500 fans | Vote

#209 : La Druidesse

Merlin découvre une jeune druidesse, Freya, enfermée dans la cage d'un chasseur de primes. Ne supportant pas de la voir ainsi prisonnière, il la libère et la cache dans les tunnels sous Camelot. Leur nouvel amour est mis en danger par Halig, le chasseur de primes, déterminé à la retrouver. La jeune fille est en effet maudite...

Popularité


3.71 - 7 votes

Titre VO
The Lady of the Lake

Titre VF
La Druidesse

Première diffusion
21.11.2009

Première diffusion en France
21.03.2010

Photos promo

Merlin-The Lady of the Lake

Merlin-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Merlin et Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Freya-The Lady of the Lake

Halig-The Lady of the Lake

Halig-The Lady of the Lake

Halig-The Lady of the Lake

Halig-The Lady of the Lake

Halig-The Lady of the Lake

Halig-The Lady of the Lake

Halig-The Lady of the Lake

Halig-The Lady of the Lake

Plus de détails

Titre original : The Lady of the Lake

Réalisateur : Metin Huseyin

Scénariste : Julian Jones


Distribution

Colin Morgan ... Merlin
Bradley James ... Arthur
Katie McGrath ... Morgane
Angel Coulby ... Gwen
Anthony Head ... Uther
Richard Wilson ... Gaius
John Hurt ... Voix du Grand Dragon
Laura Donnelly
 ... Freya
Richard Ridings ... Halig


Premières diffusions

Royaume-Uni : 21.11.2009
France : 21.03.2010
États-Unis : 04.06.2010

Alors qu'il traverse de nuit Camelot en compagnie de Gaius, Merlin aperçoit une jeune femme enchainée dans une cage. Le vieux médecin lui explique qu'elle a visiblement été capturée par un chasseur de prime. Merlin est révolté et, quand ses yeux croisent le regard implorant de la prisonnière, il décide secrètement de lui venir en aide.

Le jeune magicien revient en pleine nuit et libère la jeune fille. Elle semble terrifiée et Merlin essaie de la rassurer. Le chasseur de prime, Halig, sort de la taverne. Malgré son état d'ébriété, il comprend rapidement que quelque chose ne va pas et sort un couteau. Instinctivement, Merlin utilise ses pouvoirs magiques et décroche l'enseigne de la taverne qui tombe sur l'homme et l'assomme.

Merlin évite ensuite soigneusement les gardes et conduit la jeune femme en sécurité dans des tunnels sous le château. Quand elle lui demande pourquoi il l'a aidée, il lui répond qu'il ne pouvait pas supporter de la voir traitée de la sorte. Reconnaissante, elle esquisse un timide sourire et lui révèle son nom: Freya. Les deux jeunes gens échangent un regard chargé de compréhension.

Le lendemain, Halig rapporte au Roi l'évasion de sa prisonnière. Si au départ Uther ne se sent pas concerné, il change d'avis lorsque le chasseur de prime l'informe que la jeune druidesse est très dangereuse. Le Roi ordonne alors une fouille minutieuse de la Cité afin de retrouver la jeune femme et le complice qui a permis qu'elle s'échappe.

Merlin dérobe de la nourriture destinée à Arthur et l'apporte à Freya qui se jette voracement dessus. Il aperçoit le symbole des druides sur son bras et tente de l'interroger sur son passé. La jeune femme reste sur la défensive, elle lui déclare être maudite et Merlin tente de la détromper. Il doit repartir mais il promet de revenir ce qui lui vaut un timide sourire de Freya. Quand il revient plus tard, les deux jeunes gens continuent leur conversation. La jeune druidesse commence à se confier et lui raconte l'un de ses plus beaux souvenirs: un magnifique lac où bord duquel elle habitait avant que sa famille ne soit tuée. Une tendre complicité s'installe doucement en Merlin et Freya.

La nuit suivante, un mystérieux animal attaque et tue deux gardes à Camelot. En examinant le sol aux alentours, on découvre des empreintes humaines mais étonnamment aucune d'empreinte animale. Uther est une fois de plus convaincu que les deux horribles meurtres sont l'œuvre de la magie. Gaius est quant à lui bien décidé à comprendre ce qui s'est passé cette nuit-là.

Halig continue de chercher Freya avec l'aide des soldats de Camelot. Elle est terrifiée et Merlin lui assure qu'il ne permettra à personne de lui faire du mal. Il lui explique qu'il va l'aider à quitter la Cité et que, de surcroit, il partira avec elle. Il ajoute que la seule chose dont il rêve est une vie tranquille avec elle, loin de tout. Les deux jeunes gens s'embrassent; Alors qu'ils s'étreignent, Merlin ne voit pas l'air triste affiché par Freya ni les larmes dans ses yeux.

La nuit suivante, une deuxième attaque sauvage a lieu dans Camelot. Des témoins affirment avoir vu une énorme panthère noire. Gaius commence à avoir des soupçons sur Merlin: il devine qu'il a permis l'évasion de la jeune captive et il le met en garde contre Freya qu'il pense être responsable des derniers meurtres commis dans la Cité. Le jeune magicien refuse de le croire mais Gaius lui explique qu'il existe une créature nommée Bastet: un humain victime d'une malédiction qui se transforme contre sa volonté en une créature meurtrière. Ces révélations interpellent Merlin qui se demande alors si c'est la raison pour laquelle les druides ont rejeté Freya et si c'est pour cela qu'elle déclare ne pas avoir droit à l'amour. Le jeune homme supplie Gaius de lui accorder plus de temps afin de découvrir la vérité mais le vieux médecin ne veut rien promettre... s'il a raison, Freya pourrait tuer à nouveau ...

Les cloches d'alarmes se mettent à sonner dans toute la Cité. Merlin se précipite dans les tunnels mais Freya est introuvable. Pendant ce temps, la jeune femme erre dans les rues de Camelot, l'air hagard et les pieds nus. Elle est bientôt repérée par les gardes de Camelot qui la poursuivent, puis prise au piège. Les douze coups de minuit sonnent et la jeune femme commence à pousser d'horribles cris avant de se transformer sous les yeux d'Arthur et de ses hommes en une gigantesque panthère noire ailée. Merlin, qui a assisté à la scène, comprend que Gaius lui a dit la vérité. Les gardes de Camelot sont effrayés lorsque la bête s'en prend à Halig et le tue, ils reculent. Seul Arthur s'approche courageusement et la blesse. La panthère croise le regard de Merlin, tous deux se fixent longuement avant qu'elle recule. Bientôt, elle est à nouveau encerclée par les soldats de Camelot qui sont sur le point de charger pour la tuer. Merlin fait diversion en utilisant ses pouvoirs pour détacher une gargouille d'un toit. La sculpture s'écrase entre les soldats et la panthère qui en profite pour s'envoler.

Merlin retourne dans les tunnels, il y retrouve le Bastet et commence à lui parler avec douceur. Bientôt, la transformation inverse s'amorce et la panthère fait place à une Freya terrifiée en larmes. Merlin tente de la consoler et la jeune femme ne comprend pas pourquoi il ne l'a hait pas après ce qu'elle a fait. La malédiction dont elle est victime l'oblige à tuer chaque nuit et à supporter les remords de ses actes le lendemain. Freya pâlit, elle est grièvement blessée et supplie Merlin de la laisser mourir. Il refuse et la porte dans ses bras en traversant les tunnels.

Quand Freya rouvre les yeux, l'aube s'est levée et elle repose dans les bras de Merlin au bord d'un magnifique lac. Il n'a pas oublié ce qu'elle lui a confié... Alors qu'elle s'affaiblit, le jeune homme s'entête, il déclare qu'il va trouver un moyen de la guérir mais il est trop tard. Dans un dernier souffle, Freya le remercie pour tout ce qu'il a fait pour elle puis ils s'embrassent avant qu'elle meurt. Merlin est fou de chagrin, il porte le corps de la jeune femme dont il était tombé amoureux dans une barque, l'envoie au centre du lac et y met le feu d'un simple regard.

 

Écrit par Locksley pour Merlin HypnoSéries.

Episode 2.09 - La Druidesse

 

 

RUE DE CAMELOT :

Tard dans la nuit, un chasseur de prime s'arrête devant la taverne avec son chariot, portant une jeune fille dans une cage. Gaius et Merlin sont chez un patient.

Gaius (à la femme du malade): S’il ne va pas mieux demain matin, prévenez-moi.

Ils sortent et passent devant la taverne, en ayant évidemment vu la jeune fille dans la cage.

Merlin: Gaius ?

Gaius: Elle a été capturée par un chasseur de prime.

Merlin: Ce n’est qu’une jeune fille.

Gaius: Elle vaudra un bon prix malgré tout.

Merlin: Quelqu’un va payer pour l’avoir ?

Gaius: Uther offre une récompense pour toutes personnes pratiquant la magie.

Merlin: On doit pouvoir faire quelque chose ?

Gaius: Merlin, les chasseurs de prime sont de dangereux personnages dont il ne faut pas s’occuper, tu devrais le comprendre mieux que personne.

 

***GENERIQUE***

MAISON DE GAIUS :

Gaius est endormi, Merlin en profite pour aller sauver la jeune fille qu’il a vue auparavant.

RUE DE CAMELOT :

Merlin arrive devant la taverne, face au chariot où se trouve la jeune fille.

Merlin (à la fille): Ne t’inquiètes pas, je ne te ferai aucun mal. Tospiège ! (la porte de la cage s’ouvre) One spané vah spaniègne (la fille est libérée de ses menottes)

Le chasseur de prime sort.

Merlin: Hipépéo tiski stère doyoh  (une planche tombe sur la tête du chasseur) Allez viens.

Ils courent, arrivant à l’entrée d’un minuscule couloir du château, menant aux caves.

Merlin: Burnéh ! (sa torche s’allume) Ils ne te trouveront pas ici. Tiens (il pose son manteau sur ses épaules, elle prend peur) Désolé, désolé je ne voulais pas te faire peur, j’ai seulement pensé que tu avais froid.

La fille: Pourquoi tu as fait ça ?

 Merlin: Quoi ?

La fille: Venir à mon aide.

Merlin: Bah… je t’ai vu, et j’ai… ça aurait pu être moi, dans cette cage. Tu seras en sûreté ici, je reviendrai demain matin avec de la nourriture, et des chandelles. Tu tiendras jusque là ? (elle acquiesce) Euh, au fait, je m’appelle Merlin.

La fille: Et moi Freya.

Merlin: Freya. A demain matin, Freya.

Freya: Je te remercie.

MAISON DE GAIUS:

Le jour se lève, Merlin cherche de quoi manger à Freya. Il trouve du pain et une pomme un peu pourrie.

CHAMBRE DU PRINCE ARTHUR:

Arthur dort encore, Merlin en profite pour voler son petit déjeuner, et le remplace par ce qu’il a trouvé chez Gaius.

Merlin: Petit déjeuner !

Arthur: Hé là ! Où sont… la viande et le fromage ?

Merlin: C’est le nouveau menu du petit déjeuner.

Arthur: Hé ! Ce n'est pas suffisant !

Merlin: On doit vous garder en pleine forme !

Arthur: En pleine forme oui ! Mais pour combattre !

Merlin: Oui, justement, c’est mieux comme ça !

Arthur (lui jetant la pomme): Merlin ! Tu dois aller quelque part ?

Merlin: Mais bien sur que non.

Arthur: Tant mieux ! Parce que j’ai quelques corvées pour toi.

Merlin doit donc rester, et préparer le bain d’Arthur.

Arthur (au loin): Vérifie qu’elle est bien chaude !

Merlin: Oh natéh va water. (l’eau se réchauffe)

Arthur: C’est prêt ?

Merlin: Oui ! Je viens de la chauffer.

Arthur (mettant son pied dans son bain, criant de douleur): Ah ! Mais espèce de crétin ! Mais elle est bouillante !

Merlin: Bouillante ?

Arthur (fou de rage) : Tu ne t’es pas réveillé ce matin ?

Merlin: Oh ! Désolé Sire, je vais vous chercher de l’eau froide.

Arthur: Oh ! Mais je vais t’en donner de l’eau froide. (il lui jette de l’eau à la figure) Voilà ! Tu es réveillé j’espère ?

Merlin: Prêt pour la journée Sire !

SALLE DU CONSEIL DU CHATEAU:

Le chasseur de prime informe Uther de la disparition de sa prisonnière..

Uther: Ah ! Halig ! Vous m’apportez des cadeaux ?

Halig: Oui Sire, une druidesse, mais elle s’est échappée cette nuit, ici à Camelot.

Uther: Soyez sans crainte, nous la retrouverons. Envoyez des gardes à sa recherche.

Halig: Mais vous devez les prévenir Sire, cette fille est dangereuse. Mon informateur m’a dit qu’elle était maudite.

Uther: Comment cela ?

Halig: Il ne savait pas, mais il a dit que même les druides avaient peur d’elle. Ils l’ont chassée de leur camp.

Gaius: C’est contraire aux principes des druides de rejeter quelqu’un qui a besoin d’aide.

Uther: Alors pourquoi ont-ils fait une chose pareille ?

Gaius: Je n’ose pas y songer.

Uther: Postez des sentinelles à toutes les entrées.

Halig: Il faut fouiller toute la ville basse Sire. Il se peut que quelqu’un lui donne l’asile.

Gaius: Vous croyez qu’on l’a aidée ?

Halig: J’ai vu deux silhouettes s’éloigner en courant.

Uther (au soldat): Accordez à Halig toute l’aide qui lui faut, je veux qu’on retrouve cette fille et son complice.

L’entrée du château est à présent surveillée, les villageois y entrent chacun à leur tour.

CAVES DU CHATEAU:

Merlin rend visite comme promis à Freya avec de la nourriture et des chandelles. Cette dernière est encore endormie.

Merlin: Freya ? (il la touche, elle prend peur) Tout va bien, n’aies pas peur, c’est moi, Merlin. Regarde (il lui donne la nourriture du Prince)

Freya: C’est très bon.

Merlin: Crois-moi ! C’est un repas de Prince ! (il observe le tatouage de Freya)  C’est un symbole druidique ? (elle acquiesce) Alors, tu es druide de naissance ?

Freya: Pourquoi tu me poses toutes ces questions ?

Merlin: Je ne voulais pas t’ennuyer.

Freya: Je suis désolée.

Merlin: Je comprends.

Freya: Tu ne pourras jamais comprendre.

Merlin: Je sais ce que c’est que de garder des secrets.

Freya: Quelqu’un sait que tu es magicien ?

Merlin: Seulement toi, et une autre personne. Enfin il sait… mais je suis pas sûr qu’il comprenne.

Freya: J’aimerais beaucoup être comme tout le monde, mais…

Merlin: Au fond de toi, tu sais toujours que tu l’es pas.

Freya: Parce que je suis maudite.

Merlin: Freya ! Ne dis pas ça ! La magie n’est pas forcement une malédiction, elle peut être un don. (il cherche un moyen de lui faire changer d’avis) Regarde, opaf muçual chelçua life liogan. (les flammes de chaque chandelle flottent dans l’air)

Freya: C’est magnifique.

Merlin: Il faut que j’y aille, quelqu’un pourrait remarquer mon absence. Mais je… je reviendrai, et je t’apporterai à manger. Je te le promets.

MAISON DE GAIUS:

Aussitôt rentré, Merlin se fait questionner par Gaius.

Gaius: Tu sais quelque chose sur la fille ? 

Merlin: Quelle fille ?

Gaius: La fille de la cage, elle s’est échappée cette nuit.

Merlin: Tant mieux, j’en suis ravi.

Gaius: On est à sa recherche.

Merlin: Pourquoi on ne lui fiche pas la paix ?

Gaius: Tu l’as aidée à s’échapper ?

Merlin: Non !

Gaius: Merlin ?

Merlin: Vous m’avez demandé de ne pas m’en mêler.

Gaius: Tu me jures que tu n’as rien avoir avec ça ?

Merlin: Oui !

Gaius: Tant mieux, parce-que quand Halig découvrira qui l’a aidée, je n’aimerais pas être à la place du coupable.

CHAMBRE DU PRINCE ARTHUR:

Arthur est en train de manger un festin. 

Merlin: Vous voulez un petit peu d’eau avec ça ?

Arthur (la bouche pleine): Mmm !

Merlin use de sa magie pour faire tomber le couteau du Prince, celui-ci se penche pour le ramasser, Merlin en profite encore une fois pour voler sa nourriture : Un pilon est projeté dans le récipient à eau que porte Merlin.

Arthur: Il y avait deux pilons.

Merlin: Pas du tout !

Arthur: Merlin ! J’avais deux pilons !

Merlin: Peut-être qu’il est tombé par terre ?

Arthur se penche donc pour vérifier la théorie de Merlin, qui en profite encore et encore pour voler de la nourriture : toutes les saucisses du Prince sont projetées dans le récipient à eau grâce à la magie.

Arthur: J’avais des saucisses !

Merlin: Vous êtes sûr ? Elles ont du tomber sous la table.

Arthur: Merlin ?

Merlin: Quoi ? Fouillez-moi ! Je ne les ai pas prises.

Arthur: Alors où sont-elles passées ?

Merlin: C’est étrange ?

Arthur: C’est très étrange.

Merlin: Vous ne les avez pas mangées ?

Arthur (en colère): Je n’ai pas eu le temps de les manger !

RUE DE CAMELOT:

Merlin se fait arrêter par Halig. Il est emmené aux cachots du château.

CACHOTS DU CHATEAU:

Halig prend le récipient à eau de Merlin et le vide, de la nourriture en tombe.

Merlin: Ce ne sont que les restes laissés pas le Prince.

Halig: Sait-il que tu lui voles sa nourriture ?

Merlin: Pas vraiment.

Halig: Où tu emmenais tout ça ?

Merlin: Chez moi, pour mon dîner.

Halig: C’est vrai ? La druidesse que je recherche, est-ce que tu l’as vue ?

Merlin: Non.

Halig (d’un ton menaçant): Tu sais la somme qu’elle représente pour moi ? Elle vaut plus que ta propre vie, je te repose la question à nouveau, as-tu vu la druidesse ?

Merlin: Non.

Halig (aux gardes, il s’apprête à le torturer): Tenez-le ! Je suis certain que tu mens !

Merlin: Je ne mens pas !

Halig : Comment veux-tu que je te crois !

Arthur (au loin): Halig ! Qu’est-ce que vous faites ?

Halig: Nous venons de surprendre ce garçon avec des agissements suspects Sire.

Arthur: Merlin ?

Halig : Il pourrait héberger la fille, et il va nous dire où.

Arthur: Laissez-le tranquille. Merlin est mon serviteur, il a ma confiance absolue, si vous avez un problème avec lui, vous venez à moi, vous comprenez ?

Halig: Sire. Bonne nuit Merlin, n’oublies pas ton dîner. (Il part

Merlin (à Arthur) : Merci. (Voyant qu’Arthur observe sa nourriture par terre) Ah !

Arthur: Ce sont mes saucisses ? C’était donc toi ?

Merlin: Pour vous garder en forme !

Arthur: Tu veux dire par là que je suis obèse ?

Merlin (ramassant les saucisses): Non ! Enfin... pas encore !

Arthur: Je ne suis pas obèse !

Merlin: Vous voyez ! Le régime fonctionne !

Merlin part comme un voleur.

CAVES DU CHATEAU:

Merlin: Désolé d’avoir mis si longtemps, tu dois avoir faim. (Voyant Freya en larmes)

Freya: C’est rien.

Merlin: Tu es contrariée ?               

Freya: Non.

Merlin: Tu as cru que je ne viendrais pas ? Mais je t’avais promis que je reviendrais.

Freya: Je fais fuir la plupart des gens.

Merlin: Je ne suis pas la plupart des gens. Tu étais depuis longtemps dans cette cage.

Freya: Quelques jours.

Merlin: Le chasseur de prime…

Freya: Halig.

Merlin: Comment il t’a trouvée ?

Freya: On ne peut pas faire confiance à tout le monde.

Merlin: Je sais. C’est pour ça que je suis parti de chez moi.

Freya: C’est où chez toi ?

Merlin: Ealdor ! Tu vois c’est un petit village, juste quelques champs, un troupeau de vaches,  rien de particulier.

Freya: Mon chez-moi, c’est au bord d’un lac entouré par de très hautes montagnes. En hiver, les grandes tempêtes formaient sur l’eau d’énormes vagues, et on croyait qu’elles allaient s’écraser sur nous et emporter toutes les maisons. Mais en été, les fleurs sauvages et… le soleil, la lumière, on se croirait au paradis.

Merlin: Un monde parfait.

Freya: C’était ça.

Merlin: C’était ?

Freya: Ma famille est morte.

Merlin: Et depuis, tu es toute seule.

Freya: Mmm.

Merlin: Tu n’es plus seule maintenant, je vais veiller sur toi. Je te le promets.

Freya (lui rendant son mouchoir): Tu ne peux pas veiller sur moi, personne ne le peut.

Merlin (lui prenant les mains): Je crois que tu ne comprends pas, jamais encore je n’ai rencontré quelqu’un comme toi. J’aimerais pouvoir rester.

Freya: Tu t’en vas ?

Merlin: On doit faire attention, je reviendrai demain matin, maintenant tu sais que reviendrai non ?

Freya: Merlin, moi non plus, je n’ai jamais rencontré quelqu’un comme toi.

Les douze coups de minuit retentissent, Freya est angoissée.

RUE DE CAMELOT:

Une bête féroce attaque deux jeunes villageois en pleine nuit. Dans la matinée, les cloches du château sonnent, Gaius, le Prince, et le Roi sont sur les lieux.

Gaius: On dirait qu’ils ont été tué par un animal sauvage.

Uther (à Arthur): Tes hommes ont-ils retrouvé la trace de la créature ?

Arthur: C’est ce qu’il y a d’étrange, comme le sol est mou, il est évident qu’un ours ou un loup aurait laissé des empruntes. Mais il n’y a pas de traces.

Gaius (montrant du doigt, des traces prêtes des cadavres): Alors qu’est-ce que c’est que ça ?

Arthur: Des empreintes humaines.

Gaius: Mais elles s’éloignent des cadavres, quelqu’un a-t-il échappé à l’agression ?

Arthur: Personne ne s’est présenté.

Uther: La personne qui a laissé ces empreintes pourrait-t-elle être la coupable ?

Gaius: Je ne le pense pas, ces blessures n’ont pu être affligées que par une bête d’une taille considérable.

Uther: Si ce n’est l’œuvre ni d’un homme ni d’une bête, il n’y a qu’une seule explication, c’est forcément une créature magique qui en est l’auteur. 

MAISON DE GAIUS:

Gaius effectue des recherches.

CAVE DU CHATEAU:

Merlin est, comme toujours, en retard.

Merlin: Je sais, je suis encore en retard, désolé mais… ceci ! (lui montrant une galette de pain gigantesque) va être le meilleur pain que tu n’auras jamais goûté ! Qu’est-ce que tu veux manger avec ? Commande ! Tu peux avoir ce que tu veux ! Du jambon ! Du fromage !

Freya (l’air triste): Je voudrais des fraises.

Merlin: D’accord pour les fraises ! (il use de sa magie) Blosmah !  (une rose apparaît dans ses mains)

Freya (souriante): C’est pas vraiment une fraise.

Merlin: C’est la bonne couleur. (il la lui offre)

Freya: Pourquoi tu es si gentil avec moi ?

Merlin: Parce que… je ne peux pas m’en empêcher, je sais pas… je t’aime bien ! Avec toi, je peux vraiment être comme je suis, nous n’avons rien à nous cacher, pas de soucis à nous faire…

Freya: Merlin ! Je t’en prie, écoute-moi, je suis pas comme toi.

Alors que Freya est sur le point de dévoiler sa vraie nature, un bruit retentit.

Merlin: Ils ont du me suivre !

Halig et ses hommes descendent dans les tunnels menant à l’endroit où sont cachés Merlin et Freya. Halig, ne les voyant pas, repart avec ses hommes.

Freya (en pleurant): Ils vont nous trouver. Je ne retournerai pas dans cette cage, je ne veux pas.

Merlin (voulant la rassurer): Chut… je ne le permettrai pas. J’ai promis que je veillerais toujours sur toi, et je le ferai, quoi qu’il en coûte. Tu ne t’en rends pas compte à quel point je tiens à toi.

Freya: Tu n’as pas peur de moi ?

Merlin: Que tu sois différente, ça ne me fait pas peur.

Ils s’embrassent. 

MAISON DE GAIUS:

Merlin est heureux, il chantonne en marchant dans tous les sens. Mais cela l’agace Gaius.

Gaius: Tu veux bien arrêter s’il te plaît ?

Merlin: Quoi ?

Gaius: Assieds-toi et mange ta soupe.

Merlin s’exécute, mais il continue à chantonner.

Gaius: Merlin ?

Merlin: Désolé !

Gaius: Qu’est-ce qui ne va pas chez toi ?

Merlin: Rien du tout ! Je me sens très bien !

Gaius: Tant mieux ! Alors tu peux faire quelques corvées.

Merlin: Des corvées ?

Gaius: Sauf si tu as mieux à faire ?

Merlin: Désolé, mais il faut que je sorte.

Gaius: Tu seras de retour à quelle heure ?

Merlin: Mmm… ne restez pas éveillé pour moi ! Je vais rentrer tard.

CAVES DU CHATEAU:

Freya: Qu’est-ce que tu fais ici ?

Merlin: Je n’ai pas pu m’en empêcher !

Freya: C’est dangereux !

Merlin: Ça m’est égal !

Freya: Non ! Merlin, tu dois faire très attention !

Merlin: Oh ! J’en ai marre de faire attention, j’en ai marre de tout ça ! Alors j’ai décidé que je vais te faire partir d’ici, partir de Camelot !

Freya: Comment ?

Merlin: Je te trouverai des vêtements, je te déguiserai ! Qu’est-ce qu’il y a ?

Freya: C’est juste que, tu vas me manquer.

Merlin: Non, bien au contraire, parce que je vais venir avec toi.

Freya: Quoi ?

Merlin: Je te l’ai dit ! Je veux veiller sur toi !

Freya: Mais voyons ! Tu ne peux pas, ne dis pas ça !

Merlin: Ce n'est pas ce que tu veux ?

Freya: Merlin, ici tu as une vie agréable, tandis que ma vie est… je dois me déplacer sans arrêt, en regardant par-dessus mon épaule, avec plein de gens à ma poursuite.

Merlin: On ira là où personne ne nous connaît, dans un endroit éloigné. (silence) Tu ne m’as pas donné ta réponse ?

Freya: Je désire cela plus que tout autre chose.

Ils rient.

Freya: Où on va aller ?

Merlin: Là où il y a des montagnes !

Freya: Quelques champs.

Merlin: Des fleures sauvages !

Freya: Un troupeau de vaches !

Merlin: Et un lac.

Freya: Et un lac.

CHAMBRE DE MORGANE:

Merlin se rend dans la chambre de Morgane pour y prendre une robe pour Freya.

Merlin (toquant à la porte): Dame Morgane ? Dame Morgane ?

Il entre et jette un coup d’œil dans l’armoire de Morgane.  Guenièvre surprend Merlin avec une des robes de Morgane.

Guenièvre: Merlin ? Je suis sûre qu'il y a une explication évidente ?

Merlin: Tout à fait !

Guenièvre: Quelle est-elle ?

Merlin: Les mites !

Guenièvre: Les mites ?

Merlin: Oui ! Le château en est infecté !

Guenièvre: Ah oui ?

Merlin: Oui ! Je voulais voir si elles étaient venues jusqu'ici.

Guenièvre: Et elles sont venues ?

Merlin (en regardant la robe): Oui, elle est mangée aux mites, je dois la brûler !

Guenièvre La brûler !

Merlin: Oui ! Si nous n’arrêtons pas ces bestioles, nous allons bientôt nous promener tous tout nu.

Peu de temps après, Merlin est à nouveau surpris avec la robe, mais cette fois-çi, par Arthur.

Arthur: Qu'est-ce que tu fabriques ?

Merlin: Euh... je fais une course pour Gaius !

Arthur: Pour Gaius ?
Merlin: Oui !

Arthur [en regardant la robe]: C'est étrange ?

Merlin: Oh ! Je crois pas que ça soit pour lui !

Arthur: Du moment que tu passes ta journée à travailler Merlin ! C'est tout ce qui m'intéresse !

Merlin: Non non non ! C'est pas pour moi !

Arthur: Ce que fait un homme pendant son temps libre, c'est... c'est une affaire qui ne regarde que lui !

Merlin: Non ! Vous faites erreur !

Arthur: Cette couleur te va bien au teint Merlin !

RUE DE CAMELOT:

Une nouvelle attaque va avoir lieu en pleine nuit, deux soldats y perdront la vie.

Soldat 1 (se réchauffant autour d’un feu): Il fait pas chaud !

Soldat 2: Oui !

Soldat 1: Ah… !

Dans la matinée, ils sont découverts, les cloches sonnent, Uther, Arthur, et Gaius sont à nouveau sur les lieux.

Uther: La bête a encore frappé ?

Gaius: Hélas, oui Sire.

Uther: Les blessures correspondent à celles des premières victimes.

Arthur: Les hommes qui l’ont vu, ont parlé d’un énorme chat noir, avec des ailes.

Uther: J’avais raison, ce n’est pas l’œuvre d’une créature naturelle.

Gaius (à Arthur): Y a-t-il des traces cette fois-ci ?

Arthur: Juste des empruntes humaines, comme avant.

Uther (à Gaius): Pouvez-vous identifier ce monstre !

Gaius: J’aurais besoin de plus de temps, pour faire mon enquête.

Uther: Allons ! Vous avez toujours des théories sur ces questions !

Gaius: Cette fois Sire, je préfère attendre d’être certain.

Uther: Nous n’avons pas de temps à perdre Gaius !

Gaius (en partant): Je vous en informerai avant la fin de cette journée !

CAVE DU CHATEAU:

Merlin: Crois-moi ! Ça n’a pas été facile ! (lui montrant la robe) Je t’ai apporté ça !

Freya: Elle est magnifique ! (elle la pose sur elle)

Merlin: On dirait une princesse !

Freya: Je n’en suis pas une. Je ne peux pas accepter.

Merlin: Freya ! Je ne comprends pas.

Freya: Tu n’arrêtes pas de faire des choses pour moi, je ne mérite pas tout ça.

Merlin: J’ai envie de le faire, qu’est-ce qu’il y a ?

Freya (triste): Rien.

Merlin: Tiens, je t’en prie Freya, tu es splendide avec cette robe. On peut partir ce soir ! Dés la tombée du jour, et comme ça, on sera ensemble.

Freya (souriant): Il nous faut des provisions ! Des victuailles, de l’eau !

Merlin (riant): D’accord ! Je vais essayer de trouver des chevaux. Et, on aura besoin de couvertures ! Mais… on aura besoin de rien d’autres.

Freya: Vas-y ! File !

Merlin: Je ne serai pas long. 

Ils s’embrassent, Merlin part en courant.

Freya : Au revoir Merlin.

MAISON DE GAIUS:

Merlin rempli son sac de provisions, Gaius arrive.

Merlin: Gaius ! J’étais en train de…

Gaius: Assieds-toi Merlin, je veux te parler.

Merlin: Tout va bien ? Vous avez l’air soucieux.

Gaius: La bête a de nouveau frappé cette nuit, il y a deux morts de plus dans la ville basse.

Merlin: Vous connaissez le coupable ?

Gaius: Il n’y avait toujours pas de traces autour des cadavres, mais des empreintes humaines qui s’éloignaient de l’endroit.

Merlin: Je vois.

Gaius: Il y a un truc qui ne colle pas, les empreintes semblent indiquer qu’un humain est responsable, mais les blessures infligées sont indubitablement l’œuvre de je ne sais quelle bête sauvage.

Merlin: C’est étrange.

Gaius: Oui, et puis je me suis souvenu de ce qu’a dit Halig, à propos de la druidesse, qu’elle était maudite.

Merlin: Quel est le lien avec le monstre ?

Gaius: Les chroniques anciennes parlent d’une malédiction atroce. Elle condamne sa victime à se transformer aux douze coups de minuit, en une très méchante bête assoiffée de sang. Les auteurs d’autrefois appelaient ça, une créature, un Bastet.  Un monstre cauchemardesque, qui habite le monde crépusculaire entre les vivants et les morts. Merlin, Je veux la vérité, as-tu délivré la druidesse de sa cage ?

Merlin: Bien sur que non !

Gaius: Il fut un temps où tu réfléchissais à deux fois avant de me mentir.

Merlin: J’ai fait ce qu’il fallait faire !

Gaius: Tu sais que la créature et la fille ne font qu’un.

Merlin: C’est faux ! Freya n’est qu’une jeune fille !

Gaius: Merlin, je t’en prie, réfléchis bien à ce que je viens de te dire, tu sais que c’est la vérité. Où est-elle en ce moment ?

Merlin: Non !

Gaius: Elle a déjà tué, et elle en tuera encore. Elle ne peut pas s’en empêcher.

Merlin: Je vous en prie Gaius ! (Gaius se lève) Où allez-vous ?

Gaius: Voir Uther.

Merlin: Je vous en supplie ! Attendez ! Laissez-moi un peu de temps pour l’éloigner de la Cité !

Gaius: Je suis désolé, je ne laisserai pas mourir de nouveaux innocents.

CAVE DU CHATEAU:

Merlin arrive en courant, pour s’enfuir avec Freya, mais elle n’est pas là.

Merlin: Freya ! Freya !

MAISON DE GAIUS:

Merlin est dans sa chambre, allongé sur son lit, il est attristé et énervé. Gaius entre.

Gaius: Je n’avais pas le choix Merlin, Uther devait être informé.

Merlin: Ils ne la trouveront pas, elle est partie.

Gaius: Je suis désolé. Je comprends ce que tu dois ressentir Merlin.

Merlin: Vous ne pouvez pas comprendre. Vous savez ce qu’on ressent quand on est un monstre ? Quand on a peur de qui on est ?

Gaius: Freya est très différente de toi, elle est dangereuse.

Merlin: Qui qu’elle soit, et quoi qu’elle ait fait, elle ne mérite pas de mourir. J’espère seulement qu’elle est en sûreté, dans un endroit éloigné.

Soudain, les cloches sonnent à nouveau.

RUE DE CAMELOT:

Freya essaye de partir de Camelot, mais des gardes la surprennent.

Garde: La voilà ! Arrêtez ! Arrêtez immédiatement !

Merlin est sur les lieux, il cherche Freya. Mais elle est entrée dans une impasse, Arthur, Halig, les chevaliers, et les soldats lui bloquent le passage.

Freya: Je vous en prie ! Laissez-moi partir !

Halig: Personne ne peut m’échapper !

Les douze coups de minuit retentissent. Freya se transforme en Bastet. Elle tue Halig. Arthur réussit à la blesser à l’épaule, elle souffre et perd beaucoup de sang. Elle se réfugie dans la cour de Camelot.

COUR DE CAMELOT:

Les hommes se mettent autour de la bête, Merlin arrive au loin, Freya rencontre le regard de Merlin. Ce dernier la sauve en faisant tomber une gargouille sur les autres grâce à la magie. Freya s’enfuie et Merlin court la rejoindre.

CAVE DU CHATEAU:

Freya est à l’entrée des caves, elle est toujours sous sa forme animale, Merlin tente de la rassurer.

Merlin: Chut… tout va bien. Tu es en sûreté.

Freya entre dans les caves. Merlin la suit. Elle est redevient humaine, et pleure.

Freya: Tu dois me détester.

Merlin: Non !

Freya: Je suis un monstre ! J’ai essayé de te le dire.

Merlin: Je sais.

Freya: J’ai pas toujours été comme ça !

Merlin: Chut… n’essaye pas de parler.

Freya: Il y avait un homme, il m’a agressée, je voulais pas lui faire de mal, mais j’ai cru qu’il allait me tuer !

Merlin: C’était un accident.

Freya: Mais sa mère était une sorcière, et quand elle a découvert que j’avais tué son fils, elle m'a jeté un sortpour que je continue à tuer à tout jamais !

Merlin: Je vais te guérir Freya.

Freya: Non Merlin, la blessure est trop profonde. Va-t’en ! Je t’en prie !

Merlin: Non ! Je ne t’abandonne pas ici !

LAC:

Merlin porte Freya jusqu’au lac. L'aube s'est levée et elle repose dans les bras de Merlin. Ils regardent, tous les deux, le paysage magnifique entourant le lac.  

Freya: Tu t’es souvenu.

Merlin: Évidemment. Je suis vraiment désolé de ce que cette sorcière t’a fait.

Freya: Merlin, c’est pas à toi d’être désolé.

Merlin: Il doit y avoir quelque chose que je peux faire pour te sauver.

Freya: Tu m’as déjà sauvé Merlin. Tu m’as montré que j’ai été aimée.

Merlin: Je ne veux pas que tu partes !

Freya: Un jour, Merlin, je te jure que nous nous reverrons, je te le jure.

Merlin: Freya ?

Freya s’éteint petit à petit. Merlin est en larmes.

Merlin: Non !

Freya morte, il la dépose sur une barque.

Merlin: Restiarg.

Le bateau s’éloigne sur le lac.

Merlin: Hodaèg  wahétsé oh tséba mel Freya best.

Le bateau  prend feu.

MAISON DE GAIUS:

Gaius rentre, il est inquiet. Merlin, lui, est triste.

Gaius: Merlin ! Je me faisais un sang d’encre.

Merlin: Je suis désolé Gaius.

Gaius: Où est la fille ?

Merlin: Partie, elle est morte.

Gaius (le serrant dans ses bras): Je suis navré Merlin. Vraiment navré.

CHAMBRE DU PRINCE ARTHUR:

Merlin se remet au travail il cire les bottes du Prince. Arthur arrive.

Arthur: Ah ! Merlin ! Je t’ai cherché partout.

Merlin (pensif): Oui, je vois, et vous allez me demander de polir votre armure, et aussi de… de laver vos vêtements, et de nettoyer votre chambre.

Arthur: Mmm… Quelquechose t'a contrarié on dirait ?

Merlin: C’est possible.

Arthur: C’est parce que je t’ai jeté de l’eau à la figure ?

Merlin: C’était pas très gentil.

Arthur: C’était un peu injuste, comme quand tu m’as traité d’obèse.

Merlin: Pourquoi c’était injuste ?

Arthur: Parce que je ne suis pas ob… (il se rend compte que Merlin se moque de lui, Arthur le taquinant)  Et bien tu as besoin d’une remise en forme !

Merlin (souffrant le martyr): Non ! Non non non ! Aïe ! (il sourit)

Arthur (le voyant sourire): Je préfère ça.

Merlin: Merci.

Arthur: Et… tu avais raison, il faut polir mon armure, laver mes vêtements, et nettoyer ma chambre.

***FIN***

 

Écrit par Ashni pour Merlin HypnoSéries.

Episode 2.09 : The Lady of the Lake



Lower Town (night)

A bounty hunter arrives in Camelot with a druid girl locked in a horse-drawn cage. He leaves her outside in the thunderstorm while he goes to the tavern. Gaius is making a house call with Merlin in the lower town.

Gaius: If he's not better in the morning, let me know. 

Merlin and Gaius pass the girl in the cage on their way back to the castle.

Merlin: Gaius.

Gaius: She's fallen prey to a bounty hunter.

Merlin: She's only a girl.

Gaius: She'll still fetch a good price, though.

Merlin: Someone's going to pay for her?

Gaius: Uther offers a handsome reward for anyone with magic.

Merlin: There must be something we can do.

Gaius: Merlin, bounty hunters are dangerous men. They're not to be meddled with. You of all people should understand that.

 

---
Lower Town (night)

Merlin sneaks out the chambers while Gaius sleeps. He peeks in the tavern to make sure the bounty hunter is occupied before going to the caged girl.

 Merlin: Don't worry, I'm not going to hurt you.Tospringe.

The cage door breaks open. Merlin steps inside and puts his hand over her manacles.

Merlin: Unspene þás mægþ!

The manacles break off. he takes her hand and they hide behind the cart just as the bounty hunter exits.

Merlin: Ic bebíede þis giestærn tácen fielan.

The tavern sign breaks off and hits the bounty hunter. Merlin runs with girl.

Merlin: Bryne.

Merlin lights a torch and takes girl down some tunnels under the castle.

Merlin: They won't find you here.

Merlin takes off his jacket.

Merlin: Here.

She shrinks back.

Merlin: Sorry. Sorry, I didn't mean to frighten you. I just thought you might be cold.

Freya: Why did you do that?

Merlin: What?

Freya: Help me.

Merlin: Well, I saw you and...it could've been me in that cage. You'll be safe down here. I'll come back in the morning with some food and candles. Will you be alright till then?

Freya nods.

Merlin: I'm Merlin, by the way.

Freya: I'm Freya.

Merlin: Freya.

Merlin hands her his jacket and she accepts it.

Merlin: I'll see you in the morning, Freya.

Freya: Thank you.

Merlin nods.

 

---
Physician’s chambers/Arthur’s chambers

Merlin looks for food the next morning, finding only stale bread and rotten fruit. Merlin goes to Arthur's Chambers and exchanges these for fine meat, bread, and cheese. Merlin opens the curtains.

Merlin: Breakfast!

Arthur: Oi! Where's the meat? Cheese?

Merlin: That's the new breakfast menu.

Arthur: This isn't enough.

Merlin: We, we've got to keep you in shape.

Arthur: I'm fighting fit!

Merlin: But we want to keep you that way.

Arthur: Merlin!

Arthur throws the food at him.

Arthur: Is there somewhere you have to be?

Merlin: Of course not!

Arthur: Good. 'Cause I've got some chores for you to do.

 

---
Arthur’s chambers

Merlin prepares Arthur's bath.

Arthur: Make sure it's hot enough!

Merlin: Onhǽte þá wæter.

Arthur: Is it ready?

Merlin: Yep. Freshly heated.

Arthur: Ah! You bumpkin! It's boiling!

Merlin: Boiling?

Arthur: You are half asleep today!

Merlin: I'm sorry, Sire. Erm, I'll get you some cold.

Arthur: No, I'll get you some.

Arthur splashes Merlin with a water pitcher.

Arthur: That woken you up?

Merlin: Raring to go, Sire.

 

---
King’s Palace, Council Chamber of Doom

The bounty hunter enters with some knights.

Uther: Ah, Halig. You've come bearing gifts?

Halig: Yes, Sire. A druid girl. But she escaped last night here in Camelot.

Uther: Well, don't worry. We'll soon find her. Have some guards help with the search.

A knight bows and exits.

Halig: You need to warn them, Sire. The girl is dangerous. The informer told me she was cursed.

Uther: How so?

Halig: He didn't know, but he said even the druids were frightened of her. They cast her out of their camp.

Gaius: It's against all the druids believe to reject those in need of care.

Uther: Why would they do such a thing?

Gaius: I dread to think.

Uther: Set up sentries on all the gates.

Halig: We should search the lower town, Sire. Someone may be harbouring her.

Gaius: You think she had help?

Halig: I saw two figures running away.

Uther: Give Halig all the help he needs. I want this girl and her accomplice found.

 

---
King’s Palace Gate (day)

Peasants queue up to enter the palace grounds. Halig inspects each one.

Guard: Get in line!

Halig shakes his head that it's not the person he saw.

Guard: Move along.

Halig nods at the next woman. She's taken by guards. Halig shakes his head at Merlin, but then looks at him as Merlin passes by.

 

---
Tunnels

Merlin enters tunnels with a torch and a care package. Freya's sleeping.

Merlin: (whisper) Freya?

Merlin touches her shoulder. She wakes and shrinks from him.

Merlin: (whisper) It's all right. It's okay. It's me. It's Merlin. And look...

Merlin shows her what he brought. Freya stuffs the food in her mouth. Merlin sets up the candles.

Freya: It's good.

Merlin: Believe me, it's fit for a prince.

Merlin lights candles with magic. He sees a tattoo on her arm.

Merlin: Is that a druid symbol?

Freya nods.

Merlin: Were you born a druid?

Freya: Why are you asking me all these questions?

Merlin: Sorry, I didn't mean to.

Freya: I'm sorry.

Merlin: I understand.

Freya: You could never understand.

Merlin: I know what it's like to keep secrets.

Freya: Does anyone know you have magic?

Merlin: Only you. And one other person. He knows, but I'm not sure he understands.

Freya: I wish I was like everyone else, but...

Merlin: You always know, deep down, you're not?

Freya: Because I'm cursed.

Merlin: Freya, don't say that. Magic doesn't have to be a curse. It can be a gift. Look. Hoppaþ nu swicae swá lig flíehen.

Merlin floats the candles.

Freya: Beautiful.

Merlin: I have to go. Erm, someone might notice I'm missing. But I- I'll come back, and I'll bring you some more food. I promise.

 

---
Physician’s chambers (day)

Merlin enters.

Gaius: Do you know anything about the girl?

Merlin: What girl?

Gaius: The girl from the cage. She escaped last night.

Merlin: Good. I'm pleased.

Gaius: They're out hunting for her.

Merlin: Why can't they just let her be?

Gaius: Did you help her escape?

Merlin: No.

Gaius: Merlin?

Merlin: You told me not to get involved.

Gaius: You promise me you'd nothing to do with this?

Merlin: Yes!

Gaius: Good. Because when Halig finds out who helped her, I wouldn't want to be in their shoes.

 

---
Arthur’s chambers

Arthur eats dinner.

Merlin: Would you like some water with that?

Arthur: Mmm.

Merlin pours the water out of the pitcher and magically knocks Arthur's knife off of the table. When Arthur bends down to pick it up, Merlin magically shoots a drumstick into the water pitcher.

Arthur: I had two drumsticks.

Merlin: No you didn't.

Arthur: Merlin, I had two drumsticks.

Merlin: Maybe it fell on the floor.

Arthur leans over to check and Merlin magically grabs the sausages.

Arthur: I had sausages!

Merlin: You sure? They must've fallen under the table.

Arthur: Merlin!

Merlin: What? You can search me, I haven't taken them.

Arthur: Well, where have they gone?

Merlin: Strange.

Arthur: Very.

Merlin: Sure you didn't eat them?

Arthur: I haven't had the chance!

 

---
Lower Town / Dungeons

Merlin rushes through the lower town with the pitcher full of meat and runs into Halig. Guards drag Merlin into a dungeon cell. Halig overturns pitcher and meat drops out.

Merlin: It's just the Prince's leftovers.

Halig: Does he know you steal his food?

Merlin: Not exactly.

Halig: Where were you taking it?

Merlin: Home. For my dinner.

Halig: Really? The druid girl I'm looking for, have you seen her?

Merlin: No.

Halig: Do you know how much money she's worth to me?

Merlin shakes his head.

Halig: More than your life. So I'm asking you again. Have you seen the druid girl?

Merlin: (shakes head) No.

Halig pushes Merlin into a chair.

Halig: Hold him. I think you're lying to me.

Merlin: I'm not!

Halig: I don't believe you.

Halig swing his arm back to punch Merlin.

Arthur: Halig! What do you think you're doing?

Halig: We caught the boy behaving suspiciously, Sire.

Arthur: Merlin?

Halig: He could be harbouring the girl, and he's gonna tell us where.

Merlin shuts his eyes, waiting to be hit. Arthur grabs Halig's arm and gets Merlin out of the chair.

Arthur: Leave him alone. Merlin is my servant. He has my absolute trust. If you have a problem with him, you come to me. Do you understand?

Halig: Sire. (bows) Goodnight, Merlin. Don't forget your dinner.

Arthur notices the meat on the floor.

Merlin: Thank you.

Merlin notices Arthur staring at the meat on the floor.

Merlin: Ah.

Arthur: Are those my sausages?

Merlin: (nods) Mmm.

Arthur: You took them?

Merlin: To keep you in shape.

Merlin picks up the meat.

Arthur: Are you saying I'm fat?

Merlin: No. Well, not yet.

Arthur: I am not fat!

Merlin: You see? It's working.

 

---
Tunnels

Merlin goes to Freya in the tunnels.

Merlin: I'm sorry I took so long. You must be hungry. What is it?

Freya: Nothing.

Merlin: But you're upset.

Freya: No.

Merlin: D'you think I wasn't coming? But I promised you I would.

Freya: I scare most people away.

Merlin: I'm not most people. How long had you been in that cage?

Freya: A few days.

Merlin: And the bounty hunter?

Freya: Halig.

Merlin: How did he find you?

Freya: (sniffs) You can't always trust people.

Merlin: I know. That's why I left home.

Freya: Where is home?

Merlin: Ealdor. It's a small village. Just a few fields, a couple of cows. Nothing special.

Freya: My home was next to a lake surrounded by the tallest mountains. In the winter the storms whipped up the water into waves and you thought they were going to crash down and take away all the houses. But in the summer, wild flowers and light. It was like heaven.

Merlin: Sounds perfect.

Freya: It was.

Merlin: Was?

Freya: My family died.

Merlin: Have you been on your own ever since? You're not on your own anymore. I'm going to look after you. I promise.

Freya: You can't look after me. No one can.

Merlin: No, I don't think you understand. I've never known anyone like you. I wish I could stay.

Freya: You're going?

Merlin: We need to be careful. I'll come back in the morning. You know I will be back, don't you?
Freya: Merlin, I've never known anyone like you either.

 

---
Lower Town


Gaius: I think they've been killed by some kind of wild animal.

Uther: Have you're men been able to track the creature?

Arthur: That's the strange thing, 'cause the ground is soft. Obviously a bear or wolf would leave some mark. But there are no tracks.

Gaius: Then what are these?

Arthur: Human footprints.

Gaius: But they're leading away from the bodies. Did someone escape the attack?

Arthur: No one's come forward.

Uther: Could the person who made these be responsible?

Gaius: I don't believe so. These wounds could only've been inflicted by a beast of considerable size.

Uther: And if this was done by neither a man nor beast, there's only one other explanation. It must be the work of a magical creature.

 

---
Tunnels

Merlin: I know, I'm late again. Sorry. But, er, this is going to be the best bread you have ever tasted. What do you want with it? Come on. You can have anything. Ham. Cheese.

Freya: Strawberries.

Merlin: Strawberries it is.

Merlin clears his throat and rubs hands together.

Merlin: Blóstma.

Merlin opens his hands to reveal a red rose.

Freya: That's not a strawberry.

Merlin: Er, it's the right colour.

Freya: Why are you so good to me?

Merlin: Because I can't help it. I don't know. I like you. With you I can just be who I am. We don't have to hide anything. We don't have to worry.

Freya: Merlin, please, listen to me. I'm not like you.

Merlin: They must've followed me.

Freya: They're going to find me. I can't go back in that cage, I can't.

Merlin: Shh. I won't let that happen. I promised you I'd look after you, and I will. No matter what. You really don't realise how special you are, do you?

Freya: You're not scared of me?

Merlin: Being different's nothing to be scared of.

 

---
Physician’s chambers

Merlin: *humming*

Gaius: Will you stop that?

Merlin: What?

Gaius: Sit down and eat your soup.

Merlin: *humming*

Gaius: Merlin.

Merlin: Sorry.

Gaius: What is wrong with you?

Merlin: Nothing. I feel great.

Gaius: Good. Then you can get on with some chores.

Merlin: Chores?

Gaius: Unless you have something better to do.

Merlin: Sorry, I'm going out.

Gaius: Well what time will you be back?

Merlin: Er, well don't wait up for me. I might be late.

 

---
Tunnels

Freya: What are you doing here?

Merlin: I couldn't help it.

Freya: It's dangerous.

Merlin: I don't care.

Freya: No, Merlin, you have to be careful.

Merlin: Ugh, I'm fed up with being careful. I am fed up with all of this. So I've decided, we're going to get you out of here, out of Camelot.

Freya: How?

Merlin: I'll get you some clothes, disguise you. What's wrong?

Freya: It's just, I'm going to miss you.

Merlin: No, you won't, because I'm going to come with you.

Freya: What?

Merlin: I told you I'm going to look after you.

Freya: You can't. Don't say that.

Merlin: It's not what you want?

Freya: Merlin, you have a good life here. My life is...I have to keep moving, always looking over my shoulder, people chasing me.

Merlin: Then we'll go somewhere no one knows us. Somewhere far away. You haven't given me your answer.

Freya: I want that more than anything. Where will we go?

Merlin: Somewhere with mountains.

Freya: A few fields.

Merlin: Wild flowers.

Freya: A couple of cows.

Merlin: And a lake.

Freya: And a lake.

 

---
Morgana’s chambers (day)

Merlin knocks on Morgana's door.

Merlin: (muffled)Lady Morgana?

Merlin enters.

Merlin: Lady Morgana?

Merlin looks through Morgana's closet looking for a dress.

Gwen: Merlin? I'm sure there's an obvious explanation.

Merlin: There is.

Gwen: Which is?

Merlin: Moths.

Gwen: Moths?

Merlin: Yes. The castle's overrun with them.

Gwen: Really?

Merlin: I was just checking that they hadn't got in here as well.

Gwen: And have they?

Merlin: That's, that's totally infested. I have to burn it.

Gwen: Burn it?

Merlin: Yeah. And if we don't stop them, we'll all be walking around naked.

 

---
King’s Palace corridor

Arthur sees Merlin with the dress.

Arthur: What are you doing?

Merlin: Er, running an errand for Gaius.

Arthur: For Gaius?

Merlin: Yes.

Arthur: Strange.

Merlin: Oh, I don't think it's for him.

Arthur: As long as you do a decent day's work, Merlin, that's all I care about.

Merlin: No, no. It's not for me.

Arthur: What a man does in his spare time is completely up to him.

Merlin: No, you- you've got this wrong.

Arthur: Colour suits you, Merlin.

 

---
Lower Town (day)

Uther: The beast has struck again?

Gaius: I'm afraid so. The wounds match those of the previous victims.

Arthur: The man who saw it spoke of a huge black cat with wings.

Uther: I was right. This is not the work of a natural creature.

Gaius: Are there any tracks this time?

Arthur: Just human footprints again.

Uther: Can you identify this monster?

Gaius: I will need more time to investigate.

Uther: Oh, come on. You always have theories in these matters.

Gaius: This time, Sire, I prefer to wait till I'm certain.

Uther: There is no time to waste, Gaius.

Gaius: I'll report back to you before the day's out, Sire.

 

---
Tunnels

Merlin brings Freya the dress in the tunnel.

Merlin: You look like a princess.

Freya: I'm not. I can't take this.

Merlin: Freya, I don't understand.

Freya: You keep doing all this for me. I don't deserve it.

Merlin: I want to. What's wrong?

Freya: Nothing.

Merlin: Here. Please. You'll look wonderful in it. We can leave tonight as soon as it gets dark and we'll be together.

Freya: We'll need supplies. Food, water.

Merlin: All right. I'll try to get horses, and we'll need blankets, but that's all we'll need.

Freya: Go on, go.

Merlin: I won't be long.

Merlin leaves.

Freya: Goodbye, Merlin.

 

---
Physician’s chambers

Merlin: Gaius, I was just...

Gaius: Merlin, sit down. I want to talk to you.

Merlin: Is everything alright? You look worried.

Gaius: The beast struck again last night. There are two more deaths in the lower town.

Merlin: Do you know what it is yet?

Gaius: Once more there were no tracks around the bodies, but human footprints were leadingaway from them.

Merlin: Right.

Gaius: It doesn't seem to add up. The footprints would indicate a human was responsible, but the wounds inflicted are definitely the work of some kind of beast.

Merlin: Strange.

Gaius: Yes. Until I remembered what Halig said about the druid girl, that she's cursed.

Merlin: What's that got to do with the monster?

Gaius: The ancient chronicles speak of a heinous curse. It dooms its victim to turn at the stroke of midnight into a vicious, bloodthirsty beast. The writers of old called this creature a Bastet: a monster of nightmare that inhabits the twilight world between the living and the dead. Merlin, I want the truth. Did you release the druid girl from the cage?

Merlin: Of course not!

Gaius: There was a time when you thought twice before lying to me.

Merlin: I did what was right.

Gaius: You know the creature and the girl are one and the same.

Merlin: You're wrong. Freya is just a girl.

Gaius: Merlin, please think about what I'm saying. You know it is the truth. Where is she now?

Merlin: No.

Gaius: She's killed already, and she'll kill again. She can't stop herself.

Merlin: Please, Gaius. Where are you going?

Gaius: To Uther.

Merlin: I'm begging you! Just give me some time to get her out of the city, please.

Gaius: I'm sorry. I can't let more innocent people die.

 

---
Tunnels (night)

Merlin: Freya. Freya!

 

---
Merlin’s chamber (night)

Gaius: I had no choice, Merlin. Uther had to be told.

Merlin: They won't find her. She's gone.

Gaius: I'm sorry. I do understand how you must feel, Merlin.

Merlin: You could never understand. Do you know how it feels to be a monster? To be afraid of who you are?

Gaius: Freya's very different from you. She's dangerous.

Merlin: Whatever she is, and whatever she's done, she doesn't deserve to die. I just hope she's safe. Somewhere far away.

Warning bells sound.

 

---
Lower town, a courtyard

Guard: There she is! Stop!

Freya: Please let me go.

Halig: No one escapes from me.

The clock begins to chime. Freya begins screaming, transforming into Bastet. Arthur and the knights fight her in the square, Arthur wounds her. Merlin runs into the square, she sees him and flies off instead of attacking.

 

---
Tunnels

Merlin finds Freya weeping and naked in the tunnels and he places his jacket over her.

Merlin: You're all right. You're safe now.

Freya: (crying) You must hate me.

Merlin: No.

Freya: I'm a monster. I tried to tell you.

Merlin: I know.

Freya: I wasn't always like this.

Merlin: Shh. You shouldn't try to talk.

Freya: There was a man. He attacked me. I didn't mean to hurt him, but I thought he was going to kill me.

Merlin: It was an accident.

Freya: His mother was a sorceress, and when she find out that I'd killed her son, she cursed me to kill forever more.

Merlin: I'm going to make you better, Freya.

Freya: No, Merlin, the wounds too deep. Please go.

Merlin: No. I'm not leaving you here.

 

---
Lake of Avalon (day)

Merlin takes Freya to the Lake of Avalon, surrounded by mountains.

Freya: You remembered.

Merlin: Of course. I'm so sorry for what that sorcerer did to you.

Freya: Merlin, you have nothing to be sorry for.

Merlin: There must be something I can do, some way to save you.

Freya: You've already saved me. You made me feel loved.Merlin: I don't want you to go.Freya: One day, Merlin, I will repay you. I promise.

Merlin places Freya in a boat.

Merlin: Astyre.

The spell sends the boat out onto the lake.

Merlin: Wæcce on sæbát bælfýr mæst.

The spell ignites the boat.

---
Physician’s chambers

Gaius: Merlin, I was so worried.

Merlin: I'm sorry, Gaius.

Gaius: Where's the girl?

Merlin: She's gone. She's dead.

Gaius: I'm sorry, Merlin. Truly, I am.

 

---
Arthur’s chambers

Merlin cleans Arthur's boots, sitting on the floor.

Arthur: Ah, Merlin. I'm looking for you.

Merlin: Yeah, right, er, you're gonna ask me to polish your armour and to, er, wash your clothes and clean your room.

Arthur sits down on the floor next to Merlin.

Arthur: Something's been upsetting you, hasn't it?

Merlin: Maybe.

Arthur: Was it when I threw water over you?

Merlin: It wasn't very nice.

Arthur: It was a bit unfair. Like when you called me fat.

Merlin: Why was that unfair?

Arthur: Because I am not f...

Arthur puts Merlin in a headlock and rubs his hair with his knuckles.

Merlin: Ow! Ah!

Arthur: Still think I need to get in shape?

Merlin: No! No! No, no, no, no!

Arthur: That's better.

Merlin: Thanks.

Arthur: You are right, though. You need to polish my armour, wash my clothes, and clean my room.

 

Note: incantations found at Merlin Wiki

Thanks to Lika_mikala for allowing us to use her work.

Posté par realbion pour Merlin HypnoSéries. 

Kikavu ?

Au total, 95 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Lanna 
02.05.2022 vers 21h

ElevenStra 
30.10.2021 vers 14h

Emmalyne 
01.05.2020 vers 01h

Blair16 
04.05.2019 vers 13h

ouatdark 
26.04.2019 vers 17h

isadu35 
02.02.2019 vers 10h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 6 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ashni 
byoann 
choup37 
Locksley 
Merlinelo 
realbion 
Ne manque pas...

Opération maintenance : aidez-nous à faire du ménage sur la citadelle.
Job d'été ! | Plus d'infos

De nouvelles HypnoCards sont disponibles pour les collectionneurs !
HypnoCards | Nouvel arrivage !

Activité récente
Actualités
Tom Hopper : Une comédie romantique sur Netflix

Tom Hopper : Une comédie romantique sur Netflix
La comédie romantique Love in the Villa met en vedette Tom Hopper (Sir Perceval) et Kat Graham. Le...

Rupert Young dans

Rupert Young dans "La Chronique des Bridgerton"
Notre Premier Chevalier Sir Léon passe en ce moment sur Netflix. Rupert Young interprète Lord Jack...

Anthony Head au Wales Comic Con

Anthony Head au Wales Comic Con
Oyez, Oyez, bonnes gens Pour tous ceux qui aimeraient revoir le roi Uther Pendragon ... Anthony Head...

Nouveau Calendrier et nouveau sondage

Nouveau Calendrier et nouveau sondage
Coup de chaud à Camelot ! Le Grand Dragon est venu nous rendre visite et a fait monter la...

Nouvelle Photo du mois !

Nouvelle Photo du mois !
En juillet... de l'année dernière, vous aviez choisi le petit Aithusa sur son rocher. A partir...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

quimper, 08.08.2022 à 17:07

Viens aider le célèbre détective londonien à départager huit criminels en votant dans le sondage. Bonne semaine à tous

lolhawaii, 09.08.2022 à 01:24

Le calendrier d'août est arrivé sur les quartiers Hawaii 5-0 et MacGyver Ce sont des créations de Terillynn, venez nous donner votre avis svp !!

Supersympa, 09.08.2022 à 23:06

Bonsoir à tous ! Nouveau mois (encore très chaud) sur les quartiers Alias, Angel, Dollhouse et The L Word.

ShanInXYZ, 10.08.2022 à 18:12

Voyage au centre du Tardis : thème de la semaine, l'Aventure qui vous a le plus marqué, on attend vos photos alors passez voir le Docteur

sanct08, 10.08.2022 à 21:43

Bonsoir, animations + forums + sondages vous attendent sur Le Caméléon et X-Files ! De même un nouvel EV vous attend chez Jarod !

Viens chatter !