEN

No.  Whatever twisted game you are playing, I want no part in it.  I would rather stay here and die.

[NEW SCENE: ARTHUR AND THE KNIGHTS HAVE REACHED THE ENTRANCE TO THE DARK TOWER.  ARTHUR PULLS OUT HIS SWORD AND LEADS THE WAY INTO THE TOWER.  THEY START CLIMING SOME STAIRS]

MERLIN

Somthings wrong.  Its too easy.

ARTHUR

Are you ever happy?

[THEY CONTINUE ON AND ELYAN SLIPS PAST ARTHUR.]

ELYAN

Arthur!

[ARTHUR FOLLOWS AND GOES INTO A NEW ROOM]

ELYAN

Stop!

PERCIVAL

Aaawww.

[AN ARROW FLYS INTO PERCIVALS LEG AND A BUNCH OF OTHER ARROWS FLY AROUND THE ROOM]

ARTHUR

Nobody move.  stay egzactly where you are.

LEON

What triggered it?

ARTHUR

The flag stones, they must react to pressure.

ELYAN

Here.  I will use this.

[ELYAN USES HIS SWORD TO REACT THE FLIGHTSTONE AND GOES FURTHUR ACROWW THE ROOM.]

MERLIN

I will go first.

[EVERYONE FOLLOWS ELYAN AND MERLIN THROUGH THE TRAP ROOM.]

ELYAN

I'll push on.

[ELYAN GETS CLOSER TO THE DOOR.]

ARTHUR

No, Elyan.

ELYAN

None of us would not be here if it wern't for me.  I have to do this.

[ELYAN REACHES THE DOOR AND GOES THROUGH ONTO THE NEXT STAIRCASE.]

ARTHUR

Elyan!

[ELYAN CLIMBS SOME MORE STAIRS AND INTO THE ROOM WHERE GWEN IS TRAPPED WITH A SWORD GUARDING HER.]

ELYAN

Gwen!

GWEN

Elyan!

ELYAN

What has she done to you?

[ELYAN ATTEMPTS TO GET PAST THE SWORD TO REACH GWEN.]

GWEN

No, don't.  It will not let you pass.  Morgana enchanted it to protect me.  You can't free me Elyan.  Leave me here please.

ELYAN

N-no.

GWEN

You can not overcome it.  It will fight to the death.

[ELYAN STARTS TO FIGHT THE SWORD.  HE FIGHTS FOR A WHILE THEN THE SWORD STABS ELYAN.]

GWEN

Huh!  Elyan go save yourself.

[ELYAN CONTINUES FIGHTING THE SWORD AND OUT WITS IT BY MAKING IT GO OUT A WINDOW, AND SHUTTING IT, THEN THE SWORD GOES INT THE SHUTTER AND IS STILL.  ELYAN COLLAPSES AND GWEN RUSHES OVER TO HIM.]

GWEN

I-I'm here.  I'm here.

ELYAN

For a moment, I didn't think I was going to win.

GWEN

Father would be proud of you.

ELYAN

And of you.  So proud.

[ELYAN SLOWLY DIES IN GWENS ARMS.  ARTHUR AND THE REST OF THE KNIGHTS RUSH IN, LOOKING AROUND.  ARTHUR SEES GWEN GRIEVING OVER ELYAN AND GOES TO HER SIDE AND SITS WITH HER LOOKING AT ELYAN.]

[NEW SCENE: A KNIGHT FLINGS A FLAMING ARROW AT ELYANS BOAT BURIAL.  ARTHUR GOES TO STAND BY GWEN WRAPPING AN ARM AROUND HER.]

MERLIN (to Gaius)

I was warned that one of us would not return.

GAIUS

Its not your fault Merlin.

MERLIN

Elyan is dead.

GAIUS

The sword that Elyan fell brave to was surely intended for Arthur.  Now he is safe.  And so is Gwen.

[NEW SCENE: ARTHUR AND GWEN ARE IN THEIR CHAMBERS.  ARTHUR IS ASLEEP WITH HIS ARM AROUND GWEN, BUT GWEN STIRS AWAKE, AND LEAVE THE ROOM WALKING OUT OF THE CASTLE.]

[NEW SCENE: GWEN GOES INTO THE FOREST AND HUGS MORGANA.]

MORGANA

How is he?

GWEN

Arthur thinks he has won.  He has no idea.

MORGANA

Do you understand now who you can trust?

GWEN

Its you Morgana.  Its only ever been you.

MORGANA

You are not one of them.  And you never will be

GWEN

You don't know how much I hate them.  All of them.

MORGANA

You have done well to see past the lies to the real truth.  You have an important part to play in the future.  Togther we will ensure the destruction of everything that Arthur holds dear.

 

Source

Kikavu ?

Au total, 80 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Blair16 
04.05.2019 vers 13h

ouatdark 
26.04.2019 vers 17h

isadu35 
26.02.2019 vers 15h

vampire141 
10.02.2018 vers 22h

SarahEllie 
24.09.2017 vers 22h

SaraLove 
07.09.2017 vers 16h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton médecin préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
La reine a besoin de vous: résultats

La reine a besoin de vous: résultats
Sa majesté Gwen Pendragon est enfin parvenue à sortir des festivités de ce début d'année pour...

Calendrier !

Calendrier !
Le glacial calendrier de Janvier 2020 est arrivé. Enfilez une cape bien chaude et n'hésitez à venir...

Colin Morgan : un nouveau long-métrage

Colin Morgan : un nouveau long-métrage
Dans un article sur les faussaires dans la section Art, le London Daily Telegraph dévoile que Colin...

Angel Coulby ce soir sur France O dans Dancing on the Edge.

Angel Coulby ce soir sur France O dans Dancing on the Edge.
Ce soir, retrouvez Angel Coulby et Anthony Stewart Head dans la série Dancing on the Edge sur...

Colin Morgan : Encore un livre audio

Colin Morgan : Encore un livre audio
Un nouveau livre audio The Young Lion est sorti hier, 15 décembre 2019 sur Audible. The Young Lion...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

sauveur, 17.01.2020 à 18:36

Vous pouvez encore voter pour la PDM du quartier Dallas si ce n'est pas encore fait, venez jeter un coup d'œil

pretty31, Avant-hier à 12:37

Concours de wallpaper pour la Saint Valentin sur le quartier 13 Reasons Why ! N'hésitez pas à venir vous inscrire !

choup37, Avant-hier à 20:31

Concours wallpapers st-valentin sur Doctor Who! Déjà 4 personnes, qui sera le cinquième?

pretty31, Avant-hier à 22:39

Si l'hypnocard 13 RW vous fait de l'oeil depuis un moment, n'hésitez pas à participer à notre concours St Valentin pour tenter de la remporter

ophjus, Hier à 23:49

Les Awards du quartier The Bold Type sont toujours en cours, venez voter et voir les nombreuses news

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site

Retrouvez la chaine Hypnoweb.net
sur Blasting News