VOTE | 491 fans

#305 : L'Antre de Cristal

Merlin fait la rencontre d'un vieux sorcier, Taliesin, qui le conduit jusqu'à la Grotte de Cristal. Là, notre jeune magicien va faire une terrifante découverte...

Fiche de l'épisode 3.05

Popularité


5 - 1 vote

Titre VO
The Crystal Cave

Titre VF
L'Antre de Cristal

Première diffusion
09.10.2010

Première diffusion en France
20.03.2011

Vidéos

305 - Extrait VO - Arthur et Merlin rentrent à Camelot

305 - Extrait VO - Arthur et Merlin rentrent à Camelot

  

305 - Extrait VO - Arthur console Gwen

305 - Extrait VO - Arthur console Gwen

  

305 - Extrait VO - Merlin sollicite l'aide du Grand Dragon

305 - Extrait VO - Merlin sollicite l'aide du Grand Dragon

  

305 - SyFy Trailer Officiel

305 - SyFy Trailer Officiel

  

Extrait VO - Merlin tente de soigner Arthur

Extrait VO - Merlin tente de soigner Arthur

  

Photos promo

Diffusions

Logo de la chaîne Gulli

France (inédit)
Samedi 02.03.2013 à 20:45
0.30m / 1.2% (Part)

Plus de détails

Merlin et Arthur sont pourchassés par des bandits dans la forêt. Ils pénètrent dans la Vallée des Rois Défunts, supposée maudite, pour leur échapper. Aussitôt les sens de Merlin se mettent en alerte. Une flèche tirée par l'un des bandits atteint Arthur dans le dos. Il s'effondre et perd conscience obligeant Merlin à les cacher tous deux alors que les bandits passent tout près. Merlin tente d'utiliser la magie pour soigner la blessure du Prince, en vain. Alors qu'il commence à perdre espoir, il se retrouve face à un vieil homme nommé Taliesin qui déclare que leur rencontre a été écrite. Taliesin possède des pouvoirs magiques et il soigne Arthur. Laissant le Prince, endormi, se remettre de sa blessure, Taliesin emmène Merlin dans la Grotte de Cristal, où le jeune magicien a une série de terrifiantes visions – Morgane avec un couteau, du feu, une main ruisselante de sang et... Morgane poignardant Uther avec une dague richement décorée !

Arthur se rétablit et il regagne Camelot en compagnie de Merlin, très distrait. Le Prince remercie le jeune magicien pour son aide et lui offre une récompense mais Merlin, perturbé par ce qu'il a vu, rejette distraitement son offre. De retour dans la Cité, Merlin raconte ses visons à Gaius qui lui révèle que Taliesin était un grand prophète mort il y a trois cents ans de cela. Merlin a peur que les évènements qu'il a vus se produisent bientôt mais Gaius l'avertit que les cristaux de la grotte magique peuvent être traitres.

Le lendemain matin, Arthur s'est levé tôt pour chercher un cadeau d'anniversaire à Morgane dont c'est bientôt l'anniversaire – il annonce à son serviteur qu'il compte lui offrir une dague! Puis, Merlin voit la pupille du Roi aux prises avec un cheval comme dans l'une de ses visions. Il déclare à Gaius que les choses qu'il a vues commencent à se produire. Plus tard, Arthur montre à Merlin le présent destiné à Morgane, il s'agit d'un poignard tout simple. Soulagé, le jeune homme lui répond que les femmes préfèrent généralement des choses comme des bijoux.

Cette nuit-là, une fête est donnée pour l'anniversaire de Morgane. Elle reçoit le cadeau d'Arthur, la dague richement ornée de la vision du jeune magicien! Le Prince dit à Merlin qu'il a tenu compte de ses conseils et qu'il a acheté à Morgane quelque chose de "joli". ¨Plus tard Merlin, inquiet, décide d'espionner Morgane en se cachant dans sa chambre. Elle reçoit un message de Morgause à travers un miroir magique."Ma sœur, viens dans la forêt ténébreuse à minuit. Morgause."

À minuit, Morgane se faufile hors de sa chambre avec sa dague. Merlin utilise la magie pour fermer brusquement une porte devant elle, mais cela fait tomber une torche enflammée devant Morgane. La jeune femme sursaute et se recule prestement mais elle trébuche et dévale à la renverse plusieurs marches de pierre. Arthur porte Morgane chez Gaius pendant que Gwen cherche des remèdes. Le médecin diagnostique un traumatisme crânien et une hémorragie interne. Merlin, prostré dans sa chambre, est bouleversé. Il dit à Gaius que la seule chose qu'il voulait était changer le futur, il n'a jamais voulu ce qui est arrivé.

Uther veille Morgane pendant que, dans sa chambre, Arthur serre Gwen en pleurs dans ses bras. Le Roi dit à Gaius qu'il est hors de question que Morgane meurt et qu'il doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour la sauver. Uther sous-entend qu'il autoriserait même Gaius à recourir à la magie. Il explique à son ami que Morgane est pour lui bien plus qu'une simple pupille – elle est sa vraie fille! Gaius jure de garder le secret alors que Merlin, qui a tout entendu, est sous le choc de cette révélation.

Cette nuit-là, alors que le souffle de Morgane s'amenuise, Gaius dit à Gwen que la jeune femme "sera partie au matin". Merlin convoque le Grand Dragon dans la clairière, il lui raconte ses visions et l'implore de l'aider à sauver Morgane. Kilgarrah refuse, il connait déjà la vérité sur Uther et Morgane et pour lui, cela ne fait aucune différence. Mais Merlin utilise ses pouvoirs de Dragonnier pour lui imposer sa volonté. Le Grand Dragon cède et lui offre un puissant sortilège mais il avertit Merlin que le mal qui en suivra sera uniquement de son fait. Merlin se rend auprès de Morgane et utilise le pouvoir magique du dragon pour la sauver.

Le lendemain matin, Morgane est guérie et Uther, radieux, pense que Gaius est à l'origine de sa guérison. Le médecin comprend la vérité et il avertit Merlin qu'il est en train de jouer avec des forces très puissantes. Dans sa chambre, Morgane dit à Uther qu'il est comme un père pour elle. Elle regrette que le peuple de Camelot ne la considère que comme une invitée du Roi, Uther lui répond que ce que le peuple pense n'a pas d'importance.

La nuit venue, Morgane se faufile dans le château et drogue les soldats de garde. Elle rencontre Morgause et elle lui révèle qu'elle a entendu les aveux dUther à Gaius: elle sait qu'il est son vrai père. Morgane est furieuse qu'Uther lui ait menti et elle tient à ce qu'il paie pour ses actes. Morgause lui rétorque qu'elle a désormais un droit légitime au trône et qu'elle ne doit rien faire d'irréfléchi. Alors que Morgause s'en va, Merlin et Gaius découvrent les gardes inconscients. L'un d'eux a laissé échapper son gobelet de vin et du liquide rouge semblable à du sang, ruisselle de ses doigts comme dans la vision de Merlin. Le jeune magicien comprend qu'il n'a pas réussi à changer l'avenir qu'il avait vu dans la grotte.

Merlin se précipite dans la chambre de Morgane et ils commencent à se disputer. La jeune femme utilise la magie pour le projeter violemment contre un des murs. Merlin, assommé, retombe par terre et perd conscience. Une bougie allumée tombe pendant leur lutte et met le feu à une tenture, la chambre s'embrase. Morgane abandonne Merlin à son sort et se dirige vers la chambre d'Uther. Dès que Merlin se réveille, il se lance à sa poursuite. Il arrive au moment où elle s'apprête à poignarder le Roi dans son sommeil. Merlin utilise la magie pour faire voler en éclats la fenêtre de la chambre d'Uther. La puissance du souffle projette Morgane en arrière, elle atterrit sur le sol. Alors que Merlin reste caché, Uther se réveille. Morgane lui explique qu'elle a quitté sa chambre, effrayée par l'incendie, et qu'elle est venue au seul endroit où elle se sentait en sécurité, aux côtés d'Uther.

Plus tard, Merlin parle à Gaius de sa frustration de n'avoir pas pu changer l'avenir. Le médecin lui confie qu'il redoute que Morgane connaisse sa filiation – ce qui expliquerait sa hâte d'agir. Il prévient Merlin qu'Arthur doit être prudent – si Uther venait à mourir, Arthur sera le dernier obstacle entre Morgane et le trône de Camelot...

 

Écrit par Locksley pour Merlin HypnoSeries

 Episode 3.05 - L'Antre de Cristal

 

FORÊT:

Merlin et Arthur sont pourchassés par des bandits dans la forêt.

Merlin : Sont-ils toujours à nos trousses ?

Arthur : Je t'avais bien dis qu'on les sèmerait !

Merlin : Vous êtes sûr de cela ?

Arthur : Pourquoi faut-il que tu doutes toujours de moi Merlin ?

Les cris des bandits retentissent dans la forêt, Arthur et Merlin reprennent la course.

Arthur : Suis-moi ! Par ici !

Merlin : Où allons-nous au juste ?

Arthur : Suis-moi ! Fais-moi confiance.

Ils pénètrent dans la Vallée des Rois Défunts, supposée maudite, pour leur échapper.

Merlin (sentant quelque chose de mauvais, et s'arrêtant) : Arthur !

Arthur : Qu'est-ce qui t’arrive ? (lui tirant le bras) Allez viens !

Ils s'enfoncent dans la vallée.

Merlin : Où sommes-nous ?

Arthur : Nous sommes dans la Vallée des Roi Déchus.

Merlin : Cet endroit est-il maudit ?

Arthur : Non, à moins que tu sois superstitieux.

Merlin : Il l'est.

Arthur : C'est une légende. Nulle n’osera jamais nous suivre ici. J'en suis certain. Allez crois-moi ! Fais-moi confiance.

Merlin : Si vous le dites, je crains le pire.

Bien que le Prince en soit certain, les bandits continuent la poursuite et finissent par toucher Arthur d'une flèche.

Arthur : Qu'est-ce qui m'a touché ?

Merlin (essayant de l'aider à se relever): Une flèche !

Arthur : C'était une flèche ? J'ai cru un moment que c'était une arme redoutable.

Arthur s'évanouit.

 

***GENERIQUE***

 

Merlin et Arthur sont cachés, alors que les bandits passent près d'eux sans les voir. Plus tard, Merlin fait un feu et tente de réveiller Arthur :

Merlin : Debout. Allez un peu de nerf ! Il faudrait reprendre connaissance là. Purhhaele dolgbenn. (Arthur ne se réveille pas) Écoutez-moi, trépassez si vous voulez, je n'en ai rien à faire, il y a plein d'autres princes sur Terre. Vous n’êtes pas le seul pédant, pénétré de son importance, hautain, et condescendant, l’unique royal imbécile que je pourrais servir, parce qu’ il y en a foison en somme. Mais je vous donne une dernière chance. Licsar gestapol nu. (Arthur est toujours inconscient)

Merlin perd espoir. Soudain, un homme s'approche.

Taliesin : Dis-moi, pourquoi es-tu aussi triste ?

Merlin : C'est mon ami qui agonise. Il se meurt, je ne peux rien pour lui.

Taliesin ; Sèche tes larmes, car elles sont inutiles. Sache que son heure n'est pas encore venue. Rassure-toi, il ne va pas mourir. (l'homme se rapproche d'Arthur, Merlin se méfie) N'aie pas peur, je m'appelle Taliesin.

Merlin : Moi Merlin.

Taliesin : Oui je sais qui tu es. Le moment que nous partageons a été prévu il y a bien... bien des années. Tu es Emrys. (posant sa main contre la blessure d'Arthur) Aweorp be.

Merlin : Arthur ?

Taliesin : Sois sans crainte, il dort. Dans quelques heures, il sera complètement rétabli.

Merlin : En êtes-vous sûr ?

Taliesin : Si ma mémoire ne me fait pas défaut.

Merlin : Comment cela ?

Taliesin : J'ai quelque chose à te montrer Merlin.

Merlin : Quoi ?

Taliesin : Suis-moi et tu le découvriras.

Ils se retrouvent à l'entrée d'une caverne.

Merlin : Où allons-nous exactement ? Pourquoi m’amenez jusqu'ici ?

Taliesin : En temps et en heure, tu trouveras les réponses à toutes tes questions.

 

ANTRE DE CRISTAL:

Merlin : Où sommes-nous ?

Taliesin : Dans le lieu où la magie a commencé. Nous sommes dans l'Antre de Cristal. (Merlin avance perturbé, comme si les cristaux lui parlaient, soudain il se retourne) Qu'est-ce que tu as vu ?

Merlin : Des images, des lueurs. Et j'ai déjà vu quelque chose qui ressemblait à cela dans le Cristal de Neahtid.

Taliesin : Ce que tu vois en ce lieu est identique, car le cristal de Neahtid fut taillé ici-même dans cette caverne. Regarde en eux Emrys. Regarde attentivement, des événements te seront révélés.

Merlin jette un bref regard sur les cristaux, leur magie est puissante.

Merlin : Non ! Faites-moi sortir d'ici tout de suite. Je tiens à retourner auprès d'Arthur.

Taliesin : L'avenir est caché à tous, hormis à de rares personnes. Tu es l'une de ces personnes.

Merlin : Non ! Je sais ce qu'il en coûte pour l'avoir vécu.

Taliesin : Il y a peut-être une bonne raison à ta présence en ce lieu à ce moment précis Emrys ?

Merlin : Quelle raison ?

Taliesin : Seuls les cristaux sauraient te le dire. Ils détiennent tous les futurs qui sont encore dans les limbes. Tous les secrets qu'ils révèlent Emrys, ne sont révélés qu'à toi et à toi seul. Regarde en eux Emrys. Regarde bien. Ne te sers que de ce que tu vois, qu'à bonne escient.

Merlin se tourne à nouveau vers les cristaux, les regarde. Taliesin disparaît. Le jeune magicien voit Morgane avec un couteau, du feu, une main ruisselante de sang et... Morgane poignardant Uther avec une dague.

Merlin : Mais, qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'est-ce que ça veut dire !

 

FORÊT:

Merlin est très perturbé.

Arthur : Tu m'as l'air d'un lièvre aux abois.

Merlin : Vous trouvez ? Moi je n'ai pas l'air d'un crapaud paresseux, en tout cas.

Arthur: Tu trouves que je ressemble à un crapaud ?

Merlin: Oui ! Mais peut-être qu’un jour vous vous transformerez en Prince Charmant par magie ? Comme elle est proscrite cela n’arrivera probablement jamais. Bon ! Allez on y va !

 Arthur: Merlin ?  

Merlin: Quoi ? 

Arthur: C’est moi qui donne les ordres, te souviens-tu ?

Merlin: Oui. Vous êtes prêt ? On y va ? 

Arthur: Mais enfin ! Je viens de dire… Je ne comprends pas, selon toi j'ai reçu une flèche dans le dos... pourquoi ai-je l'impression de n'avoir qu'un bleu dans ce cas ?

Merlin : Je n'en sais rien.

Arthur : Merlin ? S'est-il passé une chose dont tu ne me parles pas ?

Merlin : Non.

Arthur : Allez quand même ! Tes babillages habituels me manquent !

Merlin : Les vôtres compensent largement les miens.

Arthur : Tu n'as toujours pas répondu à ma question.

Merlin : La flèche n'a pas transpercé votre armure, et vous vous êtes assommé en tombant.

Arthur (trouvant cela insensé) : Hum.. oui, bon d'accord. D’ordinaire, je ne dis pas ce genre de chose, mais, je te dois une fière chandelle ! (aucune réaction de la part de Merlin) Tu as entendu ce que je viens de dire ? … Bon ! Peut-être que je devrais te donner une récompense ? Qu'est-ce que tu veux ?

Merlin : Un peu de calme et de tranquillité !

 

SALLE DU CONSEIL DU CHATEAU:

Arthur : Les bandits ont certainement un bastion au sein des montagnes blanches. Je ne saurai jamais comment nous avons réussi à leur échapper. Il faut toutefois en attribuer le mérite à mon serviteur Merlin.

Uther : Envoie une patrouille, je veux que ces hommes soient arrêtés et jugés.

Arthur : Tout de suite Père.

Uther : Nous avons craint un instant, que tu ne soit pas là pour l'anniversaire de Morgane.

Arthur : Il me faudrait plus qu'une bande de voleurs pour que je manque une telle fête.

Uther : Cette soirée promet vraiment d'être inoubliable.

 

MAISON DE GAIUS:

Merlin : Je ne peux oublier ces visions. J'y pense sans cesse.

Gaius : Sais-tu que tu as énormément de chance d'avoir vu de tes yeux l'Antre de Cristal ? Même avant la Grande Purge, magiciens et enchanteurs en parlaient avec révérence.

Merlin : L'homme qui a tenu à m'y conduire, qui est-il ?

Gaius : Tu tiens à le savoir ? Je dirais qu'il est mort il y environ trois cents ans. Taliesin était un prophète au service des grand Rois dans le temps. On raconte que l'Antre de Cristal était la source de ses prophéties.

Merlin : Savez-vous ce qu'il m'a dit ? Il a dit qu'il y avait une raison à ma présence en ces lieux, à ce moment-là en somme. Pourquoi ? Cela doit vouloir dire que... que ce que j'ai vu est un danger imminent. Morgane va réussir à tuer Uther.

Gaius : Merlin, sois prudent mon garçon. Les cristaux sont dangereux. Ce que tu as vu n'est peut-être pas conforme à la réalité.

Merlin : Je ne fais rien alors ?

Gaius : Il n'y a rien de ce que tu aies vu qui était imminent au fait ?

Merlin : Non.

Gaius : Donc, je ne laisserai pas ça me couper l'appétit.

Merlin : Vous avez raison.

Gaius : Alors dépêche-toi de manger ta soupe.

Merlin : Qu'y a t-il dedans ?

Gaius : Il vaut mieux parfois ne pas le savoir.

 

CHAMBRE DU PRINCE ARTHUR:

Le lendemain.

Merlin : Vous êtes debout ?

Arthur : Et bien je dois trouver un cadeau. C'est l'anniversaire de Morgane !

Merlin : Qu'allez-vous lui offrir ?

Arthur : Ah ! C'est un secret.

Merlin : Vous pouvez tout me dire !

Arthur : Une dague.

COUR DE CAMELOT:

Merlin revoit une des visions qu'il a vues dans les cristaux.

 

MAISON DE GAIUS:

Merlin : L'avenir va s'accomplir ! Ce que j'ai vu dans les cristaux est en train d'arriver !

Gaius : Calme-toi Merlin.

Merlin : Je viens de voir Morgane en lutte contre un cheval ! C'est ainsi que je l'ai vue dans les cristaux !

Gaius : En es-tu certain ?

Merlin : C'était la même image !

Gaius : Elle monte à cheval tous les jours, il n'y a rien d’inhabituel à la voir aux prises avec l'un d'eux.

Merlin : Il y a encore autre chose, le cadeau d'anniversaire de Morgane. Arthur me l'a dit, c'est une dague.

Gaius : Une dague ? Merlin cesse de dramatiser, tu exagères. Rien n'est aussi commun qu'une dague. Rien n'est aussi naturel que Morgane auprès d'un cheval.

Merlin : Mais je les ai vues ces images !

Gaius : Pourquoi ces visions sont-elles originales ? Nulle ne saurait y voir un funeste présage Merlin.

 

CHAMBRE DU PRINCE ARTHUR:

Arthur est assis, il regarde dans une boîte. Merlin arrive.

Arthur : Ah Merlin ! As-tu préparé mes vêtements pour la fête ?

Merlin : Ah... non.

Arthur : Non ? Non ! Qu'as-tu fais exactement dans ce cas ?

Merlin : Euh bah...

Arthur : Bien ! Tu peux commencer tout de suite ! (lui jetant ses vêtements) par repasser mon habit ! Ensuite,tu laveras mon linge ! Et... oh ! Tu cireras mes bottes ? (voyant Merlin regarder la boîte) Ah ! Merlin que penses-tu du cadeau de Morgane ? (une dague toute simple) Elle est magnifique non ? Regarde comment elle est bien équilibrée, comment sa lame est tranchante.

Merlin (soulagé) : Oui ! C'est ce dont toutes  les femmes rêvent en secret en fait !

Arthur : Que veux-tu dire ?

Merlin : Je ne suis pas expert, mais je croyais que les femmes aimaient les jolies choses comme les bijoux non ?

 

MAISON DE GAIUS:

Merlin (ravi) : Comment suis-je ?

Gaius : Comme toujours mon garçon !

Merlin : Charmant !

Gaius : Ah ! Tu es de meilleure humeur.

Merlin : J'ai vu le présent de Morgane.

Gaius : La dague ?

Merlin : Il s’avère qu'elle est banale, pas belle du tout.

Gaius : Elle n'a rien de commun avec celle que tu as vue ?

Merlin : Non, celle que j'ai vue était somptueuse, toute ornée, et le dépit m'envahirait si j’étais Morgane.

Gaius : Bon ! Tu vas enfin cesser de t'inquiéter ?

Merlin : Oui, je vais faire comme si je n'avais croisé Taliesin. Lors de cette fête, ce que je vais faire, c'est m'amuser !

Gaius : Même si elle est donnée pour Morgane ?

 

BANQUET:

Cour : A Dame Morgane !

Morgane ouvre ses cadeaux : un collier de la part d'Uther, le suivant vient d'Arthur.

Arthur : Joyeux anniversaire !

Morgane : Arthur ?

Elle découvre une somptueuse dague, la même que celle dans les visions de Merlin.

Arthur (à Merlin) : Tu as souvent tort Merlin mais j'avoue qu'en cette occasion, tu avais raison. En effet, les filles aiment bien les jolies choses. Merci !

 

MAISON DE GAIUS:

Merlin : Ne comprenez-vous pas Gaius ? Les choses se mettent en place. Elles vont se produire.

Gaius : Nous n'en avons pas l'assurance.

Merlin : Mais nous devons l'arrêter au plus vite.

Gaius : Comment ? Nous ignorons quand cela est sensé se produire et nous ne savons pas si cela arrivera.

Merlin : Nous devons la surveiller.

Gaius : Nuit et jour ?

Merlin : J'ai eu ces vision pour une bonne raison.

Gaius : C'est vraiment de la folie.

Merlin : Nous nous relaierons. Elle ne doit pas rester seule.

Merlin s'installe discrètement à l'entrée de la chambre de Morgane.

 

CHAMBRE DE LADY MORGANE:

Guenièvre : Vous avez reçu de très jolis cadeaux, beaucoup de brosses à cheveux. Mais qui est donc le Roi Gremos ?

Morgane (sachant qu'il s'agit de Morgause) : A ses yeux, je n'ai nul besoin de brosse en tout cas !

Guenièvre (regardant le miroir) : Il est vraiment joli.

Morgane(faisant diversion) : Tiens c'est pour toi Guenièvre.

Guenièvre : Moi ? Non !

Morgane : C'est pour te remercier.

Guenièvre : Merci.

Gwen s'en va. Morgane est seule, elle découvre le message de Morgause sur le miroir.

Morgane (lisant) : Ma sœur, rejoins-moi dans les bois sombres à minuit, Morgause.

 

Au milieu de la nuit, Morgane sort de sa chambre. Merlin la suit. Il revoit les visions, celle où Morgane tue Uther. Merlin s'empresse de fermer les portes par la magie. Les portes se referment au nez de Morgane et un chandelier tombe sur elle. La jeune femme trébuche, et tombe dans les escaliers, elle perd conscience.

Merlin : Non !

 

MAISON DE GAIUS:

Arthur porte Morgane chez Gaius

Gaius : Il nous faut de l'eau et des bandages.

Guenièvre ; Je vais en chercher.

Gaius : Et de l'argile pour arrêter hémorragie. (Arthur dépose Morgane sur la table) Elle a des difficultés à respirer.

Merlin : Du dianthus ?

Gaius : Oui, et une préparation de pulmonaria : sept grammes de pulmonaire officinale, haché finement, et mélangér à de la pensée.

Arthur : Comment cela a t-il pu arriver ?

Gaius : Arthur j'ai besoin de place.

Arthur : Ah oui, bien sûr. Et si vous avez besoin de quoi que ce soit, prévenez-moi.

Gaius recoud la plaie sur le front de Morgane.

Guenièvre : Va t-elle se réveiller ?

Gaius : Nous avons fait le mieux possible. Je peux soigner et guérir sa chair Guenièvre, mais elle a une fracture du crâne, une hémorragie cérébrale. Son pronostique vital est engagé.

 

Merlin se réfugie dans sa chambre, Gaius vient.

Merlin (se sentant coupable) : Je devais arrêter la marche du temps. Je devais arrêter Morgane et l'empêcher ainsi de tuer Uther. Je ne voulais pas le faire de cette façon.

Gaius : Ce n'est pas de ta faute Merlin.

Merlin : J'ai empêché un événement bien pire de se produire, mais... mais j'aurais voulu que les choses se passent autrement.

 

CHAMBRE DU PRINCE ARTHUR:

Arthur (troublé) : La ceinture de mon fourreau ? Où est ma ceinture ? (Merlin la ramène) Qu'est-ce qu'elle peut bien faire là-bas ?

Merlin : Elle est entortillée, donnez-la moi. Donnez. (Arthur s'assoit après avoir défait la ceinture) Je suis navré pour Morgane. Si Gaius pouvait faire la moindre chose, il le ferait.

Arthur : Après tout ce que nous avons fait pour la sauver. Elle a survécu à toutes ces épreuves, et...

Merlin : Je sais.

Arthur (sanglotant) : La perdre aujourd'hui, de cette manière. J'ai grandi avec elle, c'est une sœur pour moi. Je sacrifierais ma place à la tête du royaume pour qu'elle voit un autre jour se lever.

 

MAISON DE GAIUS:

Uther est au chevet de Morgane. Merlin dans sa chambre, entend tout.

Uther : Comme elle est belle.

Gaius : Oui Sire.

Uther : Je ne saurais la regarder mourir sans rien faire.

Gaius : J'aimerais tant pouvoir lui venir en aide.

Uther : Non, vous ne m’entendez guère. Je ne saurais vivre sans elle. Elle ne peut rendre l'âme quoi qu'il en coûte.

Gaius : Je ferai tout pour la sauver.

Uther : Non Gaius, quoi qu'il en coûte vous dis-je. Ça m'est égal, comprenez-vous ? Vous... vous devez la sauver.

Gaius : Si je connaissais le moyen...

Uther : Vous refusez de comprendre Gaius. Guérissez-la. Quant au remède qui doit être utilisé pour cela, je n'en ai cure. Dans tous ces ouvrages, il doit bien y avoir un moyen... issu de l'Ancienne Religion ?

Gaius (surpris): Vous êtes prêt à faire appel à...

Uther : Sorcellerie. Oui.

Gaius : Majesté, je sais à quel point vous tenez à elle mais vous n'allez certainement pas mettre le royaume en péril pour Morgane ?

Uther : Gaius, vous n'y entendez rien. Il y a une chose que vous devez savoir, une chose que je n'ai jamais dite à personne. Morgane est ma fille. Alors que Gorlois était parti se battre, dans les plaines qui ornent le pays, sa mère, Vivianne, se sentait seule.

Gaius : Je comprends Sire.

Uther : J'en ai assez dit. Personne ne doit savoir qui est vraiment Morgane, par égard pour Arthur.

Gaius : Je vous donne l'assurance que votre secret ne craint rien avec moi.

Gaius entre, dans la chambre de Merlin.

Merlin : Cela explique tout. Voilà pourquoi il a passé toute une année à la chercher.

Gaius : Nous savons pourquoi il lui pardonne maintenant.

 

APPARTEMENTS DU ROI UTHER:

Merlin apporte le remède d'Uther.

Merlin : Sire ? Gaius m'a demandé de vous apporter cela. Il pense que... que cette potion vous fera du bien.

Uther : Gaius serait-il ton père ?

Merlin : Gaius est mon tuteur.

Uther : Tu es un fils pour lui néanmoins.

Merlin : Oui.

Uther : Je vois à quel point il se soucie de toi. On ressent chacune des joies de nos enfants, chacune de leurs peines. On est témoin de leurs échecs qui deviennent les nôtres. Notre seule ambition c'est de les voir heureux, pour qu'ils puissent échapper aux souffrances de la vie. (sanglotant) Pourquoi ? Pourquoi est-ce arrivé Merlin ? Je ferais n'importe quoi, n'importe quoi.

Merlin s'en va, Le temps passe et il assiste à la tristesse du Prince.

 

MAISON DE GAIUS:

Merlin arrive.

Gaius (à Gwen): Elle a de plus en plus de mal à respirer, elle sera morte demain matin hélas.

Gwen pleure. Merlin part dans sa chambre et trouve une idée. La nuit arrivée, il part dans la forêt.

 

FORÊT DE CAMELOT:

Le Grand Dragon est au rendez-vous.

Kilgharrah : Tu fais appel à moi jeune sorcier ? Alors à quoi dois-je cet honneur et ce plaisir cette fois ?

Merlin : J'ai pénétré dans l'Antre de Cristal. C'est ainsi que j'ai vu Morgane s'en prendre à la vie d'Uther.

Kilgharrah :  Voilà qui n'est guère surprenant Merlin.

Merlin : J'ai déjoué ce projet.

Kilgharrah : Influencer le cours des choses en changeant l'avenir est loin d'être simple. Quand on le fait, il faut s'attendre à braver bien des dangers.

Merlin : Je sais, mais en conséquence de mes actes Morgane agonise.

Kilgharrah : Dans ce cas, tu devrais te réjouir jeune sorcier.

Merlin : Je veux que vous m'aidiez à la sauver.

Kilgharrah : Merlin, n'as-tu rien appris sur tes espérances ?

Merlin : Je ne voulais pas... la tuer. Tout ce que je voulais, c'est faire obstacle aux implications des événements à venir, empêcher la mort d'Uther, empêcher Camelot de courir à sa perte.

Kilgharrah : Il est hors de question que je la guérisse.

Merlin : C'est la fille d'Uther.

Kilgharrah : En effet.

Merlin : Vous le saviez ? Pourquoi vous ne me l'avez pas dit ?

Kilgharrah : Cela n'aurait rien changé.

Merlin : Quel que soit ce qu'elle s'apprêtait à faire, je l'ai arrêtée, alors inutile de faire souffrir ceux qui tiennent à elle.

Kilgharrah : La sorcière doit mourir, il y a fort longtemps qu'elle aurait dû s'éteindre. Je refuse de lui sauver la vie.

Merlin : Je suis un Seigneur des Dragons vous devez m'obéir !

Kilgharrah (en colère): Comment oses-tu me traiter de cette façon ! Comment oses-tu abuser de tes pouvoirs !

Merlin (calme): Je vous l'ordonne.

Kilgharrah : Très bien, mais je te préviens, tout le mal qui en découlera c'est à toi qu'on le devra. A toi, et à toi seul.

Le Grand Dragon lui donne un souffle puissant de magie.

 

MAISON DE GAIUS:

Merlin : Je vais la veiller, tu devrais aller dormir. Allez vas-y, tu es complètement épuisée.

Guenièvre : Si elle se réveille...

Merlin : Je viendrai te chercher.

Guenièvre : Merci.

Gwen part.

Merlin : Ic pe purhhaee pinu licsar mi pam sundorcraet paere ealdan ae.

Morgane réagit.

 

Le lendemain, de retour du marché, Gaius voit Uther serrer Morgane dans ses bras.

Uther (à Morgane) : J'en ai tellement douté. C'est vraiment un miracle.

 

COULOIRS DU CHATEAU:

Uther : Merci infiniment Gaius. Je savais que vous ne me décevriez pas.

Gaius : Je vous le jure Sire, je n'ai rien fait.

Uther : Oh non, non ! Bien sûr que non, je vous entends. Je ne vous poserai aucune question à ce sujet. Mais je le souviendrai de ce que je vous dois.

 

COUR DE CAMELOT:

Gaius s’assoit auprès de Merlin.

Merlin : Les voir souffrir m'était intolérable.

Gaius : Oui, je sais. Mais tu joues avec des phénomènes qui te dépassent.

 

CHAMBRE DE MORGANE:

Morgane s'installe dans sa chambre avec l'aide de Gwen. Uther arrive.

Morgane : Laisse-nous Guenièvre.

Uther : Jamais je n'aurais pu tolérer que vous cessiez de vivre. J'ai fait reculer votre mort à force d'en combattre l'idée.

Morgane : Vous faites preuve de tant de bonté. Je vous en serai gré.

Uther : Arthur et vous, vous... vous représentez tout pour moi Morgane.

Morgane : Je sais qu'il n'y a pas meilleur tuteur sur Terre. (essayant de faire avouer à Uther qu'elle est sa fille) Mais alors que j'étais au seuil de la mort, j'ai pris conscience de l’importance qu'Arthur et vous aviez dans ma vie. Nous sommes très proches les uns des autres.

Uther : Oui.

Morgane : Vous êtes un père pour moi.

Uther : Oui.

Morgane : J'aimerais que le peuple le sache.

Uther : Il le sait.

Morgane : J'en doute fort.

Uther : Vous faites erreur, il le sait.

Morgane : Je ne suis que votre pupille et pas plus que cela à ses yeux. Je suis une invitée.

Uther : Vous... ce qui compte c'est ce que nous ressentons. Voilà ce qui importe, et non pas ce que le peuple s'imagine. Reposez-vous maintenant.

 

COULOIRS DU CHATEAU:

La nuit tombe, Morgane se tient dans un couloir discret du château, pensive. Morgause arrive.

Morgane : Morgause ?

Morgause : Ma sœur, je t'ai attendue l'autre soir. Que s'est-il passé ? Il s'est passé quelque chose ?

Morgane : Oui, j'ai bien des choses à te dire Morgause.

Morgause : Je t'écoute.

Morgane : J'ai entendu Uther.

Morgause : Que disait-il ?

Morgane : Qu'il était mon père. Je suis la fille d'Uther.

Morgause : D'Uther ?

Morgane : Il m'a menti pendant toutes ces années.

Morgause : Mais c'est une excellente nouvelle !

Morgane : Il m'a désavouée. Il veut que le peuple pense qu'il est parfait en tant que Roi. C'est plus important pour lui que la chair de sa chair.

Morgause : Néanmoins c'est une excellente nouvelle, car aujourd'hui tu peux aussi prétendre au trône.

Morgane : Non chère sœur., tu ne comprends pas. Il doit payer pour tout cela. (les cloches sonnent) Il est temps pour toi de partir.

Morgause : Non, je refuse de te laisser dans cet état.

Morgane : Je t'en prie va-t'en ou ils te trouveront.

Morgause : Surtout ne fais rien d'imprudent Morgane, promets-le moi. Attendons le bon moment, notre heure ne va pas tarder.

 

Du coté de Merlin :

Arthur (au garde) : Il faut condamner l’accès au pont-levis, fouillez les environs. (à Gaius) Je vais prévenir le Roi.

Gaius ausculte le serviteur qui est à terre, Merlin revoit une de ses visions.

Gaius : Merlin que se passe t-il ?

Merlin : C'était la vision suivante, c'était bien ça que j'ai vu dans l'Antre de Cristal. Je n'ai donc rien pu arrêter.

 

CHAMBRE DE MORGANE:

Morgane reste pensive.

Morgane : Ont-ils réussi à trouver l’intrus ?

Guenièvre : Pas encore. La nuit ne sera pas bonne je le crains.

Morgane (ayant une idée derrière la tête) : Oui.

Merlin se précipite chez Morgane. 

Morgane : Qu'es-tu venu faire ici !

Merlin : Arthur a demandé que je veille sur vous. L'intrus pourrait s'en prendre à vous.

Morgane : Je n'ai nul besoin de toi.

Merlin (faisant barrage) : Il a beaucoup insisté.

Morgane : Laisse-moi passer !

En colère, Morgane envoie Merlin contre le mur grâce à sa magie, des chandeliers allumés tombent, les rideaux prennent feux. Merlin se réveille, il revoit une autre vision.

Merlin (criant) : Non !

 

APPARTEMENTS DU ROI UTHER:

Morgane se tient devant Uther endormi, prête à le tuer. Merlin court à toute vitesse, entre dans les appartements du Roi, se cache derrière un mur, et use de sa magie pour faire exploser les fenêtres. Morgane tombe à terre, et Uther est réveillé.

Uther : Que se passe t-il !

Morgane (trouvant une excuse) : Un incendie s'est déclaré. Je voulais être à vos côtés, je me sens en sécurité qu'auprès de vous. J'ai très peur.

 

MAISON DE GAIUS:

Gaius : Tu as sauvé la vie d'Uther Merlin.

Merlin : De justesse. J'ai cru que je pouvais changer l'avenir mais au lieu de cela, je l'ai fait naître. Il s'est produit à cause de moi.

Gaius : Ce que tu as fait là est très dangereux, même pour une personne aussi douée que toi. Mais ce qui est fait, est fait. Il y a des choses plus importantes dont nous devons désormais nous soucier. Je crains fort que Morgane sache la vérité. Vois-tu ?

Merlin : Comment cela ?

Gaius : De toute évidence, elle sait que le Roi est son père ce qui explique pourquoi elle a agi tout à coup. Arthur doit être extrêmement prudent à présent.

Merlin : Pourquoi ?

Gaius : Morgane est de sang royal. Si Uther venait à mourir, Arthur deviendrait le seul obstacle entre elle et le trône de Camelot.

 

*** FIN ***

 

Écrit par Ashni pour Merlin HypnoSeries

Episode 3.05 - The Crystal Cave

 

The Great Dragon: In a land of myth and a time of magic, the destiny of a great kingdom rests on the shoulders of a young boy. His name … Merlin.

 

UNE FORET

Arthur et Merlin courent, poursuivis par une horde de mercenaires.

Ils se mettent à couvert.

Merlin: Are they still after us?

Arthur: I told you we’d outrun!

Merlin: Are you sure?

Arthur: Why is it, you never trust me, Merlin?!

 

Les cris des mercenaires se font entendre, Merlin lance un regard accusateur à Arthur avant qu’ils ne détalent tous les deux.

Arthur: Come on, this way!

Merlin: Where are we going?!

Arthur : Trust me!

 

LA VALLEE DES ROIS DECHUS

Arthur s’y engage tandis que Merlin stoppe net, sentant la présence de magie

Merlin: Arthur!

Arthur: What are you doing?! (L’agrippant par le bras) Come on!

 

Quelques instants plus tard, Merlin contemple avec inquiétude les statues des anciens rois avant de rattraper Arthur

Merlin: What is this place?

Arthur: The Valley of the Fallen Kings.

Merlin: Is it cursed?!

Arthur: No. Not unless you’re superstitious …

Merlin: It is …!

Arthur: It’s a myth! They’ll never follow us in here. They won’t dare … trust me!

Merlin (à voix base): If you say that one more time … !

 

Les mercenaires reparaissent derrière eux. Dans sa course, Arthur est atteint dans le dos par une flèche et s’effondre à terre.

Arthur (voix déformée par le choc) : What was that ?

Merlin (essayant soutenir Arthur): An Arrow.

Arthur: An arrow? Oh good. For a moment I thought it was something terrible … (Il s’évanouit)

 

 

**GENERIQUE**

 

 

UNE CLAIRIERE

Arthur est allongé, inconscient, tandis que Merlin essaie de le soigner

Merlin (lui appliquant une pierre chaude sur le front) : Come one … Dollop-head ! I need you to recover.

Merlin tourne Arthur sur le coté et laisse apparaître la blessure laissée par la flèche. La main sur la blessure, il tente une incantation pour le soigner, sans succès.

Merlin: Listen to me Clotpole. I don’t care if you die; there are plenty of other princes. You’re not the only pompous, supercilious, condescending royal imbecile I could work for. The world is full of them … But I’m going to leave you one more chance …

 

Merlin essaie une nouvelle incantation, toujours sans résultat. Désemparé, il se lave les mains, souillées du sang d’Arthur et se met à pleurer. Un vieil homme apparaît alors.

Homme : Tell me (Merlin sursaute) … Why are you so sad ?

Merlin: It’s my friend, he’s dying. I can’t help him.

Homme: Then do not waste your tears. For I can tell you that the time for him to die is not yet upon us.

L’homme se dirige vers Arthur, Merlin sur ses talons.

Homme: Don’t be afraid. My name is Taliesin.

Merlin: I’m Merlin.

Taliesin: I know who you are. The moment of our meeting has been written for many, many years. You are Emrys.

 

Appliquant sa main sur la blessure d’Arthur, Taliesin prononce une formule puis rallonge le blessé qui a retrouvé ses couleurs.

Merlin: Arthur?

Taliesin: He is sleeping. Within hours, he will be fully recovered.

Merlin: You’re sure?

Taliesin: If my memory serves me well...

Merlin: What do you mean?

Taliesin: I want to show you something Merlin.

Merlin: What?

Taliesin: You must wait and see!

Merlin (rejoignant Taliesin à l’entrée d’une grotte): Where are we going? Why have you brought me here?

Taliesin: In good time you will discover all (rires)

Taliesin et Merlin entrent dans la grotte

 

LA GROTTE DE CRISTAL

 Merlin: What is this place?

Taliesin: This is where magic began … It is the Crystal Cave.

Merlin avance plus avant dans la grotte, visiblement très mal à l’aise et voit dans l’un des cristaux une vision de Morgane, couronnée, assise sur le trône. Cette image est chassée par celle d’un vieil homme à la barbe blanche. S’arrachant vivement à sa contemplation, Merlin se retourne vers Taliesin.

Taliesin: What is it you see?

Merlin: Images, flashes! … I’ve seen something like this before in the Crystal of Neatid.

Taliesin: What you see here is exactly the same, for the Crystal of Neatid was hewn from this very cave. Look into them Emrys. Really look. Much will be revealed.

Merlin (résistant difficilement): No! Take me out of here! How do I get back to Arthur?

Taliesin: The future is hidden to all but a very few Emrys! You are one such person.

Merlin: No! I’ve been through this before!

Taliesin: Perhaps there is a reason you were brought here at this moment in time.

Merlin: What reason?

Taliesin: Only the crystals can tell you. They contain futures that are not yet born. The secrets they reveal Emrys, are unique to you … and you alone. Look into them Emrys, really look. Use what you see for good.

 

Merlin se résigne à faire face aux cristaux, situation apparemment inconfortable pour lui. Taliesin disparait tandis que Merlin est rapidement happé par les visions: Morgana apaisant un cheval puis admirant la lame d’un poignard, une main qui saigne, Merlin entouré de flammes. Sous la violence de ces visions, Merlin est projeté contre la paroi opposée d’où un autre cristal lui montre Morgana poignard en main, s’approchant du Roi Uther. Merlin tombe à genoux, visiblement choqué, lorsqu’un troisième cristal lui montre Morgana poignardant Uther dans son sommeil.

Merlin (à genoux): What … was that? (criant, la tête dans les mains) What was that !?

 

LA CLAIRIERE OU GISAIT ARTHUR

 Merlin est assis, le visage fermé, lorsqu’il reçoit son manteau en pleine figure.

 Arthur (à Merlin): You look like a startled stoat!

Merlin: Yeah?! Well, at least, I don’t look like a bone idle … toad! Let’s go!

Arthur: You’re saying I look like a toad!?

Merlin: Yeah! And maybe one day you’ll magically transform into a handsome prince. Just, as magic’s outlawed that probably never happen. Come on, let’s go!

Arthur: Merlin!

Merlin (revenant sur ses pas) : What?

Arthur: I’m the one who gives the orders, remember?

Merlin: Yeah … you ready? Let’s go!

Merlin part, laissant Arthur interloqué

 

UN CHAMP, SUR LE CHEMIN DU RETOUR

Merlin, déterminé, marche en tête, Arthur quelques mètres en arrière.

Arthur: I don’t understand! You said I had an arrow in my back. How come all I can feel is a slight bruise?

Merlin: I don’t know.

Arthur: Merlin? Something happen you’re not telling me about?

Merlin: No!

Arthur: Come one! I’m missing your usual prattle!

Merlin (sarcastique): you’re certainly making up for it!

Arthur: … you still haven’t answered my question.

Merlin (exaspéré): The arrow didn’t pierce your armor and when you fell, you knocked yourself out.

Arthur (à peine convaincu): Alright … I don’t normally say things like this but … you did a good job back there … d’you hear what I just said?

Merlin marche toujours en tête, sans répondre

Arthur: Alright, maybe I should give you some kind of reward, what do you want?

Merlin (excédé): Some peace and quiet!

 

SALLE DU TRONE A CAMELOT

Arthur fait son rapport devant la cour

Arthur: The bandits probably must have a stronghold somewhere in the White Mountains. How we escaped, I’ll never know although some credit must go to my servant, Merlin.

Uther: Dispatch a patrol. I want these men caught and brought to justice.

Arthur: Immediately, Father.

Uther: For a moment we feared you might miss Lady Morgana’s birthday.

Arthur: ‘Take more than a bench of thieves to keep me from such a feast!

Uther: Tomorrow promises to be quite a night!

 

LES APPARTEMENTS DE GAIUS

Gaius et Merlin sont assis à table devant leur dîner.

Merlin: Gaius, I can’t get these visions out of my head …

Gaius: You are extremely lucky to have seen the Crystal Cave. Even before the Great Purge, wizards would talk about it with reverence.

Merlin: That man who led me there, who is he?

Gaius: Huh … who was he? He died, I’d say, about 300 years ago. Taliesin was a seer to the great kings of old. It is say that the Crystal Cave was the source of his prophecies.

Merlin: Well, he told me … he said there is a reason I was brought there this moment in time. Why? It must mean the events I saw are imminent. Morgana is going to kill Uther.

Gaius: Merlin, you must be careful. The crystals are treacherous. What you saw may not be all that it seemed.

Merlin: So I do nothing?

Gaius: There is nothing to suggest that what you saw is imminent, is there?

Merlin: No …

Gaius: So, don’t let it put you off your soup.

Merlin : You’re right

 

Les deux regardent leurs bols de soupe

Gaius: Come one, eat up.

Merlin (froncant les sourcils): What is it?

Gaius: Sometimes it’s best not to know.

Gaius mange sa soupe avec satisfaction tandis que Merlin, suspicieux, renifle sa cuillère.

 

LES APPARTEMENTS D'ARTHUR

Arthur se prépare lorsque Merlin entre dans la chambre

Merlin: You’re up ?!

Arthur: Its Morgana’s birthday. I have to get her present.

Merlin: What are you getting her?

Arthur: Ahh, it’s a secret!

Merlin: Come one, you can tell me.

Arthur : A dagger.

Merlin tombe en arrêt, se rappelant de ses visions.

 

LA COUR DU CHATEAU

Merlin descend les marches lorsqu’il voit Morgana apaisant un cheval, l’image exacte de la vision qu’il a eue dans la grotte.

 

LES APPARTEMENTS DE GAIUS

Gaius est à son bureau. Merlin fait irruption.

Merlin: It’s happening! The future I saw! … It’s started.

Gaius: Calm down Merlin.

Merlin : I just saw Morgana struggling with a horse exactly as she was in the crystals!

Gaius: Are you certain?

Merlin: It was the same image!

Gaius: But she is always ridding! It’s not unusual to see her with a horse.

Merlin: It’s not the only thing. Arthur’s present for Morgana … He’s told me, it’s a dagger.

Gaius: A dagger? Merlin, I think you overreacting. It could be any dagger. As for the sight of Morgana with a horse …

Merlin (l’interrompant): It was the same!

Gaius : …it’s hardly a rare sight. Certainly not one to be trusted as a harbinger of doom …!

Merlin semble ébranlé mais pas convaincu

 

LES APPARTEMENTS D'ARTHUR

 Le prince est assis à sa table et regarde le contenu d’un coffret, lorsque Merlin, tendu, entre.

Arthur: Ah ! Merlin! Have you done my clothes for the feast?

Merlin: Aaagh … no…

Arthur: No, no … well, what have you been doing?

Merlin (cherchant une excuse) : heum …

Arthur: Hmm? … Right, Well, you can start by pressing my robe (jet de cape) … and cleaning my shirts (jet de chemise) … and, ouh! Polishing my boots (jet de bottes)!

 

Les bras chargés, Merlin regarde le coffret qu’Arthur vient de fermer.

Arthur: Ah … Morgana’s present. What do you think?

Arthur présente la dague à un Merlin on ne peut plus tendu, qui se détend instantanément en voyant le présent.

Arthur: Beautiful, isn’t it? hu? Feel the balance, feel, the sharpness of the blade!

Merlin prend l’objet et le soupèse.

Merlin: (rire) Yeah! It’s just what every women wants, isn’t it !?

Arthur: What do you mean?

Merlin: I’m no expert but don’t women normally go for pretty things? Maybe jewellery?

Merlin s’en va vaquer à ses occupations, laissant Arthur méditer ces quelques mots

 

LE SOIR, DANS LES APPARTEMENTS DE GAIUS

Merlin sort de sa chambre, tout sourire.

Merlin (à Gaius et tournant sur lui mm) : How do I look ?

Gaius: Same as you always do.

Merlin (d’un air satisfait): Handsome.

Gaius: you’ve brightened up.

Merlin: I’ve seen Morgana’s present.

Gaius: the dagger!

Merlin: it’s very plain, bit boring.

Gaius: But not like the one you saw?

Merlin: No! That was sumptuous; ornate … I would probably be disappointed if I were Morgana.

Gaius: Good. So now you can stop worrying.

Merlin: Oh, I have. I gonna continue as if I’d never even met Taliesin … I’m gonna enjoying this feast like everyone else!

Gaius: Even if it’s for Morgana … ?

Le sourire de Merlin se fane un peu.

 

LA GRANDE SALLE DU CHATEAU

Un banquet a été organisé

L’assemblée (portant un toast) : To Lady Morgana !

Uther présente son cadeau à Morgana puis vient celui d’Arthur.

Arthur: Happy Birthday!

Morgana: Arthur ... !

Morgana découvre une dague ornée, identique à celle vue dans les cristaux.

Arthur (à Merlin, pétrifié, qui ne cesse de fixer la dague): It’s not often you’re right, Merlin but this is one of those rare occasions. Girls do like pretty things! Thanks!

 

APPARTEMENTS DE GAIUS

Merlin et Gaius sont assis côte à côte

Merlin: Don’t you see? It’s started! It’s coming true.

Gaius: We can’t be certain about that.

Merlin: We have to stop her.

Gaius: How? Merlin, we don’t know when this is going to happen. We don’t even know if it will!

Merlin: We’ve to watch her!

Gaius: Night and day?!

Merlin: I was shown these visions for a reason.

Gaius: This is madness …!

Merlin: We’ll take it in turns! She cannot be left alone!

Merlin part en courant.

 

UN COULOIR DU CHATEAU

Merlin se cache derrière une tenture pour espionner la porte des appartements de Morgana.

 

LES APPARTEMENTS DE MORGANA

Morgana est devant sa coiffeuse, admirant la dague, Gwen à ses cotés.

Gwen: You’ve got some lovely presents. Merely hairbrushes! (remarquant un miroir) Who’s king “Gremause”?

Morgane (faussement désinvolte): Pff, at least he doesn’t think my hair needs brushing (rires)

Gwen (regardant le miroir): So pretty.

Morgana (donnant un mouchoir brodé à Gwen): Here, I want you to have this.

Gwen: Me?! No, I …

Morgana (lui tendant toujours le mouchoir et en profitant pour récupérer le miroir): It’s a Thank you.

Gwen : Thank you

Gwen sort de la pièce et laisse Morgana seule. Celle-ci reprend le miroir et embuant la glace, fait apparaître un message : Morgause lui demande de la rejoindre à minuit dans les bois.

 

LA NUIT VENUE, DANS LES COULOIRS DU CHATEAU

Merlin, toujours caché derrière la tenture, voit Morgana sortir de ses appartements, la dague au coté. Pensant qu’elle s’apprête à aller tuer Uther, il décide de lui couper la route en refermant de lourdes portes devant elle. Le brusque mouvement fait tomber une torche. Morgana fait un pas de coté pour l’éviter ce qui la précipite dans les escaliers.

Merlin (dans un souffle) : No !

Merlin, du haut de l’escalier, contemple Morgana qui git inconsciente quelques mètres plus bas, du sang coulant de sa tempe.

 

LES APPARTEMENTS DE GAIUS

Gaius et Gwen font irruption dans la pièce suivis d’Arthur qui porte Morgana, toujours inconsciente, talonné par Merlin.

Gaius: I need water and bandages.

Gwen: I’ll get that

Gaius: And yarrow. We need to stop the bleeding.

 

Gaius fait de la place sur son bureau où Arthur dépose le corps de Morgana.

Gaius: She’s having problems breathing.

Merlin (à Gaius): Dianthus?

Gaius: Yes and a preparation of pulmonaria.

Merlin le regarde sans comprendre

Gaius: Lungwort Merlin. Quarter for an ounce, grown fine, and mixed with viola.

Arthur (à Gaius): How could this have happen?

Gaius: Arthur, I need room here

Arthur (se retirant, visiblement inquiet): Yes, of course … heum, anything you need, just tell me.

 

Arthur sort de la pièce laissant Gaius, Gwen et Merlin s’afférer autour de Morgana.

Gwen (inquiète): Will she be alright?

Gaius (Gaius, terminant de recoudre la blessure de Morgana): We’ve done the best we can. I can heal her skin, Gwen, but her skull … the cranium is broken. She’s bleeding inside…

Merlin qui était resté en arrière, sort de la pièce.

 

LA CHAMBRE DE MERLIN

Gaius vient s’assoir sur le lit à coté de Merlin.

Merlin: I had to stop the future… I had to stop Morgana killing Uther. I didn’t mean to do it like this.

Gaius: It wasn’t your fault Merlin.

Merlin: I’ve prevented something much worse from happening. I just … wish it could’ve been some other way.

Gaius prend Merlin par les épaules en un geste de réconfort.

 

LE LENDEMAIN, AU CHATEAU

Morgana a été transférée dans un lit dans les appartements de Gaius. Uther est à son chevet visiblement abattu.

Merlin passe devant une porte ouverte et voit Gwen qui pleure à chaudes larmes dans les bras d’Arthur.

 

LES APPARTEMENTS D'ARTHUR

Merlin est assis à la table, les yeux dans le vide. Arthur, hagard, entre dans la pièce et s’approche de la table.

Arthur: Sword belt, Merlin … where is my sword belt?

Arthur (prenant le ceinturon que lui tend Merlin): What the hell is it doing over there?

Arthur essaie de démêler le ceinturon.

Merlin: it’s twisted. (Tendant la main) here …  Here!

 

Merlin démêle le ceinturon, et le pose sur la table tandis qu’Arthur s’assoie, abattu.

Merlin: I’m sorry about Morgana … If Gaius could do something… He would.

Arthur: After all we went through to rescue her … for her to survive all that …

Merlin: I know …

Arthur  : And lose her now, like this … I’ve grown up with her; she’s like a sister to me. (les larmes au bord des yeux)I’d sacrifice my place on the throne for her to see another sunrise …

 

LES APPARTEMENTS DE GAIUS

Le roi Uther est au chevet de Morgana toujours inconsciente.

Uther (caressant les cheveux de Morgana): So beautiful

Gaius: Yes, Sire

Uther: I cannot watch her die Gaius

Merlin, dans sa chambre, écoute la conversation qui s’engage entre le roi et le médecin.

Gaius: I wish there is something that i could do, Sire, but …

Uther (le coupant): No, you don’t understand … I cannot lose her. No matter what happen, she cannot die.

Gaius: I will do everything I can sire …

Uther: No Gaius, whatever it takes. Whatever, I don’t care. You must save her.

Gaius: If I knew a way …

Uther (l’interrompant): You’re not understanding me Gaius! Cure her. I don’t care what remedy you use. In all these books, there must be something … something in the old religion? …

Gaius (choqué): Are you suggesting …?

Uther: Sorcery?… yes.

Gaius: I know she is dear to you Sire, but surely you’re not going to risk everything for Morgana …

Uther: Gaius, you don’t understand. There’s something you should know. Something I’ve told no one … Morgana is my daughter … (Morgana, toujours inconsciente semble entendre Uther) it was while Gorlois was away; was fighting on the northern plains. Her mother, Viviane, grew lonely ….

Gaius: I understand Sire.

Uther: I’ve said enough. But people must never know who Morgana really is, for Arthur’s sake.

Gaius: I assure you Sire; your secret is safe with me.

 

Une fois Uther parti, Gaius rejoint Merlin qui a tout entendu de sa chambre.

Merlin: That explains everything, No wonder he spent a year looking for her.

Gaius: Now we know why she can do no wrong …!

 

LES APPARTEMENTS DU ROI

Uther regarde par la fenêtre, lorsque rentre Merlin

Merlin: Sire… This is from Gaius … he thought it might help ease your mind (Merlin dépose une fiole à coté d’Uther)

Uther (à Merlin qui s’apprête à partir): You’re Gaius’s boy …

Merlin: He is my guardian

Uther: You’re like a son to him …

Merlin: Yes

Uther: I see the way he cares for you. You feel your childs every joy and their pain. You watch their failings and you see your own. All you want is for their happiness … for them to escape the suffurings of life. Wh - Why has this happened? I would – I would do anything – anyth … (Uther s’arrête pour retenir ses larmes)

 

A L'EXTERIEUR DU CHATEAU

Sous une pluie battante, Arthur s’entraine sur un mannequin, y mettant plus d’ardeur que nécessaire. Merlin observe son maitre se débattre.

 

LES APPARTEMENTS DE GAIUS

Merlin rentre pour trouver Gwen au chevet de Morgana toujours inconsciente et qui a maintenant du mal à respirer.

Gaius (à Gwen): Her breath is leaving her. She’ll be gone by morning…

Merlin se retranche dans sa chambre où une idée semble lui traverser l’esprit.

 

LA NUIT TOMBEE, A L'OREE DE LA FORET NON LOIN DE CAMELOT

Apparition du Grand Dragon qui se pose devant Merlin

Kilgharrah: You summoned me young warlock? And what do I owe the pleasure this time?!

Merlin: I’ve been to the Crystal Cave. I saw Morgana make an attempt on Uther’s life.

Kilgharrah: It does not surprise me!

Merlin: But I stopped her.

Kilgharrah: To change the future is not simple matter, Merlin! To do so, is fraught with danger.

Merlin: I know. And as a result of my actions, Morgana is dying.

Kilgharrah (ravi): Then you should rejoice!

Merlin: … I want you to help me to save her.

Kilgharrah: Merlin, have you learnt nothing!?

Merlin: I didn’t mean to kill her. All I wanted was to avoid the future that would’ve unfolded, to prevent Uther death, to prevent Camelot being torn apart.

Kilgharrah: I will not cure her!

Merlin: She is Uther’s Daughter.

Kilgharrah (d’un air entendu): Yes …

Merlin: Huh! … you knew … why didn’t you tell me?

Kilgharrah: It makes no difference.

Merlin: Well, whatever she was about to do, I stopped her. There no need for people to suffer!

Kilgharrah: The witch must die, as she should have done long ago. I will not save her!

Merlin (haussant le ton): I am a dragonlord, you cannot refuse me!

Kilgharrah: How dare you treat me such! How dare you abuse you power!

Merlin (d'une voix calme): … I command you …

Kilgharrah: Very well. But I warn you, the evil that will follow is of your doing and yours alone.

Le Grand Dragon insuffle à Merlin un enchantement puis s’envole.

 

LES APPARTEMENTS DE GAIUS

Gwen veille Morgana

Merlin (rejoignant Gwen): I’ll sit with her. Why don’t you go and get some sleep? You must be exhausted.

Gwen: If she wakes up …

Merlin: I’ll call you!

Gwen : Thank you

 

Gwen sort de la pièce  et Merlin s’assoie au chevet de Morgana. Après avoir réfléchi un moment, il pose sa main sur le front de la mourante et prononce une incantation dans la langue des dragonniers. Morgana reprend instantanément des couleurs et soupire.

 

LE LENDEMAIN, DANS LES APPARTEMENTS DE GAIUS

De retour de la ville base, Gaius trouve Uther dans ses appartements, Morgana dans les bras. Celle-ci semble guérie.

Uther (à Morgana): I never thought … (apercevant Gaius) It’s truly a miracle!

 

DANS LES COULOIRS DU CHATEAU

Uther: Thank you Gaius, I knew you would not fail me.

Gaius: I assure you Sire, I did nothing.

Uther: Of course, I understand, I won’t ask any questions … but I will not forget this Gaius.

Uther part. Gaius trouve Merlin assis dans la galerie ouverte.

Merlin: I couldn’t watch everyone’s grief …

Gaius: I know. But you’re playing with things that are beyond you…

 

LES APPARTEMENTS DE MORGANA

Gwen installe Morgana.

Morgana (voyant Uther): Thank you Gwen (Gwen prend congés)

Uther (prenant les mains de Morgana): I could never let you die. I think I somehow willed you to live.

Morgana: You always been so good to me. I’m grateful.

Uther: You and Arthur … you mean everything to me Morgana.

Morgana: I know I could have no better guardian. Being so close to death has made me realize how important you and Arthur are to me. How close we are to each other …

Uther: Yes.

Morgana: You’re like a father to me.

Uther: Yes

Morgana: I wish the people knew that.

Uther: They do.

Morgana (comprenant qu’Uther ne veux pas la reconnaitre) : Not really

Uther: Of course they do.

Morgana: In the eyes of the people I am no more than your ward … a guest.

Uther: What’s matter is what we feel. That’s what’s important, not what the people think. I must let you rest.

Uther sort de la pièce. Morgana se retrouve seule dans sa chambre, choqué par la négation d’Uther.

 

LA NUIT TOMBEE, A CAMELOT

Dans les couloirs, un serviteur portant un plateau est surprit par un assaillant.

Morgana se tient dans une galerie lorsque Morgause fait son apparition.

Morgana: Morgause!?

Morgause: Sister, I’ve waited for you the other night. What happened? (le visage de Morgana se ferme)

Morgause: Something is wrong?

Morgana: There is much to tell you Morgause.

Morgause: What is it?

Morgana: I overheard Uther.

Morgause: What?

Morgana: Uther is my father … I am his daughter.

Morgause: Uther?

Morgana: He’s been lying to me, all these years.

Morgause (réfléchissant): But this is glorious news.

Morgana: He disowned me. He wants people to think that he’s the perfect king. It’s more important to him that his own flesh and blood.

Morgause: Don’t you see? This is wonderful. You have a legitimate claim to his throne.

Morgana: No sister … You don’t understand … He must pay for this.

Le tocsin sonne.

Morgana: You must go!

Morgause: No, I don’t want to leave you like this.

Morgana: you must, or they’ll find you here.

Morgause: Do not do anything rash Morgana, promise me! (elle l’embrasse sur la joue) We must bide our time!

Morgana ne semble pas d’accord mais comme les gardes se rapprochent, Morgause s’éclipse.

 

DANS LES COULOIRS DE CAMELOT

Arthur est au pied du serviteur attaqué. Gaius et Merlin le rejoignent.

Arthur (à un garde): We need to seal the drawbridge. Search the grounds.  (À Gaius) I’ll inform the King. (Il quitte la pièce)

 

Alors que le médecin soulève la main du gisant pleine du vin renversé à terre, Merlin fait le lien avec une des visions qu’il a eu dans la Grotte de Crystal.

Gaius (voyant l’air de Merlin): Merlin, what’s the matter?

Merlin (choqué au dernier degré): That was the next image I saw in the crystal. I haven’t stopped anything!!

 

LES APPARTEMENTS DE MORGANA

Morgana est à sa coiffeuse, Gwen refait le lit.

Morgana (pensive): Have they found the intruder?

Gwen: Not yet. Looks like it’s gonna be a bad night.

Morgana: Yes …

 

Quelques minutes plus tard, Merlin fait irruption dans la chambre de Morgana où celle-ci est prête à sortir, sa dague à nouveau au coté. Une conversation tendue s’engage.

Morgana (à Merlin): What are you doing here!

Merlin: Arthur sends me to look after you. He’s worried about the intruder.

Morgana (s’apprêtant à sortir): I don’t need you!

Merlin (lui barrant la route): He was quite insistant.

Morgana essaie de frapper Merlin mais il la retient.

Morgana (criant, usant de magie): Get out of my way!!

Merlin est projeté contre le mur. Un chandelier tombe au sol et démarre un incendie. Morgana sort de la pièce laissant le sorcier inconscient.

 

Quelques minutes plus tard, Merlin reprend conscience. Comprenant la situation, il pousse un cri de rage, la même image que celle vue dans les cristaux.

 

DANS LES APPARTEMENTS D'UTHER

Morgana entre et s’arrête devant le lit où le roi est endormi. Elle sort sa dague et s’apprête à l’abattre alors que Merlin arrive dans la chambre. Se cachant derrière un pilier, il provoque l’implosion des fenêtres, dont le souffle projette Morgana contre le mur.

Uther (se réveillant en sursaut) : What’s going on !

Morgana: Eur … There was a fire, I ... and I was scared. (Elle s’approche d’Uther faisant discrètement glisser la dague sous le lit) I wanted to be with you. You’re the only person I feel safe with.

Uther la prend dans ses bras.

 

PLUS TARD, DANS LES APPARTEMENTS DE GAIUS

Merlin et Gaius sont assis à la table

Gaius: You saved the king’s life.

Merlin: Only just. I thought I could alter the future but instead I caused it, I made it happen.

Gaius: What you did was dangerous. Even for someone as gifted as you. But, what’s done is done. There are more important things for us to worry about … I fear that Morgana knows the truth.

Merlin: About what?

Gaius: She knows the king is her father. That explains why she acted so suddenly. Arthur must be careful.

Merlin: Why?

Gaius: Morgana is of royal blood. If Uther were to die, Arthur is all that stands between her … and the throne of Camelot . . .

 

*THE END*

 

Écrit par Faerie pour Merlin HypnoSeries

Kikavu ?

Au total, 73 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

crystal14 
24.05.2018 vers 22h

vampire141 
10.02.2018 vers 22h

SarahEllie 
24.09.2017 vers 22h

kazmaone 
18.09.2017 vers 11h

Linstead77 
23.07.2017 vers 04h

Larousse96 
06.07.2017 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le nouveau quartier d'Hypnoweb consacré à la série Manifest !
Nouveau quartier ! | Vidéo d'ouverture

Participe à la rénovation du site Hypnoweb en nous aidant à mettre à jour des quartiers sans équipe
Du 19.11 au 02.12 | Edition d'Automne

Activité récente
Actualités
Janet Montgomery est enceinte de son premier enfant !

Janet Montgomery est enceinte de son premier enfant !
Après 12 mois de relation, Janet Montgomery et Joe Fox s'apprêtent à devenir parentS...

2 saisons de plus pour Discovery of Witches

2 saisons de plus pour Discovery of Witches
C'est une excellente nouvelle pour Lindsay Duncan et ses fans: la chaine Sky vient d'annoncer que la...

Colin Morgan nominé Meilleur acteur pour Translations

Colin Morgan nominé Meilleur acteur pour Translations
La liste des finalistes du 64th  Evening Standard Theatre Awards  a été annoncée hier soir 29...

Venez rencontrer Rupert Young!

Venez rencontrer Rupert Young!
Le 26 janvier 2019, l'organisme Clouds Con organise pour fêter les dix ans de Merlin un fanmeet avec...

Colin Morgans et les films indépendants

Colin Morgans et les films indépendants
Les British Independent Film Awards ont dévoilé ce 19 octobre 2018 les listes de nominations pour...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

pretty31, Avant-hier à 23:43

Linstead77 a pris la tête du classement pour l'Oscar d'HypnoClap ! Un peu de concurrence ? ^-^

Flora12, Hier à 09:13

Les votes sont ouverts pour le calendrier de Décembre du quartier Revenge. Passez faire un tour

mnoandco, Hier à 13:57

Une bannière est en vote pour le quartier Cold Case. Un p'tit clic? Merci.

Misty, Hier à 14:47

Nouveau sondage sur Charmed. Venez voter pour votre évolution de pouvoirs préférée

grims, Hier à 17:35

Aujourd'hui venez poster votre photo préférée de Josefin Asplund sur le quartier Vikings

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site