VOTE | 493 fans

#513 : La Prophétie de Camlann (2ème partie)

La bataille de Camlann fait rage. Malgré l'intervention d'Emrys, Arthur est mortellement blessé. Morgane est en fuite. Que va pouvoir faire notre jeune sorcier ? Peut-être est-il temps pour lui de dévoiler son secret...

 

 

Popularité


4.33 - 6 votes

Titre VO
The Diamond of the Day - Part Two

Titre VF
La Prophétie de Camlann (2ème partie)

Première diffusion
24.12.2012

Première diffusion en France
26.04.2013

Vidéos

The mystery of Emrys - Merlin - Episode 5.13 - BBC

The mystery of Emrys - Merlin - Episode 5.13 - BBC

  

Merlin: The Diamond of the Day Part Two Next Time Trailer - BBC

Merlin: The Diamond of the Day Part Two Next Time Trailer - BBC

  

Photos promo

Arthur et ses chevaliers - La Prophétie de Camlann (2/2)

Arthur et ses chevaliers - La Prophétie de Camlann (2/2)

Morgane - La Prophétie de Camlann (2/2)

Morgane - La Prophétie de Camlann (2/2)

Emrys - La Prophétie de Camlann (2/2)

Emrys - La Prophétie de Camlann (2/2)

Emrys - La Prophétie de Camlann (2/2)

Emrys - La Prophétie de Camlann (2/2)

Emrys - La Prophétie de Camlann (2/2)

Emrys - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Merlin - La Prophétie de Camlann (2/2)

Morgane - La Prophétie de Camlann (2/2)

Morgane - La Prophétie de Camlann (2/2)

Morgane - La Prophétie de Camlann (2/2)

Morgane - La Prophétie de Camlann (2/2)

Diffusions

Logo de la chaîne NRJ 12

France (inédit)
Samedi 27.12.2014 à 22:30
0.50m / 2.4% (Part)

Logo de la chaîne SciFi

France (inédit)
Vendredi 31.05.2013 à 22:00
1.37m / 0.3% (Part)

Logo de la chaîne BBC 1

Grande-Bretagne (inédit)
Lundi 24.12.2012 à 00:00
7.80m

Plus de détails

Titre original : The Diamond of the Day - Part Two

Réalisateur : Justin Molotnikov

Scénariste : Julian Jones


Distribution


Colin Morgan ... Merlin
Bradley James  ... Arthur
Katie McGrath ... Morgane
Angel Coulby ... Guenièvre
Richard Wilson ... Gaius
John Hurt ... Voix du Grand Dragon
Alexander Vlahos ... Mordred
Tom Hopper ... Perceval
Eoin Macken ... Gauvain
Rupert Young ... Léon


Erin Richards ... Eira 
Barry Aird … Beroun

Premières diffusions

Royaume-Uni : 24/12/12
France : 26/04/13

The Diamond of the Day – Part Two (Merlin 5.13)

 

A Camlann les combats font rage, alors qu’inexorablement Arthur et Mordred se rapprochent l’un de l’autre. Emrys chevauche à bride abattue vers le champ de bataille. Après avoir sorti Mordred d’une situation compromise, Morgane lâche Aithusa sur les troupes de Camelot, le dragon les attaque à coup de boules de feu.

Gwen tue un saxon qui avait irruption dans l’infirmerie où sont soignés les blessés.

Sur le champ de bataille, Arthur est dans une situation très critique, il se retrouve isolé et encerclé par des ennemis, heureusement ils sont mis hors de combat par Emrys, qui du haut d’un promontoire projette des éclairs sur eux.

Morgane réalise que son pire cauchemar est de retour, elle hurle de rage avant d’être elle aussi neutralisée par Emrys ; le sorcier ordonne ensuite à Aithusa de cesser ses attaques. Arthur contemple la scène incrédule avant de repartir au combat et de se lancer à la poursuite des ennemis qui commencent à refluer.

De leur côté, Gwen et Gaius ont également assisté à la scène. Gaius loue les pouvoirs du sorcier, Gwen lui demande alors s’il le connait. Le médecin lui répond simplement qu’ils devraient se montrer reconnaissant envers cet homme qui les a protégés.

Emrys finit par descendre sur le champ de bataille, il progresse au milieu des cadavres, et pendant ce temps Arthur continue à combattre. Il finit par se pencher au chevet d’un chevalier mourant et c’est ce moment que Mordred choisit pour l’attaquer. Il s’approche par derrière pour lui porter un coup à l’aide de l’épée ensorcelée. Arthur parvient à l’éviter mais Mordred réussit à lui infliger une profonde blessure. Arthur tombe à genoux, Mordred pense avoir triomphé et dit à Arthur qu’il ne lui a pas laissé d’autre choix, mais réunissant ses dernières forces, le roi parvient à porter un coup d’épée mortel à son adversaire. Arthur se redresse péniblement et s’éloigne en titubant jusqu’à ce qu’il s’effondre un peu plus loin.

Au campement, Léon annonce à Gwen que Camelot a finalement gagné la bataille et qu’ils sont toujours à la recherche d’Arthur.

Emrys finit par retrouver Arthur et il le met à l’abri dans la forêt. Le roi reprend connaissance et il découvre Merlin qui veille sur lui. L’état d’Arthur semble stabilisé, mais Merlin est inquiet à son sujet, il s’excuse aussi de ne pas être arrivé à temps pour battre les saxons, pour arrêter Mordred. Arthur ne comprend pas ces propos, il a vu un sorcier mettre les saxons en déroute. Merlin finit par lui avouer que c’était lui, qu’il possède des pouvoirs magiques. Arthur se montre d’abord incrédule, pour prouver ce qu’il avance, Merlin fait alors apparaitre un dragon au-dessus du feu. Arthur semble alors passer par toutes sortes d’émotions, où se mêlent incrédulité, colère, tristesse… jusqu’à ce qu’il ordonne à Merlin de le laisser seul. Dans un premier temps Merlin ne comprend pas, puis il finit par obéir.

A Camelot, Gwen attend toujours des nouvelles de son époux alors que des chevaliers et les blessés font leur retour au château. Leon vient lui annoncer qu’Arthur est toujours porté disparu. Gwen se refuse à croire à sa mort.

Gaius n’est pas rentré à Camelot non plus, il se trouve dans la forêt où il a rejoint Arthur et Merlin. Il apporte quelques plantes médicinales. Il se rend auprès d’Arthur qui feignait d’être endormi et ce dernier lui révèle que Merlin est un sorcier, avant de réaliser que le médecin était déjà au courant.
Gaius tente alors de le convaincre qu’il n’y a rien à craindre de Merlin, mais Arthur reste sourd à ses arguments et veut que son serviteur s’en aille mais le médecin ne cède pas. Il explique au roi que Merlin est le sorcier le plus puissant qui ait jamais existé et que s’il veut survivre, il aura besoin de lui.
Un peu plus tard, Gaius exprime ses craintes à Merlin : un morceau de l’épée de Mordred est resté dans la blessure d’Arthur et elle le tue lentement. Il n’y a rien à faire, même la magie de Merlin ne pourra sauver le roi. La seule solution serait de ramener Arthur près de la source du pouvoir des Sidhe, sur une île qui se trouve au milieu du Lac d’Avalon. Pour Merlin, il est impossible de laisser son ami mourir sans rien faire.

Alors que Morgane se recueille devant la tombe de Mordred, elle lui promet qu’ils auront leur revanche.

Le départ vers Avalon est imminent, Arthur remet à Gaius le sceau royal pour qu’il le transmette à Gwen si le pire devait arriver. Merlin révèle aussi à Gaius la trahison d’Eira. La séparation est particulièrement émouvante. Il reste tout au plus deux jours pour sauver Arthur.

De retour à Camelot, Gaius annonce à Gwen qu’Arthur est toujours en vie mais qu’il est blessé, et que Merlin l’emmène vers un endroit où il pourra peut-être guérir. Elle demande à Gwaine de partir avec des chevaliers pour les accompagner, mais Gaius finit par la convaincre que les deux hommes ont plus de chance de passer inaperçus car Morgane a envoyé les saxons à la recherche d’Arthur. De son côté, Eira tente d’avoir des informations sur la situation d’Arthur mais Gwaine demeure très évasif sur la question.

Arthur et Merlin progressent lentement vers Avalon. En chemin, ils tombent sur deux saxons. Merlin essaie de dissimuler Arthur sous un grand manteau et de cacher Excalibur. Merlin appelle les deux guerriers à l’aide, il leur explique que leur campement a été attaqué par des chevaliers et désignant un point à l’horizon, il utilise ses pouvoirs pour donner l’illusion d’un feu. Mais c’est insuffisant pour détourner les deux guerriers, qui décident de s’intéresser à Arthur. Merlin n’a pas d’autre solution que d’utiliser sa magie pour les mettre hors de combat. Arthur le regarde faire, il lui dit alors qu’il lui a menti tout ce temps, Merlin ne répond pas.

La nuit tombée, Merlin essaie d’allumer un feu avec un silex, sans succès. Arthur lui demande alors pourquoi il n’utilise pas la magie, Merlin lui répond que c’est sans doute par habitude. Arthur lui donne alors son assentiment et le sorcier allume le feu grâce à ses pouvoirs. Merlin explique que c’est une situation étrange pour lui. Arthur lui explique qu’il pensait le connaître, qu’il croyait pouvoir lui faire confiance.

A Camelot, Eira prépare un message qu’elle va faire parvenir à Morgane à l’aide d’un corbeau. Gwaine la prend sur le fait et on découvre alors qu’il lui a donné de fausses informations. Gwen prononce la condamnation à mort de la jeune fille pour trahison.

Le matin dans les bois, Merlin essaie de faire manger Arthur mais celui-ci refuse la nourriture. Il demande à Merlin pourquoi il continue à se comporter comme un serviteur. Merlin lui explique que son destin est de demeurer à ses côtés quoi qu’il arrive et ils se rappellent alors leur première rencontre. Merlin lui révèle qu’il avait utilisé la magie pour le battre. Arthur lui rétorque qu’il a triché et ils se mettent à rire, la tension qui s’était installée entre les deux amis depuis la révélation du secret de Merlin semble enfin diminuer. Arthur poursuit en disant que bien d’autres personnes pourraient diriger Camelot mais Merlin n’est pas du tout du même avis. De plus Arthur est son ami et il ne veut pas le perdre.

A Camelot, Gwen remercie Gaius pour avoir démasqué Eira. Elle obtient la confirmation qu’il connait le sorcier qui est intervenu pendant la bataille. Elle lui demande ensuite, si elle-même connait ce personnage mystérieux, Gaius le confirme. Elle déclare alors qu’elle savait qu’il s’agissait de Merlin, et elle est heureuse qu’il se trouve avec Arthur.

Morgane reçoit le message d’Eira alors que celle-ci monte sur le gibet pour être pendue sous les yeux de la Reine, impassible, et ceux de Gwaine et de Perceval, qui veulent mettre Morgane hors d'état de nuire.

Arthur continue à s’affaiblir et il demande à Merlin pourquoi il ne lui a jamais rien dit. Celui-ci lui répond qu’il lui aurait fait couper la tête. Arthur lui rétorque qu’il n’est pas certain de ce qu’il aurait fait et il est très étonné des craintes de Merlin. Mais celui-ci lui dit aussi qu’il est né pour être au service d’Arthur et que si c’était à refaire, il ne changerait rien.

Accompagnée par des saxons, Morgane prépare une embuscade à l’endroit indiqué par le faux message d’Eira. Gwaine et Perceval sont déjà sur place pour en finir avec la sorcière. Dans un premier temps, leur plan fonctionne, ils neutralisent les guerriers et Perceval parvient à blesser Morgane. Mais grâce à ses pouvoirs, elle met les chevaliers hors de combat, elle les ligote, et utilise le nathair pour torturer Gwaine et obtenir les informations concernant Arthur. Perceval entend les hurlements de son ami, il parvient à se détacher, mais il arrive trop tard pour le sauver, Gwaine meurt dans ses bras avec le sentiment d’avoir échoué dans sa mission de protéger le roi.

Alors qu’Arthur s’affaiblit de plus en plus, il prend conscience que Merlin n’a jamais cherché à tirer le moindre profit de ses actes. Il veut lui dire quelque chose de très important, que Merlin se refuse à entendre car il sait qu’il s’agit d’une manière de faire ses adieux. Arthur lui ordonne de l’écouter, il lui dit alors qu’il ne veut pas que Merlin change, qu’il doit rester ce qu’il est et que surtout il est désolé pour la manière dont il l’a traité. Merlin tente de sourire mais Arthur perd connaissance. Le temps est compté, ils doivent très vite se remettre en route.

Ils touchent au but, Avalon n’est plus très loin mais Morgane les rattrape et fait fuir les chevaux. Elle neutralise Merlin et elle provoque Arthur en lui disant qu’elle va le regarder mourir. Mais Merlin s’est relevé, il lui porte un coup mortel à l’aide d’Excalibur.

Arthur réalise qu’ils ne vont pas arriver à temps au Lac d’Avalon car ils n’ont plus de chevaux, il perd encore connaissance. Merlin fait tout ce qu’il peut pour continuer à avancer, mais la progression devient trop difficile. Arthur finit par lui demander de le tenir et lui dit quelque chose qu’il ne lui avait jamais dit auparavant « Merci » pour tout ce qu’il l’a aidé à accomplir. Arthur meurt dans les bras de Merlin.

Merlin est effondré, il invoque Kilgahrrah et lui ordonne de les transporter au lac. Le dragon obéit mais il ne peut rien faire d’autre. Merlin hurle de frustration, il ne peut accepter la disparition d’Arthur. Kilgahrrah lui dit de garder espoir, Arthur reviendra car il est « le roi qui a été et qui sera », lorsqu’Albion aura besoin de lui, il reviendra. Kilgahrrah ajoute que ça a été un privilège d’avoir connu Merlin et que cette histoire restera pendant longtemps dans les esprits. Sur ces paroles, il s’envole et disparait. Merlin est sur la berge du lac, à côté du corps d’Arthur qu’il s’apprête à faire disparaître. Avant que le roi entame son dernier voyage, Merlin jette Excalibur dans l’eau, un bras apparait et attrape l’épée magique avant de disparaitre.

Le bateau funéraire sur lequel se trouve Arthur vogue lentement en direction de l’île au milieu du lac, en larmes, Merlin le regarde s’éloigner.

Dans la salle du trône, Gwen contemple le sceau, elle a le cœur lourd. Leon finit par proclamer « Le Roi est mort, vive la Reine ! ». La Reine est seule désormais.

Une image nous ramène vers l’île au milieu du lac, un bruit vient rompre le silence… un camion roule sur une route étroite et dépasse un vagabond âgé qui, le regard vide, poursuit sa route, c’est Emrys.

 

C’est la fin de 5 années, d’aventures, de suspense, de rires et de larmes…

 

Écrit par realbion pour Merlin HypnoSeries.

 

Episode 5.13 – La Prophétie de Camlann (2ème partie)

 

Voix-off : En un pays de légende, où règne la magie, le destin d'un grand royaume repose sur les épaules d'un jeune homme. Son nom ... Merlin.

 

Résumé de l’épisode précédent…

 

***GENERIQUE***

 

CHAMP DE BATAILLE DE CAMLAAN

La bataille fait rage entre les chevaliers de Camelot et les hommes de Morgane.

 

FORÊT

Emrys galope à bride abattue en direction de Camlann.

 

CHAMP DE BATAILLE DE CAMLAAN

Mordred se bat férocement contre ses anciens compagnons tout en cherchant quelqu’un du regard. Soudain, il réalise qu’il est encerclé par des chevaliers de Camelot. Morgane intervient, et par magie, les écarte de son passage.

 

FORÊT

Emrys se hâte de retourner auprès d’Arthur.

 

CHAMP DE BATAILLE DE CAMLAAN

Alors qu’Arthur met à mort son adversaire, un cri strident se fait entendre. Il lève les yeux au ciel et aperçoit un jeune dragon fonçait sur eux. Arthur et ses chevaliers ont juste le temps de se baisser pour éviter d’être brûlés vifs par les flammes d’Aithusa.

 

TENTE MEDICALE

Gaius soigne un blessé lorsqu’il entend…

Guenièvre : DES BANDAGES ! IL ME FAUT DES BANDAGES !

Elle sort de derrière un rideau à la recherche de bandages. Elle en trouve près de la porte mais un chevalier de Camelot fait irruption sous la tente, poursuivi par un saxon. Les deux hommes se battent. Le saxon blesse mortellement le chevalier. Mais alors qu’il s’apprêtait à l’achever, Guenièvre le transperce avec une épée.

 

Pendant ce temps, Emrys fait toujours route vers Camlann.

 

CHAMP DE BATAILLE DE CAMLAAN

Arthur et ses chevaliers se battent férocement. Mais une horde de saxons fonce sur Arthur. Ce dernier se prépare à les accueillir lorsque des éclairs surgissent des montagnes et terrassent ses adversaires avant de l’avoir atteint. Arthur est étonné de voir ses adversaires au sol. Il lève les yeux et aperçoit un vieil homme sur les hauteurs. Il s’agit d’Emrys. Ce dernier lève encore une fois son bâton et foudroie les adversaires d’Arthur qui s’apprêtaient à le prendre par surprise.

Morgane (furieuse) : EMRYS !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Emrys lève son bâton et la foudre s’abat sur Morgane. Elle tombe inconsciente au milieu du champ de bataille. Emrys balaie du regard la scène et utilise une nouvelle fois sa magie sous le regard étonné d’Arthur. Un cri strident retentit. Emrys aperçoit Aithusa dans le ciel qui s’apprête à attaquer les chevaliers.

Emrys : Nun de ge dei s'eikein kai emois epe'essin hepesthai. Weas !

Le dragon fonce sur les chevaliers puis renonce à les attaquer. Il s’en va. Arthur est sous le choc mais il reprend très vite ses esprits et s’adresse à ses hommes.

Arthur : POUR L’AMOUR DE CAMELOT !

Arthur fonce droit devant lui, suivi par ses hommes. Emrys utilise sa magie pour l’aider à avancer.

 

Guenièvre et Gaius sont sortis de la tente et assistent à la scène.

Guenièvre : Qui est cet homme ?

Gaius : Quelqu’un de vraiment remarquable.

Guenièvre : Vous le connaissez ?

Gaius : Je dirais qu’il est digne de notre gratitude.

Alors qu’Emrys rejoint le champ de bataille, Gaius et Guenièvre retournent sous la tente.

 

Emrys marche au milieu des cadavres en direction des combats qui font ragent au loin. Arthur abat un saxon et lève les yeux. Il aperçoit un chevalier de Camelot qui lève la main pour demander de l’aide. Mais quand il arrive près de lui, le chevalier trépasse. Derrière lui, Mordred fait son apparition. Il marche silencieusement vers lui. Arthur sent qu’il est en danger. Il se relève à temps pour parer l’attaque de Mordred. Arthur est surpris et ne poursuit donc pas le combat. Mordred en profite pour transpercer Arthur avec son épée. Arthur tombe à genou.

Mordred : Vous ne m’avez guère laissé le choix.

Arthur se relève brusquement, et son tour, transperce Mordred avec Excalibur. Mordred sourit puis s’effondre aux pieds d’Arthur. Arthur porte la main à sa blessure et s’en retourne mais il ne fait que quelque pas avant de s’écrouler.

 

TENTE MEDICALE

Guenièvre s’occupe des blessés. Sir Léon entre sous la tente.

Léon :  Madame, la bataille ait gagné. Les saxons sonnent la retraite. Il se dirigent vers les collines. J’ai détaché deux cents hommes pour annoncer la nouvelle à Camelot.

Guenièvre : Et Arthur ?

Léon : Nous sommes toujours à sa recherche.

Guenièvre : Merci.

Guenièvre se retourne en larmes mais elle prend sur elle.

Guenièvre (à un chevalier) : Ah ! Je vais avoir besoin d’eau. Bon alors…

Elle s’occupe d’un blessé en tentant de ne pas pleurer.

 

CHAMP DE BATAILLE DE CAMLAAN

Emrys aperçoit Arthur étendu contre une paroi rocheuse. Il est inconscient. Emrys le prend dans ses bras, enjambe le corps de Mordred et le transporte en dehors du champ de bataille jonché de cadavres.

 

FORÊT

Arthur se réveille alors qu’il est allongé dans une forêt près d’un feu de camp, Merlin faisant le guet.

Arthur : Merlin.

Merlin revient près de lui.

Merlin : Comment vous sentez-vous ?

Arthur tente de bouger mais il hurle de douleur.

Merlin : Ne bougez pas. Ne bougez pas.

Arthur : Mais où t’étais passé ?

Merlin : Aucun intérêt.

Arthur (en proie à la douleur) : Ah mon flanc ! Mon flanc !

Merlin : Vous saignez.

Arthur : C’est rien, j’ai cru que j’agonisais.

Merlin : Je suis navré. Je pensais à avoir réussi à conjurer la prophétie. Être arrivé à temps.

Arthur : Qu’est-ce que tu racontes, Merlin ?

Merlin : J’ai vaincu les saxons. Le dragon. Mais… j’ai toujours su que c’était Mordred qu’il fallait à tout prix arrêter.

Arthur : La personne qui a vaincu les saxons, c’est le sorcier.

Merlin : Le sorcier, c’est moi.

Arthur : Sois pas ridicule Merlin.

Merlin est en pleure.

Arthur : C’est n’importe quoi. Pourquoi dis-tu cela ?

Merlin : Eh bien… C’est vrai… Je suis un sorcier… J’ai des pouvoirs magiques… Je les utilise dans votre intérêt. Dans votre intérêt seulement.

Arthur : Merlin, tu n’es pas un sorcier. Je m’en serais quand même rendu compte.

Merlin : Attendez. Regardez.

Il lève la main en direction des flammes du foyer.

Merlin : Upastige draca !

Des flammes, surgit une image animée d’un dragon volant puis elle disparait. Merlin se tourne vers Arthur. Choqué, Arthur ne sait pas comment réagir.

Arthur : Hum… Laisse-moi.

Merlin : Arthur…

Arthur : Tu ne m’as pas entendu. Laisse-moi.

Meurtri, Merlin se lève. Arthur évite le regard de Merlin.

Arthur : Hum. Hum.

 

CHAMBRE D’ARTHUR A CAMELOT

Anxieuse, Guenièvre se tient debout à la fenêtre. Elle assiste au rapatriement des blessés et des morts que l’on aligne dans la cour royale. Sir Léon entre dans la pièce.

Léon : Trois autres patrouilles reviennent à l’instant des Montagnes Blanches. Il n’y a aucun signe d’Arthur.

Guenièvre : Et pourtant il est quelque part.

Léon :  Nous avons interrogé tous les villageois, les femmes, les hommes et les enfants. Apparemment personne ne l’a vu.

Guenièvre : Il est quelque part.

Léon : Nous n’arrêterons pas les recherches.

Guenièvre (en larmes) : Il est vivant. Je le sais. Je le sens.

Léon se dirige vers la porte mais Guenièvre se retourne vers lui.

Guenièvre : Qui d’autres manquent à l’appel, Messire Léon ?

Léon : Gaius.

Guenièvre : On ne l’a pas revu ?

Léon : Non pas depuis la bataille.

 

FORÊT

Gaius marche dans les bois avec l’aide d’un bâton et tient des herbes dans l’autre main. Il rejoint Merlin et Arthur. Ce dernier étant inconscient.

Gaius : Il y a une évolution ?

Merlin :  Non.

Gaius : Voyons voir.

Gaius se dirige vers le roi.

Merlin : C’est tout ce que vous avez ?

Gaius : Les collines grouillent de saxons.

Merlin : Il n’y a ni achillée ni alchémille.

Gaius : J’ai de la consoude.

Merlin : Vous auriez dû cueillir de l’aigremoines. Il doit sûrement y en avoir quelque part.

Gaius : Tu devrais aller faire boire les chevaux. N’oublie pas de leur donner à manger. Nous ne pourrons pas rester cacher-là indéfiniment.

Merlin s’éloigne. Arthur ouvre les yeux et empoigne le médecin.

Arthur : C’est un sorcier.

Gaius ne répond pas.

Arthur : Oh ! Vous le saviez.

Gaius : Arthur, c’est votre ami avant tout.

Arthur : Je ne veux plus le voir.

Gaius : Il n’y a aucune raison d’avoir peur de lui.

Arthur : Qu’il apporte des nouvelles à Camelot. Pour Guenièvre.

Gaius : Vous ne pouvez pas renvoyer Merlin. C’est moi qui irais.

Arthur : Il faut un médecin à mes côtés, pas un sorcier.

Gaius : Il peut accomplir des miracles. Il peut accomplir bien plus que vous ne sauriez imaginer. Arthur, il n’a pas seulement des pouvoirs magiques. D’ailleurs, certains disent que c’est le plus grand sorcier que la Terre ait porté à ce jour.

Arthur (sceptique) : Merlin ?

Gaius : Si vous voulez avoir une chance de survivre, il faut que ce soit Merlin qui vous aide, Majesté. Pas moi.

Pensif, Arthur regarde en direction de Merlin.

 

Gaius rejoint Merlin qui donne à manger à son cheval.

Merlin : Gaius.

Arthur : Il a un fragment d’épée planté dans la cage thoracique.

Merlin : Nous utiliserons la magie et nous l’ôterons.

Gaius : Non. La lame qui a frappé Arthur n’était pas ordinaire. Elle a été forgée dans le souffle du dragon, Merlin. Je crains que son pouvoir fatal soit presque impossible à contrer.

Merlin : Aithusa.

Gaius : Ce fragment de lame s’avance inexorablement vers son cœur. Nul ne serait espérer rompre un tel maléfice. Il faudrait avoir un pouvoir aussi ancien que celui des dragons.

Merlin : Je suis sûr qu’on peut faire quelque chose, Gaius !

Gaius : Seuls les Sidhes possèdent un tel pouvoir. Dans les brumes d’Avalon, il y a une île très ancienne. C’est là que se trouve la source de leurs pouvoirs. Tu dois le conduire jusque-là.

Merlin : Il ne me le permettra pas.

Gaius : Si. Je lui ai parlé, ne t’inquiète pas.

 

COLLINE

Morgane plante l’épée de Mordred devant sa tombe.

Morgane (en larmes) : La bataille continue Mordred. Nous prendrons notre revanche.

 

FORÊT

Merlin revient auprès d’Arthur.

Merlin : Arthur… Nous devrons partir à l’aube.

Arthur : J’en déciderai.

Merlin : Je ne vous laisserai pas mourir.

Arthur : Ça ne changera plus rien.

Arthur ferme les yeux.

Gaius : Laisse-le dormir. Il est tard… Vous ne sauriez voyager cette nuit… Tu as raison de lui dire.

 

Gaius s’en va. Merlin semble complétement perdu.

 

REPAIRE DE MORGANE

Morgane est assise sur son trône et est prostrée. Beroun et deux saxons se présentent devant elle.

Beroun : Madame, nous avons fouillé chaque vallée. Chaque passage, chaque défilé, chaque ravin sans succès. Le roi reste toujours introuvable.

Morgane (hystérique) : JE LE VEUX MORT !!!!!!

Beroun : Nous avons cherché…

Mais Morgane utilise sa magie sur le saxon à côté de lui et l’étrangle. L’homme s’effondre.

Morgane (plus calme) : Retrouvez-le.

Les deux hommes la saluent et se retirent. Morgane retrouve son attitude prostrée.

 

FORÊT

Merlin installe Arthur sur son cheval.

Arthur (retirant son anneau qu’il portait autour du cou) : Gaius… Vous donnerez ça à Guenièvre.

Gaius : C’est le sceau royal Sire.

Arthur : Si je dois mourir, je ne vois qu’elle pour me succéder dignement.

Arthur lui sert amicalement la main. Interloqué, Gaius s’éloigne.

Merlin : J’ai été trahi Gaius. Ils ne doivent plus se fier à Eira.

Gaius : J’en suis conscient.

Merlin : Il lui reste encore combien de temps.

Gaius : Au mieux deux jours.

Merlin retourne auprès d’Arthur.

Gaius : Merlin !

Il se retourne. Gaius s’avance vers lui et le prend dans ses bras.

Gaius : Au retour ton repas préféré t’attendra... A présent, allez-y. Prends soin de lui… Allez.

Merlin attrape la bride du cheval d’Arthur et celle du sien puis s’en va.

 

CAMELOT

Par sa fenêtre, Guenièvre aperçoit Gaius revenir à cheval.

 

COULOIR DE CAMELOT

Guenièvre court à la rencontre de Gaius, escorté par Gauvain.

Guenièvre : Gaius !

Gaius : Madame.

Guenièvre : Dites-moi.

Gaius : Il est vivant.

Guenièvre est soulagée.

Gauvain : Alors pourquoi n’est-il pas avec vous ?

Gaius : Il est blessé au côté… Il tenait à ce que je vous donne cela, Majesté.

Il tend à la reine le sceau royal. Elle le prend avec tristesse.

Guenièvre : Où est-il ?

Gaius : Il y a un endroit où il serait possible de le sauver. Merlin le conduit là-bas en ce moment-même.

Guenièvre : Nous devons envoyer les chevaliers… [A Gauvain] Qu’ils s’apprêtent à partir sur le champ.

Gaius : Non, Majesté. Merlin saura se débrouiller tout seul.

Guenièvre : Merlin ?

Gaius : Lui faire confiance est légitime.

Guenièvre : Il ne saurait être aussi fort que toute une armée.

Gaius : Morgane continue sans trêve à chercher Arthur. Deux hommes voyageant seuls ont plus de chance de lui échapper, c’est évident. A plus forte raison si elle ignore où ils se dirigent.

Gaius regarde Gauvain. Ce dernier fronce les sourcils.

 

CHAMBRE DE GAUVAIN

Eira rejoint Gauvain qui regarde par la fenêtre.

Eira : Gauvain ? Que se passe-t-il ?

Il se retourne.

Eira : Dis-le-moi.

Gauvain (les larmes aux yeux) : Je ne saurais.

Eira : Pourquoi ?... S’agit-il du roi ? Que veulent dire ses larmes ?... Gauvain… Le roi est-il mort ?

Gauvain : Non.

Eira : Qu’en sais-tu ? Où est-il ? Gauvain… Tu as confiance en moi ?

Gauvain : Bien sûr.

Eira : Alors dis-le-moi.

 

PLAINE

Merlin et Arthur sont à cheval. Merlin repère alors deux hommes galopant à vive allure dans leur direction.

Merlin : Des saxons !

Il descend de cheval et prend une cape qu’il met sur Arthur.

Merlin : Je vais m’occuper d’eux. Garder la tête baissée. Pas un mot.

Grâce à sa magie, il crée de la fumée dans la forêt en contrebas de la plaine.

Merlin (faisant signe aux cavaliers) : A l’aide messieurs !... Messieurs, je vous en prie aidez-nous. Nous sommes tombés dans une embuscade.

Les deux hommes sont descendus de cheval et s’approchent de Merlin et d’Arthur. Il s’agit de Beroun et d’un saxon.

Beroun : Tendue par qui ?

Merlin : Deux hommes.

Beroun : Décris-les-nous.

Merlin : L’un d’eux était un chevalier. Ils ont… ils ont pris notre campement d’assaut.

Il pointe du doigt la fumée dans la forêt. Alors que les deux hommes s’approchent pour voir la fumée, Merlin retourne près d’Arthur et cache son épée, trop visible.

Beroun : C’était un chevalier de Camelot, tu en es sûr ?

Merlin : Oui.

Beroun fait reculer Merlin et enlève la cape d’Arthur, découvrant ainsi l’épée du roi. Les deux hommes sortent leurs épées. Merlin les repousse violemment grâce à sa magie sous les yeux d’Arthur.

Arthur : Tu m’as menti pendant tout ce temps.

Merlin ne répond pas et retourne à son cheval.

 

CAMPEMENT

Il fait nuit et Merlin tente d’allumer un feu avec des silex.

Arthur : Pourquoi t’utilises pas tes pouvoirs ?

Merlin : Par habitude. J’imagine.

Merlin se tourne vers lui et le roi lui fait signe de procéder. Merlin allume donc le feu par magie.

Merlin : C’est très étrange.

Arthur : Ouais… Je croyais te connaître.

Merlin : Je suis toujours la même personne.

Arthur : J’avais confiance en toi.

Merlin : Je suis désolé.

Arthur : Pas autant que moi.

Merlin lui retire ses bottes.

Arthur : Qu’est-ce que tu fais ?

Merlin : Il faut qu’elles sèchent.

Il les met près du feu.

 

CAMELOT

Eira marche seule dans les couloirs du château en transportant un panier. Elle arrive dans une petite pièce équipée d’une fenêtre. Elle retire de son panier un corbeau et le libère par la fenêtre. Gauvain surgit derrière elle.

Gauvain : Eira.

Elle sursaute.

Eira : Je voulais juste…

Gauvain : Prévenir Morgane.

Guenièvre se joint à eux.

Eira : Non… Majesté, jamais je ne ferais cela. Je ne pourrais vous trahir ou trahir le roi.

Guenièvre : Vous ne l’avez pas fait. Vous irez vers votre fin rassuré sur ce point. Vous venez d’envoyer votre maîtresse à Brineved alors que le roi ira tranquillement dans la direction opposée. GARDES !

Les gardes arrivent.

Eira : Gauvain !

Les gardes s’emparent d’Eira.

Eira : Gauvain !

Les gardes l’emmènent.

Eira : Gauvain, je t’en supplie.

 

CAMPEMENT D’ARTHUR ET MERLIN

Merlin lui tend une cuillère.

Merlin : Ça va vous faire du bien.

Arthur refuse d’ouvrir la bouche.

Merlin : Il faut vous restaurer.

Arthur : Pourquoi fais-tu tout ça ?... Pourquoi… te comportes-tu encore comme un serviteur ?

Merlin : Tel est mon destin… C’est ainsi depuis le jour où nous nous sommes rencontrés.

Arthur : J’ai essayé de t’arracher la tête avec une massue.

Merlin (souriant) : Et j’ai réussi à vous arrêter grâce à mes pouvoirs.

Arthur : T’as triché ?

Merlin : Ah oui. Vous étiez décidé à me tuer.

Arthur : J’aurais dû.

Merlin : Vous y avez renoncé et j’en suis heureux... J’agis ainsi parce que vous êtes qui vous êtes. Sans vous, Camelot n’est rien.

Arthur : Fut un temps où c’était vrai plus aujourd’hui. Nombreux sont ceux qui peuvent me succéder.

Merlin : Il n’y aura jamais un autre roi tel que vous… Je fais cela aussi parce que… parce que vous êtes mon ami et que je refuse de vous perdre.

Il lui tend la cuillère. Arthur l’accepte.

 

SALLE DU TRÔNE DE CAMELOT

Gaius rejoint Guenièvre.

Gaius : Vous avez demandé à me voir Madame ?

Guenièvre : Je tiens à vous remercier Gaius.

Gaius : Pourquoi ?

Guenièvre : Pour avoir démasqué Eira. J’aurai toujours une dette envers vous… et envers Merlin. C’est lui qui a retrouvé Arthur.

Gaius : C’est un serviteur dévoué.

Guenièvre : Il a toujours été présent à ses côtés.

Gaius : En effet.

Guenièvre : Le sorcier dans la bataille, vous le connaissiez ?

Gaius : Oui.

Guenièvre : Je le connais ?

Gaius garde le silence.

Guenièvre : De grâce Gaius, dites-le-moi.

Gaius : Oui. Il prendra grand soin d’Arthur.

Guenièvre : Je n’en doute pas. Je suis sûre qu’il f’ra l’impossible. J’en suis heureuse.

Gaius s’incline et s’en va.

 

REPAIRE DE MORGANE

Le corbeau d’Eira arrive et se pose sur l’accoudoir du trône de Morgane. Cette dernière décroche le message de la patte de l’oiseau et le lit. Morgane sourit.

 

COUR DU CHÂTEAU DE CAMELOT

Eira est emmenée à la potence. La Reine assiste à la scène depuis son balcon ; Gauvain, lui, depuis un couloir du château. Sir Perceval le rejoint et lui tape amicalement l’épaule.

A l’extérieur, Eira est pendue.

Gauvain : Vous disiez que vous sauriez quoi faire si vous retrouviez Morgane ? Eh bien nous savons où la trouver maintenant.

Les deux hommes galopent à vive allure à travers le royaume jusqu’à Brineved.

 

CAMPEMENT D’ARTHUR ET MERLIN

Arthur est de plus en plus faible. Il est assis sur un tronc d’arbre mais ses forces l’abandonnent. Merlin accourt vers lui avec une gourde.

Merlin : Arthur, il faut résister… [Il le redresse] encore une journée. Juste une journée.

Il éponge le front du roi.

Arthur : Pourquoi tu ne me l’as jamais dit ?

Merlin : Je voulais le faire mais…

Arthur : Mais quoi ?

Merlin : Vous m’auriez fait décapiter.

Merlin fait boire Arthur.

Arthur : J’sais pas trop ce que j’aurais fait.

Merlin : Je refusais de vous mettre dans cette position.

Arthur : C’est ça qui te tracassait ?

Merlin : Certaines personnes sont nées… pour labourer la terre. D’autres pour devenir de grands médecins, d’autres encore… pour être de grands rois. Moi… c’est pour vous servir que j’suis né... Et j’en suis fier. Je ne changerai rien à cela.

Arthur est ému.

Merlin : Prêt ?

Arthur : Mum.

Merlin place le bras d’Arthur sur ses épaules et l’aide à se lever puis à marcher jusqu’aux chevaux.

 

BRINEVED

Escortée par des saxons, Morgane arrive sur les lieux. Mais Gauvain et Perceval l’ont devancé et l’espionnent depuis les hauteurs.

Morgane : A vos postes pour l’arrivée du roi, messieurs !

Les Saxons se dispersent. Mais Gauvain et Perceval abattent un à un l’escorte de Morgane. Gauvain se présente à Morgane. Cette dernière se dirige vers lui mais Perceval saute derrière elle et la poignarde dans le dos. Elle réussit tout de même à utiliser sa magie contre eux et les envoie dans les airs. Gauvain est assommé. Morgane se tient debout devant lui.

Morgane : Songiez-vous réellement à me duper ?

 

FORÊT

Merlin et Arthur ont repris leur chemin. Mais Merlin repère de la fumée un peu plus loin.

Merlin : Des saxons.

Merlin utilise sa magie pour propulser son esprit devant lui et il retrouve l’origine de la fumée : un feu de camp presque éteint.

Merlin : Ils sont déjà loin.

Arthur : Qu’est-ce que t’en sais ?

Merlin : Je vois… le chemin qu’il faut suivre.

Arthur : T’es loin d’être idiot, hein. Encore un mensonge.

Merlin : Non. C’est ce qui fait partie de mon charme.

Ils reprennent la route.

 

BRINEVED

Gauvain reprend ses esprits. Il est attaché à deux arbres. Morgane est debout devant lui, une boîte entre les mains.

Morgane : Dites-moi où est le roi ?

Gauvain : Je préfère rendre l’âme.

Morgane : Votre vœu sera exaucé… dès que vous m’aurez répondu. Pas même vous ne sauriez résister au charme du Nathair.

Elle ouvre la boîte et la créature sort en sifflant.

 

Pendant ce temps, Perceval se réveille. Il est lui-aussi attaché à deux arbres. Il tente de tirer sur ses liens mais en vain. Il entend ensuite les hurlements de Gauvain.

Gauvain (hurlant au loin) : STOP !

Perceval rassemble toute sa force et brise ses liens. Il entend de nouveau les hurlements de Gauvain. Il se précipite à son secours.

 

FORÊT

Merlin lève la main pour les stopper.

Merlin : Suivez-moi.

Il change de direction puis se cache derrière des arbres. Trois cavaliers arrivent. Merlin repère leurs propres traces de sabots sur le sol.

Merlin : Andslyht !

Un petit vent se lève et soulève les feuilles mortes, couvrant ainsi leurs traces. Puis il utilise sa magie pour faire bouger les bosquets à côté des trois cavaliers.

Cavalier : Par ici.

Les cavaliers s’éloignent.

Arthur : J’imagine que tu l’avais déjà fait… Durant toutes ces années Merlin, tu n’as jamais cherché la moindre reconnaissance.

Merlin : Ce n’est pas ce que je recherche… Allez venez.

Il aide Arthur à marcher.

 

BRINEVED

Perceval arrive près de Gauvain. Celui-ci est à terre. Perceval s’agenouille et lui redresse la tête.

Gauvain : Elle se dirige vers Avalon.

Perceval : Gauvain.

Gauvain : J’ai échoué.

Perceval : Loin de là.

Gauvain est de plus en plus faible.

Perceval : Gauvain. Gauvain.

Mais Gauvain a définitivement fermé les yeux. Perceval pleure son ami.

 

FORÊT

Ils ont repris la route à cheval. Mais Merlin constate que le roi est penché sur l’encolure de son cheval.

Merlin : Arthur.

Il descend de cheval et relève Arthur.

Arthur : Je ne peux plus continuer.

Merlin : Nous ne sommes plus très loin. Il faut arriver au lac avant l’aube.

Arthur : Non Merlin… Non.

Merlin : D’accord. Reposons-nous une heure.

 

Morgane galope à vive allure vers Avalon.

 

FEU DE CAMP

Merlin fait boire Arthur assis près d’un feu.

Arthur : Merlin, quoi qu’il puisse arriver…

Merlin : Chut. Ne dites rien.

Arthur : Je suis le roi Merlin. Tu ne serais me dire que faire.

Merlin : Je l’ai toujours fait. Ce n’est pas aujourd’hui que je vais changer.

Arthur : Je n’ai aucune envie que tu changes... Au contraire, je veux… que tu sois toujours… tel que tu es… Je ne t’ai pas très bien traité, je le regrette.

Arthur ferme les yeux.

Merlin : Hé ! Cela veut-il dire que vous allez m’accorder un jour de congé ?

Arthur : Voire deux.

Merlin : C’est généreux.

Epuisé, Arthur s’endort. Merlin s’assure qu’il est encore en vie.

Merlin (murmurant) : Dormez un peu… Reposez-vous bien. Ça va aller.

 

Morgane galope toujours vers Avalon.

 

Merlin rejoint Arthur.

Merlin :  Arthur. Il faut partir. Venez… [Il le secoue] Arthur ! On a perdu suffisamment de temps.

Merlin aide Arthur à se relever.

 

Perceval descend de cheval et s’agenouille devant le feu de camp éteint de Merlin et Arthur.

 

Merlin et Arthur continuent leur périple et arrivent en vue de l’île d’Avalon

Merlin : Enfin Avalon. Nous y s’rons bientôt.

Soudain leurs chevaux s’affolent.

Merlin : Wouh ! Wouh ! Wouh !... Wouh !

Il court vers eux mais trop tard il se sont enfuis.

Morgane : Bonjour Emrys.

Morgane utilise sa magie et envoie Merlin dans les airs. Celui-ci surpris ne peut la contrer. La sorcière rejoint Arthur.

Morgane : Quelle joie de vous revoir Arthur. Regardez-vous. Vous n’êtes plus ni aussi grand ni aussi puissant… [Elle s’agenouille près de lui] Vous avez peut-être gagné la bataille mais vous avez perdu la guerre. Vous allez rendre l’âme grâce à Mordred… Mais ne craignez rien mon cher frère, je ne saurais vous laisser. Je vais rester à vos côtés jusqu’à la fin.

Derrière elle, Merlin dégaine Excalibur.

Morgane : Jusqu’à ce que les loups se gavent de votre chair et de votre sang.

Merlin : Non.

Morgane se retourne et se relève.

Merlin : Le temps des carnages est révolu. Je me sens responsable de ce que vous êtes devenu… et je dois vous arrêter.

Morgane : Je suis une grande prêtresse. Aucune lame de mortel ne peut me tuer.

Merlin enfonce son épée dans le ventre de Morgane. Elle s’accroche à Merlin.

Merlin : C’en n’est pas une... Comme la vôtre, elle a été forgée dans le souffle d’un dragon.

Morgane s’effondre. Merlin retire son épée et la regarde agoniser.

Merlin : Adieu Morgane

Morgane meurt. Merlin rejoint Arthur. Merlin place le bras du roi sur ses épaules.

Arthur : Grâce à toi, la paix va enfin régner.

Merlin : Allez venez.

Merlin conduit Arthur à pied et à travers les bois.

Merlin : Allez… Allez. Il faut continuer jusqu’au lac.

 

Mais les deux hommes sont épuisés. Arrivés dans une clairière, Arthur s’écroule sur Merlin.

Arthur : Merlin. Je ne pourrai pas sans les chevaux. C’est inutile, c’est trop tard. C’est trop tard. Non c’est trop. Non, tous tes pouvoirs magiques ne seraient… ne seraient me sauver la vie.

Merlin tente de les relever tous les deux.

Merlin : Je réussirai. Je vous perdrai pas !

Arthur : Non. Attends. Reste juste à mes côtés. Merlin. Je t’en prie. Il y a… Il y a… une chose que je tiens à te dire.

Merlin : Non. Vous… Vous n’allez pas renoncer maintenant.

Arthur : Non. Merlin… Tout ce que tu as fait jusqu’à aujourd’hui, j’en suis conscient… pour moi, pour Camelot… pour le royaume que tu as réussi à m’aider à construire.

Merlin : Vous auriez réussi sans moi.

Arthur : Peut-être… Je tiens à te dire une chose que je ne t’ai encore… encore jamais dite : Merci. Du fond du cœur, Merci.

Il attrape amicalement la tête de Merlin mais le roi ferme les yeux.

Merlin : Arthur. Hé ! Non ! Arthur !... ARTHUR ! Hé restez avec moi.

Arthur rouvre les yeux un instant puis les referme définitivement.

Merlin : Arthur. Non.

Merlin sert le corps du roi contre lui.

Merlin : NON !!!!!!!!!!! ARTHUR !!!!!!!!!

Merlin, fou de chagrin, appelle le Grand Dragon.

Merlin : O drakon ! E male so ftengometta tesd'hup'anankes !

Merlin voit le Grand Dragon arriver.

Merlin : Kilgharrah !

Le Grand Dragon atterrit.

Merlin (laissant Arthur) : Je ne vous aurais pas appelé s’il y avait eu une autre solution. Je vous demande une dernière fois votre aide.

 

Kilgharrah s’envole avec Merlin et Arthur sur son dos. Il se dirige vers les berges du lac d’Avalon.

 

Merlin traîne le corps d’Arthur vers une barque.

Kilgharrah : Merlin, tu ne peux rien faire de plus.

Merlin : J’ai échoué ?

Kilgharrah : Non, jeune sorcier car tout ce que tu rêvais de bâtir a finalement vu le jour.

Merlin (reprenant correctement le corps d’Arthur) : NON !!!!!!!!!! JE NE PEUX PAS LE PERDRE ! C’EST MON AMI !

Kilgharrah : Tu sais nul homme sur terre aussi puissant soit-il ne peut connaître son destin. Il en est pourtant certains qui, depuis la nuit des temps, ont été annoncés. Arthur n’est pas n’importe quel roi. Car il est le roi qui fut et qui sera. Reprends courage car lorsqu’Albion aura le plus grand besoin de son serviteur, Arthur renaîtra de ses cendres… Ce fut un véritable privilège de te connaître jeune sorcier. L’histoire à laquelle nous avons pris part restera à jamais graver dans la mémoire des Hommes.

Kilgharrah s’envole. Merlin dépose le corps d’Arthur au sol.

 

Merlin se tient debout face à l’île du lac d’Avalon, l’épée Excalibur à la main.  Il la lance vers le lac. Une main surgit de l’étendue d’eau, rattrape l’épée puis disparait dans les profondeurs du lac.

 

Merlin, retenant ses larmes, a placé le corps d’Arthur dans une barque. Il place sa main sur le front du roi et pleure. Après avoir caressé la main d’Arthur, Merlin se redresse.

Merlin : Arthur. In sibbe gerest.

La magie de Merlin fait avancer la barque qui quitte lentement la berge. Submergé par le chagrin, Merlin assiste au dernier voyage de son ami.

 

SALLE DU TRÔNE

Portant la couronne royale, Guenièvre est assise sur son trône, le regard baissé sur le sceau royal d’Arthur qu’elle tient entre ses doigts. Puis elle lève la tête sur le côté et fait un signe de tête à Sir Léon, se trouvant à ses côtés. Perceval est debout au pied du trône, face à la reine. Les deux hommes se regardent. Derrière lui, se dressent les chevaliers de Camelot puis le peuple.

Léon : Le roi Arthur est mort.

Gaius et Guenièvre échangent un bref regard.

Léon : Longue vie à notre reine !

La foule : Longue vie à la reine ! Longue vie à la reine ! Longue vie à la reine ! Longue vie à la reine ! Longue vie à la reine ! Longue vie à la reine ! Longue vie à la reine ! Longue vie à la reine !

Guenièvre regarde devant elle, consciente, qu’elle doit régner seule à présent.

 

AVALON

Le lac d’Avalon est sous la brume. Seule la colonne de pierres sur l’île est visible. Tout est calme lorsque tout à coup un camion bleu rompt brutalement le silence. Le véhicule croise alors un homme âgé. Il s’agit d’Emrys, portant un imperméable, une besace et un couvre-chef. Il marche droit devant lui. Il marque une pause devant l’île d’Avalon puis il reprend son chemin sans un regard vers elle.

 

MERLIN…

 

***GENERIQUE DE FIN***

 

Ecrit par byoann pour Merlin Hypnoweb.net.

Episode 5.13 : The Diamond of the Day - Part Two

 


Camlann

The battle continues.

----
Forest

Old Merlin riding as fast as he can to get to Camlann.

----
Camlann

Mordred continues to cut down Camelot knights, as he continues his search for Arthur. Knights surround Mordred. Morgana throws them back with a flash of her eyes Mordred turns and looks up at her. She nods. He walks on.

---
Forest

Old Merlin continues his rapid pace.

---
Camlann

Aithusa screeches and flies overhead. Arthur looks up and sees her. She swoops down, everyone ducks and Aithusa blows fire over them.

----
Battlefield, Hospital tent

Gaius tends to the wounded. Gwen enters.

Gwen: Bandages. I need bandages.

She goes to the table that has the bandages. A knight moves past. A Saxon bursts in, swinging an axe. A knight blocks his attack, misses one, gets knock in the stomach with the axe, pushed back and kicked down on a table. The Saxon raises the axe above his head for the kill. Gwen stabs him in the back, killing him.

---
Wetland

Old Merlin continues on.

----
Camlann

Beroun cuts through the knights. Arthur fights a Saxon, elbows him and knocks him to the ground. He dispatches another, turning into another Saxon and disposes of him as well.

A group of Saxons charge at Arthur but before they can strike a blast of lightning knocks them down. Another group comes in from the other side, they get struck down as well. Arthur glances around and looks up at the top of the cliff. Arthur sees Old Merlin and they regard each other for a second. Old Merlin strikes another group of Saxons down.

Morgana: Emrys!

Old Merlin throws Morgana off her little cliff and she lands among the dead that are scattered. Old Merlin strikes more Saxons down. Arthur watches as they fall. Aithusa screeches and comes back to attack again.

Old Merlin: ***Nun de ge dei s'eikein kai emois epe'essin hepesthai. Weas!

Aithusa halts her attack and leaves. Arthur stares up at Old Merlin. Arthur turns to the knights behind and raises his sword.

Arthur: For the love of Camelot!

They charge after the Saxons. The Saxons retreat.

----
Battlefield, Hospital tent

Gwen and Gaius are standing outside the tent watching Old Merlin.

Gwen: Who is that?

Gaius: Someone truly remarkable.

Gwen: You know him?

Gaius: Let's just say he deserves our gratitude.

Gwen looks up at Old Merlin until he leaves. She goes back in the tent. Old Merlin walks across the ground looking at the bodies as he passes.

Arthur dispatches a Saxon and looks around. A knight raises his arm up and Arthur runs to him. Just as Arthur gets to him he dies. Mordred steps out from behind a rock and walks toward Arthur, he raises his sword...Arthur either hears him or sees his reflection in a sword on the ground. He stands and blocks the attack, he goes to stab and stops, realising it’s Mordred. Mordred stabs him and withdraws the sword, fatally wounding him. Arthur goes to a knee.

Mordred: You gave me no choice.

Arthur finds the strength and stands thrusting his sword into Mordred. They stare at each other. Arthur thrusts the sword one more time and withdraws it. Mordred smiles at Arthur and dies. Arthur lets go of Mordred's chainmail and lets him fall.

Arthur turns and starts to walk with his hand over the wound but goes down.

----
Battlefield, Hospital tent

Gwen and Gaius are standing outside the tent watching Old Merlin. Gwen is helping tend to the wounded. Leon enters and sees Gwen.

Leon: My lady. The battle is won. The Saxons are in full retreat. They're making for the hills. I've dispatched 200 men to drive our advantage home.

Gwen goes to him.

Gwen: And Arthur?

Leon: We'll keep looking.

Gwen: Thank you.

She turns away, puts a hand to head and the other hand on the table. Leon looks on but doesn't know what to do. Gwen gets a hold of herself.

Gwen: Oh, I'll need some fresh water.

The knight nods and leaves to get the water. She rolls up her sleeves. She goes back to the knight she was helping. Leon leaves.

---
Camlann

Old Merlin continues his search for Arthur. He sees him sitting slumped over on a rock. He drops his staff and goes to Arthur. He feels for a pulse. He puts Arthur's arm over his shoulder and pulls him up. Old Merlin carries Arthur off the battlefield. Arthur still has a hold of Excalibur.

----
Forest

Arthur wakes up. Merlin is himself again. He’s sitting on the other side of the campfire with his back to Arthur.

Arthur: Merlin.

Merlin gets up and goes to him.

Merlin: How are you feeling?

Arthur tries to move into a sitting position. But the pain is too much.

Arthur: Ah, ah!

He grabs Merlin's shoulder. Merlin puts a hand on Arthur's shoulder, and then grabs his arm.

Merlin: Lie back. Lie back.

Arthur: Where... Where have you been?

Merlin: It doesn't matter now.

Arthur: Ah, my side...my side.

Merlin glances at the wound.

Merlin: You are bleeding.

Arthur: That's all right. I thought I was dying.

Merlin: I'm sorry. I thought I'd defied the prophecy. I thought I was in time.

Arthur: What are you talking about?

Merlin: I'd defeated the Saxons... the dragon, and yet... And yet I knew it was Mordred that I must stop.

Arthur pats Merlin on the shoulder.

Arthur: The person who defeated them was the sorcerer.

Merlin: It was me.

Merlin grips Arthur's wrist as he sobs.

Arthur: Don't be ridiculous, Merlin.

He looks back at Merlin.

Arthur: This is stupid. Why... why would you say that?

Merlin:  I'm a... (Merlin stops cause of how bad he crying. He points to himself.) I'm a sorcerer. I have magic. And I use it for you, Arthur. Only for you.

Arthur: Merlin, you are not a sorcerer. I would know!

Merlin: Look. Here...  (Merlin turns his head toward the fire and raises his hand. Arthur raises his head.) *** Upastige draca!

An animated dragon forms from the flames. Merlin looks back at Arthur. Arthur isn't quite sure how to act.

Arthur: Hmm... Leave me.

Merlin: Arthur...

Arthur: No. Just...you heard! Just ...

Merlin leaves. Arthur looks at Merlin

Arthur: Hmm

---
King’s Palace, royal chambers

Gwen looks out the window. Knights move through the square. Bodies covered with sheets line the square. Leon enters. He walks to her and stops a few feet away.

Leon: Three more patrols have returned from the White Mountains, my lady. There is no sign of him.

Gwen: He must be somewhere!

Leon: We have spoken to every villager, every man, woman, child... there has been no word.

Gwen: He is out there.

Leon: We will keep searching.

Gwen: He is alive. I know it, I can feel it.

He turns to leave as she turns around.

Gwen: Who else is still unaccounted for?

Leon: Gaius.

Gwen: He's not been seen?

Leon: Not since the battle.

Leon leaves.

----
Forest

Gaius walks through the woods to Merlin and Arthur. Merlin sits at a fire next to Arthur. He stands as Gaius comes up. Arthur is asleep or pretending to be.

Gaius: Any change?

Merlin: No.

Gaius: Let me see.

Gaius goes to Arthur's side. Merlin notices the herbs that Gaius is carrying or lack of.

Merlin: Is that all you got?

Gaius: The hills are crawling with Saxons.

Merlin: There's no yarrow, no lady's mantle?

Gaius: I got comfrey.

Merlin: You should've got sticklewort. There must've been sticklewort.

Gaius: Merlin, why don't you water the horses. And make sure they're fed, we can't hide here for much longer.

Merlin leaves. Arthur cracks his eyes open to see he's gone. He grab's Gaius's robe.

Arthur: He's a sorcerer.

Gaius doesn't say anything. Just looks at him.

Arthur: You knew.

Gaius: Arthur... he is your friend

Arthur: I want him gone.

Gaius: There is no need to fear him.

Arthur: Have him take word to Camelot... To Guinevere.

Gaius: You cannot send Merlin. I will go.

Arthur: I need a physician right now, not a sorcerer.

Gaius: He can do far more than me, far more than you can ever imagine. Arthur, he doesn't just have magic...there are those who say he's the greatest sorcerer ever to walk the Earth.

Arthur: Merlin ?!

Gaius: If you are to stand any chance of survival, you'll need Merlin to help you, not me.

Arthur looks the way that Merlin went. He's trying to process all this information. Merlin is feeding Gaius's horse from his hand. He strokes its nose as Gaius walks up. Merlin hears Gaius and turns towards him.

Merlin: Gaius ?

Gaius: There's a fragment of sword embedded in his chest.

Merlin: Then we'll use magic to draw to it out.

Gaius: No, the blade that struck Arthur is no ordinary blade. I fear it was forged in a dragon's breath. Its fatal power will not be easily denied.

Merlin: Aithusa.

Gaius: The blade's point is travelling inexorably towards his heart. Not even you could hope to thwart such magic. It would take a power as ancient as the dragons themselves.

Merlin: No. There must be something that we can do, Gaius.

Gaius: Only the Sidhe possess such magic. In the midst of the Lake Of Avalon there is an ancient isle. That is the source of their power. You must take him there.

Merlin: He won't allow that.

Gaius: He will. I spoke to him.

---
Hillside

There is a pile of rocks. A blade is driven into the ground, there is a piece missing. A tearful Morgana stands next to the grave of Mordred.

Morgana: The battle is not over, Mordred. We will have our revenge.

---
Forest

Merlin walks up to Arthur.

Merlin: Arthur? (Arthur turns his head toward him.) We need to leave at first light.

Arthur: I'll decide.

Merlin: I can't let you die.

Arthur looks up at him.

Arthur: It doesn't change anything.

He looks away and closes his eyes.

Gaius: Let him sleep. It's late. (Merlin walks to Gaius.) You cannot travel tonight. (Merlin steps past Gaius and looks out into the forest.) You were right to tell him.

Gaius leaves.

---
Morgana’s Fortress

Morgana sits on her throne. The door opens, Beroun and two other Saxons enter. They bow.

Beroun: My lady, we've searched every valley, every gorge, every gully. The king is nowhere to be found.

Morgana raise her head and shouts.

Morgana: I want him dead!

Beroun: We've looked...

Morgana clenches her hand and her eyes glow. The Saxon to the right of Beroun falls down dead.

Morgana: Find him.

Beroun and the other Saxon bow and leave.

----
Forest

Merlin pushes Arthur upright on his horse. Arthur takes something off from around his neck.

Arthur: Gaius...

Gaius walks up to Arthur as Merlin walks away.

Arthur: Give this to Guinevere.

He places the necklace in Gaius's hand.

Gaius: It's the Royal Seal, sire.

Arthur: If I am to die, I can think of no one who I would rather succeed me.

Gaius places his other hand on top of Arthur's, nods and walks to Merlin.

Merlin: You know I was betrayed. The girl, Eira cannot be trusted.

Gaius: I know.

Merlin: How long does he have?

Gaius: At best, two days.

Merlin walks around Gaius and back to Arthur.

Gaius: Merlin. (Merlin turns back and goes to hug Gaius.) I'll have your favourite meal waiting for you. Now go. Look after him. Go.

Gaius backs away. Merlin takes the reins of Arthur's horse and grabs his horse and walks away. He looks back at Gaius one last time.

 

---
King’s Palace, royal chambers

Gwen sees Gaius ride into the Main Square. She leaves to meet him.

 

---
King’s Palace, Griffin staircase

Gaius walks up the stairs with Gwaine. Gwen comes down the stairs and meets them.

Gwen: Gaius.

Gaius: My lady.

Gwen: Tell me!

Gaius: He's alive.

Gwen gasps of relief.

Gwaine: Then why isn't he with you?

Gaius: He's wounded. (He holds out the Royal Seal.) He wanted me to give you this, my lady.

Gwen takes it.

Gwen: Where is he?

Gaius: There is a place where he may be saved. Merlin is taking him there as we speak.

Gwen: Well then we must send the knights. Ready as many men as you can...

Gaius: No, my lady!  Merlin can cope by himself.

Gwen: Merlin ?

Gaius: You must trust him.

Gwen: (Outburst.) How can one man be as strong as an army?

Gaius: Morgana's forces are still searching for Arthur. Two men travelling alone stand a much better chance of evading her, especially if she has no idea where they're heading.

He looks at Gwaine. Gwaine seems a little uneasy. Gwen glances at Gwaine.

 

----
King’s Palace

Gwaine is looking out of a window as Eira walks up to him.

Eira: Hey. What is it? Tell me.

Gwaine: I, can't.

Eira: Why not? Is it the King? What's happened to him? Gwaine? Is he dead?

Gwaine: No.

Eira: How do you know? Where is he? Gwaine? Don't you trust me?

Gwaine: I do.

Eira: Then tell me.

----
Open landscape

Merlin and Arthur ride along. Merlin sees two men galloping their way.

Merlin: Saxons.

He dismounts and unties his blanket from the back of his saddle. He throws it over Arthur to cover his armour.

Merlin: I'll deal with them. Keep your head down. Don't speak.

Arthur grabs the edges of the blanket and pulls it around his face. Merlin steps away from Arthur and looks around. He makes fake smoke appear in the trees ahead with a flash of his eyes. Then turns to the Saxons as they come galloping up.

Merlin: Help us! Please you have to help us. We were ambushed.

The Saxons dismount and walk towards him.

Beroun: By who?

Merlin: These two men.

Beroun: What did they look like?

Merlin: Um...One was... a knight. (He glances over his shoulder and notices that Excalibur’s hilt can be seen.) They stormed our camp.

He points to the smoke.The Saxons take a few steps to look at the smoke rising from the forest. Merlin goes and covers the hilt of the sword. The Saxons turn back around.

Beroun: You're sure it was a Camelot knight?

Merlin: Yeah.

Beroun pushes Merlin back as he walks forward. He pulls the blanket off of Arthur. The Saxons draw their swords. Merlin raises his hands and throws the Saxons with a flash of his eyes. Arthur watches.

Arthur: You've lied to me all this time.

Merlin doesn't say anything.

----
Campsite

Merlin is trying to light a fire using flints. Arthur watches as he fails to light it.

Arthur: Why don't you use magic?

Merlin: Habit, I suppose.

Merlin turns to look at Arthur. Merlin starts a fire with a flash of his eyes.

Merlin: Feels strange.

Arthur: Yeah.

Merlin gets up and walks to the bags.

Arthur: I thought I knew you.

Merlin unrolls his blanket.

Merlin: I'm still the same person.

Arthur: I trusted you.

Merlin: I'm sorry.

Arthur: I'm sorry too.

Merlin walks to Arthur and takes his boots off.

Arthur: What are you doing?

Merlin: They need drying.

Merlin sets the boots by the fire and goes to his blanket.

---
King’s Palace Corridor

Eira walks down a corridor carrying a basket. She goes to a room, sets the basket on table and pulls the blanket back. She reaches in and pulls out a crow. She releases it out the window. Gwaine walks up behind her.

Gwaine: Eira.

Eira jumps and steps back.

Eira:I... I was just...

Gwaine: Sending word to Morgana?

Eira: No!

Gwen walks up. Eira looks at her.

Eira: My lady! I wouldn't do that, I wouldn't betray you or the king.

Gwen: And you didn't, you can go to your death safe in that knowledge. Your note will send your mistress riding for Brineved and all the while the king will be travelling in the opposite direction. Guards!

A guard goes in the room, grabs Eira's arm and pushes her out the room. The other guard grabs her other arm and they lead her away.

Eira: Gwaine... Gwaine! Gwaine, please !

Gaius stands in the background.


---
Forest

Merlin supports Arthur's head and tries to get him to eat something.

Merlin: This will be good for you. You need to eat.

Arthur: Why are you doing this? (Merlin places the spoon back in the bowl.) Why are you still behaving like a servant?

Merlin sets the bowl down.

Merlin: It's my destiny. As it has been since the day we met.

Arthur: I tried to take your head off with a mace.

Merlin: And I stopped you, using magic.

Arthur: You cheated!

Merlin: Yeah. You were going to kill me.

Arthur: I should've.

Merlin: I'm glad you didn't. I do this because of who you are. Without you, Camelot's nothing.

Arthur: There was a time when that was true. Not now. There are many who can fill the crown.

Merlin: There will never be another like you, Arthur. Now, I also do this... (He sets the bowl on his knee, supports Arthur's head and gets him to take a bite) because you're my friend and I don't want to lose you.

---
King’s Palace, Throne Hall

Gwen is looking out the window. Gaius walks in. She turns around when she hears him.

Gaius: You called for me, my lady.

Gwen: I want to thank you, Gaius.

Gaius: What for?

Gwen: Unmasking Eira. I shall forever be in your debt, and Merlin's. Was it he that found Arthur?

Gaius: He's a good servant.

Gwen: He's always been there at Arthur's side.

Gaius: Indeed.

Gwen walks toward him.

Gwen: The sorcerer in the battle. You knew who he was.

Gaius: Yes.

Gwen: Do I know him? Please Gaius, answer me honestly.

Gaius: Yes... He'll take good care of Arthur.

Gwen: Yes, I'm sure he will. I'm pleased.

Gaius bows and leaves.

---
Morgana’s Fortress

The crow that Eira sent arrives. Morgana is standing with some of the Saxons. She walks toward it. The crow hops to her. Morgana takes the note off its leg, reads it and smiles.


---
King’s Palace, Main Square

Eira is escorted out to be hung. Gwen watches from the balcony.

Gwaine is standing in a corridor watching through a window. Percival walks up behind him and puts a hand on his shoulder.

Gwaine: You know what you said you'd do if you ever found Morgana?

Percival looks at Gwaine.

Gwaine: Well, we've got a good idea where she'll be heading.

Gwaine and Percival race through a forest.

---
Forest

Arthur is sitting on tree about to fall over. Merlin is getting a water skin from his saddlebag. He turns to see Arthur slump over.

Merlin: Arthur, you need to hold on. One more day. (Merlin helps him.) One more day.

Merlin wipes Arthur's head with a cloth. Puts the cloth away and starts to take the cap off the water skin.

Arthur: Why did you never tell me?

Merlin: I wanted to, but...

Arthur: What?

Merlin: You'd have chopped my head off.

Merlin gives Arthur a drink of water.

Arthur: I'm not sure what I would've done.

Merlin: And I didn't want to put you in that position.

Arthur looks at Merlin.

Arthur: That's what worried you?

Merlin: Some men are born to plough fields. Some live to be great physicians, others to be great kings. Me... I was born to serve you, Arthur. And I'm proud of that. And I wouldn't change a thing. (Arthur stares at Merlin.) Ready?

Merlin puts Arthur's arm over his shoulders and helps him up.

---
Creepy Forest

A small group of Saxons and Morgana walk along a path in a forest. Gwaine and Percival hide behind a tree overhead, watching them.

Morgana: Position lookouts for the king's approach.

The Saxons move out.

Percival up behind one, throws his arm around the guy's head putting him in a sleeper hold. Once the guy has passed out Percival lays him down. Gwaine comes up on one but the guy hears him. They cross swords but Gwaine cuts him down. Two Saxons come up on the guy Percival attacked. The second guy attacks Percival, they cross swords, Percival knocks him to the ground. Gwaine comes up as the other guy is about to swing and they cross swords. Each cut down a man. They go after Morgana. Gwaine catches up to her. She hears him and stops and glances over her shoulder. As Morgana starts to walk to him Percival jumps out through two trees with a dagger, he grabs her and stabs her in the side. With his back turn, Morgana throws him and then Gwaine with a flash of her eyes and hand motions. They are both rendered unconscious.

Morgana: Did you really think you could outwit me?

---
Forest

Merlin leads the way. He holds up his hand, Arthur stops. They see smoke up ahead.

Arthur: Saxons?

Merlin uses magic to 'see' the way to the fire. It’s an old smouldering fire and no one is there.

Merlin: They're long gone.

Arthur: How do you know?

Merlin: I can 'see' the path ahead.

Arthur: So you're not an idiot. That was another lie.

Merlin: No, it’s just another part of my charm.

---
Creepy Forest

Gwaine comes around and sees that he is tied between two trees. Morgana is standing before him with a box.

Morgana: Tell me where the kng is.

Gwaine: I'd rather die.

Morgana: Then you shall have your wish.. once you've told me. (She kneels down.) Not even you Sir Knight, can resist the charms of the Nathair.

Morgana opens the box and a small black snake raise up, hissing. Gwaine struggle against his bonds.

Percival come around. He is tied to two huge trees with the rope wrapped around wrists several times. He tests the ropes. Gwaine screams in the distance.

Gwaine: Stop!

Percival grabs a hold of the ropes with his hands and pulls, his face turning red with effort. The ropes break and he falls to his knees. He gets up.

 

---
Forest

Merlin and Arthur walk along. Merlin hears Saxons up ahead and holds his hand up. Arthur glances up.

Merlin: In there.

They turn to their right and hide in a secluded area off the path. Three Saxons on horseback come up the path. Arthur leans against a tree. Merlin watches from behind one. He sees a print that they left behind.

Merlin: *** Andslyht!

A small wind blows leaves across the print. The Saxons stop and look around. Merlin makes the bushes rustle to the right of the Saxons with a flash of his eyes.

Saxon: This way.

The Saxons leave.

Arthur: You've done this before. (Merlin glances at Arthur then back to watch the Saxons). All these years, Merlin...You never once sought any credit.

Merlin: It's not why I do it. Come on.

Merlin puts Arthur’s arm over his shoulders and helps away.

---
Creepy forest

Percival walks up to Gwaine who is slumped over. Percival lifts Gwaine’s head up.

Gwaine: She's riding for Avalon.

Percival: Gwaine.

Gwaine: I failed.

Percival: No. You haven't. (Gwaine slowly dies.) Gwaine! Gwaine!

---
Forest

Merlin and Arthur ride along. Merlin looks back and Arthur is slumped over the side of his horse.

Merlin: Arthur!

Merlin dismounts and goes to Arthur. He straightens him up.

Arthur: I can't go on.

Merlin: There's not far to go. We need to reach the lake before dawn.

Arthur: No, Merlin. No.

Merlin: All right. We rest for an hour.

 

---

Morgana races through the trees.

 

---
Forest

There’s a fire going. Arthur is sitting against a log. Merlin gives Arthur some water.

Arthur: Merlin... whatever happens...

Merlin: Shh...Don’t talk.

Arthur: I'm the King, Merlin. You can't tell me what to do.

Merlin: I always have. I'm not going to change now.

Arthur: I don't want you to change. I want you...to always...be you. I'm sorry about how I treated you.

Merlin: Hey! Does that mean you're gonna give me a day off?

Arthur: Two.

Merlin: That's generous. (Arthur's head lolls and goes down. Merlin checks his pulse.) Get some sleep.

---

Morgana continues on.

----

Merlin glances up at the moon. He goes to Arthur and wakes him up.


Merlin: Arthur. We need to get moving. (Arthur barely moves and Merlin shakes him.) Arthur! We've wasted enough time.

 

----

Percival dismounts from his horse and looks at the tracks Morgana left.

 

---

Merlin and Arthur continue on. They stop again and Merlin helps Arthur forward to a log and sits him down. Avalon is in the distance.

Merlin: Avalon. We'll get there.

Something spooks the horses and they whinny.

Merlin: Whoa, whoa, whoa!

Horses flee and Morgana comes up.

Morgana: Hello, Emrys.

Merlin goes to turn around. Morgana throws him with a flash of her eyes. Arthur tries to reach for his sword. Thinking that Merlin is unconscious she turns to Arthur.

Morgana: What a joy it is to see you, Arthur. Look at you, not so tall and mighty now. You
may have won the battle, but you've lost the war. You're going to die by Mordred's hand. But don't worry, my dear brother, I won't let you die alone. I will stay and watch over you, (Merlin is behind Morgana. He draws Excalibur quietly.) ... until the wolves gorge on your carcass and bathe in your blood.

Merlin: No, the time for all this bloodshed is over. (Morgana turns, stands and faces him) I blame myself for what you've become...but this has to end.

Morgana: I am a high priestess. No mortal blade can kill me.

Merlin stabs her and she starts to feel the effect of the blade. Arthur looks on.

Merlin: This is no mortal blade. Like yours, it was forged in a dragon's breath.

Merlin holds Morgana as she dies. He lowers her to the ground and withdraws the sword.

Merlin: Goodbye, Morgana.

She takes her final breath.Merlin goes to Arthur and helps him up.

Arthur: You've brought peace at last.

Merlin: Come on.

Merlin supports Arthur as they walk. Arthur is dragging Excalibur.

Merlin: Come on. We have to make it to the lake.

Arthur drops to the ground landing on Merlin.

Arthur: Merlin...not without the horses. We can't, it's too late. It's too late.

Merlin: No.

Arthur: All your magic, Merlin, can't save my life.

Merlin: I can. I'm not going to lose you.

Merlin struggles to stand to help Arthur. Arthur pats his hand.

Arthur: Just... just... just hold me. Please.

Merlin stops trying to get up.

Arthur: There's... there's... something I want to say..

Merlin: You're not going to say goodbye.

Arthur: No, Merlin...Everything you've done. I know now. For me, for Camelot... For the kingdom you helped me build...

Merlin: You'd have done it without me.

Arthur: Maybe... I want to say...something I've never said to you before... (Arthur turns his head more and looks at Merlin.) Thank you.

Arthur reaches up and touches Merlin on the back of the head. His hand falls.

Merlin: Arthur...No ! Arthur! (He feels his pulse). Arthur! Arthur. Come on. (Merlin tries to move Arthur but can't.) Arthur!

Merlin: ***O drakon! E male so ftengometta tesd'hup'anankes!

Merlin manages to get out from underneath Arthur. He presses his forehead against Arthur's. Kilgharrah arrives.

Merlin: Kilgharrah. I would not have summoned you, if there was any other choice. I have one last favour to ask.

Kilgharrah takes them to the lake. Merlin is dragging Arthur toward a small boat.

Kilgharrah: Merlin. There is nothing you can do.

Merlin: I've failed?

Kilgharrah: No, young warlock, for all that you have dreamt of building, has come to pass.

Merlin: I can't lose him! He's my friend!

Kilgharrah: Though no man, no matter how great, can know his destiny, some lives have been foretold, Merlin... Arthur is not just a king, he is the once andfuture King. Take heart, for when Albion's need is greatest, Arthur will rise again. It has been a privilege to have known you, young warlock, the story we have been a part of... will live long in the minds of men.


Kilgharrah flies off. Merlin watches. He then lowers Arthur to the ground.

Merlin stares out over the lake, holding Excalibur. He looks down at the sword, and then raises it up in front of him looking at it. Merlin then throws Excalibur into the lake and it is caught by Freya's hand and drawn back under the water while he watches resignedly. Arthur is laid in a boat, his cloak arranged and his hands folded over his chest. Merlin places a hand on Arthur's forehead. Merlin breaks down.

Merlin: Arthur. ***In sibbe gerest.

The boat sets off on the lake. Merlin watches, weeping.

 

---
King’s Palace – Throne Hall

Gwen sits on the throne, looking at the Royal Seal. Leon stands beside her. She lifts her head, looks at him and gives a slight nod. The knights, the council and the court members. Percival looks up.

Leon: The King is dead.

Gaius and Gwen share a glance. Gwen looks back at Leon.

Leon: Long live the Queen!

All: Long live the Queen! Long live the Queen! Long live the Queen! Long live the Queen! Long live the Queen! Long live the Queen!

Gwen looks at everyone standing before her.

 

---
Modern day

The pillar of stone that was the centre of the Sidhe powers still stands but not like it did before. A lorry rushes by, and an aged Merlin is seen walking on the road along what was once the lake of Avalon.

 

Source : Merlin wikia

Écrit par realbion pour Merlin HypnoSeries.

Kikavu ?

Au total, 86 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Emmalyne 
09.05.2020 vers 02h

Miniheart 
17.03.2020 vers 10h

Blair16 
04.05.2019 vers 13h

ouatdark 
26.04.2019 vers 17h

isadu35 
01.03.2019 vers 16h

vampire141 
10.02.2018 vers 22h

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoAwards 2020

Meilleur acteur de série internationale

  1. Alvaro Morte
  2. Cillian Murphy
  3. Jason Priestley

Nouvelle catégorie en vote :
Meilleure actrice de série française

Activité récente
Actualités
HypnoAwards 2020: résultats!

HypnoAwards 2020: résultats!
Les résultats des HypnoAwards sont tombés: Asa Butterfield termine deuxième dans la...

Nouvelle Photo du Mois !

Nouvelle Photo du Mois !
Après un match très serré, c'est finalement la photo n°1, Arthur, Prince de Camelot, qui s'impose...

Nouveau calendrier !

Nouveau calendrier !
Nous quittons sur la pointe des pieds la forêt de Camelot pour laisser nos deux tourteraux roucouler...

Anniversaire!

Anniversaire!
Nous sommes le 26 juillet et Eve Myles souffle ses 42 ans! Rappelez-vous, elle avait interprété à la...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Le dernier sondage vous demandait quelle série anglaise vous conseilleriez à découvrir cet été: hé...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
HypnoRooms

cinto, Avant-hier à 19:43

Nouveaux calendriers et nouvelles pdm pour les quartiers Ma sorcière Bien aimée et The Tudors. On attend vos visites et vos commentaires! Merci.

Locksley, Hier à 10:11

L'HypnoBoutique vient d'être livrée ! Bonne collection d'HypnoCards !

ShanInXYZ, Hier à 17:24

Toujours le Test de personnalité chez Doctor Who, le concours avec Torchwood, sans oublier la PDM Fashion Year et le nouveau Survivor

sauveur, Hier à 21:07

La nouvelle PDM de l'été est arrivée sur le quartier Dallas Venez voter

CastleBeck, Hier à 21:41

Un nouveau design signé Spyfafa est arrivé sur le quartier Lethal Weapon. Venez y jeter un oeil

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site