500 fans | Vote

#301 : Le Poison de la Mandragore I

Merlin et Arthur ont participé à de nombreuses expéditions pour retrouver Lady Morgane depuis sa disparition. Le Prince, complètement découragé, se refuse pourtant à abandonner. Mais, alors qu'ils reviennent d'un dernier combat, un visage meurtri et ensanglanté émerge de la brume... c'est Lady Morgane.

Le Roi Uther est fou de joie mais bientôt, il commence à perdre la tête. Merlin pense que la magie est impliquée: serait-ce l'œuvre de sa dévouée pupille ? Le jeune magicien prend des risques insensés en cherchant à savoir de quel côté est véritablement Morgane.

Popularité


4 - 6 votes

Titre VO
The Tears of Uther Pendragon

Titre VF
Le Poison de la Mandragore I

Première diffusion
11.09.2010

Première diffusion en France
06.03.2011

Vidéos

301 - Extrait (VO) - Discours d'Uther au banquet

301 - Extrait (VO) - Discours d'Uther au banquet

  

301 - Extrait (VO) - Retrouvailles entre Uther et Morgane

301 - Extrait (VO) - Retrouvailles entre Uther et Morgane

  

Photos promo

Cenred-The Tears of Uther Pendragon

Cenred-The Tears of Uther Pendragon

L'enfant druide-The Tears of Uther Pendragon

L'enfant druide-The Tears of Uther Pendragon

Uther-The Tears of Uther Pendragon

Uther-The Tears of Uther Pendragon

Uther-The Tears of Uther Pendragon

Uther-The Tears of Uther Pendragon

Uther-The Tears of Uther Pendragon

Uther-The Tears of Uther Pendragon

Soldat de Camelot-The Tears of Uther Pendragon

Soldat de Camelot-The Tears of Uther Pendragon

Soldat de Camelot-The Tears of Uther Pendragon

Soldat de Camelot-The Tears of Uther Pendragon

Arthur-The Tears of Uther Pendragon

Arthur-The Tears of Uther Pendragon

Arthur -The Tears of Uther Pendragon

Arthur -The Tears of Uther Pendragon

L'enfant druide-The Tears of Uther Pendragon

L'enfant druide-The Tears of Uther Pendragon

Diffusions

Logo de la chaîne Gulli

France (inédit)
Samedi 16.02.2013 à 20:45
0.24m / 1.0% (Part)

Plus de détails

Titre original : The Tears of Uther Pendragon (part 1)

Réalisateur : Jeremy Webb

Scénariste : Julian Jones

 
Distribution


Colin Morgan ... Merlin
Bradley James  ... Arthur
Katie McGrath ... Morgane
Angel Coulby ... Gwen
Anthony Head ... Uther
Richard Wilson ... Gaius
John Hurt ... Voix du Grand Dragon
Emilia Fox ... Morgause
Tom Ellis ... Cenred
Rupert Young ... Sir Leon
Alice Patten ... Ygerne de Bois
Matthew Barker ... Un garde
Jake Phillips ... Jeune garçon fantôme

 
Premières diffusions

Royaume-Uni : 11 septembre 2010
France : 6 mars 2011
États-Unis : 7 janvier 2011

Merlin et Arthur, accompagnés par quelques hommes, découvrent toute une armée de chevaliers décimée dans une vaste plaine. Le Prince pense que leurs attaquants sont partis vers le nord et il décide se lancer à leur poursuite avec ses hommes.

Pendant ce temps, au château, Gaius conjure Uther d'abandonner les recherches entreprises depuis un an pour retrouver Morgane. Le Roi reste inflexible, il n'abandonnera pas avant que sa pupille ne soit retrouvée.

Merlin, Arthur et ses hommes chevauchent dans une forêt lorsqu'ils découvrent un campement. Alors qu'ils s'avancent, ils sont attaqués par des bandits. Merlin utilise la magie pour se défendre et sauve la vie du Prince sans que celui-ci s'en rende compte. Les Chevaliers de Camelot viennent à bout de leurs adversaires. Alors que la poussière retombe, une mystérieuse silhouette meurtrie et ensanglantée s'approche du groupe: c'est Lady Morgane. Ses vêtements déchirés, décoiffée, la jeune femme semble désespérée.

L'expédition est de retour à Camelot. Gaius examine Morgane dans sa chambre du château sous le regard de Gwen. Le vieux médecin insiste sur le fait que la jeune femme a besoin de repos. Quand il ressort, il se retrouve face à Uther qui a hâte de voir sa pupille. Gaius le convainc d'attendre le lendemain et Uther le remercie pour tout ce qu'il a fait.

Quand il rentre chez lui, le vieux médecin trouve un Merlin particulièrement préoccupé par l'état de Morgane. Il s'inquiète de savoir si elle compte raconter à Uther qu'il a tenté de l'empoisonner. Gaius lui conseille de patienter et de voir de quoi sera fait le lendemain.

Le jour suivant, le vieux médecin réveille Merlin et lui apprend qu'Arthur le réclame dans les appartements de Morgane. Quand il arrive, le jeune magicien trouve le Prince en train de réconforter la jeune femme. Elle prétend avoir été retenue prisonnière toute une année par les bandits et n'être parvenue à s'échapper que la nuit dernière, alors qu'ils étaient distraits. Arthur reparti, Morgane déclare à Merlin qu'elle se souvient qu'il a tenté de la tuer. Elle ajoute ensuite qu'elle comprend ses agissements et qu'elle lui pardonne, puis elle s'excuse pour ses propres actions passées. Merlin lui dit alors qu'il est très heureux qu'elle soit de retour.

Plus tard dans la journée, Merlin est de très bonne humeur, il a fini ses corvées. Mais il est vite déconfit quand Arthur réclame de prendre un bain immédiatement et tous deux commencent à se disputer. Le Prince réplique en essuyant un vêtement trempé sur le visage de son serviteur puis il verse un seau d'eau sale sur sa tête.

Dans la Salle du Trône, Uther et Morgane se retrouvent avec émotion. Elle essuie ses larmes avec un mouchoir et s'excuse pour ses actions passées. Toutefois, alors qu'elle s'éloigne, son expression change et un sourire malfaisant s'affiche sur son visage. La nuit venue, elle se glisse discrètement hors du château et chevauche jusqu'à une forêt où elle retrouve Morgause. Morgane lui raconte qu'elle a été très bien accueillie à Camelot. Elle remet ensuite à Morgause le mouchoir imprégné des larmes d'Uther. La sorcière le plonge aussitôt dans un chaudron en ébullition et ajoute une racine de mandragore qui pousse un cri strident. Morgause prononce alors une incantation et explique que le sort jeté va faire perdre l'esprit à Uther. Le Souverain de Camelot sera désormais à sa merci.

La racine de mandragore ensorcelée a été placé sous le lit d'Uther. Le Roi s'entretient avec Gaius du retour de Morgane et décide la tenue d'un grand banquet pour fêter l'évènement. Pendant ce temps, au pied des remparts, Arthur s'entraine au combat à l'épée avec ses Chevaliers. Il se moque du soi-disant manque de courage de Merlin et le ridiculise. Le jeune magicien ne peut pas résister à la tentation et lance un sort au Prince qui laisse échapper son épée. Son adversaire en profite pour le frapper. Déséquilibré, Arthur tombe le visage dans la boue pour le plus grand plaisir de Merlin.

Le soir venu, la fête bat son plein dans le château. Uther fait un discours dans lequel il exprime sa joie de voir Morgane de retour, puis il sort prendre un peu d'air frais. Dehors, le Roi perçoit des murmures en provenance d'un puits tout proche, il se penche. Une main se tend vers lui et l'attrape. Elle appartient à une femme blafarde amaigrie qui le supplie d'épargner sa vie. Terrifié, Uther s'effondre sur le sol en hurlant.

Après avoir reconduit Uther inconscient dans sa chambre, Arthur demande à Gaius des explications sur son état. Le vieux médecin lui apprend que le Roi prétend avoir vu la mère d'Arthur, Ygraine, dans le puits. Le Prince a peur que le peuple de Camelot ne découvre l'état de leur Souverain.

Dans la forêt, Morgane et Morgause complotent contre Uther. Morgause fait part de son intention de rendre visite à Cenred le lendemain. Alors qu'elle rentre furtivement dans le château avec une racine de mandragore, Morgane est surprise par une sentinelle. Quand il aperçoit la racine dégoulinante, elle le poignarde et il tombe du haut des remparts. Lorsqu'elle regagne ses appartements, la pupille du Roi est aperçue par Gwen, surprise par cette sortie nocturne.

Le lendemain matin, Morgause rencontre Cenred. Elle lui explique que Camelot est affaiblit sans Uther à sa tête mais il réplique que la Cité est imprenable. La sorcière lui rappelle alors qu'ils disposent d'une alliée à la Cour d'Uther.

Au château, Arthur met en garde son père contre l'armée de Cenred qui commence à s'amasser à la frontière. Soudain, Uther se met à délirer suite à une hallucination où il voit un jeune garçon tout mouillé. Gaius explique à Arthur que son père a fait noyer des enfants pendant le Grande Purge et que sa conscience lui joue des tours.

La sentinelle est découverte, blessée, au pied du château. Arthur commence à soupçonner qu'un traître pourrait bien se trouver à Camelot. Gaius explique que l'homme devrait bientôt être en mesure de parler et d'identifier son agresseur, à la grande angoisse de Morgane. La jeune femme s'introduit alors chez le médecin et empoisonne le garde pour s'assurer de son silence. Peu après, Merlin et Gaius découvrent le corps sans vie de la sentinelle et sont déconcertés par son décès.

Un peu plus tard, Merlin découvre des traces de liquide sur le sol de la chambre d'Uther. Alors que quelqu'un est sur le point d'entrer, il se dissimule sous le lit du Roi et découvre la racine de mandragore. Une main s'empare de la racine, et alors que l'intrus s'éloigne, Merlin reconnaît Morgane. Il la suit discrètement jusque dans la forêt où elle retrouve Morgause. Dissimulé, Merlin observe. Morgause explique que Cenred attaquera Camelot au matin et Morgane lui assure qu'Uther a bel et bien perdu l'esprit. Elle ajoute ensuite que Merlin est en train de les espionner. Le jeune magicien tente de s'enfuir mais il est capturé par les sbires de Morgause.

Au château, Gaius presse Arthur pour qu'il prenne le commandement mais Arthur, en colère, lui rétorque qu'il n'entend pas usurper la place de son père.

Le lendemain matin, Morgause interroge Merlin sur ses motivations à aider Arthur mais le jeune homme garde le silence. Elle l'immobilise grâce à un sortilège puis elle l'abandonne dans la forêt. Alors que Merlin se débat en vain pour se libérer en faisant appel à ses pouvoirs, Gaius découvre qu'il n'est pas dans son lit. Une armée de scorpions gigantesques entourent Merlin et s'approchent dangereusement de lui.

Dans la chambre d'Uther, Arthur a les larmes aux yeux et supplie son père de recouvrer la raison. Il est consolé par l'intrigante Morgane qui remet simultanément discrètement en place la racine de Mandragore sous le lit du Roi.

Dans la forêt, les scorpions continuent de se rapprocher de Merlin qui tentent de les repousser par magie. L'une des créatures parvient à le piquer, le blessant gravement. Faible et désespéré, le jeune magicien réunit ses dernières forces pour lancer un appel dans l'ancienne langue des Dragonniers. Le Grand Dragon arrive à son secours et fait fuir les scorpions en crachant du feu. Il s'empare ensuite de Merlin puis il s'envole dans la nuit avec son précieux blessé.

 

Écrit par Locksley pour Merlin HypnoSeries.

Episode 3.01 -  Le Poison de la Mandragore (1ère partie)

 

PLAINE DE CAMELOT:

Après de nombreuses recherches, Merlin, Arthur, et quelques hommes arrivent dans une plaine où gît toute une armée de chevaliers morts.

Arthur: Regardez si il y a des survivants ! L’ennemi a tout l’air de s’être dirigé vers le nord ! Dépêchons-nous !

Merlin: Vous croyez vraiment qu’on devrait les poursuivre ?

Arthur: Tu sais que tu es une vraie mauviette !

 

GRANDE SALLE DU CHÂTEAU:

Uther est pensif au sujet de Morgane. Gaius essaye de le raisonner.

Gaius: Combien d’homme projetez-vous de sacrifier dans cette quête ?

Uther: Autant qu’il en faudra.

Gaius: C’est en ami que je dois vous parler Sire.

Uther: Je n’ai pas un instant à consacrer aux amis.

Gaius: C’est en tant que médecin que je vous parlerai alors. Tous ceci n’est que folie. Elle a disparu depuis plus d’un an maintenant. Majesté, quand allez-vous interrompre les recherches ?

Uther: Quand Morgane sera enfin là !

 

FÔRET DE CAMELOT:

Arthur et les chevaliers sont toujours à la recherche de Morgane. Merlin se plaint de douleurs

Merlin: Aïe !

Arthur: Qu’est-ce qu’il se passe encore Merlin ?

Merlin: Je ne suis pas descendu de cheval de la journée.

Arthur: On a mal à ses petites fesses ?

Merlin: Oui. Elles ne sont pas aussi grosses que les vôtres !

Arthur: Hum ! Tu sais que tu as beaucoup d’audace pour une poule mouillée ?

Merlin: Je suis peut-être une poule mouillée, mais moi, je n’ai pas… je n’ai pas la grosse tête !

Arthur: Cela ne veut rien dire du tout !

Merlin: C’est idiomatique !

Arthur: C’est quoi ?

Merlin: Il faut absolument que vous soyez plus près du peuple !

Arthur: Et qu’entends-tu par grosse tête Merlin ?

Merlin: Euh… ? En deux mots ?

Arthur: Oui.

Merlin: Prince Arthur ?

Arthur aperçoit un campement, il s'avance avec ses hommes. Ils sont attaqués par des bandits.

Arthur: A moi !

Merlin ne sait pas se battre, il use donc de sa magie pour se défendre.

Merlin: Ecg geteoh ping to !

L’épée du bandit s’aimante, et le fait tomber. Merlin continue à se défendre, puis se cache au pied d’un arbre et envoie une lance tuant un bandit qui voulait attaquer Arthur par surprise. Arthur cherche du regard celui qui l’a aidé, et voit Merlin caché au pied de l’arbre.

Arthur: On n'est pas en train de jouer à cache-cache Merlin !

Merlin (marmonnant): Il a vraiment la grosse tête !

La bataille est terminée, Arthur entend des bruits. Une silhouette s’approche.

Arthur: Morgane ?

 

***GENERIQUE***

 

CHAMBRE DE LADY MORGANE:

Gaius ausculte Morgane, elle est tremblante.

Gaius: Il faut vous reposer.

Guenièvre: Je vais rester avec elle.

Gaius: Appelle-moi lorsqu’elle se réveillera Guenièvre.

 

COULOIRS DU CHÂTEAU:

Uther: Comment va-t-elle ?

Gaius: Elle se remettra vite.

Uther (inquiet): Sa santé n’est pas altérée ?

Gaius: Sur le plan physique non.

Uther: Puis-je la voir ?

Gaius: Mieux vaut attendre demain.

Uther: Oui. Oui bien sûr... Gaius ! Merci.

 

MAISON DE GAIUS:

Merlin est aussi inquiet. Il attend patiemment le retour de Gaius.

Merlin (sautant sur Gaius, avant même qu’il ait pu poser son sac): Lui avez-vous parlé ?

Gaius: Elle dort Merlin.

Merlin: A-t-elle dit quoique ce soit à mon propos ?

Gaius: Rien encore à cette heure.

Merlin: Mais cela ne saurait durer.

Gaius: Connaît-elle ton secret Merlin ? Sait-elle que tu as des pouvoirs magiques ?

Merlin: Non. Elle l’ignore. Nul ne le sait.

Gaius: Bonne nouvelle ! Parce que si Uther le découvre Merlin…

Merlin: J’ai essayé de l’empoisonner. Cela, elle le sait.

Gaius: Tu n’avais nul autre choix. Camelot était à l’agonie. Morgane était à la source de cet enchantement. Soit tu l’empoisonnais, soit Camelot sombrait.

Merlin: Uther n’en a cure et ce qu’elle dira c’est que j’ai voulu la tuer.

Gaius: Nous ne pouvons être sûrs de cela.

Merlin: Que croyez-vous qu’Uther me fera ?

Gaius: Attendons de voir ce que demain nous réserve.

Le lendemain, Gaius vient au chevet de Merlin.

Gaius: Merlin ? Arthur requiert ta présence dans les appartements de Morgane. (silence)

 

CHAMBRE DE LADY MORGANE:

Morgane répond aux questions d’Arthur. Merlin s’approche discrètement.

Morgane: J’ai passé presque un an dans une cellule. J’ai cru que j’allais devenir folle.

Arthur: Comment vous êtes-vous échappée ?

Morgane: Ils m’ont déplacée, il y a environ une semaine. J’ignore pourquoi. Peut-être à cause de la patrouille qui venait de Camelot ?

Arthur: La patrouille vous avait retrouvée ?

Morgane: J’ai cru que j’allais retrouver ma liberté. Et je les ai vue mourir, un par un. Ils ont tous été tués sans pitié. Cette nuit-là, les brigands ont été distraits par leur butin. Alors.. Je n’ai pas hésité à saisir l’occasion. Quand je vous ai vue, je n’en croyais pas mes yeux.

Arthur la prend dans ses bras. Morgane voit Merlin à l'entrée de la chambre.

Morgane (à Arthur): Je crois qu’il faut que je me repose.

Arthur: Tout rentrera bientôt dans l’ordre. Maintenant, vous êtes en sécurité.

Arthur s’en va, Morgane interpelle Merlin.

Morgane: Merlin ? J’ai deux mots à te dire. Je sais ce que tu as fais. Tu as voulu m’empoisonner.

Merlin: Non. Ce n’était pas ce que je voulais…

Morgane: Oh ! Je te comprends, inutile de t’inquiéter. Tu voulais protéger tes amis. J’aurais fait comme toi.

Merlin: C’est vrai ?

Morgane: J’ai fait preuve de tant de naïveté Merlin. Je doute fort d’arriver un jour, à comprendre ce que j’ai fait. Mais crois-moi sur parole, j’ai vu à l’œuvre les forces du Mal en ce monde. J’ai vu de très près ceux contre quoi Uther lutte sans relâche. Tu ignores à quel point je regrette tout ce que j’ai pu faire. Tout ce que j’espère, c’est que tu parviendras à me pardonner.

Merlin: Je suis tellement navré de tout ce que vous avez dû subir Morgane. Je suis ravi de vous revoir.

 

CHAMBRE DU PRINCE ARTHUR:

Merlin astique le sol. Arthur arrive.

Arthur: Tu m’a l’air bien épanoui Merlin ?

Merlin: Mais… le soleil resplendit ! Nous avons retrouvé Morgane ! Et… et je viens d’achever toutes mes corvées !

Arthur (avançant): Mmm ?

Merlin (stoppant Arthur): Euh ! Devez-vous entrer tout de suite ?

Arthur: Pourquoi ?

Merlin: Attendez, je viens juste de laver le sol.

Arthur: Détends-toi ! Je ne vais pas glisser !

Merlin: Vous ne vous rendez vraiment pas compte hein ?

Arthur: C’est pas si difficile ! Tu dois juste le faire briller !

Merlin: Et comment le savez-vous ?

Arthur (abasourdi): Euh ! Je te demande pardon Merlin ?

Merlin: Vous ne l’avez jamais fait de votre vie.

Arthur: Oh ! Et rassure-toi, je sais me servir d’un chiffon, et d’un baquet !

Merlin (ne croyant rien): Oh ! Oui…

Arthur: Oui ! C’est très facile ! Attends. Je te montre, regarde !

Arthur prend le chiffon des mains de Merlin, le trempe dans le sceau d’eau en chantonnant. Puis, il essuie le visage de Merlin avec, toujours en chantonnant.

Arthur: Veux-tu voir comment j’utilise le sceau maintenant ?

Merlin: Non ! Non !

Trop tard, Arthur renverse le sceau d’eau sur la tête de Merlin.

 

GRANDE SALLE DU CHÂTEAU:

Uther est en réunion, Morgane fait son apparition.

Sir Léon: Les réserves de céréales s’épuisent, mais nous attendons des vivres en provenance des régions du nord avant la fin de la semaine.

Uther (voyant Morgane arriver): Restons-en là. Laissez-nous.

Morgane et Uther se serrent dans les bras. Ils pleurent. Morgane essuie les larmes d’Uther avec son mouchoir.

Uther: Vous devriez vous asseoir.

Morgane: Non non. Je n’ai fait que cela toute l’année passée. Rester assise, et prier pour que vous ne m’ayez pas oubliée.

Uther: Oh ! Je ne saurais.

Morgane: J’ignore pourquoi, je ne vous en blâmerais pas.

Uther: Morgane…

Morgane: Vous avez fait plus pour moi que nul autre tuteur. Vous avez toujours pris soin de moi, vous m’avez aimée comme votre enfant. Malgré cela, je vous ai insulté, provoqué, défié, heurté. (riant) J’ignore comment vous avez pu me supporter ! Je vous promets qu’à l’avenir je vous montrerai l’amour, ainsi que le respect dont vous êtes digne... Je vais vous laisser à votre conseil.

 

FÔRET DE CAMELOT:

La nuit venue, Morgane monte en selle pour aller rejoindre Morgause.

 

CAMPEMENT DE MORGAUSE:

Morgause: Ma chère sœur. Comment les choses se sont-elles passées ?

Morgane: Camelot a évidemment accueillie sa fille à bras ouverts !

Morgause: Uther n’a aucun soupçon ?

Morgane: Il lape mes mensonges tel un chien pleurnicheur !

Morgause: Et le serviteur ?

Morgane: Merlin ? Il pense que j’ai changé. Et il a raison. Il va avoir le loisir de constater à quel point. (elle lui tend le mouchoir)

Morgause: Tu as bien travaillé. (regardant le mouchoir) Les larmes d’Uther Pendragon ne font que commencer à couler. (elle plonge le mouchoir dans un chaudron, et ajoute une racine de mandragore qui pousse un cri, Morgane l’entend) La mandragore est particulière, seuls ceux qui ont des pouvoirs magiques peuvent l’entendre crier. Mais pour ceux qui n’en sont point dotés, la mandragore a la faculté d’atteindre les recoins les plus occultes de l‘âme. Leur inconscient devient alors la figure même de l’effroi, et c’est ainsi qu’ils s’égarent. Uther Pendragon ne va pas tarder à découvrir que son royaume est sans consistance, lorsqu’il aura perdu la raison. Mid paem wundorcraeft âes ealdan aec ic pe hate niman Utheres worpdropa ond pa gemengan mid his blode. Sy he undewittig ond deofolseocnes his heortan afylle.

Morgause passe la racine à Morgane, qui l'a aussitôt accrochée en dessous du lit d’Uther.

 

APPARTEMENTS DU ROI UTHER:

Uther: Comment va Morgane ?

Gaius: Elle semblerait se rétablir remarquablement bien Majesté.

Uther: Enfant, elle avait déjà ce trait de caractère. Extrêmement courageuse. Elle ressemble énormément à son père.

Gaius: Gorlois était un grand homme.

Uther: En effet. J’espère qu’elle sera suffisamment remise pour être présente au festin.

Gaius: Je ne voit pas ce qu’il en empêcherait.

Uther: Je vous remercie Gaius.

 

AU PIED DES REMPARTS:

Arthur s’entraîne au combat, les yeux bandés, contre deux chevaliers. Merlin s’en moque un peu.

Arthur: Changez d’armes. (à Merlin) Ah ! Qu’en dis-tu ? Mmm ?

Merlin: J’ai vu mieux !

Arthur: Oui ! Combattre les yeux bandés est ta spécialité en effet !

Merlin: Vous n’avez pas vu ce que j’ai fait quand nous avions secouru Morgane.

Arthur: Parce qu’un arbre te cachait ?

Merlin: Non. Je ne me cachais pas.

Arthur (aux chevaliers): Je ne vais pas me bander les yeux, je me battrai comme Merlin cette fois ! (il imite Merlin avec une arme) Oh oh oh… ! Je… je… je m’appelle Merlin, ne me faites… pas de mal…, je vous en supplie.. Épargnez-moi ! Oh oh oh (les chevaliers rient - à Merlin) Hein ? (aux chevaliers) Prêts ?

Merlin se venge en faisant échapper l’épée des mains d'Arthur alors qu’il combat contre deux hommes. Celui-ci se prend un coup, et tombe le visage sur de la boue.

Merlin: Ouh !

 

SALLE DU CHÂTEAU:

Le banquet en l’honneur de Morgane est très festif. Uther fait un discours.

Uther: Je me tiens devant vous, et je vois tellement de visages réjouis que… j’ai… j’ai presque l’impression de rêver, mais… sachez que… qu’il y avait très longtemps que je n’avais ressenti cela en somme.

Arthur: Parlez-vous d‘ivresse ?

Uther: Oui, mais l’ivresse du bonheur ! Je chercherais sans relâche. Dans le monde entier, les océans, le ciel, et les étoiles, pour le sourire de Morgane. Lorsqu'on me l’a volée, j’ai eu le sentiment d’avoir le cœur brisé. Morgane? Rien ne saura le traduire. Vous avez pris une telle importance pour moi que vous n’en aurez jamais conscience. A Dame Morgane !

La Cour: A Dame Morgane !

Uther serre dans ses bras de Morgane, puis va prendre l’air.

 

COUR DE CAMELOT:

Uther se sent mal, il a le vertige. Il croit voir des personnes, peut-être à cause de l‘alcool, bien qu‘il s‘agit, en réalité, des effets de la racine de mandragore suspendue en-dessous de son lit.

Uther: Qui est là ! Arthur ? (il avance jusqu’au puit, se penche, rit, puis un bras l‘accroche, celui de sa défunte épouse Ygerne)

Ygerne (depuis le puits): Uther !

Uther: Ygerne ?

Ygerne: Pitié ! Pitié !

Uther est terrifié et se met à hurler avant de s'effondrer sur le sol.

 

CHAMBRE DU ROI UTHER:

Arthur et Merlin déposent Uther sur son lit.

Morgane: Doucement. Sera-t-il bientôt soulagé ?

Gaius: Il devrait dormir à poings fermés jusqu’au matin.

 

COULOIRS DU CHÂTEAU:

Arthur: Qu’est-ce qui le met dans un tel état ?

Gaius: Je n’en ai aucune idée.

Arthur: Gaius, il était allongé sur le sol. Il sanglotait !

Gaius: Il est épuisé.

Arthur: Gaius ? Que me cachez-vous ? De quoi souffre t-il ? Dites-le moi.

Gaius: Lorsque je l’ai trouvé, il était en train de marmonner. Presque tout ce qu’il disait était incohérent, mais…

Arthur: Mais quoi ?

Gaius: Il mentionnait le nom de votre mère.

Arthur: Il ne parle jamais d’elle.

Gaius: Il n’a cessé d’affirmer qu’il l’avait vue, dans le puits.

Arthur: Les gardes l’ont-ils aperçu dans cet état ?

Gaius: Arthur, vous vous faites trop de soucis.

Arthur: Si le peuple venait à apprendre cela !

Gaius: Nous dirons qu’il a été souffrant, mais qu’il a été désormais guéri.

 

CAMPEMENT DE MORGAUSE:

Morgane rapporte ce qu’il s’est passé. En attendant, Morgause prépare une autre racine.

Morgane: Les rumeurs se répandent déjà.

Morgause: Le poison de la mandragore fait déjà bien son travail.

Morgane: Tout Camelot pensera bientôt que leur Roi devient vraiment fou.

Morgause Et un royaume sans Roi est un royaume à prendre.

Morgane: Quand vas-tu rencontrer Cenred ?

Morgause: Demain.

Morgane: Fera-t-il ce que nous souhaitons ?

Morgause: Tout ce que souhaite Cenred, c’est me faire plaisir.

Morgane: Tu as fort bien employé ton temps avec lui !

 

COUR DE CAMELOT:

Morgane essaye de rentrer discrètement dans le château, mais elle se fait surprendre par un garde.

Garde: Dame Morgane ?

Morgane: Je suis allée faire un tour.

Soldat (voyant quelque chose couler de sa cape): Qu’est-ce que ceci ma Dame ?

Morgane: Ce n’est rien.

Soldat: Vous… vous perdez du sang ?

Morgane: Je vais bien rassurez-vous. (elle avance)

Soldat (la stoppant): Vous êtes blessée ? Attendez.

Il soulève la cape de Morgane qui aussitôt le poignarde. Le garde tombe par-dessus les remparts. Elle part ensuite, dans ses appartements, et place la nouvelle racine dans son coffre. Puis Gwen l’appelle.

Guenièvre: Ma Dame ? (Morgane enlève sa cape pleine de boue, et la jette de l’autre côté du lit, Gwen entre) J’ai… j’ai vu que c’était éclairé. Je voulais m’assurer que vous alliez bien.

Morgane: Je vais bien.

Guenièvre: Vous êtes toujours habillée ?

Morgane: Je vais me préparer seule pour la nuit.

Guenièvre: Vous êtes sûre ?

Morgane: Ce sera tout. Merci Guenièvre.

 

CHÂTEAU DE CENRED:

Le lendemain, Morgause se rend au château de son fidèle allié.

Cenred: Que me vaut cet honneur Morgause ?

Morgause: Puisque vous refusez de quitter votre château, c’est moi qui vient à vous.

Cenred: Je vois que vous n’avez rien perdu de votre audace !

Morgause: J’aimerais vous retourner le compliment mais il s’avère que j’ai trouvé le grand Roi Cenred, caché dans ses appartements alors qu’il devait me retrouver à la frontière ! Mais, peut-être n’a-t-il aucun courage ? Peut-être bien, qu’il est lâche ?

Un soldat de Cenred sort son épée, Morgause le projette violemment grâce à sa magie.

Cenred: Vous êtes vraiment très très belle, lorsque vous êtes en colère.

Morgause: C’est pour cette raison que vous persistez à me défier ?

Cenred: Vous détesteriez que je vous rende les choses trop faciles. (ils trinquent) Je suis certain que vous n’avez pas fait ce chemin que pour boire Morgause.

Morgause: Vous me connaissez bien.

Cenred: Extrêmement bien. Et néanmoins, nous sommes toujours aussi proches.

Morgause: Je suis là pour vous parler de notre vieil ami, Uther Pendragon.

Cenred: Oui j‘ai entendu la triste nouvelle, il est devenu complètement fou.

Morgause: Camelot est faible, plus faible que depuis de longues années. Le royaume est vulnérable, tel que je l’ai promis.

Cenred: Cela ne change rien au fait que la citadelle est imprenable.

Morgause: Alors, même si sa tête lui fait défaut, Uther est trop fort pour vous ?

Cenred: Vous êtes une femme de grand courage mais j’évite de penser avec mon épée Morgause. L’assaut de Camelot ne saurait être pris à la légère, vous le savez.

Morgause: Je vous rappelle que nous avons une alliée à la Cour.

Cenred: Ceci, est loin d’être garanti. Les traitres sont si inconstants.

Morgause: Non, pas elle. Elle sera digne de confiance jusqu’à la fin. Vous pouvez en être certain.

 

SALLE DU CONSEIL DU CHÂTEAU:

Arthur: Nous avons appris que des mercenaires affluaient vers le royaume de Cenred.

Uther: Savons-nous pourquoi ?

Arthur: Il y a une rumeur selon laquelle, il rassemblerait une armée. Nous devrions envoyer une patrouille pour évaluer la situation. (Uther est troublé) Père ?

Uther (voyant un petit garçon trempé aufond de la salle): Oh non. (il se lève) Laisse-moi tranquille. (pointant son doigt au loin, la Cour se retourne) Sors d’ici tout de suite.

Arthur: Père, nous nous…

Uther (regardant toujours au loin): Je t’ai dit de sortir ! Disparais ! Qu’est-ce que tu fais là ! Tu as été condamné ! (Arthur et Sir Léon l’emmènent de force dans ses appartements, il crie) Tu es… tu… non ! Tu es mort ! Tu es mort !

 

DANS LES COULOIRS DU CHÂTEAU:

Merlin: Il doit bien y avoir une explication.

Gaius: Lors de la grande purge, Uther a noyé tous ceux qu’il soupçonnait de pratiquer la sorcellerie. Il s’avère que certaines victimes n’étaient que des enfants honteux à cause du pouvoir magique avec lequel ils étaient nés. Peut-être bien que sa conscience lui joue des tours ? Quoiqu’il en soit, nous ne pouvons pas cacher cela plus longtemps hélas. L’emprise d’un Roi sur son peuple est une chose bien fragile Merlin. Plus encore, si les gens commencent à perdre foi leur souverain. Ce sera le pire pour Camelot.

 

AU PIED DES REMPARTS:

Les cloches retentissent. Gaius et Merlin sont sur place.

Gaius (aux chevaliers): Emmenez cet homme dans mes appartements. Il faut que je parle à Arthur au plus vite. C’est urgent.

 

SALLE DU CONSEIL DU CHÂTEAU:

Gaius: La sentinelle a dû être attaquée pendant la nuit.

Arthur: Qui aurait pu l’attaquer ?

Gaius (tendant un poignard trouvé sur le corps de la victime): Ceci est le sceau des Gardiens du Sang.

Arthur: Comment cela ? Qui sont-ils ?

Gaius: Des prêtres guerriers en charge de protéger la grande prêtresse de l’Ancienne Religion.

Arthur: Mais ils ont dû tous disparaître lors de la Grande Purge ?

Gaius: Pas tous non.

Arthur: Donc, vous pensez qu’il y a un traître à Camelot ?

Gaius: C’est tout à fait possible Sire. La sentinelle nous le dira rapidement.

Arthur: Il est toujours vivant ?

Gaius: En effet.

 

MAISON DE GAIUS:

Morgane se rend chez Gaius afin d’effacer les preuves de sa trahison.

Morgane: Gaius ? Merlin ?

Elle prend un flacon de poison et en donne au soldat puis elle s’en va.

Merlin et Gaius arrivent. Le jeune magicien constate que le soldat ne bouge plus.

Merlin: Gaius ? (Gaius regarde son pouls) Vous disiez qu’il allait guérir.

Gaius: C’est-ce que je croyais.

Merlin: Qu’est-ce qu’il y a bien pu lui arriver ? Ne trouvez-vous pas cela étrange ?

Gaius: Très étrange.

 

APPARTEMENTS DU ROI UTHER:

Merlin apporte au Roi, sa potion. Ce dernier dort. Merlin entend un bruit bizarre, il voit de la boue noire sur le sol, puis quelqu'un s’approche, Morgane. Il se cache sous le lit d’Uther, et aperçoit la racine de mandragore. Merlin suit Morgane jusqu’à un point de rendez-vous que Morgause lui a fixé.

 

FORÊT DE CAMELOT:

Morgause arrive.

Morgause: Je suis navrée de t’avoir fait attendre. Il y avait beaucoup de choses à régler.

Morgane: Ta visite a-t-elle était un succès ?

Morgause: L’armée de Cenred marchera sur Camelot à mon commandement.

Morgane: Rien sur Terre ne saurait résister.

Morgause: C’est toi, et toi seule qui nous donne cette force. Uther a-t-il enfin perdu la raison?

Morgane: Lorsque Cenred marchera sur Camelot, il trouvera son royaume sans chef.

Morgause: Nous sommes donc enfin prêtes.

Morgane (se retournant): Pas tout à fait. Merlin nous soupçonne.

Morgause L’a-t-il dit à Arthur ?

Morgane (s‘approchant de l‘endroit où se cache Merlin): Pas encore mais il le fera.

Morgause: Dans ce cas, nous l’en empêcherons.

Morgane: Cela ne sera pas difficile.

Morgause: Pourquoi ?

Morgane: Parce qu’il est déjà là ! (Merlin se dévoile) Pensais-tu que j’étais si stupide Merlin ?

Merlin prend la fuite, il court aussi vite qu’il le peut mais il est très vite rattrapé par les hommes de Morgause.

 

CHAMBRE DU PRINCE ARTHUR:

Arthur continue le travail de son père, en attendant son rétablissement.

Gaius: Comment allez-vous Sire ?

Arthur : Ce n’est pas moi qui suis malade.

Gaius: Ce n’est pas facile de voir votre Père souffrir comme cela.

Arthur: Non. Il a toujours été si fort. Ce royaume était à genoux et il l’a relevé. Le voir comme cela..

Gaius: Je suis sûr qu’avec le temps, il retrouvera sa santé d’autrefois. Mais en attendant, nous devons anticiper, prévoir l’avenir. Vous allez devoir prendre en main le royaume.

Arthur: C’est ridicule.

Gaius: Camelot n’a aucun avenir sans souverain. C’est à vous qu’il appartient de l’être. Vous n’avez d’autres choix que de remplir votre rôle de Régent. Je ne suis pas la seule personne à le dire, même les courtisans en ont parlé, ils partagent ce point de vue.

Arthur: Ainsi vous parlez derrière mon dos maintenant ? N’est-ce pas trahir que cela ?

Gaius: C’est pour l’intérêt du royaume.

Arthur: Je n’ai pas l’intention d’usurper le pouvoir de mon père !

Gaius: Le palais est inondé de rumeurs. Le peuple est en proie à l’incertitude !

Arthur: J’ai juré allégeance à mon Roi ! Et aussi longtemps que je vivrai, il est de mon devoir de respecter cela !

Gaius: Arthur je vous en prie.

Arthur: Vous condamnez mon père. C’est une chose que je ne ferai jamais.

 

FORÊT DE CAMELOT:

Merlin se réveille enchaîné, il est face à Morgause.

Morgause: Tu m’intrigues infiniment. Pourquoi un humble serviteur tel que toi, continue- t-il à risquer sa vie pour Arthur et pour Camelot ? (Merlin évite le regard de Morgause) Tu le sais, et néanmoins tu refuses de me le dire. Pourquoi ? (Merlin ne répond toujours pas) Maintes et maintes fois, tu as risqué ta vie, il doit bien y avoir une raison ?

Merlin: J’ai foi en un pays où règne la justice.

Morgause: Et tu crois qu’Arthur pourra t’offrir cela ?

Merlin: J’en ai la certitude.

Morgause: Et ensuite Merlin ? Tu espères que tu seras reconnu peut-être ? C’est ce que tu crois ? Tous ces efforts pour devenir le serviteur du Roi ? Non, il y a autres choses... j’aimerais bien savoir ce que tu me caches.

Merlin: Je vous ai tout dit.

Morgause: Bon ? Tu as droit de garder ton secret et de l’emporter dans ton cercueil. Wayu bone toho béligèh ! (les chaînes de Merlin sont ensorcelée, et se resserrent) Tu as choisi d’empoisonner l’un des miens Merlin, et tu vas le regretter.

 

MAISON DE GAIUS:

Gaius: Merlin ? (il entre dans la chambre du jeune magicien) Tu vas être en retard mon garçon.

Il voit que le lit n’a pas été défait.

 

FORÊT DE CAMELOT:

Merlin essaye d’enlever ses chaînes. Il use de sa magie.

Merlin: Abrecap bend. Abrecap benda ! Irenfaestnunga onlucap me !

 

APPARTEMENT DE MORGANE:

Gaius: Tu n’as pas vu Merlin ?

Guenièvre: Pas encore aujourd‘hui.

Morgane arrive.

Morgane: Il y a un problème ?

Gaius: Oui, peut-être.

Morgane (jouant l’ignorante): Que se passe t-il ?

Gaius: Merlin n’est pas rentré depuis hier soir.

Morgane: Cela n’est guère dans ses habitudes.

Gaius: En effet.

 

FORÊT DE CAMELOT:

Quelque chose s’approche: ce sont des scorpions géants.

Merlin: Min strangest miht hate pe tospringan ! (ses chaîne se resserrent) Oh non !

 

APPARTEMENTS DU ROI UTHER:

Arthur est au chevet de son père. Il est pensif, il a des larmes aux yeux. Morgane le rejoint avec des arrières pensées.

Arthur: Il faut qu’il récupère au plus vite.

Morgane: Oui, c’est sûr.

Arthur: Je suis heureux que vous soyez là.

Morgane: Je m’assurerai qu’on veille sur lui. Soyez sans crainte.

 

FORÊT DE CAMELOT:

La magie de Merlin est impuissante face à celle de Morgause. Elle a juste l’effet de resserrer les chaînes.

Merlin: Awendap eft wansaeliga neatu ! forletap me a ! (il se fait piquer par la queue d’un scorpion, en colère) Arrière ! (il est complètement fatigué)! Oh… drakon, e male so ftengometta tesd’hup’anankes ! (il s’écroule)

Cenred et son armée s’avancent à grands pas vers Camelot. Morgause en est fière.

Le Grand Dragon arrive, il crache du feu sur les scorpions puis il emmène Merlin avec lui dans la nuit.

 

*** FIN ***

 

Écrit par Ashni pour Merlin HypnoSeries

Episode 3.01 - The Tears of Uther Pendragon (Part One)

 

GRAND DRAGON: In a land of myth and a time of magic, the destiny of a great kingdom rests on the shoulders of a young boy. His name - Merlin.

 

Vaste prairie.

(jonchée de cadavres)

 

ARTHUR: Check for survivors.

SOLDAT: Seems their attackers headed north.

ARTHUR: Come on.

MERLIN: Do you think we should be going after them?

ARTHUR: You are such a girl's petticoat.

 

 

Camelot

 

GAIUS: Sire, how many more men are you going to lose in this quest?

UTHER: As many as it takes.

GAIUS: I need to speak to you as a friend.

UTHER: I have no time for friends.

GAIUS: Then I'll speak to you as your physician. This is madness. She has been missing for more than a year now. When are you going to stop?

UTHER: When Morgana is found.

 

 

 Dans la prairie.

 

MERLIN: Ow...

ARTHUR: Is there something wrong with you?

MERLIN: Yeah, I've been on a horse all day.

ARTHUR:Is your little bottom sore?

MERLIN: Yes. It's not as fat as yours.

ARTHUR: You know, you've got a lot of nerve...for a wimp.

MERLIN: I may be a wimp, but at least. I'm not a dollop-head.

ARTHUR: There's no such word.

MERLIN: It's idiomatic.

ARTHUR: It's what?!

MERLIN: You need to be more in touch with the people.

ARTHUR: Describe dollop-head.

MERLIN: In two words?

ARTHUR: Yeah.

MERLIN: Er...Prince Arthur.

(Des bandits surgissent des bois)

ARTHUR: On me!

MERLIN: Ecg geteoh ping to!

ARTHUR: We're not playing hide and seek, Merlin.

MERLIN: Dollop-head.

(Une silhouette émerge du brouillard)

 ARTHUR: Morgana.

 

 

Château de Camelot.

(chambre de Morgane)

 

GAIUS: You need to rest.

GWEN: I'll stay with her.

GAIUS: Call me when she wakes, Guinevere.

UTHER: How is she?

GAIUS: She'll be fine.

UTHER: There's nothing wrong with her?

GAIUS: Nothing physical.

UTHER: May I see her?

GAIUS: Best wait till morning.

UTHER: Yes. Of course. Gaius? Thank you.

 

(dans le couloir)

MERLIN: Did you talk to her?

GAIUS: She's sleeping.

MERLIN: Did she say anything about me?

GAIUS: Nothing as yet.

MERLIN : Well, she's going to.

GAIUS : Does she know your secret, Merlin? Does she know you have magic?

MERLIN : No, she doesn't. No-one does.

GAIUS: Good. Because if Uther finds out...

MERLIN: She knows I tried to poison her. She knows that.

GAIUS: You had no choice. Camelot was dying. Morgana was the source of the enchantment. Either you poisoned her or the kingdom fell.

MERLIN: Uther won't know that. All she'll say is I tried to kill her.

GAIUS : We can't be sure, Merlin.

MERLIN : What do you think Uther will do to me?

GAIUS: Let's just wait and see what tomorrow brings.

GWEN: Merlin. Arthur's requested your presence.....in Morgana's chambers.

 

(chambre de Morgane)

 

MORGANE : I was kept in a cell for almost a year. I thought I'd go mad.

ARTHUR: How did you escape?

MORGANE: They moved me about a week ago. I don't know why. It may have been the patrol from Camelot.

ARTHUR : The patrol found you?

MORGANE : I thought I was going to be free. But then I saw them killed. Every one of them cut down. But that night the bandits were distracted by their spoils. I took my chance. When I saw you, I couldn't believe it.

I think I need to rest.

ARTHUR: Everything's going to be all right. You're safe now.

MORGANE: Merlin? I want to speak to you.

 

(Arthur s'en va)

 

MORGANE: I know what you did. You tried to poison me.

MERLIN: I...I didn't want to.

MORGANE: It's all right, Merlin. I understand. You were just trying to protect your friends. I would've done the same.

MERLIN: Really?

MORGANE: I was so naive, Merlin. I don't think I really understood what I was doing. But, believe me, I have seen the evils in this world. I have seen first-hand what it is that Uther fights against. You don't know how much I regret everything that I've done.

I just... hope that you can forgive me.

MERLIN: I am so sorry for everything you've been through. It's good to have you back.

 

 

 

Chambre d'Arthur.

 

ARTHUR: What are you looking so happy about?

MERLIN: The sun is shining, we've found Morgana, and I've just finished all my chores. Do you have to go in there right now?

ARTHUR: Why?

MERLIN: I just washed the floor.

ARTHUR: Don't worry. I won't slip over.

MERLIN: You really have no idea, do you?

ARTHUR: All you have to do is wipe it. How would you know? I beg your pardon, Merlin.

MERLIN: It's just you've never had to do it.

ARTHUR: Oh, I know how to use a cloth and bucket.

MERLIN: Oh, yeah.

ARTHUR: It's easy. Here. Let me show you.

Would you like me to show you how to use the bucket?

MERLIN:  No.

 

 

Salle du trône.

 

CHEVALIER: The grain stores are running low, but we're expecting supplies from the northern borders before the end of the week. That's enough.

UTHER: Leave us. You should sit.

MORGANE: No, no. That's all I've done for the past year - sit...and pray that you hadn't given up on me.

UTHER: Oh, never.

MORGANE: I don't know why. I wouldn't blame you. You've done more for me than any guardian. You've always cared for me, loved me like I was your own daughter. And yet I've insulted you, defied you, hurt you. I don't know why you put up with me. And I promise that in the future I will show you the love and respect that you deserve.

I will leave you to your counsel.

 

 

La nuit dans une grotte sombre.

 

MORGAUSE: My sister. How have you fared?

MORGANE: Camelot has welcomed back its daughter with open arms.

MORGAUSE: Uther does not suspect?

MORGANE: He laps up my lies like the snivelling dog he is.

MORGAUSE: And the boy?

MORGANE: Merlin. He believes I've changed. And he's right. Soon he will see exactly how much.

MORGAUSE: You've done well.

The tears of Uther Pendragon have only begun to fall.

The mandrake root is very special. Only those with magic can hear its cries. But for those without magic, the mandrake pierces the very recesses of the soul - twisting the unconscious into the very image of fear and dread. Uther Pendragon will find that his great kingdom counts for nothing when he has lost his mind.

Mid paem wundorcraeft paes ealdan aew ic pe hate niman Utheres wopdropa ond pa gemengan mid his blode. Sy he undewittig ond deofolseocnes his heortan afylle.

 

 

 

Château de Camelot.

 

UTHER: How is Morgana?

GAIUS: She seems to have made a remarkable recovery, my lord.

UTHER: She was always like that as a child. Very brave. She inherited much from her father.

GAIUS: Gorlois was a great man.

UTHER: Indeed. I trust she will be well enough to attend the feast?

GAIUS: I see no reason why not.

UTHER: Thank you, Gaius.

 

(Arthur et Merlin en séance d'entraînement)

 

ARTHUR: Let's change weapons. What do you think?

MERLIN: I've seen better.

ARTHUR: Of course. Well, you are the expert at fighting with your eyes closed.

MERLIN: You didn't see what I did when we rescued Morgana.

ARTHUR: Because you were hiding behind a tree.

MERLIN: No, I was not.

ARTHUR: I'm not going to use a blindfold. I'm just going to fight like Merlin here.

"I'm Merlin, don't hurt me." "Don't hurt me!"

 

(banquet dans la salle du trône).

 

MORGANE: Ready?

UTHER: Standing here, seeing so many happy faces, it seems almost like a dream.

I can tell you I have not felt like this in a long time.

MORGANE: What, drunk?

UTHER: Drunk with happiness. I would've  searched the entire world -the seas, skies, stars...

for that smile. To have it stolen from me was like a blade to my heart. Morgana, there are no words. You mean more to me than you will ever know.

To the Lady Morgana.

ASSEMBLEE: The Lady Morgana!

 

 

UTHER: Oh...I need some air. Who is that? Arthur?

Oh!  (Please.) Please! AH!

 

(chambre du roi. Arthur et Gaius sont au chevet du roi)

 

ARTHUR: Careful. Is he going to be all right?

GAIUS: He should sleep till morning.

ARTHUR: What could've made him like this?

GAIUS: I've no idea.

ARTHUR: Gaius, he was lying on the ground crying.

What aren't you telling me? What's wrong with him? Tell me.

GAIUS: When I found him, he was mumbling. Most of it was incoherent but...

ARTHUR: What?

GAIUS:  He kept mentioning your mother's name.

ARTHUR: He never talks about her.

GAIUS: He claimed that he saw her. In the well.

ARTHUR: Did the guards see him in this state?

GAIUS: I think you're worrying too much.

ARTHUR: If the people get to know about this...

GAIUS: We'll say that he was ill, but now he's recovered.

 

 

Dans la forêt.

 

MORGANE: Already the rumours are spreading. The mandrake's poison does its work well.

MORGAUSE: Soon all of Camelot will believe that their king is going mad. And a kingdom without a king is ripe for the picking.

MORGANE: When do you go to Cenred?

MORGAUSE: Tomorrow. And he will do as we wish?

MORGANE: Cenred wishes only to please me.

MORGAUSE: Then your time with him has been well spent.

 

 

Camelot.

 

GARDE: Lady Morgana?

MORGANE: I was just taking a stroll.

GARDE: What's that, my lady?

MORGANE: Nothing.

GARDE: You're bleeding.

MORGANE: I'm fine, really.

GARDE: You're wounded.

 

(Morgane poignarde le garde)

 

Chambre de Morgane.

 

GWEN: My lady. I saw the light. I wanted to make sure you were all right.

MORGANE: I'm fine.

GWEN: You're still dressed.

MORGANE: I'll prepare MYSELF for bed.

GWEN: Are you sure?

MORGANE: That will be all, Gwen.

 

 

Château de Cenred.

 

CENRED: To what do I owe this pleasure?

MORGAUSE: If you will not leave your castle then I must come to you.

CENRED: I see that you've lost none of your audacity.

MORGAUSE: I wish I could say the same. But I find the great King Cenred cowering in his chambers when he should have met me at the border. Perhaps he has lost his nerve. Perhaps he is a coward.

CENRED: You are very beautiful when you're angry.

MORGAUSE: Is that why you continue to defy me?

CENRED: You wouldn't like it if I made it easy for you. I'm certain you've not come all this way just to drink, Morgause.

MORGAUSE: You know me well.

CENRED: Extremely well.

MORGAUSE: And yet somehow we're still close. I've come to talk to you about our old friend. Uther Pendragon.

CENRED: Yes, I've heard the sad news. He's finally lost his mind.

MORGAUSE: Camelot is weak - weaker than it's been for years. The kingdom is vulnerable, just as I promised.

CENRED: Yet it doesn't change the fact that the citadel is still impregnable.

MORGAUSE: So, even without his wits, Uther is too strong for you.

CENRED: You're a woman of great courage, Morgause, but I don't think with my sword. An assault on Camelot cannot be undertaken lightly.

MORGAUSE: You forget, we have an ally in the court.

CENRED: That is no guarantee. Traitors blow like the wind.

MORGAUSE: Not this one. She can be relied upon until the end. You can be certain of that.

 

 

 

Salle du trône, Camelot.

 

SIR LEON: We've had reports that mercenaries are streaming into Cenred's kingdom.

UTHER: Do we know why?

SIR LEON: There is rumour that Cenred is amassing an army.

ARTHUR: I think we should send a patrol out to assess the situation. Father?

UTHER: Leave me alone. Get out of here.

ARTHUR: Father, we...

UTHER: I said, "Get out." Get out! I will have you hanged! You...you...you...

 

(chambre du roi)

 

MERLIN: There must be some explanation.

GAIUS: During the Great Purge, Uther drowned many he suspected of sorcery. And some, God help them, were children - killed for the magic they were born with. Maybe his conscience is playing tricks with him. Whatever it is, we can no longer hide this. A king's hold on his people's a very fragile thing, Merlin. If they start to lose faith in him, I fear for Camelot.

 

(les cloches retentissent. On a découvert le garde poignardé par Morgane)

 

GAIUS: Take this man to my chambers. I need to speak to Arthur as a matter of urgency.

ARTHUR: The sentry must have been attacked at some point during the night. Who could've done this?

GAIUS: That is the sigil of the Bloodguard.

ARTHUR: The Bloodguard?

GAIUS: Warrior Priests sworn to protect the High Priestesses of the Old Religion. Surely they were wiped out during the Great Purge? Not all of them.

ARTHUR: So, you believe there's a traitor in Camelot?

GAIUS: It is possible, sire. The sentry will be able to tell us soon enough.

ARTHUR: He's still alive?

GAIUS: Indeed.

 

 

Cabinet Gaius.

(le garde est mort)

 

MERLIN: Gaius?

GAIUS: Merlin?

MERLIN: You said he was recovering.

GAIUS: I thought he was.

MERLIN: Then what happened? You don't think it's strange?

GAIUS: Very...

 

 

Dans la forêt.

 

MORGAUSE: Sorry you had to wait. There was much to discuss.

MORGANE: But your visit was successful?

MORGAUSE: Cenred's army ride for Camelot on my command.

MORGANE: There is nothing you cannot do.

MORGAUSE: It is you that gives me strength, sister. How goes the battle for Uther's mind?

MORGANE: When Cenred marches on Camelot, he will find a kingdom without a leader.

MORGAUSE: Then finally we are ready.

MORGANE: Not quite. Merlin suspects me.

MORGAUSE: Has he told Arthur?

MORGANE: Not yet, but he will.

MORGAUSE: Then we must stop him.

MORGANE: That will not be difficult.

MORGAUSE: Why?

MORGANE: Because he's already here. Did you really I was that stupid, Merlin?

 

 

Camelot.

 

GAIUS: How are you, sire?

ARTHUR: It's not me who's sick.

GAIUS: It can't be easy to see your father this way.

ARTHUR: No. He's always been so strong. He lifted this kingdom from its knees, Gaius. To see him now...

GAIUS: I'm sure that, over time, he will recover.

But until then, we have to make plans, Arthur. We need you to assume control.

ARTHUR: That's ridiculous. Camelot needs a leader.

GAIUS: It falls to you. You must fulfil your role as Regent. This is not just me talking. Members of the court have spoken.

ARTHUR: So now you've taken to whispering behind my back? What kind of treason is this?

GAIUS: It is for the good of the kingdom.

ARTHUR: I'm not going to usurp my father.

GAIUS: The palace is awash with rumours. The people are restless.

ARTHUR: I swore allegiance to my king, and as long as there is breath in his body it is my duty to uphold that.

GAIUS: Arthur, please...

ARTHUR: You are giving up on my father.  That is something I will never do.

 

 

Dans la forêt.

(Merlin est prisonnier de Morgause et Morgane)

 

MORGAUSE: You intrigue me, Merlin. Why does a lowly servant continue to risk everything for Arthur and for Camelot?

You know the answer, but you're not telling me. Why? Come on, time and again you put your life on the line. There must be a reason.

MERLIN: I believe in a fair and just land.

MORGAUSE: And you think Arthur will give you that?

MERLIN: I know it.

MORGAUSE: And then what? You think you'll be recognised, Merlin? Is that it? All this so one day you can be a serving boy to the king.

No, there's something more. Something you're not telling me, isn't there?

MERLIN: I've told you.

MORGAUSE: Well, you can take your secret to your grave.

Weorp untoworpenlic! You chose to poison one of my own. You may regret that.

 

(Morgause prononce une incantation et des scorpions investissent la forêt et se dirigent vers Merlin)

 

 

Camelot.

 

GAIUS: Have you seen Merlin?

GWEN: Not since yesterday.

MORGANE: Is there a problem?

GAIUS: I'm not sure.

MORGANE: What is it?

GAIUS: Merlin didn't come home last night.

MORGANE: That's not like him.

GAIUS: No...

 

(chambre du roi, Arthur est au chevet de son père)

ARTHUR: I need him to get better.

MORGANE: I know.

ARTHUR: I'm glad you're here.

MORGANE: I'll make sure he's looked after, don't worry.

 

 

Dans la forêt

 

(Merlin appel le grand dragon. Avant de s'évanouir, il aperçoit une ombre dans le ciel)...

 

A SUIVRE...

 

Source : Next-series.com

Écrit par Evangeline pour Merlin HypnoSeries

Kikavu ?

Au total, 96 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Lanna 
15.05.2022 vers 18h

ElevenStra 
30.10.2021 vers 14h

Emmalyne 
01.05.2020 vers 01h

Blair16 
04.05.2019 vers 13h

ouatdark 
26.04.2019 vers 17h

isadu35 
09.02.2019 vers 19h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ashni 
byoann 
choup37 
Evangeline 
Locksley 
Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

De nouvelles HypnoCards sont disponibles pour les collectionneurs !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente
Actualités
Tom Hopper : Une comédie romantique sur Netflix

Tom Hopper : Une comédie romantique sur Netflix
La comédie romantique Love in the Villa met en vedette Tom Hopper (Sir Perceval) et Kat Graham. Le...

Rupert Young dans

Rupert Young dans "La Chronique des Bridgerton"
Notre Premier Chevalier Sir Léon passe en ce moment sur Netflix. Rupert Young interprète Lord Jack...

Anthony Head au Wales Comic Con

Anthony Head au Wales Comic Con
Oyez, Oyez, bonnes gens Pour tous ceux qui aimeraient revoir le roi Uther Pendragon ... Anthony Head...

Nouveau Calendrier et nouveau sondage

Nouveau Calendrier et nouveau sondage
Coup de chaud à Camelot ! Le Grand Dragon est venu nous rendre visite et a fait monter la...

Nouvelle Photo du mois !

Nouvelle Photo du mois !
En juillet... de l'année dernière, vous aviez choisi le petit Aithusa sur son rocher. A partir...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, 08.08.2022 à 17:07

Viens aider le célèbre détective londonien à départager huit criminels en votant dans le sondage. Bonne semaine à tous

lolhawaii, 09.08.2022 à 01:24

Le calendrier d'août est arrivé sur les quartiers Hawaii 5-0 et MacGyver Ce sont des créations de Terillynn, venez nous donner votre avis svp !!

Supersympa, 09.08.2022 à 23:06

Bonsoir à tous ! Nouveau mois (encore très chaud) sur les quartiers Alias, Angel, Dollhouse et The L Word.

ShanInXYZ, 10.08.2022 à 18:12

Voyage au centre du Tardis : thème de la semaine, l'Aventure qui vous a le plus marqué, on attend vos photos alors passez voir le Docteur

sanct08, 10.08.2022 à 21:43

Bonsoir, animations + forums + sondages vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! De même un nouvel EV vous attend chez Jarod !

Viens chatter !