500 fans | Vote

#504 : Le Sortilège de Morgane

Le Roi Odin a pris le contrôle du Royaume de Nemeth, chassant du pouvoir le Roi Rodor et sa fille la Princesse Mithian. Morgane décide alors de mettre à profit la soif de revanche d'Odin envers Camelot. Elle prend les traits de Hilda, la servante de Mithian, et l'oblige la jeune femme à demander l'aide Arthur ..

Popularité


4.57 - 7 votes

Titre VO
Another's Sorrow

Titre VF
Le Sortilège de Morgane

Première diffusion
27.12.2012

Première diffusion en France
05.04.2013

Vidéos

'Another's Sorrow' - Episode 5.04 - Next Time Trailer - BBC

'Another's Sorrow' - Episode 5.04 - Next Time Trailer - BBC

  

'Princess Mithian's suffering' - Episode 5.04 - BBC One

'Princess Mithian's suffering' - Episode 5.04 - BBC One

  

5x04 Merlin and Morgana

5x04 Merlin and Morgana

  

Deleted Scenes Merlin S5 Episode 4

Deleted Scenes Merlin S5 Episode 4

  

Photos promo

La Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian dans la forêt - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian dans la forêt - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

Morgane/Hilda et son corbeau - Le sortilège de Morgane

Morgane/Hilda et son corbeau - Le sortilège de Morgane

Le Roi Odin devant le château du Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

Le Roi Odin devant le château du Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

Le corbeau de Morgane - Le sortilège de Morgane

Le corbeau de Morgane - Le sortilège de Morgane

Merlin et la Princesse Mithian sous le regard de la servante - Le sortilège de Morgane

Merlin et la Princesse Mithian sous le regard de la servante - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian et Merlin - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian et Merlin - Le sortilège de Morgane

Merlin - Le sortilège de Morgane

Merlin - Le sortilège de Morgane

Arthur et Perceval au secours de la Princesse Mithian et de son père le Roi Odor - Le sortilège de Morgane

Arthur et Perceval au secours de la Princesse Mithian et de son père le Roi Odor - Le sortilège de Morgane

Arthur se battant pour sauver la Princesse Mithian et son père - Le sortilège de Morgane

Arthur se battant pour sauver la Princesse Mithian et son père - Le sortilège de Morgane

Morgane sous les traits d'Hilda, la servante de la Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

Morgane sous les traits d'Hilda, la servante de la Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

Morgane sous les traits d'Hilda, la servante de la Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

Morgane sous les traits d'Hilda, la servante de la Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

Morgane et le Roi Odin - Le sortilège de Morgane

Morgane et le Roi Odin - Le sortilège de Morgane

Le Roi Odin - Le sortilège de Morgane

Le Roi Odin - Le sortilège de Morgane

Gaius au chevet de la Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

Gaius au chevet de la Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

La Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

Arthur assurant les arrières de la Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

Arthur assurant les arrières de la Princesse Mithian - Le sortilège de Morgane

Arthur secourant la Princesse Mithian et son père - Le sortilège de Morgane

Arthur secourant la Princesse Mithian et son père - Le sortilège de Morgane

Le Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

Le Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

Le Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

Le Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

Gaius et le Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

Gaius et le Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

le Princesse Mithian et son père le Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

le Princesse Mithian et son père le Roi Rodor - Le sortilège de Morgane

Arthur se battant pour sauver la Princesse Mithian et son père - Le sortilège de Morgane

Arthur se battant pour sauver la Princesse Mithian et son père - Le sortilège de Morgane

Diffusions

Logo de la chaîne NRJ 12

France (redif)
Dimanche 29.04.2018 à 09:30

Logo de la chaîne NRJ 12

France (inédit)
Samedi 06.12.2014 à 23:20
0.50m / 2.5% (Part)

Logo de la chaîne SciFi

France (inédit)
Vendredi 25.01.2013 à 22:00
1.50m / 0.4% (Part)

Logo de la chaîne BBC 1

Grande-Bretagne (inédit)
Samedi 27.10.2012 à 00:00
6.86m

Plus de détails

Titre original : Another's Sorrow

Réalisateur : Ashley Way

Scénariste : Jake Michie


Distribution


Colin Morgan ... Merlin
Bradley James  ... Arthur
Katie McGrath ... Morgane
Angel Coulby ... Guenièvre
Richard Wilson ... Gaius
Tom Hopper ... Perceval
Eoin Macken ... Gauvain
Adetomiwa Edun ... Elyan
Rupert Young ... Léon

Janet Montgomery ... Princesse Mithian
Fintan McKeown ...  Roi Odin
James Fox ... Roi Rodor

Premières diffusions

Royaume-Uni : 27/10/12
France :  5 /04/13
États-Unis : 25/01/13

Another’s Sorrow (Merlin 5.04)

Morgane, accompagnée d’un homme à l’allure martiale entre dans une ville qui vient d’être attaquée. Des corps jonchent le sol, des incendies brûlent encore. Ils pénètrent dans une salle très vaste, richement décorée. Un homme et une femme sont à genoux entre deux gardes. Il s’agit du Roi Rodor et de sa fille la Princesse Mithian dont le royaume vient de tomber dans les mains du Roi Odin, le nouvel allié de Morgane. Celle-ci fait savoir aux prisonniers qu’elle considère tout allié de Camelot comme un ennemi. Les gardes entraînent les prisonniers hors de la salle. Morgane explique à Rodor que les prises de guerre ne l’intéressent pas, la seule chose qui compte pour elle est la reconquête du trône de Camelot et que pour y arriver, elle a besoin des armées d’Odin. En échange de cette aide, Morgane promet à Odin de lui remettre Arthur Pendragon.

A Camelot, deux cavalières arrivent de nuit dans la cour du château. Léon se précipite pour voir qui sont ces inconnues. Il reconnaît Mithian, elle est accompagnée d’une vieille femme. La princesse s’évanouit dans les bras du chevalier qui la transporte dans une chambre.

Gaius et Merlin s’affairent à son chevet. Merlin tente d’éloigner la vieille femme mais elle refuse obstinément de quitter la chambre et Gaius l’autorise finalement à rester.

Dans ses appartements, Arthur est préoccupé, il attend des nouvelles de Mithian. Merlin arrive finalement pour le rassurer sur l’état de santé de la princesse mais il lui interdit d’aller lui parler sur le champ car elle a besoin de repos. Arthur se doute que quelque chose de grave a dû se produire pour que Mithian entreprenne ce périple de nuit.

Après avoir fermé à clé la porte de la chambre de Mithian, la vielle femme fait quelques pas en titubant. Mithian la regarde avec effroi. La servante gémit, se tord de douleur et finit par reprendre son apparence réelle, il s’agit de Morgane. Mithian tente de la défier en lui rappelant que le sort de vieillissement l’épuise mais Morgane lui conseille de se montrer convaincante lorsqu’elle racontera son histoire à ses amis.

Le lendemain, dans la salle du conseil, Mithian toujours très éprouvée et en larmes fait devant Arthur et des membres de la Cour le récit de la chute de Nemeth. Elle explique qu’Odin s’est montré impitoyable et qu’elle a réussi à s’enfuir de justesse avec son père. Mais celui-ci, sérieusement blessé n’a pas pu poursuivre le chemin et qu’elle a dû l’abandonner en route. Elle supplie Arthur de lui venir en aide. Tout le récit se déroule sous le regard implacable de Hilde la servante. Arthur assure Mithian qu’il va faire tout son possible pour lui venir en aide.

Arthur tient un conseil de guerre avec ses chevaliers, Guenièvre, Gaius et Merlin y assistent aussi. Rodor a trouvé refuge dans l’ancien mausolée du Roi Lothar, près de la frontière. Mithian peut les guider jusque-là et Arthur envisage une opération discrète et rapide pour aller secourir le roi. Gaius objecte qu’Odin cherche toujours à se venger de la mort de son fils tué par Arthur. Mais celui-ci est persuadé qu’Odin ne sait pas où se cache Rodor ce qui leur donne un avantage. Il projette de partir à l’aube et de passer la nuit suivante dans la forêt de Gedref.

Dans la chambre de Mithian, Morgane appelle un corbeau et lui donne un message à transporter pour prévenir Odin. La princesse tente de s’échapper mais Morgane l’intercepte en utilisant la magie. Merlin survient sur ces entrefaites, il apporte une potion pour Mithian. Il perçoit quelque chose d’étrange dans la scène mais il est rapidement éconduit par Hilde qui s’empresse de refermer la porte à clé derrière lui.

Dans l’antre de Gaius, Merlin écrase furieusement des produits dans un mortier, il finit par faire part de ses inquiétudes à Gaius. Il lui explique que quelque chose ne va pas et qu’il a des doutes concernant la servante. Gaius reste sourd à ses inquiétudes.

Pendant ce temps, Guenièvre cherche à savoir pourquoi Arthur se lance ainsi au secours de Rodor. Elle veut s’assurer qu’il ne s’agit pas uniquement de satisfaire son désir de vengeance sur Odin. Arthur la rassure, il veut simplement secourir son allié.

Dans le mausolée du Roi Lothar, Odin qui vient de recevoir le message de Morgane se réjouit devant Rodor du fait que le piège fonctionne.

Mithian profite du sommeil de Morgane pour s’échapper de sa chambre et se faufile dans les couloirs du château. Mais la sorcière se réveille et part à sa poursuite, elle l’a rattrape et pour lui enlever toute envie de recommencer, elle utilise la magie pour lui brûler le poignet en chauffant à blanc le bracelet qu’elle porte. Guenièvre les découvre dans le corridor, mais Morgane parvient à sauver les apparences et elle repart avec sa prisonnière.

Le lendemain matin, Merlin tente de dissuader Arthur de se lancer dans cette expédition car il ne la sent pas bien, mais sans succès. Dans la cour, Mithian et les chevaliers sont prêts à partir.

La troupe fait une halte dans la forêt. En aidant Mithian à descendre de cheval, Merlin remarque la brûlure sur son poignet. Il s’en inquiète mais la princesse lui explique qu’il s’agit de la trace provoquée par les entraves lorsqu’elle a été capturée par les hommes d’Odin avant son évasion. Merlin s’en étonne, mais Hilde intervient et coupe court à la conversation.

Merlin fait part de ses doutes à Gaius, Mithian n’a jamais mentionné de captivité dans son récit. Gaius met cette omission sur le compte du choc, sans toutefois parvenir à convaincre Merlin.

La troupe reprend son chemin et fait halte dans des ruines pour y passer la nuit. Merlin tente encore de dissuader Arthur de poursuivre. Mais Arthur ne prend pas ces avertissements au sérieux et il finit par concéder que pour lui Odin est un fléau dont il faut se débarrasser. Merlin le met en garde contre le risque qu’il fait courir à tous pour assouvir un désir de vengeance personnel. Arthur lui demande si à sa place il n’aurait pas fait la même chose, et Merlin lui avoue qu’il n’aurait probablement pas agi de la sorte.

A cet instant, Hilde s’effondre, victime d’un malaise. Gaius et Merlin se précipitent pour la soutenir. Gaius l’examine et ne découvre aucun problème apparent. Il remarque surtout qu’elle est dans une forme extraordinaire pour quelqu’un de son âge. Il fait part de son étonnement à Merlin.

Le lendemain matin, Mithian est interceptée par Morgane alors qu’elle s’éloigne des ruines. La princesse explique qu’elle souhaite simplement aller se laver.

Léon rapporte à Arthur que leurs éclaireurs signalent des patrouilles d’Odin à la frontière. Le chevalier tente de convaincre le roi de changer ses plans mais sans résultat. Arthur se tient à son projet initial et ordonne de préparer immédiatement le départ.

Merlin est en train de lever le camp lorsque Mithian lui demande avec insistance de bien vouloir aller remplir sa gourde au ruisseau.

Merlin se dirige vers le cours d’eau et il découvre le nom "MorgANA" gravé sur une pierre. Il tente d’aller donner l’alerte, mais Morgane qui l’avait suivi le projette contre un arbre. Elle tente ensuite de l’achever à l’aide d’un sort. Merlin perd conscience mais la sorcière est interrompue par les cris d’Arthur. Elle prétend alors qu’elle vient découvrir Merlin et met son état sur le compte d’une chute.

Merlin est transporté au camp, Gaius l’examine, il conclut qu’il a été victime d’un choc à la tête. Il ne peut pas en dire plus tant que Merlin ne reprend pas conscience. Arthur ne veut pas attendre, il demande à Gawain de rester avec Merlin et Gaius et il se met en route avec le reste de la troupe.

Merlin ne reprend toujours pas conscience, Gwaine et Gaius sont de plus en plus inquiets. Gaius demande au chevalier d’aller chercher du bois et profite de son absence pour prononcer des incantations tout en approchant un petit bouquet de plantes en combustion près de Merlin.

Arthur et ses hommes approchent du mausolée, ils sont maintenant en territoire ennemi.

Gaius poursuit ses incantations, Merlin ne réagit toujours pas. Gaius désespère de le voir revenir à lui et semble avoir perdu tout espoir lorsqu’enfin Merlin sort de son inconscience. Il lui révèle que Hilde et Morgane ne font qu’une, que la sorcière utilise un sort de vieillissement. Gwaine qui revient de sa corvée de bois est ravi de retrouver Merlin rétabli. Sans attendre, ils se lancent au secours d’Arthur.

Guidés par Mithian, Arthur et Perceval entrent dans le tombeau alors que les autres chevaliers montent la garde à l’entrée. Alors qu’ils progressent dans le mausolée, Arthur finit par comprendre qu’ils sont tombés dans un piège. Encerclés par les soldats d’Odin, Arthur et Perceval tentent de se défendre mais ils sont vite mis hors de combat. A l’extérieur, les chevaliers de Camelot sont eux aussi encerclés et capturés.

Odin arrive, suivi de Morgane, Arthur découvre le vrai visage de Hilde. Mithian effondrée retrouve son père. Odin veut faire payer à Arthur la mort de son fils. Arthur semble se résigner à son sort mais il prévient Odin que s’il le tue, il devra s’attendre à subir la vengeance des chevaliers de Camelot.

A l’extérieur, Merlin et Gwaine découvrent les chevaliers captifs. Gwaine se charge de les libérer pendant que Merlin s’introduit dans le tombeau.

Il arrive alors qu’Odin est sur le point d’exécuter Arthur. Merlin déclenche un tremblement de terre qui sème la panique, ce qui permet à Arthur et à Perceval de se libérer et de prendre la fuite avec Rodor et Mithian. Merlin projette Morgane contre la paroi alors que le plafond s’écroule.

Dans la forêt Gwaine libère les chevaliers à l’aide d’une arbalète subtilisée à l’un des gardes.

Les fugitifs sont poursuivis par Odin et ses hommes. Pour mettre Rodor et Mithian en sécurité, Arthur et Merlin partent de leur côté pour entraîner leurs poursuivants. Ils se retrouvent acculés au bout d’une ravine. Un combat singulier s’engage entre Odin et Arthur, celui-ci finit par avoir le dessus et tient Odin à sa merci. Merlin intervient alors avec autorité pour rappeler à Arthur de réfléchir aux conséquences de ses actes.

Arthur suit les conseils de Merlin et propose à Odin de l'épargner en échange d’une trêve. Il finit par le convaincre que leurs désirs respectifs de vengeance ne mèneront à rien, si ce n’est une escalade néfaste pour tous. De mauvaise grâce, Odin se laisse convaincre et il finit malgré tout par accepter l’offre d’Arthur.

De retour à Camelot, Arthur annonce à Rodor et Mithian qu’Odin a retiré ses troupes de leur royaume. La princesse souhaite encore s’excuser mais Arthur la rassure et lui rappelle que Camelot ne serait rien sans ses alliés.

Le soir, Merlin avoue à Gaius que la puissance grandissante de Morgane l’inquiète de plus en plus.

… à suivre

 

Écrit par realbion pour Merlin HypnoSeries.

Épisode 5.04 : Le Sortilège de Morgane

 

Voix (off) : En un pays de légende où règne la magie, le destin d'un grand royaume repose sur les épaules d'un jeune homme. Son nom : Merlin.

 

CITADELLE, ROYAUME DE NEMETH, JOUR :

Un corbeau perché sur le cadavre d’un chevalier croasse avant de s’envoler. Accompagné par le roi Odin, Morgane marche sur la passerelle menant à une tour du château. Des hurlements de douleurs raisonnent. Un bataillon de soldat passe sous l’arche, dans un paysage semé de cadavres.

 

SALLE DU TRÔNE, PALAIS DE NEMETH, PLUS TARD :

Morgane et Odin entrent dans la somptueuse salle du trône. Le roi Rodor et sa fille Mithian sont à genoux, encadrés par des soldats.

Homme : Prosternez-vous devant le roi Odin !

La princesse est repoussée sur le sol.

Odin (souriant) : Princesse Mithian. Vous êtes vraiment aussi belle qu’on le dit.

Il lève le menton de Mithian pour l’étudier mais la princesse se dégage de son emprise.

Mithian (méprisante) : Et vous Odin, vous êtes un meurtrier impitoyable !

Le roi Rodor se redresse.

Rodor : Pourquoi avez-vous fait cela ?!

Morgane : Vous devriez choisir vos alliés plus soigneusement. Quiconque est ami de Camelot est mon ennemi.

Elle fait un geste de la tête destinée aux soldats qui empoignent les prisonniers et les emmènent hors de la salle. Morgane s’avance vers le trône en pierre. Elle en fait le tour tout en l’examinant distraitement.

Odin : Alors ? Nous partageons le butin comme convenu ?

Morgane : Prenez tout ce qui vous plaît.

Odin : Dans ce cas, qu’êtes-vous venue faire ici, Morgane ?

Morgane : Je veux reprendre ce qui est à moi. Je veux le trône de Camelot, et pour cela il me faut une armée.

Odin : Mon armée ?

Morgane : Je pense qu’elle a montré son courage aujourd’hui.

Odin : Et que recevrais-je en retour pour ce service ?

Morgane sourit et s’approche du roi. Elle le fixe droit dans les yeux.

Morgane : Arthur. Pour en faire ce que vous voudrez.

Elle quitte la salle.

 

***GÉNÉRIQUE***

 

CITADELLE DE CAMELOT, NUIT :

Deux cavalières entrent dans la cour. Elles descendent de leurs montures quand les chevaliers viennent à leur rencontre. Les gardes les tiennent en joug.

Sire Léon : Montrez votre visage!

Il s’approche suffisamment pour distinguer la princesse Mithian.

Mithian : Messire Léon, j’ai le cœur plein de joie de vous revoir –

Atteinte de faiblesse, elle titube.

Hilde : Princesse…

Sire Léon : Vite! Il faut l’emmener à Gaius!

Léon la prend dans ses bras et gravit les marches du château.

 

APPARTEMENTS, CHÂTEAU DE CAMELOT, PLUS TARD :

Sire Léon suivit de Gaius, Merlin et la vieille femme dépose Mithian inconsciente sur le lit.

Gaius : Merlin, apporte des couvertures et fais du feu! Dépêche-toi il faut à tout prix la maintenir au chaud.

Sire Léon : Est-ce qu’elle va s’en sortir?

Gaius : Il est encore trop tôt pour se prononcer. (Il met sa main sur l’épaule du chevalier) Merci Léon, vous avez fait ce que vous pouviez.

Sire Léon : C’est tout naturel.

Il s’éloigne et laisse le médecin travailler. Mithian semble reprendre conscience. Merlin met sa main sur l’épaule de la vielle femme en guenille.

Merlin : Quelqu’un va vous conduire à votre chambre.

Hilde : Je refuse de quitter ma maîtresse.

Merlin : Elle est entre de bonnes mains, je vous assure.

Hilde : Elle est tout pour moi!

Merlin : Si ça ne dépendais que de moi –

Hilde (le suppliant du regard) : Je vous en prie.

Merlin : Gaius?

Gaius : Très bien, installez-vous confortablement. Merlin, donne-moi une couverture.

Merlin s’exécute et Gaius recouvre la princesse.

 

APPARTEMENTS D’ARTHUR, NUIT :

Arthur est assis devant la table envahie par des parchemins, pensif. On cogne à la porte.

Arthur : Oui? (Merlin entre) Comment va-t-elle?

Merlin : Elle est faible et manifestement épuisée mais elle survivra.

Arthur : Tant mieux. (Il se lève) Je dois lui parler tout de suite.

Merlin : En fait, non.

Le serviteur lui bloque le chemin.

Arthur : Pardon?

Merlin (ferme) : Il ne faut pas la déranger avant demain matin.

Arthur : Non non non c’est important.

Arthur essai de le contourner mais Merlin le bloque à nouveau.

Merlin : Il en va de la santé de la princesse.

Arthur s’arrête et contemple Merlin.

Arthur : Ça veut dire que tu me donnes un ordre.

Merlin : Oui, sire!

Arthur : Ça te fait du bien, non?

Merlin : C’est pas… désagréable.

Arthur cède et retourne à sa chaise, préoccupé.

Merlin : Arthur?

Arthur : Pour qu’elle chevauche ainsi toute la nuit, il a dû se passer quelque chose.

Merlin : On en saura plus, demain matin. J’en suis sûr.

Il quitte la pièce, laissant le roi songeur.

 

APPARTEMENTS DE MITHIAN, NUIT :

La vieille femme ferme à clé la porte des appartements. Mithian la regarde avec appréhension, allongée sur son lit. La vieille femme semble à bout de force et peine à se rendre à la commode. Ses mains se crispent sur le meuble. Elle gémit de douleur. Après un moment, la femme relève la tête et observe son reflet dans la vitre de la fenêtre. Son visage se transforme pour faire place à celui de Dame Morgane. Elle se retourne et échange un regard avec Mithian.

Mithian : Votre magie est peut-être puissante, Morgane, mais vous ne pourrez pas continuer longtemps. Elle vous épuise.

Morgane : Assez!

Morgane s’assied à table et reprend son souffle.

Morgane : Vous, faites juste en sorte que vos amis croient votre histoire.

La sorcière foudroie Mithian du regard.

Mithian (voix off) : Ils sont arrivés de nuit…

 

SALLE DU TRÔNE, LENDEMAIN MATIN :

Merlin aide la princesse à s’assoir au milieu de la salle.

Mithian (voix off) : … à l’improviste…

Elle fait face aux trônes occupés par Arthur et Guenièvre, eux-mêmes entourés des chevaliers et de la Cour de Camelot.

Mithian (émue) : Nous avons été pris au dépourvu. Nous n’avons pas pu leur résister…

Arthur : Cela s’est passé il y a trois jours vous dites?

Elle acquiesce.

Mithian (en larmes) : Ces guerriers… n’ont montré aucune pitié. Ils nous ont fauchés comme- comme du foin.

Guenièvre compatie.

Arthur : Odin se moque totalement de ce qu’il inflige.

Guenièvre : Et votre père?

Mithian : Il a été gravement blessé. Mais nous avons réussis à nous échapper.

Arthur : Et maintenant où est-il?

Mithian : Il est arrivé presque jusqu’à la frontière mais il n’a pas pu continuer plus loin (elle baisse les yeux, effondrée)… Les hommes d’Odin vont se lancer à notre recherche. Ils le trouveront tôt ou tard, ce n’est qu’une question de temps!

Arthur : Je vois.

Mithian tourne la tête vers Morgane déguisée, assise à ses côtés. Celle-ci l’observe. La princesse semble rassembler son courage.

Mithian : Mon père est un homme âgé. Il est incapable de se débrouiller seul. Je n’ai personne vers qui me tourner à part vous, Arthur… Vous êtes mon unique espoir.

Arthur hoche la tête, avant d’échanger un regard avec sa femme. Tous attendent le verdict.

Arthur : Mithian je comprends ce que vous devez ressentir. Et je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour vous aider.

La princesse est surprise. Une larme coule sur son visage.

Mithian : Je vous remercie votre Majesté.

Elle sourit faiblement et tente de retrouver sa contenance. Morgane, elle, semble satisfaite.

 

APPARTEMENTS D’ARTHUR, PLUS TARD :

Le roi, la reine, Gaius, Merlin et les chevaliers entourent une grande carte placée sur la table.

Arthur : Rodor a trouvé refuge ici (il pointe l’endroit) dans l’antique sépulture du roi Lothar, à trois lieux de notre frontière.

Léon (à Gaius) : Et Mithian peut nous y conduire?

Gaius : Elle se rétablie bien.

Arthur : Notre seule chance de récupérer Rodor c’est d’agir vite et furtivement avec juste un petit groupe de chevaliers.

Elyan : On pourrait atteindre la frontière et revenir en quelques heures.

Arthur : Exactement.

Gaius : Sire, si je puis me permettre…

Arthur : Oui, Gaius.

Gaius : Odin en veut à votre peau depuis longtemps. S’il découvre ce plan vous pourriez vous retrouver avec une armée entière sur le dos.

Guenièvre observe attentivement Arthur.

Arthur : C’est vrai. Mais Odin ignore où est Rodor alors que nous le savons. Quand il s’apercevra de ce qu’il s’est passé nous serons partis depuis longtemps. Nous camperons cette nuit dans la forêt de Gedref et nous partiront au lever du soleil.

La petite assemblée se défait pour voir aux préparations.

 

APPARTEMENTS DE MITHIAN, NUIT :

Mithian quitte subrepticement son lit pour épier Morgane. La sorcière lance un sort devant une fenêtre ouverte.

Hilde : Cume mec, hræfn wann... bebuge me. Nim bod min þissere nihte þinum dryhten.

Un corbeau se pose en croassant sur le soupirail de la fenêtre. La sorcière attache une petite missive à l’animal avant de lancer un autre sort.

Hilde : Geðo hit his agendum handum.

Le corbeau s’envole. Mithian prend la fuite quelques secondes avant que Morgane ne se retourne. La princesse court vers la porte mais la sorcière la rattrape. Elle utilise sa magie pour la retenir et la projeter sur le sol. Elles sont interrompues lorsqu’on frappe à la porte. Mithian se relève péniblement. La personne frappe de nouveau. Morgane va répondre, légèrement affolée. Il s’agit de Merlin.

Merlin : Ah désolé, j’ai frappé mais je…

Il se tait lorsqu’il croise le regard de Mithian.

Hilde : Pas la peine de t’excuser.

Merlin : C’est Gaius qui m’envoie ; j’ai une potion pour la princesse. (Il tend une fiole)

Hilde : C’est très gentil à toi ! Merci, Merlin.

Elle commence à fermer la porte.

Merlin : Euh, bonne nuit.

Morgane verrouille la porte à double tour.

Dans le couloir, Merlin semble songeur quant à l’attitude de la servante. Il s’en va.

Morgane se retourne face à sa prisonnière.

Hilde : Je ne vous conseille pas de me mettre à l’épreuve. Les conséquences seraient très désagréables pour vous.

La sorcière s’éloigne du vestibule.

 

APPARTEMENTS DE GAIUS, PLUS TARD :

Merlin écrase vigoureusement des herbes avec un pilon, ce qui n’échappe pas au vieux médecin.

 Gaius : Il y a quelque chose qui te préoccupe, Merlin?

Le serviteur continu sa besogne.

Merlin : Je ne sais pas. Mithian ne me paraît pas tout à fait normale.

Gaius : Faut-il que j’aille la voir?

Merlin : Non ce n’est pas ça ; elle n’est pas souffrante. On dirait qu’elle a peur de quelque chose.

Gaius : Eh bien elle est inquiète, Merlin. Elle s’inquiète pour son père, ça n’a rien de surprenant.

Merlin : Il y a autre chose, j’ai vu de la terreur dans ses yeux. Ce n’est pas la Mithian que je connais.

Gaius : La Mithian que tu connais vivait à une époque plus heureuse.

Merlin : Il n’y a pas que Mithian il y a aussi Hilde ; il se passe un truc bizarre entre elles.

Gaius : Elles ont traversées une terrible épreuve, Merlin. Elles ont fuis leur patrie et elles ont eu de la chance de s’en tirer vivantes. Alors rien d’étonnant qu’il y ait de la terreur dans leurs yeux.

Merlin : Peut-être.

Il tend les herbes à Gaius, après les avoir mis dans un sachet.

Gaius : Allez viens, nous avons du travail à faire. Il faut préparer nos provisions

 

APPARTEMENTS D’ARTHUR : NUIT :

Guenièvre est en tenue de nuit et fait une tresse de ses cheveux. Elle s’adresse à son mari, assis à table occupé à examiner une carte.

Guenièvre : Arthur, pourquoi avez-vous accepté d’aider Mithian?

Arthur : Parce que Nemeth est notre allié.

Guenièvre : Une seule petite erreur et Camelot pourrait se retrouver sans roi…

Arthur : C’est un risque que je suis disposé à courir.

Guenièvre : Pour Nemeth ou pour vous-même?

Arthur lève enfin les yeux de la carte pour les poser sur sa femme.

Arthur : Qu’entendez-vous par « moi-même »?

Guenièvre : C’est bien Odin qui a tué votre père. (Arthur semble comprendre) Vous ne pouvez pas nier que vous attendiez une occasion de vous venger.

Arthur se lève et va vers elle.

Arthur : Quoi que j’éprouve envers Odin, cela n’a rien à voir.

Guenièvre : Vraiment?

Arthur : Absolument rien. Il s’agit d’aider nos amis, rien de plus, rien de moins.

Guenièvre : Tant mieux. Je voulais juste être sûre.

Arthur lui caresse les épaules.

Arthur : Vous avez eu raison de demander. Je me repose sur votre franchise. Je vous en aime d’autant plus.

Elle sourit et il l’embrasse sur le front, avant de retourner au travail.

 

SÉPULTURE DE LOTHAR, FORÊT, PLUS TARD :

À l’intérieur du mausolée bien gardé, Rodor entend Odin approcher. Celui-ci lit la petite missive envoyée par Morgane.

Odin : Il semblerait que votre fille ait quelque chose dans la cervelle, Rodor. Arthur s’apprête à partir de Camelot. (À un subalterne) Dites à mes hommes de se préparer!

Odin jette un regard aux murs de pierre, en faisant le tour du tombeau le séparant de Rodor.

Odin : La tombe d’un roi… Une fin adéquate au voyage d’Arthur, vous ne trouvez pas?

Rodor : Odin, vous attirez un homme honorable dans un piège mortel. Vous n’êtes pas un roi, vous n’êtes rien de plus qu’un vulgaire criminel!

Odin gifle violemment son confrère. Il attend que Rodor se redresse.

Odin : C’est Arthur le criminel. Il l’a démontré en assassinant mon fils.

Sur ce il part, laissant le roi déchu seul et désemparé.

 

APPARTEMENTS DE MITHIAN, CAMELOT, NUIT :

Mithian est allongée sur le lit lorsqu’elle ouvre les yeux. Elle se lève doucement en observant avec attention Morgane, endormie sous sa véritable forme la tête sur la table. Elle s’approche de la sorcière, assez pour distinguer la clé qu’elle tient encore à la main. Lentement, elle tente de s’en emparer quand soudain Morgane remue. La sorcière ne se réveille pas. Mithian ré-essai et parvient à échanger la clé contre un peigne. La princesse s’éloigne et ouvre la porte avec précaution. Elle s’enfui en courant dans les couloirs.

Une brise fait s’entrouvrir la porte des appartements. Le vent fait vaciller la flamme de la bougie placée devant Morgane. La sorcière se réveille. Elle voit le peigne dans sa main et le lit vide de la princesse.

Morgane : Non!

Elle se lève à son tour.

 

COULOIRS, CAMELOT, AU MÊME MOMENT :

Mithian court pieds nus. Elle parcourt couloir après couloirs sans rencontrer personne. Lorsque soudain, à une intersection, Morgane sous son visage de vieille dame la retrouve.

Hilde (sinistre: Vous cherchez quelqu’un?

Mithian : N-Non je ne faisais que…

Elle est interrompue lorsque les yeux de la sorcière s’illuminent d’une couleur dorée. Le bracelet de Mithian devient rouge et brûlant ; la princesse cri de douleur avant de tomber à genoux.

Hilde : Est-ce que vous imaginiez vraiment pouvoir rejoindre Arthur à mon insu?

Mithian (en sanglots) : Vous vous trompez! Je ne faisais que…

Hilde : Si vous trahissez encore ma confiance, j’enterrais votre père vivant. C’est compris?

Le bracelet brûle toujours.

Mithian : Oui! Oui! Je vous en prie, faites que ça s’arrête!

Morgane lève le sort juste au moment où des pas résonnent dans le couloir. Il s’agit de la reine.

Guenièvre : Est-ce que tout va bien?

La sorcière se penche à l’oreille de Mithian.

Hilde : Relevez-vous. Lentement.

Guenièvre s’approche. Morgane fait mine d’aider sa « maîtresse ». Celle-ci prend soin de tourner son visage loin d Guenièvre.

Hilde : La princesse se sentait un peu faible, c’est tout. Nous étions sorties prendre l’air.

Guenièvre (soucieuse) : J’espère qu’à présent vous vous sentez mieux.

Mithian : Beaucoup mieux, je vous remercie.

Hilde : Nous ne vous retiendrons pas plus longtemps.

La reine hoche la tête.

Guenièvre : Bonne nuit.

Hilde : Bonne nuit, Votre Majesté.

Elles s’éloignent. Morgane entoure Mithian comme pour la soutenir.

Guenièvre : Dormez bien.

Elle rebrousse chemin à son tour.

 

COULOIRS, CAMELOT, MATIN :

Arthur marche, habillé de sa cape et de sa cotte de maille. Merlin, transportant sac et couverture, lui emboîte le pas.

Merlin : Sire! Attendez.

Arthur : Quoi encore?

Merlin : Cette mission, sire…

Arthur : …est trop dangereuse et je ne dois pas y aller.

Merlin : Vous pensez la même chose?

Arthur : Non, je pense que c’est exactement ce que tu dis à chaque fois. Pourtant, je suis là : deux bras, deux jambes (il sourit) et toutes mes dents!

Son sourire se fane lorsqu’il se remet à marcher.

Merlin : J’ai comme l’impression que quelque chose nous échappent. (Arthur fronce les sourcils) Quelque chose qu’on ignore.

Arthur : Mais tu ne pourrais pas me dire quoi.

Merlin : …Non.

Arthur : Non.

Merlin : On devrait peut-être reporter la mission jusqu’à ce qu’on ait tous les éléments à notre disposition.

Le roi s’arrête et fait mine de céder.

Arthur : Parfait… Ah, va dire à la princesse Mithian qu’on a décidé de laisser mourir son père parce que tu as comme une impression, mm? Et que je n’étais pas de ton avis.

Il reprend son chemin.

 

COUR DU CHÂTEAU, PLUS TARD :

Merlin descend dans la cour. Les chevaux sont chargés et prêts à accueillir leurs cavaliers mais Hilde a de la difficulté à monter sur le sien. Sire Léon vient l’aider. Mithian regarde la scène. Elle croise le regard de Merlin. Hilde parvient à grimper sur le cheval et le groupe quitte Camelot.

 

FORÊT, JOUR :

Les chevaliers galopent longtemps à travers la forêt avant de faire halte dans une clairière. Merlin aide Mithian à descendre de sa monture lorsqu’il aperçoit la marque de brulure encerclant son poignet.

Merlin : Comment vous êtes-vous fait cela?

Mithian : Je… (Hilde approche) J’ai été ligotée par les hommes d’Odin... Avant de réussir à m’échapper.

Merlin : Qu’est-ce que vous dites? Je n’avais pas compris cela.

Hilde : C’est un souvenir très douloureux. Elle ne doit pas avoir envie de s’y attarder.

Merlin : Bien sûr, je comprends.

Il s’éloigne. Hilde regarde Mithian avec insistance avant de la laisser à elle-même.

 

RUISSEAU, FORÊT, PLUS TARD :

Merlin, préoccupé, remplie des gourdes avec l’eau d’un ruisseau. Il se lève et s’adresse à Gaius qui est debout sur la berge.

Merlin : Ça n’a pas de sens, Mithian a dit à Arthur qu’elle s’était échappée. Elle n’a jamais dit avoir été capturée.

Il tend l’eau à son mentor.

Gaius : Elle était en état de choc, Merlin.

Merlin : C’est quand même un détail important qu’on ne peut pas omettre comme ça.

Gaius (sceptique) : Pourquoi aurait-elle menti?

Merlin : Parce que… (Il sort du lit du ruisseau) parce qu’elle ne voulait pas que je sache comment elle avait eu cette brulure au poignet. Gaius, ce n’est pas normal.

Ils échangent un regard. Gaius hésite. Arthur fait irruption sur la berge.

Arthur : Nous devons atteindre la frontière avant le crépuscule, on reprend la route!

Il s’en va.

 

FORÊT, JOUR :

Ils poursuivent leur chemin. Merlin est attentif aux coups d’œil craintifs que Mithian lance fréquemment à Hilde.

 

CAMPEMENT, FORÊT, CRÉPUSCULE :

Les chevaliers ont établi leur campement parmi des ruines envahi par la végétation. Des hommes font des rondes en haut des fortifications pendant que d’autres mangent et se repose. Ce qui est le cas d’Arthur et Merlin, assis devant un feu. Le serviteur regarde Mithan s’éloigner. Puis il pose son regard sur Arthur qui est en train de manger.

Merlin : Arthur. Vous êtes sûr que ce qu’ont fait c’est vraiment ce qu’il faut faire?

Arthur fige avant de comprendre.

Arthur : Ouais, t’as « comme une impression » de nouveau?

Merlin : Quelque chose comme ça.

Arthur : Tu as parlé à Guenièvre?

Merlin : Non, pourquoi cette question? (Le roi secoue la tête) Avait-elle des doutes sur vos raisons d’aller sauver Rodor?

Arthur prend un temps pour rassembler ses pensées

Arthur : Odin est un fléau pour ce pays. Je ne peux pas le laisser tuer le père de Mithian comme je l’ai laissé tuer le mien.

Merlin : Je sais ce qu’il a fait. Vous le détestez, Dieu sait que je le comprends. Mais courir tant de risques pour un seul petit acte de vengeance…

Un silence s’installe.

Arthur : Dis-moi Merlin, si tu étais moi, si tu étais à ma place… ferais-tu autre chose?

Merlin : Je ne pense pas, non.

Ils échangent un long regard. Arthur se remet à manger quand soudain Hilde s’effondre non loin.

Merlin : Gaius!

Il aide Hilde à se relever, bientôt rejoint par Gaius.

Gaius : Je vais vous aider. Allez-y, respirer à fond. Voilà…

Hilde : Je vais très bien.

Mithian arrive et observe la scène.

Gaius (ferme) : Bien entendu, mais j’aimerais m’en assurer quand même.

Hilde (paniquée) : Oh, ce n’est pas nécessaire.

Arthur : Si vous êtes souffrante, il faut laisser Gaius vous soigner.

La vieille femme regarde Gaius et Merlin avec appréhension.

Hilde : Ah, bon, si vous insistez.

Ils la dirigent vers un endroit plus retiré.

 

CAMPEMENT, RUINES, SOIR :

Gaius prend le pouls de la servante. Puis il examine son visage avant de mesurer la température de son front.

Gaius : Eh bien, je n’ai trouvé aucun problème qui soit décelable. (Mithian est surprise) Vous êtes en excellente santé, Hilde.

La vieille femme sourit.

Hilde : Merci, Gaius.

Gaius (en partant) : Vous êtes en meilleur forme que moi en tout cas.

Le médecin traverse une séparation fait avec des capes de chevaliers.

Merlin : Vous êtes sûr qu’elle va bien?

Gaius : Oh oui…

Il entraîne Merlin plus loin et jette un regard vers l’espace réservé à la princesse et sa suivante.

Gaius : Merlin, c’est étonnant. Son pouls est fort, son sang circule avec l’énergie et la vigueur de quelqu’un qui est plus jeune.

Merlin : Comment est-ce possible?

Gaius : Je n’ai aucune certitude. Tous ce que je sais c’est qu’elle est mieux conservée qu’une personne de son âge ne peut rêver de l’être!

Il s’éloigne, laissant Merlin songeur.

 

CAMPEMENT, FORÊT, MATIN :

Mithian traverse furtivement le campement et quitte les fortifications.

Hilde : Vous aller quelque part?

Mithian est surprise mais se reprend.

Mithian : Je dois me laver.

Hilde : Faut-il que je vous rappelle le sort qui attend votre père si vous tenter quoi que ce soit de stupide?

Mithian (ferme) : Je dois me laver, c’est tout.

Morgane la considère.

Hilde (glaçante): Faites vite alors.

La princesse s’éloigne.

 

FORÊT, AU MÊME MOMENT :

Dans un endroit reculé du campement, Arthur est debout et observe le paysage. Sire Léon le rejoint mais le roi continu de regarder devant.

Léon : Sire.

Arthur : Les éclaireurs sont-ils revenu?

Léon : Oui, sire. Ils disent qu’un grand nombre de soldats d’Odin patrouillent près de la frontière.

Arthur : Ils recherchent Rodor.

Léon : Nous on est peu nombreux, s’ils nous découvrent on n’en sortira pas. Ne serait-ce pas plus sage de rester ici jusqu’à ce que…

Arthur (sec) : Il n’en est pas question. Le temps est un luxe que nous n’avons pas.

Léon : Mais ici on est bien cachés. Avec un peu de chance, ces patrouilles vont bientôt s’éloigner et…

Arthur : On poursuit vers Nemeth. Préparez-vous à partir.

Arthur s’en va.

 

CAMPEMENT, FORÊT, JOUR :

Merlin commence à plier bagage lorsque Mithian s’approche.

Merlin : Princesse. (Il se lève)

Mithian : Bonjour, Merlin.

Merlin : Est-ce que je peux vous aider?

Mithian : Je l’espère, oui.

Elle aperçoit Morgane qui descend un escalier. Celle-ci s’arrête et les épie jusqu’à ce que Merlin la vois. La princesse secoue la tête et offre un sourire forcé.

Mithian (légère) : Est-ce que tu veux aller remplir ma gourde, s’il te plaît?

Merlin : Oh, pas la peine, attendez. (Il tend sa gourde) Prenez la mienne.

Mithian : Je… Je préférais la mienne, si ça ne t’ennuis pas.

Merlin : Pas du tout.

Mithian : Merci.

Il prend la gourde et s’en va. Morgane l’observe.

 

RIVIÈRE, FORÊT, PLUS TARD :

Merlin marche jusqu’à la rivière. Il remplit la gourde et la bouche à nouveau lorsque son regard vagabonde. C’est alors qu’il aperçoit une pierre sur laquelle est inscrit le mot « Morgane ». Il abandonne aussitôt la gourde et se met à courir vers le campement. Mais Morgane l’a suivi et ses yeux changent de couleur. Le serviteur est projeté contre un arbre sous l’effet du sort. Il se retourne péniblement et la ‘vieille femme’ avance sur lui. Elle tend le bras et lance un nouveau sort. Merlin se met à suffoquer.

Hilde : Gesweorc, hine beclyppe!

Merlin porte sa main à son cou mais rien n’y fait : il étouffe. La sorcière crispe ses doigts jusqu’à ce que Merlin gît inanimé.

Arthur (voix off) : Merlin?!

Hilde : PAR ICI! Il est ici.

 

CAMPEMENT, FORÊT, PLUS TARD :

Perceval entre dans les ruines en transportant Merlin sur ses épaules. Il est précédé de Gaius. Le roi et les chevaliers s’empressent de les rejoindre

Arthur : Qu’est-il arrivé?

Perceval : C’est Hilde qui l’a trouvé.

Hilde : Il était au bord de la rivière. Il a dû faire une chute.

Perceval couche le serviteur toujours inconscient sur le sol. Du sang macule son front. Gaius l’examine.

Arthur : Gaius?

Gaius : Il a reçu un coup violent à la tête.

Arthur : Va-t-il s’en remettre?

Gaius : Je ne crains pas pour sa vie, sire, mais j’ignore quand il reprendra conscience.

Le roi considère les chevaliers puis Merlin. Il semble se résigner à contrecœur.

Arthur : Nous ne pouvons pas l’attendre. (Mithian est bouleversée) Surtout si nous voulons retrouver Rodor avant les soldats d’Odin. Gauvain, vous resterez ici avec Merlin et Gaius. Les autres, nous partons pour Nemeth.

Léon et Perceval acquiescent. Ils se mettent en mouvement.

 

FORÊT, ENVIRON DU CAMPEMENT, JOUR :

Les chevaliers quittent le campement. Du haut des fortifications, la princesse Mithian s’arrête pour contempler Merlin, soigné par Gaius. Morgane arrive à sa hauteur et l’entraîne en l’agrippant par le bras. Mithian se dégage.

Hilde : Je vous avais prévenue qu’il ne fallait pas tenter quoi que ce soit. 

La sorcière laisse la princesse marcher devant elle afin de mieux la surveiller.

 

CAMPEMENT, FORÊT, PLUS TARD :

Merlin est immobile. Gauvain s’inquiète.

Gauvain : Il aurait déjà dû revenir à lui. (Il soupire)

Gaius : Oui, c’est inhabituel.

Gauvain : Un simple coup sur la tête, vous dites?

Gaius : Il n’y a rien qui suggère quelque chose de plus. (À lui-même) Du moins extérieurement.

Le médecin touche la main de Merlin.

Gaius : Il se refroidit, allez vite chercher du bois!

Gauvain : Oui, j’y vais.

Il quitte les ruines d’un pas pressé. Une fois assuré d’être seul, Gaius prend un petit bouquet d’herbes dans sa sacoche de médicaments. Il le tient au-dessus de Merlin, ferme les yeux et se concentre.

Gaius : Ic þe þurhhæle þin licsare !

Il ouvre les yeux ; ceux-ci sont dorés. Il passe son bouquet duquel s’élève maintenant de la fumée au-dessus du corps de Merlin.

 

FORÊT, JOUR :

Les chevaliers et leurs protégées font route à pied. Ils s’arrêtent pour observer le paysage en contrebas. Parmi la forêt immense il y a une corniche sur laquelle se trouve un vieux monument envahi par la nature.

Mithian : La tombe se trouve à l’est de la rivière.

Arthur : Nous allons quitter le territoire de Camelot et entrer dans Nemeth. Nous voici sur les terres d’Odin, alors rester vigilants.

Ils reprennent la route.

 

CAMPEMENT, FORÊT, AU MÊME MOMENT :

Gaius continu de brandir le bouquet d’herbes.

Gaius : Ic þe þurhhæle þin licsare !

Le sort n’a pas d’effet.

Gaius (désespéré) : Merlin, réveille-toi !

Le vieil homme soupire  et recommence.

Gaius : Ic þe þurhhæle þin licsare ! (Toujours rien) Merlin, je t’en prie ! Je n’ai pas d’incantations plus fortes. J’espère que celle-ci suffira.

Les secondes s’écoulent sans réaction de la part de Merlin. Gaius perd espoir et baisse la tête. Soudain, le serviteur ouvre les yeux.

Gaius : Merlin !

Merlin (il sourit: Gaius !

Le serviteur souffre encore des séquelles de son agression.

Merlin (d’une voix faible) : Hilde ! C’est Morgane.

Gaius : Morgane ?!

Merlin : Elle doit utiliser un sortilège de vieillissement.

Gaius : Cela explique pourquoi elle est toujours si fatiguée.

Merlin : Mithian a essayé de me prévenir mais je n’ai pas pu rejoindre Arthur à temps, Morgane est arrivée la première!

Gaius : Elle a bien faillit t’ôter la vie, Merlin.

Merlin : Oui… eh bien… (Il sourit) elle ne devait pas s’attendre à un magicien aussi fort que vous, n’est-ce pas?

Gaius : En effet (Merlin se redresse avec difficulté). Mais s’il te plaît, Merlin, ne m’oblige pas à refaire cela. Je ne suis pas sûr que mon cœur le supporterait.

Gauvain arrive avec une brassée de bois. Il aperçoit le serviteur.

Gauvain : Merlin! Ha ha!

Il laisse tomber le bois et s’approche du serviteur pour le serrer dans ses bras mais ce dernier lui échappe. Merlin s’est levé et se dirige vers la sortie du campement, prenant une épée au passage.

Merlin : Nous devons rejoindre Arthur : il est en train de foncer droit dans un piège!

 

FORÊT, JOUR :

Mithian est à la tête du groupe et tous marchent sur un sentier. Elle s’arrête.

Arthur : Vous êtes sûre de vous?

Mithian : Euh… oui, on n’est pas loin, maintenant. Si on continue vers l’est la tombe est droit devant.

Elle reprend la marche et quitte le sentier.

 

AILLEURS DANS LA FORÊT, AU MÊME MOMENT :

Gauvain et Merlin courent, épées à la main.

Gauvain : Ils vont vers l’est! Ils ont peut-être une heure d’avance.

Merlin dépasse le chevalier.

Merlin : Vite! Le temps presse!

 

SÉPULTURE DE LOTHAR, JOUR :

La troupe arrive devant le mausolée envahi par la végétation. Mithian affiche un air coupable.

Arthur : C’est ça?

Mithian : Oui. On doit trouver mon père à l’intérieur.

Arthur : Alors allons-y.

Il avance, bientôt suivit par les autres.

 

FORÊT, AU MÊME MOMENT :

Merlin et Gauvain courent toujours.

Gauvain : Arrête-toi, arrête-toi! (Il bifurque vers l’est) Par ici.

Le serviteur lui emboîte le pas.

 

SÉPULTURE DE LOTHAR, JOUR :

Le roi progresse vers l’entrée.

Arthur : Léon, Elyan, montez la garde avec les autres. (Ils dégainent leurs épées et s’exécutent) Perceval, venez avec moi.

 

SÉPULTURE DE LOTHAR, JOUR :

Mithian guide les chevaliers, de plus en plus nerveuse. Soudain, elle s’arrête et se retourne vers les hommes. Elle est sur le point de parler lorsqu’elle croise le regard de « Hilde ». Elle se reprend.

Mithian : Le caveau funéraire est droit devant, au bout de cette galerie.

Les chevaliers s’y engouffrent.

 

FORÊT, AU MÊME MOMENT :

Gauvain et Merlin courent encore quand ce dernier fais signe à son compagnon d’arrêter. Une troupe de soldats vêtue de noir approche. Les amis s’empressent de se cacher. Le bataillon passe près d’eux.

Gauvain (chuchotant: Les soldats d’Odin.

Le bataillon s’éloigne. Merlin et Gauvain sortent de leur cachette.

 

SÉPULTURE DE LOTHAR, JOUR :

Arthur, Mithian et Perceval entrent dans la pièce du tombeau. Elle est vide. Arthur se tourne vers la princesse qui se fait petite.

Arthur : Je ne comprends pas, où est votre père?

Mithian : Il n’est pas ici.

Le roi la dévisage, tendu.

Arthur : Alors où est-il?

Mithian : Arthur… je…

Ils entendent un bruit. Arthur et Perceval dégainent leurs armes. La pièce est soudain envahie par les soldats d’Odin qui surgissent de différentes issues. La princesse se colle au mur, paniquée.

Au même moment à l’extérieur de la sépulture, les autres chevaliers se font aussi encerclés.

Arthur engage les combats, imité par Perceval. Ils arrivent à défaire quelques-uns de leurs ennemis mais sont éventuellement vaincu par le nombre.

Arthur (à Mithian) : Quel tort vous ais-je causé?!

La princesse secoue frénétiquement la tête. Le chevalier est maîtrisé et le roi agenouillé de force. C’est alors qu’Odin entre dans la pièce, suivit par Rodor.

Odin : Arthur Pendragon, enfin! J’attends ce moment depuis de nombreuses années. (Mithian coure dans les bras de son père, éplorée). Vous avez tué mon fils. Vous m’avez pris ce que j’avais de plus précieux au monde et maintenant vous aller le payer de votre vie.

Hilde : Et ce ne sera pas trop tôt! Odin, vous n’êtes pas le seul à avoir attendu ce moment.

Arthur tourne la tête vers la vieille femme sur le seuil de la pièce.

Hilde : Les apparences peuvent être trompeuses, mon cher frère!

Arthur accuse le coup.

Arthur : Morgane.

Elle sourit, réjouie.

Odin : À présent vous aller mourir pour payer le prix de votre crime.

Il pointe son épée vers la gorge d’Arthur.

Arthur : Vous avez pris la vie de mon père, cela ne vous a donc pas suffit?

Odin : Non.

Arthur échange un regard avec Perceval.

Arthur : Dommage. Mais sachez bien ceci, Odin : si vous me tuez, vous aurez tout Camelot qui se dressera contre vous.

Odin : Camelot n’est rien sans son roi.

Arthur rigole.

Arthur : Alors vous ne connaissez pas mes chevaliers! Ils vous traqueront, ils vous trouveront, ils ne prendront aucun repos tant qu’ils n’en auront pas fini.

Odin : Je m’occuperais de vos chevaliers le moment venu, mais maintenant c’est votre mort qui m’importe.

 

SÉPULTURE DE LOTHAR, AU MÊME MOMENT :

Merlin et Gauvain sont cachés et observent les chevaliers fait prisonniers, escortés par les soldats d’Odin.

Gauvain (en chuchotant) : On arrive trop tard.

Merlin : Pas si on les rend moins nombreux.

Gauvain : Je partage ton avis.

Merlin : Je vais trouver Arthur.

Le chevalier le retient d’une main sur son épaule. Il hoche la tête.

Gauvain : Bonne chance.

Merlin s’en va. Gauvain part à son tour.

 

FORÊT, PLUS TARD :

Un des soldats d’Odin urine devant un arbre lorsque le Seigneur Gauvain surgit derrière lui et frappe sa tête contre ledit arbre. L’homme tombe au sol, assommé.

 

AILLEURS DANS LA FORÊT, AU MÊME MOMENT :

Merlin s’approche furtivement de deux soldats en poste. Ses yeux brillent. Des feuilles mortes se soulèvent momentanément du sol, formant comme un sillage. Un des gardes dégaine son épée et va investiguer. Ainsi isolé, Merlin en profite et l’assomme avec le pommeau de son épée.

 

SÉPULTURE DE LOTHAR, PLUS TARD :

Merlin s’est infiltré dans le tombeau. Il se cache derrière un mur et aperçoit Morgane sous sa vraie forme parmi les soldats ennemis. Odin lève son épée et s’apprête à l’abattre sur le cou d’Arthur. Merlin entame un sortilège tout en s’accroupissant.

Merlin (chuchote) : Ic þe bebiede þæt þu abifest nu!

Il le ponctue en frappant  le sol de sa main. Aussitôt, un tremblement de terre se manifeste, déséquilibrant le roi Odin. Le vieux mausolée se fissure et certaines parties du plafond s’écroulent, créant la panique. Arthur en profite pour voler l’épée d’Odin et le frapper. Perceval se libère aussi et Arthur lui lance son arme. Ils se battent contre les soldats. Un homme s’apprête à abattre son arme sur Arthur lorsqu’il s’effondre. Merlin se tient derrière lui : il l’a vaincu en le transperçant de son épée.

Arthur (surpris) : Merlin ?!

Merlin (à Rodor, Mithian et Perceval: VITE, PAR ICI!

La princesse, Rodor et Arthur s’engouffrent dans l’issue indiquée. Morgane tente de les arrêter mais elle peine à traverser la salle toujours secouée par les tremblements. Merlin s’assure que Perceval s’échappe lorsqu’il l’aperçoit. Il lance un sort qui la projette violemment contre un mur. La sorcière s’effondre, inconsciente.

 

FORÊT, JOUR :

Les chevaliers sont encerclés par les soldats d’Odin qui les tiennent en joue. Soudain, un soldat s’effondre, transpercé par un carreau. Gauvain est l’auteur du crime. Un autre soldat s’effondre, cette fois aux pieds du chevalier Elyan. Ce dernier vole l’épée de la victime.

Elyan : À L’ATTAQUE!

Les autres chevaliers lui emboîtent le pas et les combats éclatent. Gauvain court hors de sa cachette pour leur prêter main forte, non sans échanger un sourire complice avec son confrère Elyan.

 

AILLEURS DANS LA FORÊT, AU MÊME MOMENT :

Arthur et ses amis sortent du bâtiment sur le point de s’effondrer. Ils courent dans la forêt jusqu’à un sentier… malheureusement emprunté par des soldats d’Odin qui les talonnent.

Arthur : Par ici!

Ils s’enfoncent dans la forêt lorsque les soldats passent à l’attaque. Mithian se met à l’abri derrière Merlin ; Perceval et les monarques les défendent. Les soldats sont rapidement défaits. Arthur semble étonné par l’agilité de son collègue plus âgé.

Rodor : Ne prenez pas cet air surpris ; j’ai commandé une armée quand j’étais jeune.

Arthur : Et vous en commanderez d’autres.

Ils reprennent leur cavale.

 

FORÊT, JOUR :

Odin courent avec ses hommes à la poursuite d’Arthur.

 

AILLEURS DANS LA FORÊT, AU MÊME MOMENT :

Rodor peine à soutenir le rythme des plus jeunes.

Rodor : Laissez-moi!

Il s’arrête et les autres font de même.

Arthur : C’est hors de question, c’est pour vous que nous sommes là!

Rodor : Laissez-moi, sauvez Mithian.

Perceval soutient le roi. Arthur aperçoit les soldats d’Odin qui se rapproche.

Arthur (aux autres) : Suivez la ligne de crête.

Rodor : Et vous, qu’allez-vous faire?

Arthur : Les attirer de l’autre côté.

Mithian : Non!

Arthur : C’est un combat entre Odin et moi, vous n’avez plus aucun rôle à y jouer.

Perceval entraîne Rodor et, suivis de Mithian, ils partent. Merlin accompagne Arthur.

 

RAVINE, FORÊT, JOUR :

Merlin et Arthur entrent dans une ravine, Odin et ses hommes sur les talons. Malheureusement, la tranchée naturelle se termine en cul-de-sac. Merlin et Arthur échangent un regard, puis se retournent pour faire face à leurs assaillants. Odin est en tête. Arthur se met en garde.

Odin (à ses hommes: NON! Je veux le tuer moi-même.

Arthur s’avance lentement vers le roi en le regardant droit dans les yeux. Odin passe à l’attaque ; Arthur pare. Ils enchaînent les coups sous les yeux attentifs de Merlin. Leur lames se bloquent jusqu’à ce qu’Arthur repousse Odin au sol. Le roi se relève et reprend le combat, de plus en plus désespéré. Arthur assène un coup derrière la jambe d’Odin ce qui le fait chuter. Le jeune roi désarme son adversaire et met son épée sous le cou du plus vieux…

Merlin : Arthur! Arrêtez. Réfléchissez à ce que vous faites. Que pourra-t-il en résulter de bon?

Les rois ne se quittent pas du regard.

Merlin : Combien de fois n’avez-vous pas parlé d’unifier ce pays? Si vous tuer cet homme, cela vous rapprochera-t-il de la réalisation de ce rêve?

Un silence s’installe.

Arthur (à Odin) : Il a raison… Ceci n’est pas une solution.

Odin : Finissez-en. Finissez-en une fois pour toute.

Arthur : Que s’ensuivra-t-il? (En regardant les hommes d’Odin) Votre peuple voudra avoir sa vengeance. Ce sera une guerre sans fin.

Odin : Il n’y a pas d’autres issues.

Arthur : Il y a une autre issue. En échange de votre vie sauve, vous devrez restaurer Rodor sur le trône de Nemeth.

Odin : Même si j’acceptais cela ne résoudrais rien. Et nous Pendragon, qu’allons-nous faire?

Arthur : Une trêve. Nous allons contraindre nos royaumes à la paix.

Odin : Jamais!

Arthur (en colère: Est-ce donc cela que vous voulez?! Mourir ici, maintenant, en sachant que vous condamnez ce pays à la guerre?! Odin, nous ne pouvons pas laissez cela finir ainsi… Jamais le sang ne s’effacera.

Odin : Vous avez tué mon fils, Arthur.

Arthur : Et vous, vous avez tué mon père! Nous avons tous deux perdu beaucoup par la faute de l’autre, tâchons de ne pas continuer. Je vous offre une chance d’en terminer avec tout cela. Saisissez-la.

Le jeune roi plante se épée dans le sol. Il tend la main à Odin. Celui-ci le jauge longuement du regard.

Arthur : Saisissez-là!

La tension est à son comble. Odin se décide enfin.

Odin : Soit, j’accepte. (Il prend la main d’Arthur) La trêve est conclue.

Odin se lève. Arthur est soulagé. Merlin semble fier de son roi

 

APPARTEMENTS DE MITHIAN, CAMELOT, JOUR :

De retour à Camelot, Gaius fixe un pansement sur le bras du roi Rodor. Mithian, Arthur et Guenièvre sont aussi présents.

Gaius : Sire, vos blessures sont douloureuses mais superficielles. Vous vous remettrez rapidement.

Rodor : Merci, Gaius.

Mithian sourit, heureuse.

Arthur : Odin a retiré toute son armée de Nemeth et de ses territoires.

Mithian : Tout cela grâce à vous.

Arthur : Chacun à jouer son p’tit rôle. (Il hoche la tête et s’apprête à s’en aller)

Mithian (coupable) : Je sais que j’ai joué le mien… Arthur…

Arthur (l’interrompant) : Mithian, inutile de vous excuser. Vous n’aviez pas le choix. J’aurais fait de même s’il s’était agi de mon père.

Guenièvre est fière d’Arthur. La princesse retrouve le sourire.

Mithian : Camelot a de la chance d’avoir un roi tel que vous.

Arthur : C’est moi qui ai de la chance. (À Rodor) Camelot ne serait rien s’il n’y avait pas le courage et la loyauté de ses amis.

Le jeune roi touche l’épaule de Mithian en un salut et quitte les appartements accompagné par sa femme. La princesse reprend sa place auprès de son père. Ils se tiennent par la main.

 

COULOIR, CAMELOT, JOUR :

Arthur marche avec Guenièvre à son bras.

Guenièvre : Vous auriez pu tuer Odin et avec juste raison. Vous avez fait une chose bien plus importante : vous avez donné à vos sujets un espoir pour l’avenir. (Elle sourit) Je suis fière de vous.

Arthur : Merlin y est un peu pour quelque chose. On dirait qu’il n’est pas toujours totalement stupide.

Guenièvre (étonnée: Serait-ce un compliment?

Arthur : Surtout ne lui en dites rien! Il le répéterait sans arrêt.

Guenièvre rigole.

 

APPARTEMENTS DE GAIUS, CAMELOT, SOIR :

Merlin et Gaius mangent. Le serviteur semble préoccupé.

Gaius : Apparemment les choses ont plutôt bien tournés. La signature d’un traité avec Odin est une grande réussite et c’est un nouveau pas vers un royaume unifié…

Merlin (sombre) : Mais tant que Morgane vit et respire cela ne sert à rien… Son pouvoir grandit, Gaius. Avoir fait durer un vieillissement aussi longtemps, c’est effrayant.

Gaius : Pourtant quoi qu’il en soit, elle n’est pas encore ton égale.

Le vieil homme retourne son attention vers le repas pendant que Merlin réfléchit à ses mots.

Merlin : Et si un jour elle le devenait?

Gaius : Espérons qu’il n’en sera rien.

Ils échangent un regard grave.

 

***FIN***

 

Note : Sortilèges trouvés sur Merlin Wiki.

 

Écrit par Merlinelo pour Merlin HypnoSeries.

KILGHARRAH  In a land of myth and a time of magic, the destiny of a great kingdom rests on the shoulders of a young man. His name: Merlin.

[A kingdom is seen under attack]

[Then, a black hooded figure and a warrior enter the castle]

[SCENE: CASTLE OF NEMETH]

ODIN King Rodor. Princess Mithian. You are as beautiful as they say.

MITHIAN You, Odin, are a cold blooded murderer.

RODOR Why have you done this?

MORGANA You should choose your allies more carefully. Any friend of Camelot is an enemy of mine.

ODIN So, we divide the spoils as agreed.

MORGANA Take whatever you wish.

ODIN Then, what is your business here, Morgana?

MORGANA I seek what's rightfully mine. I seek the throne of Camelot. And for that I need an army.

ODIN My army.

MORGANA I believe they've showed their mettle today.

ODIN And what do I receive in return for this service?

MORGANA Arthur, to do with as you wish.

OPENING CREDITS

LEON Show yourselves!

MITHIAN Sir Leon. It gladdens my heart to see you.

LEON Princess Mithian.

MORGANA/HILDA My Lady!

LEON Quickly! We must get her to Gaius!

[PRINCESS MITHIAN'S ROOM]

GAIUS Merlin, bring blankets and build a fire. Hurry now! We must keep her warm at all costs.

LEON Is she gonna be alright?

GAIUS I fear it's too early to say. Thank you, Leon. You've done all you can.

LEON Of course.

MERLIN I'll have someone show you to your room.

MORGANA/HILDA I will not leave my mistress.

MERLIN She's in safe hands I assure you.

MORGANA/HILDA She means everything to me.

MERLIN If it were up to me...

MORGANA/HILDA Please..

MERLIN Gaius?

GAIUS Very well. Make yourself comfortable. Merlin, give me that blanket.

[ARTHUR'S ROOM]

ARTHUR Yes. How is she?

MERLIN She's weak and she is clearly exhausted, but she will live.

ARTHUR Good. I'll speak to her at once.

MERLIN Actually, no.

ARTHUR Excuse me ?

MERLIN She's not to be disturbed until morning.

ARTHUR This is important.

MERLIN And so is the health of the princess.

ARTHUR Did you just give me an order?

MERLIN Yes sire.

ARTHUR Feel good does it?

MERLIN It's not unpleasant.

[Arthur starts to walk away]

MERLIN Arthur?

[Arthur sits down]

ARTHUR To ride all through the night, something must have happened.

MERLIN We'll know more in the morning, sire.

[Merlin leaves]

[PRINCESS MITHIAN'S ROOM]

[Hilda/Morgana locks the door and gasps as she walks over to the dresser. She clings to it as she turns back to normal while Princess Mithian watches. Morgana looks at her reflection before turning around to look at Mithian.]

MITHIAN Your magic may be strong Morgana, but you can't keep this up for long. It's exhausting you.

MORGANA Enough! You just concentrate on making sure your friends believe your story.

[Mithian is in the council chambers talking to Arthur and the rest of the council.}

MITHIAN They came at night without warning. We were unprepared. We could not hold them. 

ARTHUR This was three days ago you say.

MITHIAN His men, they showed no mercy. Cut us down like corn. 

ARTHUR Odin has no care for the suffering he causes.

GWEN And your father?

MITHIAN He was badly wounded, but we managed to escape.

ARTHUR Where is he now?

MITHIAN We made it almost as far as the border, but he could not continue any further. Odin's men will be searching for us. It's only a matter of time before they find him.

ARTHUR I see.

MITHIAN My father is an old man. He cannot fend for himself. I have no one else to turn to, but you, Arthur. You're my only hope.

ARTHUR Mithian, I understand how you must be feeling and I will do everything in my power to help you.

MITHIAN Thank you, my Lord.

[Arthur, Merlin, Gaius, Gwaine, Elyan, Leon, Percival, and Gwen are shown all in Arthur's chambers looking at maps.]

ARTHUR Rodor is taking refuge here by the ancient toom of King Loath. That's three leagues from our border.

LEON Mithian can lead us there?

GAIUS She is recovering well.

ARTHUR Now our only chance of getting Rodor back is with speed and stealth. With just a small group of knights. 

ELYAN To be over the border and back again in a matter of hours.

ARTHUR Exactly.

GAIUS Sire, if I may?

ARTHUR Yes Gaius.

GAIUS Odin has long been after your blood, if he finds out about this you could have an entire army at your banks.

ARTHUR That's true, but Odin doesn't know where Rodor is and we do. By the he's realized what has happened we'll be long gone. Now, we'll camp overnight in the Forest of Gedriff and leave with the rising sun. 

[Everyone walks out of the room. It shows Mithian trying to sneak past Morgana.]

 

[Mithian watches as Morgana/Hilda enchants a raven to deliver a message. Mithian sneak out the door while Morgana/Hilda isn't looking, but Morgana/Hilda catches her and stops her.]

MITHIAN Ah!

[Merlin knocks on the door]

MERLIN Sorry, I did knock.

MORGANA/HILDA No need to apologize.

MERLIN Gaius sent me. I have a draught for the princess.

MORGANA/HILDA How thoughtful! Thank you, Merlin.

MERLIN Good night then.

[Merlin leaves]

MORGANA/HILDA I would not test me if I were you. You would not enjoy the consequences.

[Merlin is in Gaius' chambers, grounding something.]

GAIUS You got something on your mind, Merlin?

MERLIN I don't know. There's something not quite right with Mithian.

GAIUS Should I go and see her?

MERLIN No, it's not like that. She's not unwell. It's as if she's frightened of something.

GAIUS Well she's worried, Merlin. She's worried about her father. It's only to be expected.

MERLIN It's more than that. I can see fear in her eyes. It's not the Mithian I know.

GAIUS The Mithian you knew was here in happier times. 

MERLIN It's not just Mithian, it's Hilda. There's something not right between them.

GAIUS They've both been through a terrible ordeal, Merlin. They fled their home, barely escaped with their lives. It's not surprising that the strain has taken it's toll.

MERLIN Maybe...

GAIUS Come on, we've got work to do. We must pack up our supplies.

[Gwen and Arthur are in their chambers.]

GWEN Arthur, why have you agreed to help Mithian? 

ARTHUR Because Nemeth is our ally.

GWEN One small slip and Camelot could find itself without a king.

ARTHUR That's a risk I am prepared to take.

GWEN For Nemeth? Or for yourself?

ARTHUR What do you mean for myself?

GWEN It was Odin who took your father's life. You can't deny that you have been waiting for a chance to retaliate. 

ARTHUR What I feel about Odin, has nothing to do with this.

GWEN Really?

ARTHUR Absolutely not. This is about helping our friends, no more, no less.

GWEN Good. I just wanted to be sure.

ARTHUR You were right to ask. I rely on your honesty, Guinevere. And I love you for it.

[It shows Rodor with Odin in a room. Odin reads a note sent by Morgana.]

ODIN It seems your daughter is not just a pretty face, Rodor. Arthur is preparing to depart Camelot. Tell the men to make ready. A tomb fit for a king. A fitting end to Arthur's journey, don't you think?

RODOR You are leading an honourable man to his death, Odin. You're no king, you're a little more than a common criminal. 

ODIN Arthur is the criminal. He proved that when he murdered my son.

[Mithian steals the key to the door from a sleeping Morgana and escapes.]

MORGANA No!

[Morgana catches Mithian.]

MORGANA/HILDA Looking for someone?

MITHIAN No, I was just.....

[Morgana enchants Mithian's bracelet to burn her skin.]

MITHIAN Ah!

MORGANA/HILDA Do you really imagine you could go to Arthur behind my back?

MITHIAN You're mistaken. I-I was just..

MORGANA/HILDA If you betray me again I'll bury your father alive. Understand?

MITHIAN Yes. Yes, please make it stop!

GWEN Is everything alright?

MORGANA/HILDA Get up. Slowly. The princess was feeling a little faint that's all. We were just getting some air.

GWEN Well, I hope you're feeling better now.

MITHIAN Much better. Thank you.

MORGANA/HILDA We won't detain you any further, my lady. Good night.

GWEN Good night. Sleep well.

[It shows Camelot the next morning.]

MERLIN Sire! Wait!

ARTHUR What is it?

MERLIN This mission, sire...

ARTHUR It's too dangerous so I shouldn't go.

MERLIN Yeah, you were thinking the same thing?

ARTHUR No, I'm thinking that's exactly what you always say, but here I am. Two legs, two arms, my own teeth.

MERLIN I've got a funny feeling that there is something we're missing. Something we don't know?

ARTHUR But you can't say what exactly.

MERLIN No.

ARTHUR No.

MERLIN Maybe we should delay the mission? Until we have all the facts at our disposal.

ARTHUR Fine. Oh, do you want to tell Princess Mithian that we decided to let her father die because you have a funny feeling? I didn't think so.

[Arthur, the knights, Merlin, Mithian, and Morgana/Hilda are all preparing to leave in the courtyard. They all are traveling in the woods and stop for a break. Merlin helps Mithian down from her horse and notices the burn marks from Morgana's torture.]

MERLIN How did you get that?

MITHIAN I.....I was bound by Odin's men before I escaped.

MERLIN I'm sorry? I didn't realize that.

MORGANA/HILDA It's a very painful memory. I'm sure she'd rather not dwell on it.

MERLIN Of course. I understand.

[Merlin is collecting water with Gaius.]

MERLIN It doesn't make sense. Mithian had told Arthur that she had escaped. She never said anything about being captured.

GAIUS She was in shock Merlin.

MERLIN So that's quite an important detail to leave out of your story.

GAIUS Why would she lie?

MERLIN Because she didn't want me to know how she really got that burn on her wrist. Gaius, there's something not right here. 

ARTHUR We have to reach the border by nightfall. Move out!

[Everyone is riding out. Everyone camps out at an abandoned house. It shows Merlin and Arthur sitting by a fire.]

MERLIN Arthur? Are you sure this is the right thing to be doing? 

ARTHUR Ah. You're funny feeling again, is it?

MERLIN Something like that.

ARTHUR Have you been talking to Guinevere?

MERLIN No. Why do you ask? Did she have doubts about you rescuing Rodor?

ARTHUR Odin is a plague on this land. I can't just stand by and let him murder Mithian's father as he murdered my own.

MERLIN I know what he did. God knows, I understand why you hate him. But to risk so much for one small act of revenge...

ARTHUR Tell me Merlin. If you were me. If you were in my shoes. Would you do any different?

MERLIN Probably..not.

MORGANA/HILDA Ah. 

MERLIN Gaius!

GAIUS It's alright. Just breathe in. That's it.

MORGANA/HILDA I'm fine.

GAIUS Of course. Let us be sure all the same.

MORGANA/HILDA It's really not necessary.

ARTHUR Hilda, if you're unwell you must let Gaius help you.

MORGANA/HILDA Well, if you insist.

[Gaius inspects Hilda.]

GAIUS Well, no obvious problems that I can find. You're in excellent health Hilda.

MORGANA/HILDA Thank you Gaius.

GAIUS Better shape than me at any rate. Merlin, it's amazing. Her blood. It flows with the strength and vigour of someone half her age.

MERLIN How is that possible?

GAIUS I'm not entirely sure. All I know is she's better preserved than anyone her age has any right to be.

[The next morning Mithian is walking away from the others.]

MORGANA/HILDA Going somewhere?

MITHIAN I need to wash.

MORGANA/HILDA Do I need to remind you what fate awaits your father should you try anything foolish?

MITHIAN I need to wash. That's all.

MORGANA/HILDA Don't be long.

[Arthur is on a hill thinking. Leon walks up to him.]

LEON Sire! 

ARTHUR Have the outriders returned?

LEON They have, sire. They report large numbers of Odin's men just beyond the border.

ARTHUR They're looking for Rodor.

LEON Sire we have but few. If we are seen there is no escape. Wouldn't it be wise to remain here?

ARTHUR Out of the question. Time is a luxury we don't have.

LEON We have good cover. With any luck the patrols will pass us by soon enough and...

ARTHUR Press on for Nemeth. Make ready to depart.

[Merlin is packing when Mithian walks up.]

MERLIN Princess?

MITHIAN  Good morning Merlin.

MERLIN Can I help you with something?

MITHIAN I hope so. I need this refilling please.

MERLIN No need. Uh, here, you can have mine.

MITHIAN I'd prefer my own. If you don't mind.

MERLIN Not at all.

MITHIAN Thank you.

[Merlin walks over to fill Mithian's water when he notices she had written down 'MorgANA' on a rock. He starts to run back to warn the others when Morgana/Hilda flies him into a tree. She starts torturing him until he blacks out.]

ARTHUR Merlin?

MORGANA/HILDA Here! He's here.

[Percival carries Merlin back to the camp.]

ARTHUR What happened?

PERCIVAL Hilda found him.

MORGANA/HILDA He was down by the river. He must have fallen.

ARTHUR Gaius?

GAIUS He's taken a heavy blow to the head.

ARTHUR But he'll be alright?

GAIUS He should be fine sire but there is no telling when he will regain consciousness.

ARTHUR We can't wait for him. Not if we're to stand a chance at reaching Rodor before Odin's men. Gwaine stay here with Merlin and Gaius. The rest of us make for Nemeth.

[Everyone moves out. Morgana/Hilda grabs Mithian.]

MORGANA/HILDA I warned you there would be consequences if you tried anything.

GWAINE He should have come around by now.

GAIUS It's unusual certainly.

GWAINE Just a blow to the head you say?

GAIUS There's nothing to suggest anything more. On the outside at least. He's getting cold. You better get some more fire wood.

GWAINE I'll be right back.

[Gwaine leaves. Gaius casts a spell. It shows Arthur, Mithian and the knights walking in the forest.]

MITHIAN The tomb lies just east of the river.

ARTHUR We're about to cross the Camelot border into Nemeth. This is Odin's land now. Stay alert.

[Gaius continues to cast his spell.]

GAIUS Come on, Merlin.

[Gaius sighs and tries to cast the spell again.]

GAIUS Please Merlin. That's all I have. Let it be enough.

[Merlin wakes up.]

GAIUS Merlin!

MERLIN Gaius! Hilda is Morgana.

GAIUS Morgana?

MERLIN She's been using some kind of aging spell.

GAIUS That explains why she's always so tired.

MERLIN Mithian tried to warn me but I couldn't get to Arthur in time. Morgana got to me first.

GAIUS And she very nearly killed you Merlin!

MERLIN Yes. Well, she didn't count on the sorcery of your power, now did she?

GAIUS Indeed, but please Merlin don't make me do that again. I'm not sure my heart can take it. 

GWAINE Merlin!

MERLIN We need to get to Arthur. He's walking straight into a trap.

[It shows Arthur, the knights and Mithian.]

ARTHUR You're sure of the way?

MITHIAN Yes. We're not far now. If we keep heading east the tomb lies just ahead.

[Gwaine and Merlin are shown chasing after Arthur's trail.]

GWAINE They're traveling east! Maybe an hour ahead of us.

MERLIN We don't have much time!

[Arthur and his group are shown.]

ARTHUR Is that it?

MITHIAN Yes. We should find my father inside.

ARTHUR Let's go then.

[Merlin and Gwaine are shown still following Arthur's trail.]

GWAINE Wait a second. This way.

[Arthur and his group have reached the cave.]

ARTHUR Leon, Elyan stand watch with the others. Percival you're with me.

MITHIAN The burial chamber lies just ahead. At the end of that tunnel.

[Merlin and Gwaine are shown running through the forest. Merlin sees Odin's men. They both hide.]

GWAINE Odin's men.

[Arthur and Mithian enter the chamber.]

ARTHUR I don't understand. Where's your father?

MITHIAN He's not here.

ARTHUR Then where is he?

MITHIAN Arthur I-

[Odin's men walk in. Odin's men close around Sir Leon and Elyan. Arthur and Percival try to fight them.]

ARTHUR What wrong have I done you? Ah!

ODIN Arthur Pendragon. At last. I have waited many years for this moment. You killed my son. You took what was most precious to me and now you will pay the forefit.

MORGANA/HILDA And not a moment too soon. You are not alone in having waited for this moment Odin. Appearances can be deceiving, dear brother. 

ARTHUR Morgana.

ODIN And now, you will pay the forefit.

ARTHUR My father's life. That wasn't enough.

ODIN No.

ARTHUR So be it. But understand this Odin, you kill me and you will have all of Camelot to answer to. 

ODIN Camelot is nothing without it's king.

ARTHUR Then you don't know my knights. They will hunt you. And they will find you. And they will not rest until they're done.

ODIN I will deal with your knights soon enough but now your time has come.

[Merlin and Gwaine watch the knights get captured.]

GWAINE We're too late.

MERLIN Not if we even up the numbers.

GWAINE Sounds good to me.

MERLIN And I'll look for Arthur.

GWAINE Good luck.

[Gwaine knocks out one of Odin's men. Merlin uses magic to sneak past Odin's men. Merlin sees Arthur about to be killed by Odin and causes an earth quake.]

ARTHUR Merlin?

MERLIN Hurry this way!

[Everyone runs out of the tomb and Merlin flings Morgana into a wall. Gwaine is outside and helps free Leon, Elyan and the other knights.]

ELYAN Now!

[All the knights fight Odin's men. Arthur, Percival, Mithian, Rodor and Merlin all run out of the cave.]

ARTHUR This way!

RODOR Don't look so surprised. I commanded an army in my time.

ARTHUR And you will do so again.

RODOR Leave me!

ARTHUR Well that's not going to happen. You're the reason we're here.

RODOR Leave me. Save Mithian.

ARTHUR Follow the ridge line.

RODOR What about you?

ARTHUR We'll lead them the other way.

MITHIAN No!

ARTHUR This is between me and Odin. You need no further pardons.

[Merlin and Arthur split up from the rest of the group. They try to lead Odin away but find themselves trapped.]

ODIN No! I want to do this myself.

[Arthur and Odin start to fight. The battle ends with Arthur's sword at Odin's throat.]

MERLIN Arthur! Stop. Think about what you're doing. What good will this achieve? How many times have you talked about uniting this land? Will killing this man make that dream any closer?

ARTHUR He is right. This is no answer. 

ODIN Finish it. Finish it and be done.

ARTHUR And what then? Your people will seek they're revenge. A war without an end.

ODIN There is no other way.

ARTHUR There is another way. In return for your life, you must restore Rodor to the throne of Nemeth.

ODIN Even if I agreed it solves nothing. What about us, Pendragon? 

ARTHUR A truce. Binding our kingdoms to peace.

ODIN Never.

ARTHUR Is this what you want? To die here, now know you condemn this land to war. Odin, you cannot let it end like this. The blood will never wash off.

ODIN You killed my son.

ARTHUR You killed my father! We have both lost much at the others hand. Let us loose no more, I am offering you the chance to end this. Take it!

[Arthur throws his sword to the ground and offers his hand to Odin.]

ARTHUR Take it.

ODIN So be it. A truce it is.

[Odin takes Arthur's hand. Back at the castle Gaius is treating Rodor.]

GAIUS Your wounds are painful, sire but superficial. You'll heal in time.

RODOR Thank you Gaius.

ARTHUR Odin has withdrawn his army from Nemeth and its lands.

MITHIAN All thanks to you.

ARTHUR Well everyone played their part.

MITHIAN I know I played mine. Arthur..

ARTHUR Mithian, you don't need to apologize. You had no choice. I'd have done the same thing if it were my father.

MITHIAN I'm not as fortunate to have a king such as you.

ARTHUR It is I that is fortunate. Camelot would be nothing were it not for the courage and loyalty of it's friends.

[Arthur and Gwen are walking down a corridor.]

GWEN You could have killed Odin you had every reason. You did something far more important. You gave the people of this land hope for the future. I'm proud of you.

ARTHUR Merlin should take some of the credit. Turns out he's not always entirely stupid.

GWEN Is that a compliment?

ARTHUR Don't tell him whatever you do I'll never hear the end of it.

[Gaius and Merlin are eating dinner.]

GAIUS It seems things turned out well after all. To sign a treaty with Odin is an achievement and it brings a united kingdom one step closer.

MERLIN Not while Morgana lives and breathes it doesn't. Her power grows Gaius. To have held an aging spell that long that's frightening.

GAIUS Be that as it may. She is not yet your equal.

MERLIN And if that day should come?

GAIUS Let us hope it does not. 

 

Source

Kikavu ?

Au total, 91 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

ElevenStra 
30.10.2021 vers 14h

Emmalyne 
05.05.2020 vers 17h

Blair16 
04.05.2019 vers 13h

ouatdark 
26.04.2019 vers 17h

isadu35 
25.02.2019 vers 13h

vampire141 
10.02.2018 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

byoann 
choup37 
Merlinelo 
realbion 
Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

De nouvelles HypnoCards sont disponibles pour les collectionneurs !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente
Actualités
Tom Hopper : Une comédie romantique sur Netflix

Tom Hopper : Une comédie romantique sur Netflix
La comédie romantique Love in the Villa met en vedette Tom Hopper (Sir Perceval) et Kat Graham. Le...

Rupert Young dans

Rupert Young dans "La Chronique des Bridgerton"
Notre Premier Chevalier Sir Léon passe en ce moment sur Netflix. Rupert Young interprète Lord Jack...

Anthony Head au Wales Comic Con

Anthony Head au Wales Comic Con
Oyez, Oyez, bonnes gens Pour tous ceux qui aimeraient revoir le roi Uther Pendragon ... Anthony Head...

Nouveau Calendrier et nouveau sondage

Nouveau Calendrier et nouveau sondage
Coup de chaud à Camelot ! Le Grand Dragon est venu nous rendre visite et a fait monter la...

Nouvelle Photo du mois !

Nouvelle Photo du mois !
En juillet... de l'année dernière, vous aviez choisi le petit Aithusa sur son rocher. A partir...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, 08.08.2022 à 17:07

Viens aider le célèbre détective londonien à départager huit criminels en votant dans le sondage. Bonne semaine à tous

lolhawaii, 09.08.2022 à 01:24

Le calendrier d'août est arrivé sur les quartiers Hawaii 5-0 et MacGyver Ce sont des créations de Terillynn, venez nous donner votre avis svp !!

Supersympa, 09.08.2022 à 23:06

Bonsoir à tous ! Nouveau mois (encore très chaud) sur les quartiers Alias, Angel, Dollhouse et The L Word.

ShanInXYZ, 10.08.2022 à 18:12

Voyage au centre du Tardis : thème de la semaine, l'Aventure qui vous a le plus marqué, on attend vos photos alors passez voir le Docteur

sanct08, 10.08.2022 à 21:43

Bonsoir, animations + forums + sondages vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! De même un nouvel EV vous attend chez Jarod !

Viens chatter !