500 fans | Vote

#410 : Une Ame tourmentée

Au cœur de la forêt, les chevaliers de Camelot tombent par hasard sur un sanctuaire étrange et inquiétant, son atmosphère glaçante révèle une histoire des plus sombres qu’on n’aurait mieux fait de ne pas exhumer.
Mais Elyan ignore les mises en garde de Merlin, et ses actes vont déclencher une cascade d’événements plus effrayants encore que tout ce qu’on pouvait imaginer… 

Popularité


4 - 6 votes

Titre VO
A Herald Of The New Age

Titre VF
Une Ame tourmentée

Première diffusion
03.12.2011

Première diffusion en France
06.04.2012

Vidéos

410 - Trailer  VO

410 - Trailer VO

  

Episode 4.10 Preview clip

Episode 4.10 Preview clip

  

Photos promo

Le sanctuaire, lieu sacré de l'Ancienne Religion désormais maudit - Une âme tourmentée

Le sanctuaire, lieu sacré de l'Ancienne Religion désormais maudit - Une âme tourmentée

Merlin et Agravain - Une âme tourmentée

Merlin et Agravain - Une âme tourmentée

Le Chevalier Elyan en plein délire - Une âme tourmentée

Le Chevalier Elyan en plein délire - Une âme tourmentée

Merlin en tenue de combat - Une âme tourmentée

Merlin en tenue de combat - Une âme tourmentée

Arthur et ses chevaliers découvrent le sanctuaire - Une âme tourmentée

Arthur et ses chevaliers découvrent le sanctuaire - Une âme tourmentée

Gaius et Merlin cherchant des indices - Une âme tourmentée

Gaius et Merlin cherchant des indices - Une âme tourmentée

Le Chevalier Elyan - Une âme tourmentée

Le Chevalier Elyan - Une âme tourmentée

Elyan dans le sanctuaire - Une âme tourmentée

Elyan dans le sanctuaire - Une âme tourmentée

Merlin - Une âme tourmentée

Merlin - Une âme tourmentée

Merlin et Gaius en pleine discussion - Une âme tourmentée

Merlin et Gaius en pleine discussion - Une âme tourmentée

Plus de détails

Titre original : A Herald Of The New Age

Réalisateur : Jeremy Webb

Scénariste : 
Howard Overman

 

Distribution

Colin Morgan ... Merlin
Bradley James ... Arthur
Katie McGrath ... Morgane
Angel Coulby ... Gwen
Anthony Head ... Uther
Richard Wilson ... Gaius
John Hurt ... Voix du Grand Dragon
Nathaniel Parker ... Agravain
Tom Hopper ... Perceval
Eoin Macken ... Gauvain
Adetomiwa Edun ... Elyan
Rupert Young ... Sir Leon

Nicholas Croucher ... Enfant druide


Premières diffusions

Royaume-Uni : 03.12.2011
France : 06.04.2012
États-Unis : 09.03.2012

Arthur patrouille avec ses hommes dans les environs proches de Camelot. Comme souvent, les chevaliers se chamaillent et c'est Elyan qui est aujourd'hui la cible de leurs plaisanteries. Alors qu'il est assoiffé, ses camarades refusent de lui donner de l'eau en riant. Le petit groupe découvre un sanctuaire au milieu des bois. L'endroit au relief accidenté est traversé par des nombreuses cordes tendues en hauteur auxquelles sont accrochés des rubans de couleur et des petits drapeaux. Merlin n'est pas tranquille et il incite ses compagnons à la prudence, mais ils ne prennent pas au sérieux ses avertissements. Arthur décide cependant de repartir. Resté en arrière, Elyan aperçoit un puits et s'y désaltère avant de rejoindre les autres.

De retour à Camelot, le roi semble sombre et pensif. Pendant ce temps, Merlin se renseigne sur le sanctuaire auprès de Gaius qui lui explique que les différentes bandes de tissus marquent l'endroit afin que les âmes tourmentées qui s'y trouvent ne soient pas dérangées. Le médecin demande si quelqu'un a touché à quelque chose mais Merlin l'ignore. Le jeune magicien accepte ensuite sans hésiter de ne pas y retourner car ce sanctuaire lui a laissé une étrange impression.

Pendant la nuit, Elyan peine à trouver le sommeil. Il est agité et entend des murmures et des bruits d'eau qui coule. Soudain il aperçoit le fantôme d'un enfant trempé à côté de son lit. Terrifié, il tombe et le bruit attire Gauvain qui passait dans le corridor. Seul à voir l'enfant qui pose un doigt sur ses lèvres, Elyan n'en parle pas à son ami et met sa chute sur le compte de la maladresse.

Le lendemain matin, Arthur et ses chevaliers s’entraînent au combat. Comme souvent, c'est Merlin qui se retrouve face à eux, casque sur la tête et bouclier en main. Arthur prend un plaisir évident à frapper avec son épée jusqu'à mettre son serviteur à terre. Quand vient le tour d'Elyan, celui-ci frappe le bouclier de Merlin avec une hargne grandissante, s'acharnant sur sa pauvre victime sous les yeux sidérés de ses amis. Arthur intervient pour lui dire d'arrêter. Alors que les chevaliers rangent leurs armes, Elyan voit à nouveau le fantôme de l'enfant à quelques pas de lui. Il commence à crier et à s'agiter, bouscule Gauvain qui riposte en lui envoyant son poing dans la figure. Elyan s'effondre, inanimé.

Appelé au chevet du chevalier, Gaius est perplexe. Elyan est prostré dans son lit, les yeux grands ouverts. Gauvain et Léon demandent au médecin de rester discret quant à l'état de son patient. Ils lui disent que leur ami a été affecté par le bannissement de sa sœur, Gwen, et ils ne veulent pas qu'Arthur puisse douter de sa loyauté. Plus tard, Gaius fait part de ses doutes à Merlin, il craint qu'Elyan soit possédé.

La nuit suivante, Elyan reçoit une nouvelle visite du jeune fantôme. Celui-ci réclame son aide et lui demande... de tuer Arthur ! C'est ainsi que le frère de Gwen se rend discrètement jusqu'aux appartements du roi et l'attaque. L'épée à la main, Elyan essaie de tuer Arthur qui se défend de son mieux en utilisant un tabouret comme bouclier. Quand les gardes appelés par le roi surgissent dans la pièce, le chevalier s'enfuit. Agravain ordonne à tous les hommes de Camelot de se lancer à sa recherche. Ce sont Léon, Perceval et Gauvain qui le retrouvent en premier et tentent de dialoguer avec lui avant de l'assommer une nouvelle fois. Elyan est jeté sans ménagement dans un cachot. 

Arthur doit trancher entre deux versions des événements. D'un côté, Merlin lui explique qu'Elyan n'est pas lui-même mais possédé par un esprit. De l'autre, Agravain soutient que le chevalier est avide de revanche suite au bannissement de sa sœur et il réclame son exécution. Le roi hésite et finit par congédier les deux hommes pour réfléchir posément à la situation.

Persuadé qu'Elyan sera exécuté, Merlin met au point un plan d'évasion avec l'aide de Gaius. Le but est d'éloigner le frère de Gwen du château puis de lui faire boire de l'eau qui contient un puissant sédatif. Une fois qu'il sera endormi, Merlin aura tout loisirs de pratiquer la magie pour chasser l'esprit qui habite le corps du chevalier. Le début du plan fonctionne parfaitement mais arrivé dans la forêt, Elyan voit à nouveau le jeune fantôme qui lui fait signe de ne pas boire dans la gourde tendue par Merlin. Le frère de Gwen assomme le jeune magicien et lui fausse compagnie.

De retour chez Gaius, Merlin lui conte sa mésaventure et le vieil homme demande à se rendre au sanctuaire. Arrivés sur place, tous deux examinent les lieux en prenant garde de ne rien déranger. Alors que Gaius découvre des carreaux d'arbalète dans tout le périmètre, Merlin s'approche du puits qu'Elyan avait trouvé et ressent un profond trouble. Le vieux médecin affirme que des choses terribles se sont produites dans ce sanctuaire.

Le frère de Gwen a neutralisé les hommes qui assuraient la garde rapprochée du roi. Il engage le combat avec Arthur et celui-ci est interpellé quand il entend parler Elyan avec une voix enfantine. Le jeune souverain prend le dessus sur son adversaire mais l'épargne à la demande de Merlin qui s'est rué dans la pièce et lui a rappelé que le chevalier n'était pas lui-même.

Elyan est donc à nouveau en fuite après qu'Arthur l'ait laissé partir. Le roi autorise son oncle à diriger les recherches tout en étant conscient qu'Agravain n'hésitera pas à tuer le chevalier s'il le retrouve. De son côté, il prend conseil auprès de Gaius qui lui révèle que seuls les remords sincères de l'auteur des terribles événements qui ont eu lieu au sanctuaire peuvent apporter la paix à l'esprit tourmenté.

Persuadé qu'Uther est responsable des crimes qui ont eu lieu dans la forêt, Merlin ne voit pas de solution pour sauver Elyan. A la nuit tombée, il aperçoit dans un couloir une silhouette encapuchonnée qui se faufile hors de la Citadelle. Il décide de la suivre et se retrouve face à Arthur. Le roi est sorti incognito avec la ferme intention de se rendre au sanctuaire. Quand les deux jeunes gens arrivent sur place, Merlin est sidéré de voir Arthur poser son épée et clamer à voix haute sa responsabilité dans l'attaque perpétrée bien des années plus tôt contre les druides. Elyan, toujours possédé, apparaît et l'écoute. Arthur explique son inexpérience de l'époque, son désir de plaire à son père et son incapacité à rappeler ses hommes lorsqu'il s'est rendu compte que c'était une erreur. Hommes, femmes et enfants druides ont été exterminés à cet endroit et le jeune roi en éprouve des remords sincères. Il s'engage par ailleurs à respecter le peuple druide et à le laisser vivre en paix. Elyan s'avance et le serre dans ses bras avant de murmurer de sa voix enfantine qu'il le pardonne. L'esprit tourmenté de l'enfant quitte le corps du chevalier, en paix, et Elyan perd connaissance.

De retour à Camelot, Merlin fait part à Arthur de sa surprise de l'avoir vu ainsi, submergé par l'émotion, mais le jeune roi n'a aucune envie de parler encore de ce moment et il reprend ses bonnes vieilles habitudes en se mettant à pourchasser son serviteur à travers le château pour le faire taire.

 

Écrit par Locksley pour Merlin HypnoSéries.

« En un pays de légendes, où règne la magie, le destin d'un grand royaume repose sur les épaules d'un jeune homme. Son nom : Merlin. »

Léon, Perceval, Elyan, Arthur, Gauvain et Merlin sont dans la forêt. Elyan veut boire de l'eau dans sa gourde. Mais elle est vide.

Elyan : Bon, qui a bu toute mon eau ?

Gauvain rote fortement.

Arthur : Voilà qui me paraît tout à fait clair.

Gauvain : Vous m'en avez offert un peu !

Elyan : Je vous ai dit un peu, ce qui ne signifie pas tout jusqu'à la dernière goutte !

Gauvain : J'avais très soif !

Elyan lance sa gourde à Gauvain, qui la rattrape. Léon se rapproche.

Léon : Tenez, buvez la mienne.

Léon lance sa gourde... en arrière et c'est Perceval qui la rattrape. Tout le monde rigole, sauf Elyan qui a l'air de mauvaise humeur.

Elyan : Ha ha ha ha, très très drôle !

Perceval : Tenez, à l'inverse de ces pauvres idiots, je partage avec mes amis.

Perceval s'avance vers Elyan qui s'apprête à prendre la gourde mais Perceval la lance à Merlin.

Léon : Vous exagérez, notre ami va s'énerver.

Gauvain : Ha ! Il a le sens de l'humour, lui, surtout lorsqu'il a soif !

Arthur rit mais ne participe pas aux plaisanteries. Il aperçoit alors quelque chose dans les arbres, des vêtements pendus à un fil. Les chevaliers continuent de rire, insouciants.

Arthur : Chut !

Tout le monde cesse brusquement de rire. Les regards se tournent dans la direction vers laquelle Arthur regard mais ne voient rien.

Merlin : Qu'y a-t-il ?

Arthur : Dans les arbres, j'ai vu quelque chose ! Là !

Soudain redevenus très sérieux, les autres suivent Arthur et pénètrent dans des ruines. Il y a les mêmes choses qu'Arthur a vues de loin mais en beaucoup plus grande quantité.

Léon : Qu'est-ce que c'est que cet endroit ?

Arthur semble incapable de répondre, il est figé et a l'air de reconnaître quelque chose.

Merlin : C'est un sanctuaire. À l'époque de l'Ancienne Religion, ils servaient à apaiser les âmes tourmentées, on ne doit pas rester là ! Gauvain arrive par-derrière Merlin et lui fait peur. Ce n'est pas drôle. Ce lieu est véritablement maudit, Gaïus le dit et je le crois !

Le vent agite les vêtements. Un corbeau s'envole soudainement et effraie tout le monde.

Léon : C'est une âme perdue, Merlin !

Arthur : Nous n'avons rien à faire ici, allons-y !

Arthur s'en va précipitamment. Il semble inquiet. Tout les autres le suivent, à l'exception d'Elyan qui entend du bruit. Il décide d'abord de l'ignorer mais les bruits persistent. C'est un écoulement d'eau. Il se dirige vers les bruits et découvre, soulagé, un puits. Assoiffé, il boit l'eau de ce puits. Une fois désaltéré, il jette un œil aux alentours. Il regarde à nouveau l'eau du puits, mais à ce moment -là un garçon est dans l'eau. Pensant que l'eau agit comme un miroir, Elyan se retourne mais ne voit personne. Il entend alors des murmures. Il reprend son épée et rejoint rapidement les autres.

 

GENERIQUE.

 

DANS L'ARMURERIE :

Arthur est silencieux depuis le sanctuaire. Merlin le remarque.

Merlin : Tout va bien ?

Arthur : Oui, pourquoi ?

Merlin : Vous n'avez rien dit sur le chemin du retour.

Arthur : Je réfléchis, Merlin. Tu devrais essayer parfois.

Gauvain : Merlin !

Merlin se retourne alors que Gauvain lui lance un sachet qu'il rattrape.

Merlin : Qu'est-ce que c'est ?

Gauvain : Du sel. Dessine un cercle avec au pied de ton lit, tu seras protégé des mauvais esprits.

Merlin : C'est vrai, c'est efficace ?

Gauvain : Très efficace. Dans le cas contraire, Gaïus n'aura qu'à en mettre dans sa soupe !

Merlin : Très drôle !

Elyan a écouté Gauvain attentivement, mais il ne dit rien.

 

DANS LES APPARTEMENTS DE GAIUS :

Gaïus : Je suis surpris d'apprendre qu'un sanctuaire pareil soit aussi proche de Camelot.

Merlin : Et il était maudit, je l'ai senti.

Gaïus : Tu as eu raison de te méfier. Les druides ont édifié des sanctuaires pour apaiser des âmes tourmentées, des âmes qui ont subi tant de mauvais traitements qu'elles ne peuvent trouver la paix dans l'autre monde.

Merlin : Pourquoi y a-t-il des rubans noués aux branches ?

Gaïus : Les anciens rituels veillaient à soigner la terre pour que les âmes des victimes puissent trouver le repos mais la magie qui se rapporte à la terre est une affaire délicate. Il est facile d'annuler ses effets, alors les rubans qui sont sur les arbres servent à protéger les lieux.

Merlin : J'aurais voulu le savoir avant.

Gaïus : L'un de vous a-t-il touché à la moindre chose ?

Merlin : Euh... non, je ne crois pas. Pourquoi cette question ?

Gaïus : Si quelqu'un venait à troubler ce sanctuaire, il courrait le risque d'en libérer l'esprit. Tu dois me promettre de ne jamais retourner là-bas.

Merlin : Oh, n'ayez crainte Gaïus, je n'en ai nullement l'intention. Cette fois vous pouvez me faire confiance.

Dans ses appartements, Arthur est assis à sa table devant son repas. Sa cuillère trempe dans sa soupe mais il est pensif. Elyan, dans sa chambre, éteint sa bougie et se couche. Alors qu'il commence à s'endormir, il entend du bruit.

Elyan : Il y a quelqu'un ?

Le bruit continue, c'est un « tac-tac ». Elyan se rassoit.

Elyan : Qui est là ?

Il se lève et va en direction du bruit, derrière le paravent.

Elyan : Sortez, montrez-vous !

Il n'y a personne derrière le paravent. Elyan se demande ce qu'il se passe mais il retourne se coucher. Le bruit a disparu. Mais alors qu'il se tourne pour se coucher, un garçon apparaît. Il est très lumineux, dégouline d'eau et a une expression triste. Elyan crie en le voyant. Gauvain, qui passe pas très loin, l'entend et se précipite dans sa chambre. Elyan est recroquevillé et il respire rapidement, sous le choc. Gauvain s'agenouille près de lui.

Gauvain : Que vous arrive-t-il ?

Elyan regarde dans la direction où il a vu l'enfant mai ne le voit pas. Mais quand Gauvain se baisse, il est juste derrière lui. Elyan se recule, effrayé, alors que l'enfant lui fait signe de se taire.

Elyan : R-rien du tout. Je voulais aller chercher un verre d'eau, et j'ai trébuché sur la table !

Gauvain : Ah ah ! Il aide Elyan à se relever. Vous nous avez manqué à la taverne. Perceval a brisé le poignet de Messire Brennis en faisant un bras de fer !

Elyan : Cela devait être... drôle !

Gauvain : Pas pour Messire Brennis. Reposez-vous. Arthur a prévu un entraînement demain matin, vous savez à quel point il y tient. Bonne nuit.

Elyan incline la tête et Gauvain sort de sa chambre. Aussitôt après, Elyan fouille dans son placard et en sort un sachet qu'il s'empresse d'aller vider sous son lit en cercle : c'est du sel.



LE LENDEMAIN, DANS LES APPARTEMENTS D'ARTHUR :

Arthur est étendu sur la table, il s'est endormi. Merlin arrive et tape un grand coup sur la table, ce qui réveille Arthur en sursaut. Il a toute la partie droite couvert de ragoût.

Merlin : ironiquement. Je ne voulais pas vous faire peur, je suis désolé !

Arthur : Tu ne m'as pas fait peur, je réfléchissais. Merlin retient un éclat de rire. Pourquoi sourie-tu bêtement, au juste ?

Merlin : Pour rien, pourquoi dormiez-vous la tête sur la table ?

Arthur : Je me suis endormi alors que je lisais.

Merlin : Ah... et que lisiez-vous ?

Arthur : cherchant une réponse, mais n'en trouvant pas. Je suis le Roi de Camelot, je n'ai pas à répondre aux questions des gens de ta condition.

Merlin : Ah vous êtes de bonne humeur, vous avez dû dormir du mauvais côté de la table ! Il éclate de rire. On dit d'un lit mais comme vous avez dormi sur la table, alors...

Arthur : ne rigole pas. Voilà une remarque aussi fine que spirituelle, il n'y a aucune limite à ton intelligence, maintenant va me chercher mon déjeuner.

Merlin : Euh, d'accord.

Merlin sort de la chambre. Arthur se demande toujours pourquoi Merlin souriait bêtement. Il soulève son assiette toujours pleine de ragoût. Dessous se trouve une assiette qu'il prend et pore devant lui pour faire un miroir. Il comprend alors pourquoi Merlin souriait.

Arthur : MERLIN !

Devant Camelot, les chevaliers attendent Arthur pour leur entraînement. Lorsqu’Arthur arrive, il donne les consignes.

Arthur : Deux par deux, appliquez vous à parer les coups. Gauvain, avec moi.

Gauvain : Qu'avez-vous dans les cheveux ?

Arthur a une sorte de pâte, formée par le ragoût séché.

Merlin : Du ragoût.

Léon : Et pourquoi avez-vous du ragoût dans les cheveux ?

Merlin : Oh, parce qu'il réfléchissait.

Arthur : Changement de plan, je viens de réfléchir à autre chose.

Merlin a un bouclier et un casque. Arthur s'approche en faisant tourner son épée. Merlin s'attend au pire. Arthur se venge de ses moqueries en le frappant avec son épée, mais Merlin lève son bouclier à chaque fois. Merlin finit par tomber à genoux et se relève mais il s'est fait mal à l'épaule. Elyan s'approche à son tour, il semble inquiet. Merlin lui fait signe d'approcher.

Merlin : Elyan !

Elyan hésite un peu puis commence doucement. Mais il finit par s'énerver et s'acharne contre Merlin, qui tombe. Mais Elyan continue. Les autres sont surpris.

Arthur : Elyan !

Mais Elyan continue de frapper Merlin, toujours à terre, qui résiste avec son bouclier. Elyan répète les coups à la verticale. Au bout d'un moment, Arthur arrive pour l'arrêter.

Arthur : Elyan, je crois que cela suffit. Elyan baisse son épée et s'en va, tandis que Merlin, toujours couché, enlève son casque. Alors, on se sent bien là, Merlin ?

Merlin geigne. Arthur l'imite avant de s'en aller. Merlin soupire.

 

DANS LA SALLE D'ARMURERIE :

Perceval : Elyan, Merlin devrait sentir ses bras demain, non ?

Gauvain : Tous ces exercices, ils manquaient un peu d'action.

Léon : Vous savez ce qu'il est devenu ?

Perceval : Oui, il est à l'armurerie.

Les chevaliers continuent de discuter, tandis qu'Elyan se fige. Juste derrière Léon et Perceval se trouve le garçon qu'il a vu la veille. Le garçon tend la main vers Elyan et s'avance doucement.

Elyan : Non, non...

Léon se tourne vers lui, surpris.

Léon : Ca va, Elyan ?

Le garçon contourne Léon pour se rapprocher d'ELyan. Elyan recule, effrayé.

Elyan : Laisse-moi tranquille !

Elyan arrive près de Gauvain et le pousse pour passer. Gauvain riposte en le repoussant.

Gauvain : Faites attention !

Mais Elyan continue de pousser Gauvain pour pouvoir passer en continuant de regarder le garçon. Une bagarre s'engage entre Elyan et Gauvain, qui ne comprend pas pourquoi il est comme ça. Gauvain finit par assommer Elyan en lui mettant un coup de poing dans la figure. Les autres chevaliers sont stupéfaits.

Léon : Elyan ! Elyan ! Elyan !

Mais Elyan ne reprend pas connaissance. Perceval se tourne vers Gauvain, surpris.

 

DANS LES APPARTEMENTS D'ELYAN :

Gaïus examine Elyan, couché sur son lit. Le chevalier a repris connaissance, il a les yeux ouverts mais ne bouge pas. Il est comme statufié. Gauvain et Léon sont à son chevet, inquiets.

Léon : Pourquoi est-il muet ?

Gaïus : Je l'ignore, c'est étrange.

Gauvain : On dirait qu'il a perdu la raison.

Gaïus : Lorsque j'aurai besoin de votre opinion, Gauvain, je vous la demanderai. Je vous suggère de sortir pour me permettre de soigner mon patient.

Gauvain : sur le point de partir. Gaïus, il faudrait mieux que... qu'Arthur ignore l'état d'Elyan.

Gaïus : Pourquoi ne voulez-vous pas en informer Arthur ?

Gauvain : Son comportement a beaucoup changé. Il ne nous a rien dit mais... il a évidemment très mal vécu le bannissement de sa sœur.

Gaïus : Etre témoin de ce qui est arrivé à Guenièvre n'était pas facile.

Léon : Nous voulons éviter qu'Arthur remette en question sa loyauté envers lui.

Gaïus : Je suppose que le Roi ne doit pas impérativement savoir tout ce qu'il se passe à Camelot.

Gauvain : Merci beaucoup, Gaïus.

Léon : Merci Gaïus.

Gauvain et Léon sortent de la chambre, rassuré. Gaïus retourne au chevet d'Elyan.

Gaïus : Elyan, m'entendez-vous ? Il se baisse plus près d'Elyan. Clignez des yeux si vous m'entendez.

Elyan est toujours aussi immobile, il ne cligne pas des yeux. Gaïus s'en va, préoccupé. Il récupère sa sacoche de vêtements et fait tomber un sachet posé à côté. Il le ramasse et découvre alors le cercle de sel au pied du lit de son malade. Il pose le doigt dedans pour en attraper et le porte à son nez pour le sentir. Surpris, il hésite à goûter, reconnaissant l'odeur du sel. Il finit par en mettre dans sa bouche et est surpris. Elyan ne bouge toujours pas.

 

DANS LES APPARTEMENTS D'ARTHUR :

Merlin : Dois-je préparer votre lit maintenant, Sire, ou dormirez-vous encore sur la table ? Arthur ne répond pas, pensif. Vous pensez à Guenièvre? Arthur soupire, refusant de l'avouer. Elle nous manque à tous. À vous plus qu'à nul autre.

Arthur : Tu peux disposer.

Merlin : Arthur...

Arthur : Dehors !

Merlin sort de sa chambre.

 

DANS LES APPARTEMENTS DE GAIUS :

Merlin rentre, un peu énervé.

Merlin : J'en ai assez ! J'arrête d'être aimable avec Arthur. Je cuisine, je nettoie, je suis à sa disposition, sans parler du nombre de fois incalculable où j'ai dû lui sauver la vie. En suis-je remercié ? Nan ! Il ne fait que crier contre moi ! Gaïus ne réagit pas, plongé dans sa lecture. Eh bien maintenant c'est vous qui m'ignorez, d'accord, je pourrais ne pas exister. Salut, je m'appelle Merlin, ne vous inquiétez pas pour moi, je ne suis pas là !

Gaïus : Nous avons un problème plus important, j'en ai peur, que le fait qu'Arthur crie contre toi.

Merlin : Que se passe-t-il ?

Gaïus : Est-ce qu'Elyan a touché à la moindre chose hier quand vous étiez au sanctuaire ?

Merlin : Je ne saurais dire.

Gaïus : Essaie de t'en rappeler, Merlin !

Merlin : Je n'en sais rien, peut-être, j'ai essayé de les prévenir, vous les connaissez, ils n'écoutent jamais.

Gaïus : Oui, pardonne-moi. Je suis extrêmement inquiet au sujet d'Elyan : il n'a pas dit un mot depuis qu'il a repris connaissance et il n'a aucun symptôme physique qui pourrait l'expliquer. La seule chose que j'ai trouvé Merlin c'est du sel au pied de son lit.

Merlin : comprenant. Oh non !

Gaïus : Que se passe-t-il ?

Merlin : Il essaie de se protéger d'un mauvais esprit.

Gaïus : Avec une poignée de sel, c'est tout à fait ridicule !

Merlin : Il pense que ça fonctionne.

Gaïus : Ah. Alors je crains qu'innocemment Elyan ait troublé l'esprit du sanctuaire.

Merlin : Pardon ? Que risque-t-il de lui faire ?

Gaïus : Je n'ose envisager quelle horreur il a pu déchaîner. Je te prie de dire à Arthur ce qu'il s'est passé, tu dois lui annoncer qu'Elyan est possédé.

Merlin : Je ne suis pas sûr qu'il me croie vu son humeur.

Gaïus : Tu dois t'arranger pour qu'il t'écoute.

Merlin prend un air de désespoir.

 

DANS LES APPARTEMENTS D'ELYAN :

Elyan dort paisiblement lorsque le fameux bruit qui l'avait surpris la première fois se fait entendre et le réveille en sursaut. Le garçon, toujours dégoulinant d'eau, se tient à quelques mètres devant lui. Elyan se redresse brusquement, haletant et effrayé.

Elyan : Laisse-moi tranquille !

Esprit : Ne soyez pas en colère après moi.

Elyan : Je... je je suis désolé. Il sort se son lit et s'approche doucement du garçon. Il veut lui poser la main sur l'épaule. Le garçon recule, effrayé. Je t'en prie, n'aie pas peur. Elyan retente sa chance, le garçon se laisse faire, il est bien réel, c'est ce qu'Elyan voulait voir. Tu as très froid ! Il prend le garçon dans ses bras pour le réchauffer. Ne crains rien. Il s'agenouille devant lui. Qu'attends-tu de moi ?

Esprit : Que vous m'apportiez la paix. Je veux que vous répariez le mal qui a été fait.

Elyan : De quelle façon ? Que dois-je faire ?

Esprit : Il n'y a rien de plus simple : vous devez tuer le Roi.

Elyan acquiesce. Quelques instant plus tard, il est caché derrière un poteau pour échapper à la vigilance de la garde.

 

DANS LES APPARTEMENTS D'ARTHUR :

Le Roi est occupé à remplir des papiers. Il sursaute en voyant Elyan.

Arthur : Oh... Vous m'avez fait sursauter. Tout va bien ? Elyan s'approche et dégaine son épée. Elyan, que vous arrive-t-il ? Mais que faites vous ?

Arthur se lève juste à temps pour éviter le premier assaut de son ami, qui obéit à l'esprit qui prend possession de lui. Alors qu'il tombe à terre, Elyan retente sa chance mais Arthur est un excellent guerrier, il esquive son attaque puis attrape un tabouret pour se défendre car il n'a pas son épée. L'épée frappe le tabouret à chaque fois mais le bouclier de fortune finit par se casser et il ne reste plus entre les mains d'Arthur que les pieds du tabouret. Il n'a plus de moyen de défense.

Arthur : Gardes !

Alors qu'Elyan fait décrire à son épée un cercle à l'horizontal, Arthur se baisse pour l'esquiver et lance les pieds du tabouret à Elyan. Mais celui-ci les évite et Arthur attrape une chaise et s'en sert à nouveau comme d'un bouclier. Les gardes arrivent et Arthur lance la chaise contre Elyan qui l'évite et s'enfuit en s'écartant pour qu'Arthur ne l'attrape pas. Les gardes poursuivent Elyan alors qu'Arthur est essoufflé et hébété. Dans le couloir, les chevaliers sont réunis pour donner la chasse à Elyan.

Agravain : J'en ai conscience, Elyan est votre ami messieurs. Mais cette amitié est morte quand il a tenté de tuer le Roi. Ne le laissez pas s'enfuir, retrouvez-le !

Gauvain, Léon et Perceval se mettent en route ensemble. De son côté, Merlin arrive dans les appartements d'Arthur.

Merlin : Que s'est-il passé ?

Arthur : C'est Elyan, il vient de m'attaquer.

Merlin : Je crois qu'il est possédé.

Arthur : Comment ça, possédé ?

Merlin : Je pense qu'il a troublé un esprit au sanctuaire, et c'est cet esprit qui habite Elyan maintenant. Pourquoi vous aurait-il attaqué autrement ?

Arthur : Quand nous l'attraperons, je me ferai un plaisir de lui poser la question.

Gauvain, Léon et Perceval sont à la recherche d'Elyan.

Gauvain : Je n'aurais jamais imaginé qu'un jour nous pourchasserions l'un des nôtres.

Léon : Je ne comprends pas pourquoi il a attaqué Arthur.

Perceval : Que feriez-vous si votre sœur avait été bannie de Camelot ?

Gauvain : Ma sœur est une affreuse mégère, alors je serais le plus heureux des hommes !

En les entendant arriver, Elyan sort précipitamment de sa cachette et se met à courir.

Léon : Le voilà !

Les chevaliers se mettent à courir pour le rattraper. Alors qu'ils le rattrapent, Elyan s'arrête pour leur lancer un banc et faire tomber un chandelier en espérant les faire ralentir, mais les chevaliers esquivent habilement ces obstacles. Elyan se dirige vers une porte, mais celle-ci est fermée et il se retrouve acculé avec Gauvain, Léon et Perceval en face de lui. Il sort un poignard et le pointe sur eux.

Léon : Elyan, nous ne vous ferons aucun mal. Abaissez votre dague !

Perceval : Nous devrions tous abaisser nos épées sur-le-champ. Réglons ce différent entre amis.

Les chevaliers rengainent prudemment leurs épées mais Elyan ne baisse pas son poignard.

Elyan : Il fallait que je le fasse.

Perceval : Oui, c'est évident. Elyan pointe sa dague sur lui. Nous l'entendons tous. Nous sommes vos amis.

Elyan baisse progressivement son poignard et se met à sangloter. Perceval se rapproche de lui et lui met soudain un coup de poing pour l'assommer. Gauvain hausse les sourcils. Elyan est jeté en prison. L'esprit lui rend visite, il n'a plus son air triste mais plutôt un air énervé et déçu.

Esprit : Vous avez manqué à votre engagement !

Elyan : Je suis désolé. Vraiment désolé.

 

DANS LA SALLE DU TRONE :

Agravain, Arthur et Merlin sont présents dans la salle. Agravain parle à Arthur.

Agravain : Elyan doit être jugé et condamné conformément à nos lois.

Arthur : Cela signifierait le condamner à mort.

Agravain : Qu'il en soit ainsi. Vous ne pouvez pas faire de favoritisme.

Arthur : Supposons qu'Elyan n'ait pas agit selon son propre gré, mon oncle.

Agravain : Comment cela ?

Arthur : Merlin pense qu'il est certainement possédé par un esprit quelconque.

Agravain : Oh oh. Il va de soi qu'il essaie juste de protéger son ami.

Merlin : Pourquoi Elyan aurait-il attaqué Arthur ?

Agravain : Il me semble que c'est évident : il cherche vengeance. Vous avez chassé Guenièvre de Camelot.

Merlin : Je connais Elyan, et quel que soient ses sentiments pour sa sœur jamais il n'attaquerait Arthur.

Agravain : Vous devez en prendre conscience, cette histoire de possession et d'esprit n'est qu'une ruse pour sauver la tête d'Elyan.

Arthur : Mais si cela était vrai ? Non seulement je condamnerais un innocent, mais c'est un ami que je ferais exécuter.

Agravain : Vous ne pouvez pas laisser un homme tenter de vous assassiner sans le punir, pensez à votre peuple, il se dira que vous êtes faible. Et cela mettra tout Camelot en péril.

Merlin : Arthur !

Arthur : Laisse-moi. Laissez-moi, tous les deux.

Merlin sort de la salle, suivi par Agravain.

 

DANS LES APPARTEMENTS DE GAIUS :

Merlin : Agravain essaie de pousser Arthur à faire exécuter Elyan.

Gaïus : Arthur n'a peut-être pas d'autres choix que de le condamner à mort.

Merlin : Nous ne saurions accepter ça.

Gaïus : Et que proposes-tu de faire Merlin ?

Merlin : Il y a probablement un moyen de le libérer de l'esprit qui l'habite.

Gaïus : Il faudrait recourir à une magie très puissante.

Merlin : J'ai la ferme intention de la maîtriser pour sauver Elyan.

Gaïus : Tu as l'intention de l'exorciser alors qu'il est emprisonné et cela au nez et à la barbe des gardes ?!

Merlin : Bien sûr que non, tout d'abord nous devons l'extraire de son cachot. J'ai oublié d'y penser ?

Gaïus : Ha ha.

La nuit est tombée et Merlin se prépare pour exorciser Elyan. Gaïus arrive avec une gourde.

Gaïus : Elyan devra dormir quand tu chasseras l'esprit qui l'habite, j'ai mis un puissant sédatif dans l'eau de cette gourde. Et Merlin, ne l'oublies pas, Elyan n'est pas lui-même, tu ne peux pas te fier à lui.

Merlin : Oui, je sais.

Merlin sort de la chambre et descend les escaliers qui mènent aux cachots. Des gardes bloquent l'entrée en jouant aux dés. Merlin s'appuie sur la rambarde et vise un tonneau.

Merlin : Strongan para defeidu.

Le tonneau tombe grâce à la magie. Il roule vers les gardes qui se lèvent, inquiets. Merlin utilise à nouveau la magie pour éloigner le tonneau en direction d'une porte.

Merlin : Darte con felt !

La porte se ferme. Merlin va ouvrir la porte du cachot et voit Elyan assis contre le mur.

Elyan : Merlin ?

Merlin : Il va falloir vous fier à moi car le temps presse.

Elyan se lève et court hors de sa prison. Merlin ouvre une grille avec les clés. À ce moment-là le toxar sonne. Merlin et Elyan se mettent à courir et sortent par une grille secrète.

Merlin : Allons vite nous cacher dans les bois.

Et il se met à courir, suivi par Elyan. Ils finissent par s'arrêter, essoufflés.

Elyan : Tu sais Merlin, tu es beaucoup plus courageux que tu en as l'air.

Merlin : Me traitez-vous de peureux ?

Elyan : Je veux dire qu'il n'y a pas grand monde qui aurait le courage de faire échapper quelqu'un de prison.

Merlin : Il le fallait ou vous auriez été exécuté. Je sais que vous n'auriez jamais attaqué Arthur. Pas de votre plein gré. Vous devez avoir soif après cette course.

Elyan prend la gourde que Merlin lui tend. Alors qu'il s'apprête à boire, il voit derrière Merlin le garçon qui lui fait signe de ne pas boire.

Elyan : Je manque de savoir-vivre. Toi aussi, tu dois avoir soif.

Merlin : Non,après vous.

Elyan : Non non non non, après toi. J'insiste.

Merlin : J'ai déjà bu juste avant. Quand je bois trop, je vais faire pipi toutes les cinq minutes, demandez à Arthur j'arrête pas. Qu'est-ce que vous regardez ?

Merlin regarde derrière lui et prend un air sérieux, même s'il ne voit rien.

Elyan : Je suis désolé, Merlin.

Merlin : Pourquoi ?

Mais il n'a pas le temps d'en dire davantage qu'Elyan l'assomme avec la gourde. Le garçon est à nouveau là.

Elyan : Cette fois, je réussirai.

 

LE LENDEMAIN :

Dans ses appartements, Gaïus soigne Merlin.

Gaïus : Merlin.

Merlin : Juste avant qu'il m'agresse, il y avait une présence sur les lieux, je l'ai sentie.

Gaïus : C'est Elyan qui étit censé perdre connaissance, pas toi.

Merlin : Je vais voir Arthur, Elyan risque d'attenter encore à sa vie.

Gaïus : Après l'évasion d'Elyan, la garde d'Arthur a été renforcée mais tu peux faire quelque chose de plus pour aider le Roi. Ce sanctuaire, crois-tu que tu saurais le retrouver ?

Merlin : Je n'en ai pas trop envie, vous avez dit que je ne devais jamais y retourner.

Gaïus : Mmh. Nous devons chercher à connaître un peu cet esprit. Sans savoir à qui nous avons affaire, nous ne serons en mesure d'aider ni Elyan ni Arthur.

 

DANS LES BOIS :

Merlin marche en tête, suivi de Gaïus. Soudain, il s'arrête.

Gaïus : Merlin ?

Merlin : C'est juste derrière ces arbres.

Ils reprennent leur marche pour arriver dans le sanctuaire.

Merlin : Que doit-on trouver ?

Gaïus : Je n'ai pas d'idée précise sur la question mais n'oublies pas : surtout ne touche à rien.

Merlin : Nan, faites-moi confiance.

Gaïus s'éloigne de son côté tandis que Merlin s'avance prudemment. En entendant un craquement, il se retourne brusquement. C'est Gaïus.

Gaïus : Désolé !

Merlin se retourne. Il entend alors des pleurs et se dirige vers le puits en se baissant pour éviter les rubans. Lorsqu'il regarde dans le puits, il voit des choses horribles qui le révoltent et ses yeux se mouillent de larmes.

Merlin : Gaïus !

Merlin se prend la tête dans les mains, il commence à pleurer.

Gaïus : Que se passe-t-il Merlin ?

Merlin secoue la tête, ne sachant pas quoi dire, et se frotte les yeux.

Merlin : Il s'est passé quelque chose d'horrible ici.

Gaïus : L'alphabet des druides est sur ces runes. Et j'ai trouvé cela. C'est un carreau d'arbalète, il y en a tout autour du sanctuaire.

Merlin : C'était sans doute l'oeuvre d'Uther.

Gaïus : Il veut se venger de lui et de ses crimes, voilà ce que l'esprit cherche à faire.

 

A CAMELOT, DANS LA SALLE DU TRONE :

Arthur est en train de lire des documents lorsque Merlin pénètre dans la pièce.

Arthur : Merlin ! Comme c'est gentil de te joindre à moi ! Je devrais peut-être t'informer de ce qu'il s'est passé pendant que tu étais... c'est une excellente question : où étais-tu exactement et que faisais-tu ?

Merlin : Eh bien j'étais...

Arthur : Fais très attention à ce que tu vas dire, ce ont peut-être tes derniers mots.

Merlin : Je suis allé dans la forêt en quête d'herbes médicinales très difficiles à trouver à la demande de Gaïus et il s'avère que... que je me suis égaré.

Arthur : Donc si j'ai bien compris, tu veux me faire croire que tu as erré dans les bois toute la nuit.

Merlin : Oui.

Arthur : Et tu t'es blessé ? Comment tu t'es fait cela ?

Merlin : J'ai trébuché sur une racine, je me suis cogné contre un arbre et je me suis assommé.

Arthur : Ah ah. Eh bien après avoir erré dans la forêt et t'être assommé Merlin, je suppose que tu as faim.

Merlin : Je suis mort de faim.

Arthur : Prends donc une chaise, sert-toi.

Merlin : Oh, je vous remercie beaucoup, vous l'imaginez. Vous vous moquez ?

Arthur ne répond pas mais son expression en dit long. Merlin prend l'assiette quasiment intacte et sort de la salle. Arthur reprend sa lecture, un peu énervé. Merlin s'arrête derrière un poteau et s'apprête à manger les restes laissés par le Roi lorsqu'il aperçoit une main immobile derrière un mur. Se rapprochant prudemment, il découvre le corps d'un soldat mort.

Merlin : Oh non !

Merlin laisse tomber son plat. Pendant ce temps dans la salle du trône, un garde s'écroule brusquement à terre, mort, bientôt suivi par l'autre garde. Se retournant, il découvre Elyan une arbalète à la main. Elyan tire et manque de faire mouche mais Arthur esquive de justesse et la flèche va se planter dans le siège. De son côté, Merlin court vers la salle. Arthur attrape son épée, Elyan dégaine la sienne. Il est dégoulinant d'eau.

Arthur : Pourquoi faites-vous cela ?

Elyan-esprit : lorsqu'il s'adresse à Arthur, il a la même voix que l'enfant qui rendait visite à Elyan. A présent je dois venger mon assassinat.

Elyan-esprit lance son épée mais Arthur contre son coup.

Arthur : Qu'avez-vous fait Elyan ?

Arthur pare chacun des coups d'Elyan-esprit puis pointe son épée sur lui. Merlin arrive devant la porte de la salle, on peut entendre les coups d'épée résonner mais la porte est fermée à clé.

Merlin : Arthur !

Son cri est étouffé par l'épaisseur de la porte. Arthur continue de se défendre mais il n'attaque pas.

Arthur : Ne m'obligez pas à vous tuer, je ne veux pas le faire !

Elyan se retrouve coincé contre un poteau mais se dégage et reprend le combat. Merlin vérifie qu'il n'y a personne dans le couloir puis fait sauter le verrou grâce à la magie. Il surprend Elyan, ce qui laisse un répit à Arthur.

Merlin : Arrêtez ! Elyan est couché à terre. Arthur est sur le point de l'achever. Arrêtez ! Ce n'est pas réellement Elyan. Arthur retire son épée, Elyan s'enfuit en courant. Vous le laissez partir ?

Plus tard, Arthur, Merlin, Gaïus et Agravain sont dans une autre salle et parlent du sort d'Elyan.

Agravain : Le palais est protégé, personne ne peut entrer ou sortir librement, et à l'heure actuelle nous fouillons la ville basse. Ne craignez rien Majesté, nous retrouverons Elyan et nous le tuerons. J'y veillerai personnellement.

Arthur : Merci mon oncle.

Agravain sort de la salle, Arthur retourne vers Merlin et Gaïus.

Merlin : Il ne s'agissait pas d'Elyan, vous le savez, vous ne l'auriez pas laissé partir autrement.

Arthur : acquiescant. Lorsqu'il a prit la parole, il avait une autre voix. Il m'a parlé avec une voix d'enfant.

Gaïus : C'est la voix de l'esprit dont il est possédé.

Arthur : Que savez-vous de ce sanctuaire, Gaïus ?

Gaïus : Je pense que des druides campaient en ce lieu à une époque, ils ont été attaqués, il y a des preuves qui en attestent. Votre père était inplaccable envers les druides, il les persécutait sans relâche. Beaucoup furent tués. Je suppose que c'est l'une de ces âmes tourmentées qui possède Elyan aujourd'hui.

Arthur : Et c'est pour cela qu'il cherche vengeance.

Gaïus : L'esprit a soif de paix. Il souhaite trouver sa propre place dans l'autre monde mais la nature injuste de sa mort n'a fait que lui ôter ce privilège.

Arthur : Existe-t-il un moyen de changer cela ?

Gaïus : Dans les croyances druidiques, seuls les regrets véritables du criminel en personne peuvent apporter la paix à l'esprit.

Merlin : Uther est mort, il ne saurait regretter ce qu'il a fait.

Gaïus : C'est vrai.

Arthur : Oui, mais Elyan ?

Gaïus : Elyan n'est plus l'homme que vous avez connu, l'esprit a une si grande emprise sur lui qu'elle sera trop difficile à briser. Ce qu'il faut espérer c'est qu'on arrive à le retrouver avtnq u'il ait une occasion d'accomplir sa vengeance.

Arthur : Et si nous le retrouvons ?

Gaïus : Je crains que vous n'ayez nul autre choix que de le tuer.

Arthur a une expression triste. Le soir, dans sa chambre, il est assis à sa table, pensif, alors que Merlin lui sert son repas.

Merlin : Ce n'est pas votre faute, vous ne pouvez pas être tenu pour responsable de tous les actes de votre père.

Arthur : Tu peux disposer, merci.

Merlin : Vous êtes sûr que vous ne voulez pas que je reste ?

Arthur : Je vais me coucher tôt ce soir.

Merlin : Ouais. Ouais moi aussi je suis fatigué après avoir passé la nuit dans la forêt.

Arthur : Personne ne t'a autorisé à aller te coucher Merlin. En fait, tu peux te faire pardonner ta petite escapade en polissant mon armure.

Dans la salle d'armurerie, Merlin nettoie l'armure d'Arthur. Il finit et repart dans sa chambre mais une silhouette passe dans son dos et le fait se retourner. Merlin décide de la suivre, on dirait qu'il reconnaît cette personne. La personne sort du château et se dirige dans les bois, suivie de près par Merlin. Mis il finit par la perdre de vue et la cherche du regard. Elle se montre alors devant lui. C'est Arthur.

Arthur : Merlin !

Merlin : Tiens, vous ici, Arthur !

Arthur : Pourquoi t'éloignes-tu à pas de loup dans la forêt ?

Merlin : Je vous suis et vous que faites-vous exactement dans cette forêt ?

Arthur : enlevant sa cape. Quelque chose que j'aurai dû faire il y a bien longtemps.

Merlin : Elyan pourrait être là, vous vous rendez compte du danger ?

Arthur : Je dois l'affronter. Retourne à Camelot quand tu veux, Merlin. Merlin suit Arthur qui se retourne, surpris. Tu restes avec moi alors ?

Merlin : En fait j'aime mieux vous suivre. Vous risquez d'être effrayé et de vous égarer.

Arthur hoche la tête. Ils arrivent dans le sanctuaire.

Merlin : Vous êtes sûr de ce que vous faites ? On pourrait peut-être attendre le jour ou on peut agir maintenant si vous voulez, dans la nuit noire, quand cela fait très peur et que c'est très dangereux. Arthur s'avance et dépose son épée sur un rocher. Ce n'est pas une bonne idée, on pourrait en avoir besoin Arthur.

Arthur : Je doute qu'une épée soit de quelque utilité contre un esprit.

Merlin : Oui, enfin contre Elyan, qui sait ?

Arthur : Je suis là, c'est bien ce que vous vouliez, non ?

Merlin : Qu'est-ce que vous faites ?

Arthur : Tout ce que Gaïus a dit à propos de cet endroit est vrai à un détail près : ce n'était pas mon père qui a mené cette attaque contre le campement des druides, mais moi.

Elyan-esprit apparaît alors.

Elyan-esprit : C'est mon sang que vous avez sur les mains. À cause de vos crimes je ne peux reposer en paix.

Arthur : Je sais. Il s'agenouille devant l'esprit. Je suis responsable de ce qui a pu vous arriver ainsi que de toute la violence qui a fait rage. Lorsque j'ai mené cette attaque, j'étais vraiment très jeune et vraiment très ignorant. Je voulais à tout prix faire mes preuves pour que mon père Uther me... me reconnaisse. Elyan-esprit s'avance, Arthur commence à pleurer. J'avais dit aux hommes d'épargner les femmes et les enfants mais certains n'ont pas respecté cet ordre. Il y avait tant de choses qui se passaient. Je voulais tout arrêter... mais je suis resté figé, je ne savais plus que faire. J'entends encore... j'entends encore les hurlements, rien n'effacera cette faute, rien de ce que je ferai n'effacera les horreurs commises ce jour-là. Mais je peux promettre que tant que je serai Roi, je ferai tout ce qu'il faut, tout ce qu'il faut afin d'empêcher ces atrocités de se reproduire un jour. A partir de maintenant, je jure que le peuple druide sera traité avec tout le respect qu'il mérite, je le jure sur mon honneur. Elyan-esprit dégaine son épée. Je suis sincèrement désolé de tout ce qui vous est arrivé.

Elyan-esprit laisse tomber son épée et aide Arthur à se relever. Il le serre dans ses bras.

Elyan-esprit : Je vous pardonne.

Elyan-esprit se recule puis l'esprit quitte le corps d'Elyan et monte vers le ciel. Elyan reprend ses esprits et tombe dans les bras d'Arthur avant de s'évanouir.

Elyan : Arthur ?

 

LE LENDEMAIN, DANS LES APPARTEMENTS D'ARTHUR :

Merlin arrive pour ranger des affaires à Arthur, qui est occupé à lire.

Arthur : Comment va Elyan ? Va-t-il retrouver ses forces ?

Merlin : Gaïus dit qu'il va retrouver toutes ses forces. C'était incroyablement émouvant, ce que vous avez dit au sanctuaire.

Arthur : Si Elyan redevient comme avant, cela aura valu la peine.

Merlin : Elyan n'était pas la seule raison de votre discours. Vous le pensiez. J'en suis convaincu.

Arthur : Où veux-tu en venir, Merlin ?

Merlin : Je crois que je ne vous avait jamais vu pleurer, pas de cette façon-là. Des larmes coulaient sur votre joue, c'est touchant de constater que vous êtes sensible, cela vous va à ravir.

Arthur : Tais-toi, Merlin.

Merlin : J'ai cru un instant que vous aviez changé.

Arthur : Dans ce cas tu es aussi bête que tu es laid.

Arthur se lève après avoir reposé son livre. Merlin se retourne.

Merlin : On ne se donnera pas l'accolade aujourd'hui, alors ?

Merlin tend les bras et énerve Arthur qui fait demi-tour et marche rapidement vers Merlin qui se sauve.

FIN

 

Écrit par colinou7 pour Merlin HypnoSéries.

[Ce script a été réalisé grâce au travail de Lika_mikala sur LJ. Nous la remercions de nous avoir autorisés à reprendre son texte.

We are very grateful to Lika_mikala for allowing us to use her work. Thanks.]

 

Merlin 4.10 – A Herald of the New Age

 

“In a land of myth and a time of magic, the destiny of a great kingdom rests on the shoulders of a young man. His name...Merlin”.

 

FOREST - DAY

 

King Arthur, the knights and Merlin rest in the forest, Elyan wants to drink from his flask.

Sir Elyan: All right, who drank all my water?

Gwaine burps.

King Arthur: I believe you have your answer.

Sir Gwaine: You said I could have some.

Sir Elyan: I said you could have some. I didn't say you could drink every last drop.

Elyan throws the flask at Gwaine.

Sir Gwaine: I was thirsty.

Sir Leon: Here. Have some of mine.

Leon throws his arm forward, but loops it back and tosses it to Percival behind him. They laugh.

Sir Elyan: That's very funny.

Sir Percival: Here. Unlike these ignorant fools, I share with my friends.

Percival steps forward with his flask but tosses it to Merlin. Arthur smiles as the others laugh. His smile fades when he sees a clothes line in the trees.

King Arthur: Shh!

Merlin: What is it?

King Arthur: I saw something in the trees. There.

They approach and find a place strung with strips of cloth.

Sir Percival: What is this place?

Arthur seems slightly disturbed as he looks at a red flag picking up in the breeze.

Merlin (nervously): This is a shrine. In the time of the Old Religion, they built shrines like this to appease restless spirits. We shouldn't be here.

They keep still, the cloth waving eerily in the wind. Gwaine grabs Merlin's shoulder to scare him. The other knights smile.

Merlin: It isn't funny! Gaius told me about places like this and they're cursed.

Another breeze stirs up out of nowhere. A raven bursts out over head and they jump. Leon smiles.

Sir Leon: There's your spirit, Merlin.

Arthur seems more disturbed.

King Arthur: There's nothing here for us. Move out.

Sir Elyan lingers as they leave. He hears drops of water and investigates to find a well. He smiles and drinks. He looks down into the well and sees a boy. He looks behind him, but there's no one there. Voices whisper in the wind. Creeped out, Sir Elyan picks up his sword and leaves.

 

-------------------

OPENING TITLES

-------------------

 

KING'S PALACE, ARMOURY - DAY

 

Arthur is lost in his thoughts.

Merlin: You all right?

King Arthur: What do you mean?

Merlin: You're very quiet. You didn't say a word on the way home.

King Arthur: It's called "thinking", Merlin. You should try it sometime.

Sir Gwaine: Merlin?

Gwaine tosses Merlin a bag.

Merlin: What's that?

Sir Gwaine: Salt. Pour it in a circle at the foot of your bed. Helps to protect you from evil spirits.

Merlin: Really? Does that work?

Sir Gwaine: Absolutely. And if it doesn't, Gaius can always put it on his supper.

Merlin: Very funny.

 

KING'S PALACE, PHYSICIAN'S CHAMBERS - NIGHT

 

Gaius and Merlin are having dinner.

Gaius: I am surprised that such a shrine exists so close to Camelot.

Merlin: And it was cursed. I could feel it.

Gaius: You were right to be wary. The druids built shrines to bring rest to tormented souls. Souls that were so badly wronged they could find no peace in the other world.

Merlin: Why do they hang all the ribbons and flags?

Gaius: The ancient rituals heal the ground so the souls of the victims can find rest, but the magic that binds the earth is delicate and is easily undone. So the ribbons and flags act as a warning. 

Merlin: Should've known that earlier.

Gaius: Did anyone touch anything?

Merlin: Uh, no, I don't think so. Why? What is it?

Gaius: Anyone who disturbs a resting place risks releasing the spirit. Merlin, you must promise me you'll never return to that place.

Merlin: Oh, don't worry. I've no intention of going back there. And for once I'm not lying to you.

 

KING'S PALACE, ARTHUR'S CHAMBERS - NIGHT

 

Arthur stares into space, holding a spoon on his plate absentmindedly.

 

KING'S PALACE, ELYAN'S CHAMBERS - NIGHT

 

Elyan gets into bed and blows out the candle. He closes his eyes and hears drops of water. He opens his eyes.

Sir Elyan: Hello? (sits up in bed) Who's there?

He gets out of bed and investigates.

Sir Elyan: Show yourself!

No one seems to be there. Elyan goes back to his bed and sits. He shakes his head and lays back down and sees the well boy on the other side of his bed. Elyan scrambles out of bed, taking his sheets with him as he whimpers in fear.

Sir Elyan: No!

 

KING'S PALACE, ELYAN'S CORRIDOR - NIGHT

 

 

Gwaine hears Elyan's yelp as he walks down the corridor.

Sir Elyan: No!

 

KING'S PALACE, ELYAN'S CHAMBERS - NIGHT

 

Gwaine enters to find Elyan curled up on the floor, shaking in fear. Gwaine approaches and Elyan calms himself.


Sir Gwaine: What are you doing?

Gwaine moves and Elyan sees the well boy behind him. The boy puts a finger to his lips.

Sir Elyan: Nothing.

Gwaine looks at Elyan with confused concern.

Sir Elyan: I…I was getting a drink of water...tripped over the table.

Gwaine chuckles and gives Elyan a hand up.

Sir Gwaine: I missed you at the tavern earlier. Percival broke Sir Brennis's wrist in an arm wrestle. 

Sir Elyan: Sounds like fun.

Sir Gwaine: Not for Sir Brennis. Get some rest. Arthur's planned a training session in the morning. You know how the King likes his training.

Elyan nods with a smile.

Sir Gwaine: Good night.

Gwaine leaves. Elyan searches frantically through his cupboards and finds what he was looking for: a small bag. He ducks under his bed and pours a circle of salt at the foot of it.

 

KING'S PALACE, ARTHUR'S CHAMBERS - DAY

 

Arthur has fallen asleep on his table, his head resting on a plate. Merlin comes in and smashes some pots, waking him up. Arthur has food all over his face and hair.

Merlin: Oh, I'm sorry, I didn't mean to scare you.

King Arthur: You didn't scare me, I was asleep.

Merlin tries to hold in his laughter at the stew all over Arthur's face.

King Arthur: Why have you got that stupid smile on your face?

Merlin: It's nothing. Why were you sleeping with your head on the table?

King Arthur: I fell asleep while I was reading.

Merlin glances at the table, no parchment or book in sight.

Merlin: What were you reading?

Arthur looks around and realizes that there's nothing he could have been reading.

King Arthur: I am the king of Camelot, I do not have to answer to the likes of you. 

Merlin: Oh, you're in a good mood. You obviously got out of the wrong side of the table (laughing at his own joke) The wrong side of the bed, but you slept on the table.

King Arthur (sarcastic): That's extremely clever and funny, Merlin. There really are no limits to your wit. Now, will you please just get me some breakfast?

Merlin: Right.

Merlin leaves. Arthur looks down at the plate of stew and moves it off of the platter. He sees his reflection in the platter and lifts it for a better look.

King Arthur: MERLIN!!!

 

TRAINING GROUNDS - DAY

 

King Arthur: Pair off! Concentrate on counter-cutting. Gwaine, you're with me.

Sir Gwaine: What's that in your hair?

Merlin: It's stew.

Sir Leon: Why have you got stew in your hair?

Merlin (as if it should be obvious): Because he was reading.

The knights give Arthur a confused look.

King Arthur: Change of plan. I think we'll try something different.

Merlin stands in the training grounds wearing a helmet and a shield. He grimaces and holds the shield in front of his face as Arthur approaches and beats Merlin's shield with a sword. He finally hits hard enough to knock Merlin to the ground. Merlin stands up, holding his arm. He prepares as Elyan steps up next and he invites him to strike.

Elyan starts softly, not really wanting to attack his friend. He starts to get into it. A flash of anger crosses his face and his next strike knocks Merlin to the ground. Elyan continues beating Merlin's shield.

King Arthur: Elyan!

Elyan, in a fury now, doesn't stop and Arthur and the knights become concerned. Elyan raises to strike again and Arthur grabs his arm, stopping him.

King Arthur: Elyan! I think he's had enough.

Elyan relaxes. Merlin takes off his helmet.

King Arthur (sarcastic): You all right down there, Merlin?

Merlin mumbles a “no”.

King Arthur: Good.

 

KING'S PALACE, ARMOURY - DAY

 

Sir Percival: Well, Merlin will feel that in his arms tomorrow.

Sir Gwaine: All this training, when will we see some real action?

Leon and Percival chat. Elyan sees the sopping wet well boy in the corner between them.The well boy steps forward.

Sir Elyan: No. Oh, no.

Sir Leon: You all right?

The well boy steps around Leon towards Elyan who backs away.

Sir Elyan: Leave me alone!

Elyan backs up into Gwaine. Gwaine shoves him off.

Sir Gwaine: Watch yourself.

Elyan shoves back and they struggle, Elyan still staring at the well boy, until Gwaine punches Elyan out cold.

Sir Leon: Elyan!

Leon goes to Elyan. Percival looks down at Elyan, and then back at Gwaine who shrugs.

Sir Leon: Elyan. Elyan!

Leon shakes Elyan, but he doesn't wake up.

 

KING'S PALACE, ELYAN'S CHAMBER - DAY

 

Gwaine and Leon look on as Gaius examines Elyan, lying on his bed with eyes wide and staring.

Sir Leon: Why doesn't he speak?

Gaius: I don't know. It's strange.

Sir Gwaine: It's like he's lost his mind.

Gaius: When I want your medical opinion, Gwaine, I'll ask for it. 

Leon looks at Gwaine and shakes his head.

Gaius: Perhaps you'd leave me alone to treat my patient.

They start to head out.

Sir Gwaine: It would be better if Arthur didn't know of this.

Gaius: Why do you want to keep it from Arthur?

Sir Gwaine: Elyan hasn't been himself recently. He hasn't said anything, but he's clearly upset about his sister's banishment.

Gaius: Yes, it must've been hard for him to see that happen to Gwen.

Sir Leon: We wouldn't want Arthur to think that Elyan's loyalties are divided.

Gaius: Well, I'm sure the King doesn't have to know about every accident that happens in Camelot.

Sir Gwaine: Thank you, Gaius.

Sir Leon: Thank you.

Leon and Gwaine exit.

Gaius: Elyan, can you hear me? Blink if you can hear me.

Elyan doesn't move. Gaius picks up his medicine bag, the top drops to the floor and Gaius spots something as he bends to pick it up. It's the circle of salt. Gaius touches it, smells it and tastes it. Elyan continues his blank stare.

 

KING'S PALACE, ARTHUR'S CHAMBERS - NIGHT

 

Arthur sits and stares out the window.

Merlin: Would you like me to make up the bed, Sire, or will you be sleeping on the table again? (Arthur keeps quiet, lost in thought) Is this about Gwen? (Arthur looks down sadly) We all miss her. You more than anyone.

King Arthur: You can go now.

Merlin: Arthur…

King Arthur: Get out!

Merlin leaves and Arthur is left to his gloomy thoughts.

 

KING'S PALACE, PHYSICIAN'S CHAMBERS - NIGHT

 

Merlin enters. He is angry.

Merlin: I'm done trying to be nice to Arthur. I cook, I clean, I'm always there for him. Not to mention saving his life more times than I care to remember. Do I get any thanks? No. All he ever does is shout at me.

Gaius doesn't respond, focused on his reading.

Merlin: So now you're ignoring me. Great! I might as well not even exist. My name’s Merlin. Don't worry, I’m not even here.

Gaius (closes his book):  I fear we may have more important things to worry about than Arthur shouting at you.

Merlin: What is it?

Gaius: Did Elyan disturb anything yesterday at the shrine?

Merlin: I'm not sure.

Gaius: I need you to be sure, Merlin.

Merlin: I don't know. He may have done. I tried to warn them. You know what they're like. They don't listen.

Gaius: I'm sorry, Merlin. It's just that I'm deeply concerned for Elyan. He hasn't spoken a word since he regained consciousness and I can find no physical symptoms to explain it. The only thing I could find was a pile of salt at the foot of his bed.

Merlin: Oh, no.

Gaius: What is it, Merlin?

Merlin: He's trying to ward off an evil spirit.

Gaius: With a pile of salt? That's utter nonsense.

Merlin: Elyan believes it to be true.

Gaius (sigh): Then I fear that Elyan may have disturbed the spirit at the shrine.

Merlin: What? What will that do to him?

Gaius: I dread to think what horror it might unleash. You must tell Arthur what happened at the shrine. You must tell him that Elyan is possessed.

Merlin: Well, I'm not sure he'll believe me, not in the mood he's in.

Gaius: You must make him believe you.

 

KING'S PALACE, ELYAN'S CHAMBER - NIGHT

 

Elyan wakes from the sound of dripping water. Elyan bolts up in bed when he sees the sopping wet druid boy.

Sir Elyan: Leave me alone!

Druid boy: Please. Don't be angry with me.

Elyan processes the boy's words.

Sir Elyan: I'm sorry.

Elyan gets out of bed and approaches the boy. He tries to touch him but the boy backs away.

Sir Elyan: It's all right. Don't be scared (touches the boy) You're so cold.

Elyan hugs the child who hugs him back.

Sir Elyan: It's all right (kneels down) What do you want from me?

Druid boy: I want you to bring me peace. You must right the wrong that was done to me.

Sir Elyan (nods): How? What should I do?

Druid boy: It's easy. You must kill the King.

Elyan tenses at the request, then nods.

 

KING'S PALACE, CORRIDOR - NIGHT

 

Elyan waits for guards to pass by.

 

KING'S PALACE, ARTHUR'S CHAMBERS - NIGHT

 

Arthur is at his desk, reading. Elyan steps in silently, a sword at his hip. Arthur looks up, startled, then rolls his head in relief.

King Arthur: Elyan, you startled me. Is everything all right?

Elyan steps forward and draws his sword.

King Arthur: Elyan? What the hell do you think you're doing!?

Arthur falls back in his chair to avoid Elyan's sword as it slams down on the table. Arthur rolls out of the way as Elyan stabs the floor. The King uses a stool to block Elyan's strikes until it is slashed apart and Arthur is left with only the stool legs.

King Arthur: Guards!

Arthur tosses the stool legs at Elyan and grabs a larger, sturdier stool. Elyan continues to attack, but is distracted when the guards enter. Arthur throws the stool at Elyan, then bolts forward to grab him, but Elyan is already running out. The guards chase after him.

 

KING'S PALACE, CORRIDOR - NIGHT

 

Agravaine addresses the knights.

Agravaine: I know Elyan is a friend to some of you, but that friendship ended when he tried to kill the King. Do not let him escape. Now, go find him!

The knights disperse.

 

KING'S PALACE, ARTHUR'S CHAMBERS - NIGHT

 

Merlin enters.

Merlin: What happened?

King Arthur: Elyan. He attacked me.

Merlin: I think he's possessed.

King Arthur: What do you mean "possessed"?

Merlin: He may have disturbed a spirit at the shrine. I think that spirit's possessing him.

Arthur seriously considers this.

Merlin: Why else would he attack you?

King Arthur: Well, when we catch him, I intend to ask him that very question.

 

KING'S PALACE, CORRIDOR - NIGHT

 

Sir Gwaine: I never thought I'd see the day we'd be hunting one of our own.

Sir Leon: I just can't understand why he would attack Arthur.

Sir Percival: Well, what would you do if your sister had been banished from Camelot?

Sir Gwaine: Well, my sister's an evil old toad, so I'd be eternally grateful.

Elyan dashes out from his hiding place at the end of the corridor.

Sir Leon: There he is!

They run after Elyan who picks up a bench and throws it at them. Then, he topples a candelabra, but they jump over it and catch him at a locked door. They face each other, swords at the ready, Elyan only has a dagger.

Sir Leon: Elyan, we don't want to hurt you.

Sir Gwaine: Put the knife down.

Sir Percival: Why don't we all just put our weapons down and sort this out like friends?

Percival sheathes his sword. Gwaine and Leon do likewise.

Sir Elyan: I had to do it.

Sir Percival: Of course you did (steps closer) We understand. We're your friends.

Elyan puts the knife down and Percival slaps him unconscious.

 

KING'S PALACE, DUNGEON - NIGHT

 

Elyan is shoved into a cell by some guards. The guards leave and Elyan is freaked out by the dripping druid boy.

Druid boy: You failed me.

Sir Elyan (terrified): I'm sorry. I'm so sorry.

 

KING'S PALACE, COUNCIL CHAMBER - DAY

 

Agravaine: Elyan must be tried and punished in accordance with our laws.

King Arthur: But that would mean putting him to death.

Agravaine: Well, so be it. You can't afford to show favouritism. 

King Arthur: What if Elyan wasn't acting of his own volition?

Agravaine: What do you mean?

King Arthur: Merlin believes that Elyan has been possessed by some kind of spirit.

Agravaine: Oh. I have no doubt he's just trying to protect his friend.

Merlin: Why else would Elyan attack Arthur?

Agravaine (to King Arthur): His motive is obvious. He seeks revenge. You banished his sister from Camelot. 

Merlin: I know Elyan, and no matter what he feels about his sister, he would never attack Arthur.

Agravaine: Arthur, you must see. All this talk of possession and spirits, it's just a ruse to save Elyan's neck.

King Arthur: But what if it is true? I'd be executing an innocent man. More than that, I'd be executing a friend.

Agravaine: You cannot be seen to allow someone to try and kill you and then escape punishment. You will appear weak. That puts the whole of Camelot in Peril.

Merlin: Arthur...

King Arthur: Leave me (Merlin is disappointed)…Both of you.

Slightly bewildered, Agravaine follows Merlin out.

 

KING'S PALACE, PHYSICIAN'S CHAMBERS - DAY

 

Merlin: Agravaine is just pushing for Elyan's execution.

Gaius: Arthur may have no choice but to sentence Elyan to death.

Merlin: We can't allow that to happen.

Gaius: What do you propose we do, Merlin?

Merlin: There must be a way of ridding Elyan of the spirit that possesses him.

Gaius: It would require very powerful magic

Merlin: Then I must master it to save Elyan's life.

Gaius: And you intend to expel the spirit in the cells, under the noses of the guards?

Merlin: Of course not. First we need to break Elyan out of the cells. Did I miss out that part?

Gaius laughs nervously.

 

KING'S PALACE, PHYSICIAN'S CHAMBERS - NIGHT

 

Merlin emerges from his room. Gaius brings him a flask.

Gaius: Elyan will have to be unconscious when you expel the spirit. I put a powerful sedative in this water. 

Merlin takes it.

Gaius: And Merlin, remember, Elyan is not himself. You cannot trust him. 

Merlin: I know.

 

KING'S PALACE, DUNGEONS – NIGHT

 

Merlin looks down at the guards from the stairs. He sees a barrel nearby.

Merlin (casts a spell): *Strangaþ bydenfæt*

His spell knocks the barrel over. The guards approach it. His eyes glow and the barrel rolls down the corridor and the guards follow it.

Merlin (casts another spell) *Wyrþ gatu fæst!*

His eyes glow and the gates behind the guards shut. Merlin unlocks Elyan's door cell.

Sir Elyan (surprised): Merlin!

Merlin: I don't have time to explain. You have to trust me.

Elyan gets up and they head down the tunnels. Merlin unlocks another gate. The warning bells ring and they start to run. They emerge outside the city.

Merlin: We need to make it to the cover of the woods.

 

FOREST - NIGHT

 

Merlin and Elyan run through the woods. They stop, panting.

Sir Elyan: You know, Merlin, you're much braver than you look.

Merlin: Are you calling me a coward?

They laugh.

Sir Elyan: I'm saying there's not many people with the courage to break someone out of the cells.

Merlin: I had to do it. They were going to execute you. I know that you would never hurt Arthur. Not of your own volition.

Elyan looks sharply at Merlin.

Merlin: After all that running, you must be thirsty.

Merlin hands him the flask. Elyan takes it with a smile, but he sees the druid boy shake his head behind Merlin.

Sir Elyan: Where are my manners? You must be thirsty, too.

Merlin: No, after you.

Sir Elyan: No, no, after you. I insist.

Merlin: No, I had some water earlier. If I have too much, I have to pee all the time. Ask Arthur, I'm always peeing. What are you looking at?

Merlin looks at Elyan's line of sight. He sees nothing, but appears disturbed.

Sir Elyan: I'm sorry, Merlin.

Merlin: For what?

Elyan knocks him out and looks at the soaked druid boy.

Sir Elyan I won't fail you again.

 

KING'S PALACE, PHYSICIAN'S CHAMBERS - DAY

 

Gaius treats Merlin's head wound.

Merlin: Just before he jumped me, there was a presence there. I could sense it.

Gaius: It was Elyan who was supposed to be knocked out, not you, Merlin.

Merlin: I must find Arthur. Elyan could make another attempt on his life.

Gaius: After Elyan's escape, Arthur was put under heavy guard. There's little more you can do to protect him. This shrine...do you think you could find it again? 

Merlin: I'm not sure I want to. You said I was never to go there again.

Gaius: We have to find out all we can about this spirit. Unless we know what we're dealing with, we won't be able to help Elyan or Arthur.

 

FOREST - DAY

 

Merlin leads Gaius to the shrine. Merlin stops.

Gaius: Merlin?

Merlin: It's just through these trees. 

They enter the shrine.

Merlin: What are we looking for?

Gaius: I'm not entirely sure. But remember, don't disturb anything.

Merlin: Trust me, I won't.

They split up to look around. Merlin hears a crunch of wood and turns sharply.

Gaius (whisper): Sorry!

Merlin hears whispers and crying and finds the well that Elyan drank from. He looks into it and hears wailing voices. He gasps, sniffles and wipes tears from his eyes after having had a vision of the Druids' fate in the well.

Merlin: Gaius!

Gaius: What is it, Merlin?

Merlin: Something terrible happened here.

Gaius (studies the well): These runes are in the druid tongue. I also found this (holds up an arrow) There are crossbow bolts scattered all around.

Merlin: This was Uther's doing, wasn't it?

Gaius: It is revenge for Uther's crime that the spirit seeks.

 

KING'S PALACE, COUNCIL CHAMBER - DAY

 

 

Merlin enters while Arthur is reading over some documents. Arthur looks up stonily.

King Arthur: Merlin, good of you to join me. Perhaps I should fill you in on all that's been happening while you've been...that's a good question. What the hell have you been doing?

Merlin: I was…

King Arthur: Choose your next words carefully. They may be your last.

Merlin: I was searching...in the woods for some herbs for Gaius, very rare herbs, hard to find, actually, and I got lost. 

King Arthur: You mean to tell me that you've been wandering around in the woods all night?

Merlin: Yes.

King Arthur: What happened to your head?

Merlin: I…I tripped over a root...and I hit my head on a tree and I knocked myself out.

Merlin tries to chuckle at his own supposed clumsiness. Arthur's not fooled.

King Arthur: Mm. Well, after wandering around in the woods all night, knocking yourself out, you must be hungry.

Merlin: I'm starving.

King Arthur: Pull up a chair. Tuck in.

Merlin: Oh, thank you so very much, I am actu…you're joking.

Arthur gives Merlin a blank stare as confirmation. Merlin takes away Arthur's plate of food and exits. Arthur continues with his reading.

 

KING'S PALACE, CORRIDOR - DAY

 

Merlin stops behind a column to finish off Arthur's breakfast when he sees a hand sticking out of an open door. It's an unconscious guard.

Merlin: Oh, no.

Merlin drops the plate.

 

KING'S PALACE, COUNCIL CHAMBER - DAY

 

One of the guards behind Arthur drops without a sound. Arthur gets up and the other guard drops. Arthur turns to see Elyan stepping around a column with a cross bow aimed at him. Arthur dodges it and it hits his throne. Meanwhile, Merlin runs back to the council chamber. Arthur takes one of the guards' swords and Elyan draws one.

King Arthur: Why are you doing this?

Elyan is sopping wet. Arthur draws back, confused and unsettled.

Possessed Sir Elyan (in druid boy’s voice): I must avenge my death.

Possessed Sir Elyan attacks and Arthur parries.

King Arthur: What've you done to Elyan?

They continue to fight and Merlin arrives at the council chamber door, but it's locked.

Merlin (muffled): Arthur!

King Arthur: Don't make me kill you, I don't want to kill you.

They continue fighting. Outside the room, Merlin's eyes glow and the council chamber door busts open. He breaks into the room, distracting possessed Sir Elyan. Arthur throws Elyan to the floor, making him drop his sword, and steps forward, sword poised for the kill.

Merlin: Stop! That's not the Elyan we know!

Arthur looks down at the now-defenceless possessed Sir Elyan on the floor and backs away. Possessed Sir Elyan gets up and runs off.

Merlin: You let him go?

Arthur breathes harshly, a dark look on his face.

 

KING'S PALACE, THRONE ROOM - DAY

 

Gaius and Merlin wait as Agravaine reports to Arthur.

Agravaine: The palace is secure. No one is able to get in or out, and we're searching the lower town even as I speak. Fear not, my Lord, Elyan will be hunted down and slain. I'll see to it personally.

King Arthur: Thank you, Uncle.

Agravaine nods and exits.  Arthur turns to Gaius and Merlin.

Merlin: You know that isn't Elyan or you wouldn't have let him go.

Arthur nods.

King Arthur: When Elyan spoke to me, it wasn't with his voice. It was the voice of a boy, a child.

Gaius: That is the voice of the spirit that now possesses him.

King Arthur: What do you know about the shrine, Gaius?

Gaius: I believe the site was once a druid camp. There is evidence that the camp was attacked. Your father was relentless in his persecution of the druids. Many died. I believe it is one of those tormented souls that now possesses Elyan. 

King Arthur: And that's why he seeks his revenge.

Gaius: The spirit craves peace. He wishes to find his proper place in the other world, but the unjust nature of his death has denied him that.

King Arthur: Is there anything that can be done to change this?

Gaius: In druid lore, only the atonement of the perpetrator can bring the spirit peace.

Merlin: But Uther's dead. He can't atone for what he did.

Gaius: Indeed.

King Arthur: What about Elyan?

Gaius: Elyan is no longer the man you knew. The spirit has a hold on him that may be too powerful to break. All we can hope is that he'll be found before he has a chance to enact his revenge.

King Arthur: And if we do find him?

Gaius: Then I fear you have no choice...but to kill him.

 

ARTHUR'S CHAMBERS - NIGHT

 

Arthur broods while Merlin clears the table.

Merlin: It's not your fault. You can't be held responsible for everything your father did.

King Arthur: That'll be all, Merlin. Thank you.

Merlin: Are you sure you don't want me to stay?

King Arthur: I think I'm going to get an early night.

Merlin: I'm pretty tired, too, what with having spent the night in the woods.

King Arthur: No one said anything about you getting an early night, Merlin. In fact, you can make up for your little escapade by polishing my armour.

 

KING'S PALACE, ARMOURY - NIGHT

 

Merlin polishes Arthur's armour.

 

KING'S PALACE, CORRIDOR - NIGHT

 

Merlin walks to his chambers and sees Arthur walk down the corridor behind him wrapped in a cloak. Merlin follows.

 

KING'S PALACE, TUNNELS - NIGHT

 

Arthur bears a torch as he walks through the castle tunnels. Merlin follows.

 

FOREST - NIGHT

 

Arthur heads through the woods, Merlin close behind. Merlin loses sight of him. He searches and turns at something behind him but no one's there. Arthur steps up behind Merlin, hood pulled down.

King Arthur: Merlin.

Merlin spins around.

Merlin: Fancy meeting you here.

King Arthur: What the hell are you doing creeping around in the woods?

Merlin: I'm following you. What the hell are you doing creeping around in the woods?

Arthur takes off his cloak.

King Arthur: Something I should've done a long time ago.

Merlin: Elyan could be out here. Do you know how dangerous that is?

King Arthur: I have to face him. Feel free to go back to Camelot anytime you like.

Arthur continues on. Merlin follows. Arthur stops and looks back at him.

King Arthur: You're not going back then?

Merlin: Thought I might tag along. Don't want you getting lost and scared.

Arthur smiles and keeps walking.

 

FOREST, DRUID SHRINE - NIGHT

 

They approach and stop just outside the flags.

Merlin: Are you sure you want to do this? Maybe we should wait until it's light.

Arthur ignores him.

Merlin: Or we could just do it now. Whatever it is that we’re doing, in the dark, when it’s incredibly scary and dangerous.

They reach the centre of the shrine. Arthur puts his sword away.

Merlin: Is that a good idea? We might be needing it.

King Arthur: I'm not sure a sword would be much use against a spirit.

Merlin: What about against Elyan?

Arthur ignores him.

King Arthur (loudly): I'm here! That's what you want, isn't it?

Merlin: What are you doing?

King Arthur (looks at Merlin): Everything Gaius said about this place is right except for one thing. It wasn't my father that led the raid on the druid camp. I did.

Possessed Sir Elyan appears. Arthur faces him.

Possessed Sir Elyan (in druid boy’s voice): My blood is on your hands. I cannot rest because of what you did.

King Arthur: I know.

Arthur holds his hands out and kneels.

King Arthur (begins to cry): I am responsible for what happened to you. And for all the violence that happened here. When I led the attack on your camp, I was young and inexperienced. I was desperate to prove myself to my men, to my...father.

Possessed Sir Elyan walks closer.

King Arthur (still crying): I told the men to spare the women and children, but I know that some of them ignored the order. And there was so much happening. I wanted to stop it...I froze. I didn't know what to do.

Possessed Sir Elyan steps closer.

King Arthur (breaking down): I can still hear the screams. I cannot right this wrong. Nothing I can ever do will change the horrors that happened that day. But I can promise that, now that I am King, I will do everything that I can to prevent anything like this ever happening again. From this day forth, the Druid people will be treated with the respect they deserve. I give you my word.

Possessed Elyan draws his sword.

King Arthur: I am truly sorry for what happened to you.

Arthur prepares himself for the blow, breathing hard but possessed Elyan drops his sword. Arthur is surprised. Possessed Elyan takes Arthur by the shoulders to bring him to his feet. He looks into Arthur's face and hugs him.

Possessed Sir Elyan (whisper): I forgive you.

Possessed Sir Elyan steps away and the spirit leaves Elyan’s body. Arthur watches it in awe. Elyan rouses, but stumbles forward, and Arthur catches him.

Sir Elyan: Arthur?

Elyan faints as tears run down Arthur's cheeks.

 

KING'S PALACE, ARTHUR'S CHAMBERS - DAY

 

Merlin enters with Arthur's laundry. Arthur looks up from his reading.

King Arthur: How's Elyan? Is he going to be all right?

Merlin:
Gaius says he's going to make a full recovery.

Arthur considers for a moment as Merlin puts the clothes in the closet.

Merlin: You know, that was incredibly moving what you said at the shrine.

King Arthur:
As long as Elyan's going to be all right, it served its purpose.

Merlin
: It wasn't just about Elyan, though, was it? You meant it. I know you did.

King Arthur: Does this have a point, Merlin?

Merlin: I don't think I've ever seen you cry before. Not like that. You had tears running down your cheeks. It's nice to see this new sensitive, emotional side to you. It suits you.

King Arthur: Shut up, Merlin.

Merlin: I really thought you'd changed.

King Arthur (closes the book): Then you're as stupid as you are ugly.

Arthur walks off.

Merlin: So, there's no chance that we could have a hug?

Merlin opens his arms and Arthur stops on his way to the door. Arthur glares as he turns around and Merlin starts an attempted runaway as they go off screen.

 

Posté par Gwayd pour Merlin HypnoSéries.

Kikavu ?

Au total, 93 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

ElevenStra 
30.10.2021 vers 14h

Emmalyne 
04.05.2020 vers 11h

Blair16 
04.05.2019 vers 13h

ouatdark 
26.04.2019 vers 17h

isadu35 
22.02.2019 vers 09h

crystal14 
26.05.2018 vers 18h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

byoann 
choup37 
Gwayd 
Locksley 
Merlinelo 
Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

De nouvelles HypnoCards sont disponibles pour les collectionneurs !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente
Actualités
Tom Hopper : Une comédie romantique sur Netflix

Tom Hopper : Une comédie romantique sur Netflix
La comédie romantique Love in the Villa met en vedette Tom Hopper (Sir Perceval) et Kat Graham. Le...

Rupert Young dans

Rupert Young dans "La Chronique des Bridgerton"
Notre Premier Chevalier Sir Léon passe en ce moment sur Netflix. Rupert Young interprète Lord Jack...

Anthony Head au Wales Comic Con

Anthony Head au Wales Comic Con
Oyez, Oyez, bonnes gens Pour tous ceux qui aimeraient revoir le roi Uther Pendragon ... Anthony Head...

Nouveau Calendrier et nouveau sondage

Nouveau Calendrier et nouveau sondage
Coup de chaud à Camelot ! Le Grand Dragon est venu nous rendre visite et a fait monter la...

Nouvelle Photo du mois !

Nouvelle Photo du mois !
En juillet... de l'année dernière, vous aviez choisi le petit Aithusa sur son rocher. A partir...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, 08.08.2022 à 17:07

Viens aider le célèbre détective londonien à départager huit criminels en votant dans le sondage. Bonne semaine à tous

lolhawaii, 09.08.2022 à 01:24

Le calendrier d'août est arrivé sur les quartiers Hawaii 5-0 et MacGyver Ce sont des créations de Terillynn, venez nous donner votre avis svp !!

Supersympa, 09.08.2022 à 23:06

Bonsoir à tous ! Nouveau mois (encore très chaud) sur les quartiers Alias, Angel, Dollhouse et The L Word.

ShanInXYZ, 10.08.2022 à 18:12

Voyage au centre du Tardis : thème de la semaine, l'Aventure qui vous a le plus marqué, on attend vos photos alors passez voir le Docteur

sanct08, 10.08.2022 à 21:43

Bonsoir, animations + forums + sondages vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! De même un nouvel EV vous attend chez Jarod !

Viens chatter !